Le Parlement d’Aragon demande le respect de l’arrêt de la CJUE

Le Parlement a tranché en faveur de la cause sahraouie. D. R.

Le Parlement d’Aragon (Espagne) a approuvé une déclaration institutionnelle dans laquelle il a demandé le respect de l’arrêt de la Cour de justice européenne du 21 décembre dernier qui stipule que l’accord commercial entre l’UE et le Maroc n’est pas applicable au Sahara Occidental.

Ce Parlement a exprimé dans sa déclaration sa préoccupation au sujet de l’exploitation des ressources naturelles dans les territoires sahraouis occupés qui est contraire au droit international et européen et insiste, par ailleurs, sur l’illégalité de toute activité commerciale au Sahara Occidental sans le consentement du peuple sahraoui.

Le président du Parlement aragonais, Violet Beard, qui a lu le texte, a également invité les entreprises européennes, espagnoles et aragonaises d’agir conformément au droit international et européen et de cesser les activités qui favorisent la perpétuation de l’occupation marocaine du Sahara Occidental et l’exploitation de ses ressources naturelles, telles que les activités de pêche et d’agriculture, l’exploitation du phosphate, du sable et des énergies renouvelables, précise la même source.

L’Assemblée d’Aragon a, enfin, exhorté toutes les autorités espagnoles à mettre en œuvre la législation en vigueur sur la base du récent arrêt de la Cour de justice de l’Union européenne avant de réitérer son soutien à la juste cause du peuple sahraoui, et la solidarité de la société aragonaise qui a passé des années à exiger, conclut-on, une solution politique, juste, durable et mutuellement acceptable à travers la tenue d’un référendum d’autodétermination pour mettre fin au conflit du Sahara Occidental.

En Espagne, plusieurs parlements régionaux ont approuvé des déclarations institutionnelles demandant le respect et l’application du récent arrêt de la Cour de justice de l’Union européenne qui a clairement signifié que l’accord commercial entre l’UE et le Maroc n’est pas applicable au Sahara Occidental. Le Parlement des îles Baléares avait approuvé, mardi dernier, à l’unanimité, une déclaration officielle dans laquelle il avait demandé à respecter et à appliquer l’arrêt de justice de la Cour européenne du 21 décembre 2016.

Le Parlement des îles Baléares, qui a demandé l’application et le respect de cet arrêt de la CJUE, a également exprimé son inquiétude au sujet de l’exploitation des ressources naturelles du Sahara Occidental par des entreprises européennes qui est contraire au droit international et européen. «Il est de notre devoir d’insister et de rappeler l’illégalité de toute activité commerciale sur le territoire du Sahara Occidental sans le consentement du peuple sahraoui», avait-il souligné.

D’autres assemblées élues espagnoles telles que celle de l’Estrémadure, Navarre, du Pays basque avaient, en outre, approuvé des déclarations institutionnelles similaires demandant le respect et l’application de l’arrêt de la CJUE pour être en conformité avec le droit international et le droit européen, tout en appuyant la solution politique au conflit du Sahara Occidental par le biais d’un référendum d’autodétermination qui permettra au peuple sahraoui de décider librement et démocratiquement de son avenir.

R. I.

Comment (3)

    Anonymous
    1 avril 2017 - 21 h 35 min

    Les choses ces derniers mois
    Les choses ces derniers mois tournent très mal pour le Makhzen sa diplomatie reçoit camouflet sur camouflet dont le dernier est la déclaration du Ministre Espagnol des AE qui affirmait clairement que son pays allait appliquer l’arrêt de CJUE quant à l’exclusion du Sahara occidental dans l’accord entre l’UE et le Maroc.
    il ne reste que la France qui bombe vainement le torse au Roi M6 comme pour lui dire n’aie pas peur nous allons régler cela avec la CJUE mais…
    Mais quoi ? Eh bien il faut payer en nous donnons beaucoup de marchés au Maroc et surtout au Sahara occidental territoire très riche en matières premières.
    La France depuis le début du conflit a toujours vendu au Maroc son soutien elle a engranger depuis des milliards de dollars en s’accaparant de la quasi totalité de l’économie marocaine.
    Les entreprises françaises ont des prises d’actifs dans pratiquement tous les secteurs à forte valeur ajoutée comme les transports,le tourisme et l’industrie.
    Au Maroc la présence française demeure la plus importante en Afrique c’est le prolongement de la France voire sa chasse gardée.
    En somme le Maroc paye trop chère son occupation du Sahara et avec l’arrêt de la CJUE ses ressources vont s’amenuiser et pour palier à celà il multipliera à coups surs la production du cannabis pour payer le tutorat de la France.




    0



    0
    Nourdine
    31 mars 2017 - 22 h 35 min

    Le makhzen (hachakoumù) passe
    Le makhzen (hachakoumù) passe en Europe, en Afrique et bientôt à lOnu par les fourches caudines et il continue à crier victoire. Il me fait penser à Chantecler qui coquerine avec les pattes dans la merde.
    (Makhzen = bassecour marocain qui ne compte que des poules ou des coqs châtrés- gouvernance version Lyautey)




    0



    0
    HANNIBAL
    31 mars 2017 - 21 h 07 min

    Ce n’est qu’un point positif
    Ce n’est qu’un point positif pour les Saharaouis ; pour l’Espagne c’est une dette morale mais toute honte bue la fanfaronnade du makhnaz va etre de crier et savourer sa défaite transformée en victoire le royaume du narguilé va se prendre une autre douche froide pas plus tard que ce mois ci ce sera une bonne déculotté royale !!! encore une bonne nouvelle qui tombe !! La Banque marocaine pour le commerce et l’industrie (BMCI), filiale de BNP Paribas, compte fermer en 2017 un total de 40 agences et tout va pour le mieux au royaume des paradoxes le délitement continu et la viabilité n’est plus l’apanage des banques
    la faillite est bien ancrée au royaume du mensonge (on peut dire que le mar »ok a changé !
    comme dit l’adage en quoi ) !!! c’est toute l’Europe qui va se désinterresser de bouffi VI qui n’a
    plus rien a vendre sauf a solder sa personne et encore qui s’interressera a lui peut etre une escapade en sayoudie lui ferait du bien chez ses cousins




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.