«Proclamation de l’islam en France» : la riposte de Dalil Boubakeur au Front national

Dalil Boubakeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris. D. R.

Dalil Boubakeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris, vient de signer un document intitulé «Proclamation de l’islam en France», présenté comme «le texte qui fonde un islam en France», par Le Point qui l’a publié en exclusivité. L’hebdomadaire français qualifie ce document d’«historique» et considère qu’il «précise les conditions d’exercice de l’islam en France». On peut rapprocher l’initiative de Dalil Boubakeur de l’intervention publique, il y a une semaine, sur le même thème de Karim Ouchikh, avocat au barreau de Paris et président du SIEL (Souveraineté, identité et libertés, décrit comme un parti politique souverainiste principal allié du Front national).

Karim Ouchikh déclare sur un ton péremptoire qu’«en France, l’islam doit être mis sous la tutelle de la puissance publique !». En réponse, Dalil Boubakeur «condamne la tendance actuelle à vouloir désigner des autorités de tutelle n’étant pas de confession musulmane aux fins d’encadrer avec paternalisme l’expression du fait religieux musulman dans la société française : ceci au mépris de la liberté religieuse et de la séparation des églises et de l’Etat».

A l’attaque en règle contre l’islam menée par le président du SIEL – «ce modèle de civilisation s’oppose aux principes fondamentaux qui structurent l’univers de pensée européen» –, le recteur de la Grande Mosquée de Paris constate «la montée en puissance au sein de la société française et parmi tout un pan de ses élites politiques, médiatiques et intellectuelles d’une extrême diabolisation de la minorité musulmane : l’islamophobie. Cette dernière est la conséquence de l’islamopsychose, qui est une représentation délirante, c’est-à-dire déconnectée de la réalité, de ce que sont réellement l’islam et les Français de confession musulmane».

Dalil Boubakeur a la ferme volonté de faire remplir à la Grande Mosquée de Paris, «institution créée par une loi d’Etat», «ses responsabilités au sein de la communauté musulmane française en termes de réflexion, d’interprétation et d’éclairement religieux» et d’en faire un rempart contre l’islamophobie et contre l’«interprétation erronée de l’islam reposant sur une lecture du texte sélective, partiale et au premier degré qui conduit à l’obscurantisme, à la pédanterie ignorante, à la misogynie, au sectarisme et au refus des valeurs républicaines». «L’islam, écrit-il, implique les vertus de tolérance et de bienveillance, car seul Dieu est juge.»

Le recteur de la Grande Mosquée de Paris donne sa définition de l’islam en France (en le différenciant de l’islam de France). Il est, écrit-il, «la résultante de la réinterprétation du texte dans le contexte, c’est-à-dire l’ijtihad». Il appelle les musulmans à se conformer à ce qui est un véritable guide de bonnes pratiques pour ne pas heurter, en fait, la société française dans laquelle ils vivent. «La France, rappelle-t-il, n’est pas une terre d’islam : elle est une terre où coexistent plusieurs religions, dont l’islam, ainsi que des habitants qui sont athées ou agnostiques.» Il illustre son propos par le rappel de la tradition prophétique qui dicte que «la pratique de la prière ne doit en aucune manière produire du désordre ou du trouble».

La publication de cette proclamation à ce moment précis trouve certainement son explication dans la dure campagne électorale qui s’annonce en France et qui risque de donner prétexte à toutes les surenchères islamophobes.

Houari Achouri

Comment (31)

    karimdz
    1 avril 2017 - 19 h 08 min

    Il est navrant que l Etat
    Il est navrant que l Etat français ne traite pas l islam de la meme manière qu il traite du judaïsme ou du christianisme et qu il faille que ce soit un recteur d une mosquée qui fasse cette démarche qui me semble malgrè tout, pertinente, meme si parfois, je ne suis pas en phase avec lui.

    S agissant du siel, encore un harki qui joue l arabe de service pour le compte du f haine. Le fn, campagne oblige, fait la nique aux harkis, mais ces derniers ne devraient pas être dupes, ils sont musulmans, et ils connaissent suffisament les propos de marine et ses sbires en matière d islamophobie.




    0



    0
    TOLGA-ZAÂTCHA
    31 mars 2017 - 23 h 23 min

    AU LIEU D’INVESTIR LE CHAMP
    AU LIEU D’INVESTIR LE CHAMP POLITIQUE FRANÇAIS EN PLAÇANT DES ALGÉRIENS NÉS EN FRANCE, DES INTELLECTUELS, DANS TOUS LES PARTIS POLITIQUES EXISTANTS EN FRANCE COMME L’ONT FAIT AVEC SUCCES LES ISRAELITES D’ALGÉRIE, CE MONSIEUR BEDONNENT NOUS PARLE D’ISLAM DE FRANCE….. MAIS L’ISLAM C’EST CELUI DE NOS PARENTS : UN ISLAM, LE VRAI ET LE VERIDIQUE VOIRE L’UNIQUE….. L’ISLAM TOLÉRANT, L’ISLAM DE PAIX ET DE CONCORDE. VOUS AVEZ TOUT FAUX CAR VOUS N’AVEZ AUCUNE VISION POLITIQUE POUR LE LONG TERME. RESTEZ Y DANS VOTRE ISLAM « de france »….. ET PATAUGEZ-Y DEDANS, CHER MONSIEUR. PAUVRE IGNARE QUE VOUS ÊTES ! VOUS FAITES VRAIMENT PITIÉ…… C’EST DES GENS COMME VOUS QUI DÉFORMENT ET DÉTRUISENT L’ISLAM DE NOS PARENTS. ALLEZ, BARRA !!!!!!!




    0



    0
    Anonymous
    31 mars 2017 - 20 h 09 min

    Une forme plus subtile d
    Une forme plus subtile d’ingérence de Dalil Boubakeur, sous le prétexte de risque « d’islamophobie », dans la politique française en l’occurrence dans la campagne électorale qui n’a jusqu’à ce jour montré aucun signe de surenchères islamophobes de quelque parti que ce soit !
    C’est Dalil Boubakeur, en revanche, qui vient d’en donner le signe pour suggérer aux musulmans de ne pas choisir le camp du Front National et ce, au vue de la tendance contraire qui se manifeste! Ce n’est pas un hasard que ce soit « Le Point », cher à Bernard-Henri Lévy, qui le publie « en exclusivité » !




    0



    0
    benchikh
    31 mars 2017 - 14 h 47 min

    Il a besoin de notre soutien
    Il a besoin de notre soutien ce grand Monsieur Boubakeur,l’Islam est visé ,il faut éviter toute collision ,et trouver des solutions plus profondes bien étudier .




    0



    0
    Anonymous
    31 mars 2017 - 12 h 44 min

    Bravo Mr Boubakeur.le CFCM
    Bravo Mr Boubakeur.le CFCM =maroc=turquie =islamistes . L’islam, on le garde pour soit pas en se déguisant en épouvantails et en hommes de Cromagnant mais surtout en respectant les us et coutumes du pays d’accueil . Jamais je n’accepterai qu’un marocain ou turque me représente car ils ne représentent que leurs pays d’origine et non les autres musulmans.




    0



    0
    Anonymous
    31 mars 2017 - 10 h 16 min

    A ouajda le seul et unique
    A ouajda le seul et unique recteur;imam;wali;ministre;juge, et avocat c’est notre irremplaçable génie monsieur le roi d’ouajda et sa famille avec l’aide des opportunistes ex collabos de la FLN




    0



    0
    Kenza
    31 mars 2017 - 9 h 13 min

    La publication, mercredi, par
    La publication, mercredi, par le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) d’une «Charte de l’imam» a provoqué, jeudi, une motion de défiance de la part de deux très importantes fédérations, l’UOIF et la Mosquée de Paris, qui mettent en cause le président du CFCM…. qui fut décoré le 28 février dernier de la légion d’honneur, à Matignon, par le Premier ministre, Bernard Cazeneuve ( tiens tiens!). Faut-il préciser que le président du CFCM est d’origine marocaine et son mandat se termine la fin du mois de….Juin!
    A mon avis, tout est claire: Le CFCM est la botte du gouvernement et des politiques qui veulent imposer leur vision des choses sur ce que doit être l’Islam de France.
    https://fr.news.yahoo.com/charte-limam-provoque-crise-au-sein-lislam-france-144146244.html




    0



    0
      Nasser
      31 mars 2017 - 14 h 21 min

      ceci explique cela ……en
      ceci explique cela ……en France ils célèbrent le Maroc en « Grandes Pompes » tout cela est bien normal pour eux puisque c’ est un échange de « bons procédés », mais ce qui est dommageable à mes yeux c’ est que certains politiciens et artistes Algériens voudraient nous faire croire que pour notre intérêt on devrait réouvrir nos frontières avec ce voisin de l’ ouest alors soit ils sont tomber sur la tête soit ils sont à la botte de la France (chacun se fera son opinion)




      0



      0
    Karamazov
    31 mars 2017 - 8 h 43 min

    Tu parles de riposte ! On
    Tu parles de riposte ! On dirait que c’est Marine qui lui a écrit son texte ! C’est une abdication qui ne dit pas son nom. Sous prétexte de tedjdid ! La France n’est pas une terre d’islam ? Ayavava ! Et pour cause : La France est une république qui ne reconnaît ni ne subventionne aucun culte ! Pourquoi ne pas dire clairement les choses ? La France n’est pas une terre pour l’islam. Çà fait déjà un bail que Dalil a mangé sa chéchia et sa djellaba avec beaucoup de sauce béarnaise.
    Bien sûr que ce texte est une avancée. Vers le reniement. C’est là un aveu d’échec total de toutes les tentatives d’adaptation de la société française à l’islam. On ne peut pas dire que les tangos en djellaba ou en costume cravate n’ont pas fait ce qu’ils ont pu. Au début Dalil disait apipri qu’il n’y a pas d’Islam de France parce que qu’il n’y a qu’un Islam. Maintenant il nous sort « L’islam en France est la résultante de la réinterprétation du texte dans le contexte ». D’autres ont essayé mais ils ont eu des problèmes. Je ne parierai pas un zloty sur la réussite de ce texte. Parce que c’est une remise en cause radicale de la conscience de l’Islam des tangos. Ce texte est juste un texte de référence qui ne changera absolument pas les postures des plus entristes parmi les tangos. Dalil Boubekeur est le représentant d’un Islam institutionnel officiel minoritaire d’abord parmi ceux qui se revendiquent musulmans et inexistant chez la majorité des citoyens d’origine musulmane seulement qui n’a rien à voir avec la réalité des pratiques.




    0



    0
      point virgule
      31 mars 2017 - 9 h 48 min

      Karamazov (non vérifié)

      Karamazov (non vérifié)

      31 Mar 2017 – 09:43
      Tu oublies que l’Etat Francais finance le culte protestant dans l’est de la France. Pour ce qui est de la reconnaissance des cultes, pourquoi les funérailles des personnalités politiques se font dans un bâtiment religieux n’est-ce pas une reconnaissance?




      0



      0
        Karamazov
        31 mars 2017 - 11 h 58 min

        Toutes les règles ont un
        Toutes les règles ont un exception ! Le concordat avec Alsace et la Moselle est une vielle histoire ! C’est plus un arrangement qu’une reconnaissance de culte. Mais, malgré cela, le rapport des citoyens de ces régions à la loi reste le même que celui des autres français.Quant à la présence des personnalités dans les églises cela se fait à titre personnel et non au nom de l’Etat. Et puis la non-reconnaissance des cultes ce n’est pas la négation des cultes. Cela signifie que vous ne pouvez pas faire prévaloir aucune religion face à la loi. Mais il est vrai que « l’Etat » français s’ingère dans le culte musulman , parce qu’il n’a pas de clergé , ou de représentant officiel . C’est ce vide qui est rempli par ces soit disant représentants du culte musulman. Quoi qu’il en soit, malgré ces entorses , c’est la loi qui prime!




        0



        0
      IMAZIGHEN
      31 mars 2017 - 16 h 06 min

      Je suis de culture musulmane
      Je suis de culture musulmane seulement je pratique l’islam de mes parents sans tenir compte des faux prophètes qui veulent nous apprendre un islam politique, je pratique l’islam dans ma sphère privée maison et mosquée et rien d’autre je me vêtis comme tous les citoyens de France mon comportement ne diverge pas des autres si ce n’est une particularité construite par mon vécu en France depuis 67ans




      0



      0
    Vision
    31 mars 2017 - 5 h 20 min

    C’est pas le FN QUI FAIT PEUR
    C’est pas le FN QUI FAIT PEUR C’EST VOUS




    0



    0
    hamid
    30 mars 2017 - 23 h 40 min

    lmouhim il vit bien là-bas,
    lmouhim il vit bien là-bas, bien payé en euros et il n’est pas là pour partager nos misères ! trop d’injustice ya bou…




    0



    0
    Cactus
    30 mars 2017 - 22 h 01 min

    Son pere etait un officier de
    Son pere etait un officier de l’armeé francaise, vous allez attendre quoi de lui ont a riien a voir avec se bni oui oui GOUMIS supplétif des francais




    0



    0
    Omar
    30 mars 2017 - 20 h 11 min

    ce TYPE est le RECTEUR de lui
    ce TYPE est le RECTEUR de lui-même. Personnellement, IL ne représente rien pour moi, si ce n’est un de ces nombreux TYPES qui pullulent ans le monde et qui s’autoproclament représentants du culte à l’étranger. Ce qui a toujours nuit et nuit encore aux pauvres musulmans résidant dans les pays de l’occident, c’est bien ce genre de TYPES ….




    0



    0
      Anonymous
      30 mars 2017 - 20 h 57 min

      bien dit si omar!!!
      bien dit si omar!!!




      0



      0
    Bekaddour Mohammed
    30 mars 2017 - 18 h 45 min

    Mes excuses, j’ai escamoté un
    Mes excuses, j’ai escamoté un adverbe dans : « On est là de ce pourrissement que « Hollande » a conduit à son extrême »… Lire : on est là LOIN de…




    0



    0
    selecto
    30 mars 2017 - 15 h 05 min

    Son père déjà se prenait pour
    Son père déjà se prenait pour un seigneur au temps de l’Algérie française qui voulait l’indépendance de l’Algérie mais sans le Sahara, ironie du sort, son fils aujourd’hui est payé par le pétrole du Sahara que son père voulait garder..
    En tant qu’Algérien je refuse d’être représenté par les mauvaises graines qui même en Algérie ont noyauté l’état grâce aux traitres, escrocs et rescapés de la rafle de 1975.




    0



    0
    Bouba
    30 mars 2017 - 12 h 37 min

    Pourquoi David Boubakeur a
    Pourquoi David Boubakeur a peur de FN ?
    VOTEZ TOUS LE FN SI ÇA LEUR FAIT PEUR !!!!




    0



    0
      anonyme
      30 mars 2017 - 15 h 20 min

      C’est juste de une comédie et
      C’est juste de une comédie et le FN ça ne le gêne pas..




      0



      0
      Kenza
      31 mars 2017 - 19 h 38 min

      Il ne faut pas se leurrer sur
      Il ne faut pas se leurrer sur le FN. Et la communauté d’origine maghrébine doit savoir pour qui voter. Le FN fait partie intégrante du système. Actuellement, ils font tout pour que le FN soit au deuxième tour contre leur candidat Macron puisqu’ils savent que les français seront obligés de voter contre Le Pen.
      https://www.youtube.com/watch?v=dqJ-jU1h8Ec
      Le seul candidat de cette présidentielle qui fait vraiment peur à ce système pourri et soumis au CRIF, il est d’ailleurs banni des médias sionistes, c’est Mr Assellineau. La communauté d’origine maghrébine et tous les français musulmans devraient allez le découvrir sur internet ( youtube et le site de son parti UPR), ça vaut vraiment le détour. Il prône le Frexit, et la sortie de l’OTAN….c’est pour ça qu’il fait peur à ce système soumis aux américano-sionistes. Il s’adresse à tous les français quelques soient leurs origines et leurs convictions religieuses.




      0



      0
    Anonymous
    30 mars 2017 - 12 h 19 min

    Mr le recteur Boubakeur, c
    Mr le recteur Boubakeur, c’est un bon début mais peut mieux faire. Vous auriez pu aller plus lion, dire que la France est une terre de tradition Chrétienne comme l’Algérie est une terre musulmane! Que l’Islam est une religion invitée et doit CLAIREMENT s’adapter aux lois de la République et Laîc Française. Il faut le dire fortement. Nous devons nous assimiler en acceptant la modernité tout en renforçant dans notre foi en l’Islam MAIS dans nos cœurs et arrêter le prosélytisme et bien faire la séparation entre la politique et le religieux. Quand à Mr Karim Ouchikh, un Kabyle originaire de Tizi Ouzou qui a eu une illumination qu’il lui a fait se convertir au Christianisme est un dangereux psychopathe d’extrême droite lié au Front National , opportuniste, qui renie ses origines Algérienne et de part sa position il dit clairement qu’il n’est pas « Arabe ou Amazigh » pour avoir un positionnement opportuniste. Un certain dégoût pour ce Monsieur qui est un grand ennemi de notre communauté nationale en France.




    0



    0
      Bekaddour Mohammed
      30 mars 2017 - 18 h 16 min

      @Anonymous… au sujet de « Mr
      @Anonymous… au sujet de « Mr le recteur Boubakeur, c’est un bon début mais peut mieux faire… ».
      J’ai connu en 1986 le désormais défunt Cheikh Abbas, un profil racé, j’ai connu le vice recteur Cheikh Missoum, un profil racé. Rien à voir avec Dalil Boubakeur, et « La France », c’est compliqué. Un exemple : J’ai eu à l’université de Grenoble un professeur nommé Maire, qui m’a confié qu’il avait été curé, mais avait perdu la foi, ses cours de sociologie et psychologie sociale étaient d’essence marxiste et freudienne, bref deux Juifs en révolte, (Voir Camus l’autre Juif et son « L’homme révolté » !), ce professeur là pourtant, m’a un jour très vivement exhorté à lire un recueil précis de Saint John Perse, synonyme d’une France qui appelle l’Islam au secours…On est là de ce pourrissement que « Hollande » a conduit à son extrême ! Dois-je écrire plus !!! J’aimerai me retrouver dans un débat SÉRIEUX et dire aux Français de culture chrétienne d’abord qu’ils ont de la chance de ne pas avoir les bons interlocuteurs, puis leur dire « Les quatre vérités », qu’ils deviennent enfin honnêtes avec le mal qu’ils ont dans l’âme… ETC …ETC !




      0



      0
      Anonymous
      30 mars 2017 - 19 h 55 min

      Il n’est pas le seul à dire
      Il n’est pas le seul à dire qu’il n’est pas arabe, nous sommes des millions à corriger quiconque s’amuserait à nous mettre tous dans le même sac. Nous ne sommes pas arabes et nous le disons très très fortement nous insistons aussi à être vigilant quant à quiconque nous mettrait dans la sauce la religion islamique, c’est une affaire personnelle et nous et en aucun cas accepterons de tomber dans le piège de cette religion mercenaire de l’arabisme. Un autre truc nouveau : « algérien » c’étaient nous les kabyles qui disions « algériens » autrefois quand on espérait encore quelque chose de cet état et les « arabes » eux n’arrêtaient de traiter tout le monde d' »arabe » et bien avec un état qui a comme « l’arabe langue de l’état …. » comme « constante nationale » et bien on ne se reconnait point dans cette algérianité. L’eau a coulé sous les ponts aujourd’hui, heureux celui qui peut se dire Kabyle ! ça lui suffit.




      0



      0
        1954
        30 mars 2017 - 23 h 33 min

        Si tu refuses d’être Algérien
        Si tu refuses d’être Algérien qu’est ce que tu viens faire dans un site algérien ?




        0



        0
          FLN
          31 mars 2017 - 8 h 47 min

          MOI AUSSI JE NE SUIS PAS
          MOI AUSSI JE NE SUIS PAS ARABE MAIS CHAOUI FHAL.CHAOUI CHAOUI CHAOUI OU AMAZIGH NI ARABE NI ISLAMISTE NI BOUTEFLIKISTE ET ANTI GAID GARCIA AHMED TLIBA OULD ABBAS SELLAL LE FAUX KABYLE ET LE KDS OUYAHIA




          0



          0
          Anonymous
          31 mars 2017 - 10 h 11 min

          les vrais chaouis n’ont pas
          les vrais chaouis n’ont pas la grande gueule alors essaie de recherché tes origines;fort possible un chaoui d’origine FLN d’ouajda soit de la famille ould soit un de leurs lécheurs;bonne continuation l’ami chaoui FLN




          0



          0
      Amirouche
      30 mars 2017 - 20 h 05 min

      Celui qui renie ses origines
      Celui qui renie ses origines et se vend au plus offrant et va nous montrer qu’il est plus FN que Marine. Un pur algérien ne fera jamais confiance a une personne qui pour des ambitions personnelle n’hésite pas a chasser son propre père de la maison qu’il a construite. Comment voulez vous que cette personne puisse défendre le peuple. Comment croire a toutes ses promesses populistes et lui faire confiance.




      0



      0
    Anonymous
    30 mars 2017 - 12 h 08 min

    Enfin une déclaration
    Enfin une déclaration intelligente,loin des influences salafistes , wahabistes et de tous les extrémistes. ….




    0



    0
    Cactus
    30 mars 2017 - 11 h 51 min

    Il represente lui meme, et
    Il represente lui meme, et personne d’autre cette sous espece




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.