Le député proche de l’ex-FIS Hacène Aribi ministre dans le prochain gouvernement ?

Hacène Aribi est un élément de l'ex-FIS infiltré dans les rouages de l'Etat. New Press

C’est ce que laisse entendre un des dirigeants de l’Alliance de l’union, qui regroupe trois formations islamistes, et membre dirigeant du mouvement Ennahda, Youcef Khebaba, dans une déclaration au site de la chaîne qatarie Al-Jazeera diffusée ce vendredi. «Les partis de l’union, a-t-il déclaré, ont présenté un programme valable pour être un futur projet de gouvernement, parce que nous aspirons à intégrer le prochain gouvernement dans le cas où nous obtiendrions des résultats appréciables», a ajouté Khebaba.

Le dirigeant islamiste estime que le courant islamiste en Algérie a fait sa mue, en optant pour le regroupement, après une autoévaluation «sereine et réfléchie». Ce courant ambitionne, selon lui, d’incarner «l’islamisme modéré», mais bute sur un obstacle objectif majeur, qui est celui de la difficulté de convaincre les électeurs en raison, dit-il, d’un «climat politique perverti».

Tout autant optimiste que le remuant chef du MSP, Abderrazak Mokri, le dirigeant d’Ennahda est persuadé que l’Alliance de l’union, composée, en plus d’Ennahda, du FJD d’Abdallah Djaballah et du Mouvement de l’édification nationale (MEN), et du camp islamiste en général, décrocherait facilement la deuxième place «si les élections étaient honnêtes et transparentes».

Cet optimisme chez les islamistes est-il seulement une tactique de campagne pour mobiliser les électeurs ou une manière d’exercer d’ores et déjà une forme de chantage sur le pouvoir, en agitant le spectre d’une contestation programmée en cas de défaite au scrutin du 4 mai prochain ? Les appels du pied répétés en direction des résidus de la base du FIS dissous, comme les virées de Hacène Aribi chez ses anciens compagnons au quartier Léveilley, à Alger, ex-fief du FIS, participent clairement de cette volonté, symbolique, mais visible, de raviver les ressentiments vécus au lendemain de l’interruption du processus électoral en décembre 1991.

Or, même en l’absence d’un institut de sondage pour capter et suivre l’évolution des tendances électorales en Algérie, rien n’indique que les formations islamistes ont réellement le vent en poupe, comme tente de le faire croire ses différents porte-voix soutenus par une certaine prise acquise à l’idéologie islamiste ou par certaines personnalités politiques, à l’image de l’ex-chef du gouvernement Ahmed Benbitour, qui souhaitent l’entrée des islamistes au gouvernement, voire un partage de pouvoir à la marocaine. Les observateurs sont, au contraire, nombreux à constater un reflux constant de la mouvance islamiste depuis les deux dernières élections législatives, face à l’offensive irrésistible du FLN, dont l’actuel patron, Djamel Ould-Abbès, se dit certain que son parti ne se contentera que d’une majorité absolue.

R. Mahmoudi

Comment (64)

    No boutef
    14 mai 2017 - 18 h 37 min

    Pourquoi pas ,je sais qu’il
    Pourquoi pas ,je sais qu’il me reste 2 ans ,je place mes amis Et fes fauteurs de trouble,comme ca quand je parts ,je suis sûre qu’il vont s’entretuer et Ils m’oublieront .yoyouuuuu Tahia Bouteflika




    0



    0
    Cheikh kebab
    16 avril 2017 - 19 h 19 min

    Les islamistes défendent leur
    Les islamistes défendent leur beefsteak c normal. Tout ce qu’ils savent faire c manipuler la religion sachant que le peuple est sensible à ce discours,sans programme politique ou économique. Ils veulent asseoir leur dictature,c la seule manière de gouverner qui leur convient car elle interdit tout débat,toute contestation,tout contre pouvoir. Tout ce qu’ils disent et décident doit être pris comme vérité et ordre divins sans discutions. On le voit dans leurs prêches, leurs comportements vis à vis des autres:: avec eux,pas de question à poser,pas de discutions,c eux dieu sur terre.
    Pour ça ils ont préparé le terrain depuis longtemps par l’école où ils distillent leur idéologie rétrograde,un enseignement abrutissant où la réflexion,la critique et le doute et le raisonnement sont déclarés kofr comme la démocratie. C politiques et le FIS ont exactement le même objectif: leur dictature. Le FIS agissait,et continue,par les armes,eux par la ruse de l’entrisme. Et les démocrates? Absents du terrain,certes délicat,ils ne tiennent pas un discours offensif contre leur propagande. C vrai que le pouvoir préfère et collabore avec les islamistes car ils sont de même nature totalitaire. Mais des tribuns comme ferrad du ffs,ait larbi du rcd,fethi du mds,feu boudiaf,feu l’ancien condamné à mort par la cour spéciale de abdelghani mort en voyant la dépouille de boufiaf( g oublié son nom) peuvent leur tenir tête si les médias publics étaient vraiment publics. Il faut que les démocrates soient beaucoup plus présents et entreprenants pour dévoiler c hypocrites qui sèment la discorde et la terreur.




    0



    0
    JE COURT PLUS.
    16 avril 2017 - 10 h 28 min

    CES BARBUS SE PRÉSENTENT EN
    CES BARBUS SE PRÉSENTENT EN ISLAMISTE FRÈRES MUSULMANS EX FIS , ENAHDA , ..APRÈS AVOIR ESSAYÉ DE PRENDRE LE POUVOIR PAR LE «DJIHADISME» , LES ARMES (1992….2000) , MAINTENANT IL A AGISSENT FAÇON ERDOGAN AKP , EN DOUCEUR , POUR LE POUVOIR SUPRÊME . .L’ALGÉRIE EST ET A TOUJOURS ÉTÉ MUSULMANE , MAIS LES«FRERES MUSULMANS» TROUVE Q’ELLE NE L’EST PAS ASSEZ A LEURS GOÛTS , IL FAUT QU’IL Y EST PLUS DE CRÂNE RASE , LONGUE BARBE , KAMIS , NIKAB/JILBAB NOIR , ET ALORS LES FRÈRES MUSULMANS DIRONT STOP MAINTENANT L’ALGÉRIE EST MUSULMANE. .LE BUT DES PSEUDOS FRÈRES MUSULMANS MAIS VRAIS WAHABITES EST DE WAHABISER LE MONDE MUSULMANS. .




    0



    0
    grave
    16 avril 2017 - 9 h 41 min

    si kaddour P-DG de sonatrach
    si kaddour P-DG de sonatrach si hacene ministre, si khelil président , …, l’équipe choc , sa choque vraiment




    0



    0
    Anonymous
    16 avril 2017 - 7 h 43 min

    les rêves des islamistes
    les rêves des islamistes algériens : le premier rêve des islamistes algériens c ‘est d’envoyer l’armée algérienne et la jeunesse algérienne comme des mercenaires de leurs Rois d’Arabie amis et alliés de leurs parrains judeo-sionistes d’Israël contre les yéménites , les syriens , l’Iran , le Hizballah libanais et les russes etc… ce rêve , ils n’ont même pas honte de l’exprimer dans leurs journaux , leurs minbars , leurs mosquées , leur halakas …quellle est leur joie si’il pouvait réaliser ce rêve , et faire plaisir à leurs Maitres saoudiens et qatariens et leurs Choyoukhs , « aoulia niimatouhoum’ , leurs bienfaiteurs devant lesquels vous le voyez comme des larves et des paillasses et ils viennent fanfaronner ici contre l’erat et contre les Algériens nobles et libres qui s’opposent à leurs projets d’esclaves …tous leurs personnages et leurs chefs que vous voyez ici éructer , menacer , haranguer , parler de démocratie , de Houkouk et autres balivernes et fourberies immondes ; que vous voyez insulter les généraux , les berbères ou la république algérienne qui les gave ; on les connaît en Orient chez leurs Maitres ; : le plus petit chaouch des écuries de leurs rois arabes les met en courbettes devant lui et les sermonne et eux tout heureux ils ressentent ce bonheur incroyable de l’esclave et de la servitude .. les islamistes algériens sont la honte de cette nation libre




    0



    0
    D
    15 avril 2017 - 23 h 19 min

    Ya Dine Rabi !!! …


    Si cela se confirme, il ne manquera que Abassi Madani président au Senat et son renégat d’acolyte Ali Belhadj président de l’assemble national. Et pourquoi pas Madani Mezrag vice-ministre de la défense…




    0



    0
    62=El Bandia
    15 avril 2017 - 22 h 14 min

    Les criquets mercenaires
    Les criquets mercenaires arrivés des frontières ouest en 1962 sont prêts à brader l’Algérie aux étrangers, aux islamistes, à la « Chkara » ou même au diable




    0



    0
    Mergou
    15 avril 2017 - 21 h 58 min

    Ceux qui déclarent avoir peur
    Ceux qui déclarent avoir peur de l’islamisme me font sourire, apparemment ils ne voient pas que l’Algérie a été mise en plein dedans, avec une économie parallèle dont les fonds égalent le budget de l’etat, soit disant par refus de la riba (ou dariba-impot) absence totale de tourisme et l’enseignement pris en otage. Ouvrez les yeux.




    0



    0
      HOURIA
      15 avril 2017 - 22 h 23 min

      Mais voyons les islamistes s
      Mais voyons les islamistes s’adaptent ils tirent les leçons. pour la turquie, elle a modifié ses lois allant jusqu’à abolir l’adultère du code pénal pour accéder à l’U.E. après des négociations de plus de 15 ans niet malgré qu’elle est dans l’OTAN on lui demande plus. Un président et un parlement à domination islamiste. Le maroc ils sont à leur troisième législature avec un chef du gouvernement islamiste avec les bars, les boites de nuit, les maisons closes et même les arrivées des retraités européens est à son niveau le plus florissant.




      0



      0
    Dyhia
    15 avril 2017 - 21 h 07 min

    Les sanguinaires de la

    Les sanguinaires de la décennie noire cherchent du sang à boire.




    0



    0
    moins 2017
    15 avril 2017 - 20 h 36 min

    ministre des coiffeurs
    ministre des coiffeurs barbiers , ou encore ministre du trabendo de soutiens gorge comme aiment le fairent le barbus justement….
    maintenant s’il s’agit de mettre le tourismedéfinitivement K.O : alors c’est à lui qu’il faut faire appel …
    mais que les jours du petrole sont comptés …il devient urgent d’écarter les barbus de la politique car on est en 2017 …et eux mentalement ils sont en moins ( – 2017 ) avant l’hégire !!! complétement déphasés ces gars…




    0



    0
    Tinhinane
    15 avril 2017 - 20 h 35 min

    L’islam modéré dites vous ??

    L’islam modéré dites vous ?? Quelle arnaque!
    Depuis quand la secte wahhabite est devenue modérée.

    Ces barbus costumés sont le plus grand danger pour l’Algérie. Des vampires en cravate.




    0



    0
    AMAR MOKHNACHE
    15 avril 2017 - 20 h 31 min

    Mais diable est ce vraiment
    Mais diable est ce vraiment interessant de s attarder sur la couleur politique du « ministrable » on a eu droit a toutes les couleurs qui se disputent actuellement les legislatives et nous avons droit a un veritable « carnaval fi dechra »
    une faune qui s est suffisamment engraissee dans les speculations de toutes sortes (foncier, marches de gre a gre, carte fellah dispositifs de soutien multiformes….) et qui s improvise maintenant en tetes de liste pour gagner les faveurs de l immunite penale, fiscale….c est pratiquement la colombie des annees 80 qui s invite chez nous avec le cannabi en moins…qui sait la gendarmerie a deja intercepte au sud un candidat aux legislatives avec 500 OU 1000 kg d ‘herbes…le tabeau n est pas rose il cottoie trop la delinquence…Donc pour revenir a notre ministrable s il est competent et s il s agit d un homme de conviction qu il soit le bienvenu et la meilleure facon de le presenter c est de s attarder sur son itineraire et sa production intellectuelle…le pays connait trop de problemes et n attend que des porteurs de solutions loin tres loins de ces anciens tacherons qui s improvisent patron du gre a gre…




    0



    0
    Kahina
    15 avril 2017 - 20 h 31 min

    Il aura un ministère pour

    Il aura un ministère pour représenter ses DAEH.
    Ce chef des sanguinaires veut rassurer ses maitres Qataris et wahhabo-Terroristes.
    On aura un ministère des terroristes et des égorgeurs.
    Ces sanguinaires rodent toujours autour des eaux usée des pays du Golf.




    0



    0
    Simply me
    15 avril 2017 - 20 h 29 min

    Comme sous Nacer (le crypto
    Comme sous Nacer (le crypto-frero, notre zaïm et mentor) en egypte en son temps on leurs donnera le ministère de l’éducation (ou de abrutissement) il faut savoir qu’ils (les freros) travail sur le long terme, et le long terme a commencé il ya longtemps déja…; ou celui de la justice pour tout ficeler !
    De toute manière ils sont deja dans la bergerie, les agneaux ne leur servira à rien de bêler!! Quant aux démocrate de bazar et autre républicains de dimanche ils n’ont qu’à aller faire du tricot, c’est mieux pour eux! les carottes sont cuites. Vive l’Algérie et vive la république quand même ou ce qui en reste (car quand je vois des gueules sinistres pareilles comme celui sur la photo je pleure mon pays et j’ai l’âme en fragments)! au lieu de raser les murs après ce qu’ils ont fait à notre beau pays, nous étions au moins les meilleurs d’afrique, ils osent encore se pavaner et nous narguer!




    0



    0
    Anonymous
    15 avril 2017 - 20 h 00 min

    Algérie Républicaine, Une et
    Algérie Républicaine, Une et Indivisible qui ne reconnait que des citoyens algériens ayant des droits et des devoirs
    dans un pays des droits de l’homme qui protège nos frontières et sécurise l’intérieur. Un pays ouvert et qui libère les initiatives. Non au Régionalisme, Non à l’Islamisme, Non aux dictateurs, ceux qui ne se reconnaissent pas dans ces idéaux ne sont pas des Algériens mais des traîtres qui veulent la perte de notre pays.




    0



    0
    Anonymous
    15 avril 2017 - 18 h 28 min

    Moi ,je vote pour un candidat
    Moi ,je vote pour un candidat algérien ,je ne vote pas pour un harki qui ne respecte ni l’hymne ni le drapeau national .Tous les Algériens savent que les islamistes travaillent pour des entités étrangères (quatar arabie yahoudite ,turquie ,maroc pays occidentaux ect…)




    0



    0
    Anonymous
    15 avril 2017 - 17 h 27 min

    faire confiance à un
    faire confiance à un islamiste ( tous des wahabistes ) ; c’est comme donner à quelqu’un une corde pour te pendre ou le couteau avec lequel il t’égorgera aussi sûre met que le soleil se lève à l’Est .. certains algériens sont ou bien naïfs ou ils oublient vite ce qu’ont fait les islamiste aux gens et à l’Algérie pendant une décennie .. le gouvernement , l’état et les partis qui sont entrain de faire avec eux cette scabreuse démocratie et ouvrent la voie de la respectabilité à ces sadiques criminels et à ces traitres ; sont pire qu’eux dans leur projet criminel .. nous les avons connus en 92 , ils tuaient les gens ou sautaient de joie à l’annonce de chaque crime crapuleux sur les civils ou les militaires ils exprimaient leur joie et satisfaction malicieusement comme des diables contents qu’ils peuvent en plus tromper les gens en collant ces meurtres sur le dos de l’état , de l’armée et leurs de adversaires ils accomplissaient en toute bonne consonance ces mestres en sériés ,ces massacres et ces assassinats fièrement et le lendemain l’islamiste qui t’a tué dans le dos ou t’a égorgé ou a dansé sur ton cadavre , il va à ton enterrement réciter hypocritement le Coran et faire ses simagrées et sa propagande wahabiste pour que l’on ne t’enterre mime pas comme musulman comme tes pères mais à la manière saoudienne c’est à dire comme un Djiffa … y a t-il pire qu’un wahabiste sur terre ? jamais k’humanité na connu pareille inhumanité , pareille fourberie et pareille immondice morale .. mais les peuples qui veulent leur mort ou leur avilissement sont les plus fascinés par cette tromperie ( certains algeriens naïfs ont cru que les wahabistes ressemblaient aux hommes religions traditionnels des Zaouias et des Tolbas ou aux enseignnants coraniques de jadis dans les villages et Dechra avec leur charisme simple de bonté et de convivialité tout occupés à éduquer et à préserver la civilisation et les civilités dans la communautés … il n ‘en est rien ATTENTION , le wahabisme c’est une autre fabrique , les frères musulmans sont une autre machinerie , ce sont des sectes qui vivent de haine de l’autre et pour la haine des autres et même entre eux ( ils se connaissent) , pour le pouvoir et le dollar , ce sont des Démons




    0



    0
    !!!!!
    15 avril 2017 - 16 h 24 min

    Qui dit Islamiste en Algérie
    Qui dit Islamiste en Algérie dit forcemment Europe + Qatar, Maroc, Arabie Saoudite !!
    L’ALGÉRIE est déja un pays Musulmans pourquoi ces partis douteux que nous mijottes nos traitres et nos ennemis de l’Etranger ?????




    0



    0
    lhadi
    15 avril 2017 - 16 h 01 min

    Au de-là de l’illusion
    Au de-là de l’illusion populiste que pouvait laisser entrevoir dans l’islamisme politique l’expression d’un mouvement porteur d’un projet, force est de constater que les acteurs impies dans la tragédie nationale ont été, et pour quel résultat, membres de « l’alliance Présidentielle », représentés au gouvernement et dans les deux chambres. Ces acteurs enfantés par le délitement national sont le vecteur d’une crise qui se résume bien à l’incapacité du régime à accompagner les transformations tant du point du vue économique,institutionnel, que celui de la nécessaire association des acteurs sociaux à la gestion du champ politique. Fraternellement lhadi ([email protected])




    0



    0
    Oueldechaab
    15 avril 2017 - 15 h 55 min

    S’il y avait des patriotes
    S’il y avait des patriotes decideurs dans les institutions, il y a longtemps que des energumenes pareils seraient renvoyés à l’anonymat qu’il n’auraient jamais pu quitter s’ils n’avaient pas été aider par ceux qui ont autoriser l’agrement anti-constitutionnel de leur matrice de base, l’ex FIS en 1989.
    Pour le Pouvoir, et pour sa jouissance et quelques privilèges, tout un pays et sa population, à la densité millénaire, ont été sacrifiés.
    Aujourd’hui cela permet à ces zombis de reprendre sous d’autres formes. leur conquête de l’Algérie, en phagocitant toute la sphère sociale, économique et politique.
    Il faudra, au vu des dégâts occasionnés, d’autres générations pour en venir à bout, si le pays durera dans sa configuration actuelle.
    Pour ceux encore en vie des décideurs qui ont permis l’agrément illégal de l’ex FIS malgre la constitution de 1989 une seule question : Vous dormez bien le soir ?

    Oueldechaab




    0



    0
    kenza
    15 avril 2017 - 15 h 42 min

    Et il aura quel ministère?
    Et il aura quel ministère? celui des anciens terroristes?




    0



    0
      lol
      15 avril 2017 - 16 h 26 min

      Kenza tu m’a tuer de rire lol
      Kenza tu m’a tuer de rire lol
      Rien que pour cela je te met un pouce lever !!




      0



      0
    HMITOUCHE
    15 avril 2017 - 14 h 27 min

    Et dire que dans les années
    Et dire que dans les années 90 ces gens là (EL MOUFSIDINE FI EL ARDH) étaient tous recherchés avec récompense allant jusqu’à 5 millions de Dinars et maintenant sans même demander pardon pour tous les massacres qu’ils ont commis, non seulement réhabilités mais même promis au plus hautes postes de responsabilités. C’est vraiment le pays des miracles. Ils se croient investis d’une mission divine ( Si tu ne votes pas pour nous tu iras en enfer !!! rien que ça) Moi je leur dis l’enfer on l’a déjà vécu avec vous pendant la décennie noir.




    0



    0
    Cherif
    15 avril 2017 - 12 h 44 min

    Faire une erreur une fois, c
    Faire une erreur une fois, c’est humain, ça peut se concevoir. Faire la même erreur une 2eme fois relève de la bêtise ou de la débilité. Le peuple algérien est vacciné et a ouvert les yeux, il ne commettra plus ce genre de dérive. Il passera à autre chose. Pas d’inquiétudes.




    0



    0
      kenza
      15 avril 2017 - 15 h 54 min

      Il y a un proverbe qui dit:
      Il y a un proverbe qui dit: « Qui me trompe une fois, honte à lui ; qui me trompe deux fois, honte à moi. »




      0



      0
      Erracham
      15 avril 2017 - 21 h 15 min

      Cher Chérif, le peuple ne se
      Cher Chérif, le peuple ne se laisse pas duper deux fois, c’est vrai, mille fois vrai. Mais peut-on dire autant de ceux qui nous dirigent? Ils sont prêts à tout pour rester au pouvoir. Alors nommer un Tartarin de Tarascon au gouvernement ne leur cause aucun problème. Ya Si El Arabi, voici un os pour te calmer! Une petite blague pour changer d’humeur. Lors d’une visite en France, un président a été conseillé par Mittérrand au sujet d’un responsable de la défunte Amicale des Algériens en France. « Si j’étais vous, je le mettrais à la santé », lui a-t-il dit. Dès son retour, le président procède à un remaniement ministériel et nomme le gus au ministère de la santé. Simple erreur de communication? Mittérand parlait de la fameuse prison. C’est là que tous les anciens du FIS devraient croupir pour atteinte à la sécurité de l’État. Pour plaire aux monarchiotes, va-t-on nommer ce sinistre énergumène aux Habous? Yallatif! Le loup dans la bergerie!




      0



      0
    Ayweel
    15 avril 2017 - 11 h 59 min

    Quand on a le courage et l’
    Quand on a le courage et l’ indécence de faire de dieu un candidat aux élections, le ramenant ainsi à l’échelle humaine, on est capable de tout faire y compris le pire et l’impensable. Il suffit juste de voir ceux qui sont partie prenante des conflits dans le mpnde, Afghanistan, Syrie, irak, Yémen, Liban, Libye, Tchad, tunisie, Mali, Niger, Nigeria, Soudan, egypte, Palestine, Pakistan, algerie, Indonésie à l’exception des pays arabes d’origine (l’Arabie saoudite, Koweït, katar, imarates, oumane, jordani, mystère, mystère. ..!?). Ces gens qui se disent islamistes sont le meilleur produit jamais conçu et produit par les laboratoires occidentaux, leurs effets sont plus dévastateurs que ceux d’une bombe atomique. Heureusement les chouhadas ne sont plus là pour voir et goûter le produit de l’indépendance confisquée. …..tant que ces vipères rodent et répandent leur venin notre patrie est en danger…..l »explosion est imminente. ……….Rouuuuuuuuuh agassabi Rouuuuuuuuuh. ……




    0



    0
    Infiltration
    15 avril 2017 - 11 h 28 min

    Le pire c’est que le FIS à
    Le pire c’est que le FIS à été organisé et nous a été envoyer par des pays Europeen et arabes comme le Qata etc…..




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.