Législatives : Ouyahia contre le gel des projets d’hôpitaux

Ahmed Ouyahia. New Press

Ahmed Ouyahia critique la décision du gouvernement Sellal de geler une série de projets de réalisation de cinq CHU. En meeting aujourd’hui à Mila, à l’est du pays, où il est en campagne en faveur des candidats du RND aux élections législatives, Ahmed Ouyahia, qui décortique son projet économique pour l’Algérie de demain, se dit d’accord pour la rigueur budgétaire, tout en soulignant qu’il y a des projets qu’on ne peut ni annuler ni retarder.

«Il est clair qu’au RND, nous œuvrons pour que l’Algérie ne tombe pas à nouveau dans les bras des institutions internationales qui lui dicteraient, comme durant la période de cessation de paiement des années 1990, la marche à suivre, avec tout ce que cela a induit en termes de pertes d’emplois, mais aussi de souveraineté d’entreprendre», a affirmé le SG du RND, pour lequel l’endettement extérieur reste «une très mauvaise option pour l’Algérie».

Ahmed Ouyahia refuse, en revanche, que les régions paient les errements budgétaires des gouvernements ou la chute brutale des prix du pétrole. «Nous approuvons, certes, le gel de certains projets, comme un stade de proximité, une salle de cinéma, une piscine… mais, en même temps, nous nous opposons au gel de projets d’hôpitaux ou d’écoles. Ce sont des projets qu’il ne faut pas différer», a-t-il insisté. Le SG du RND a assuré que son parti va batailler au sein de la future Assemblée nationale pour le dégel de tous les projets importants qui ont fait les frais de la politique de «rationalisation des dépenses». Pour lui, «il est important que l’Exécutif sache qu’il y a des projets qui ne doivent pas être retardés».

Ahmed Ouyahia, également directeur de cabinet du président Bouteflika qui dit soutenir le programme du président de la République, ne cache pas donc sa divergence de vue sur ce sujet avec le Premier ministre, Abdelmalek Sellal. Ouyahia n’est pas à sa première critique de la gestion de la crise économique. Il s’est déjà distingué contre le retour de l’importation des voitures de moins de trois ans et le recours à l’endettement extérieur.

Sur le plan social, le SG du RND s’engage à «relever à 60 000 DA le plafond des salaires des demandeurs éligibles au logement public locatif (social) pour permettre à un plus grand nombre de citoyens fonctionnaires d’accéder à un logement qui préserve leur dignité». Ouyahia a considéré que le plafond actuel de 25 000 DA n’a plus de sens. Pour lui, il faut plusieurs solutions d’accès au logement. Et parmi elles, il y a l’octroi par le Trésor public de crédits non rémunérés pour la construction de logements individuels, la réservation de 10% des logements sociaux réalisés aux jeunes célibataires et le soutien à hauteur d’un million de dinars du logement rural. Il estime que les jeunes sont l’espoir de l’Algérie et son avenir, et il faut les prendre en charge.

Ainsi, il propose une prime scolaire mensuelle accordée aux ménages pour la prise en charge de la scolarité de leurs enfants et, par-là même, le renforcement des acquis de l’Algérie en matière d’éducation. Ahmed Ouyahia refuse d’être taxé de populiste. «Le RND ne vend pas des leurres, mais propose un programme réalisable sur les plans économique et social, apte à préserver la stabilité du pays, son unité et sa sécurité en cette conjoncture régionale et internationale difficile», a soutenu Ouyahia.

Sonia Baker

Comment (14)

    Anonymous
    16 mai 2017 - 3 h 41 min

    MOI J’IRAI ME SOIGNER A LA
    MOI J’IRAI ME SOIGNER A LA NOUVELLE MOSQUÉE DE …… (d’alger)




    0



    0
    Zaoui
    12 mai 2017 - 17 h 52 min

    IL faut geler les
    IL faut geler les réalisations des hôpitaux comme çà on ira outre mer nous soigner comme tout le monde!




    0



    0
    Anonymous
    16 avril 2017 - 17 h 36 min

    S’il y avait des aires de
    S’il y avait des aires de loisirs dans chaque communes,où faire sortir ses enfants, les dames agées,les familles en général, nous n’aurions moins besoin d’hopitaux ! Trouvez-vous normal de faire des KM pour pouvoir prendre un bol d’air ? Pourquoi ne pas faire des jardins municipaux dans toutes les communes ? celà permettrait aux jeunes étudiants en agronomie d’exercer leurs talents ne serait-ce que pour le plaisir des yeux ! La santé mentale compte beaucoup pour le bien être des gens , le vide mène dans le vide !




    0



    0
    pegasse
    16 avril 2017 - 15 h 02 min

    Monsieur vignette et taxe
    Monsieur vignette et taxe nouveau vehicule et j’en passe prend le crachoir,quand c’etait l’oppulence vous nous avez plombé et maintenant vous vous mettez á seriner juste pour la galerie comme quoi vous êtes la force novatrice et tranquille quel aplomb!,vous rappellez votre declaration de patrimoine?,vous aviez declaré un appartement 1700 000,00 da,j’en ris á ce jour.




    0



    0
    Anonymous
    16 avril 2017 - 12 h 59 min

    Pourquoi construire des
    Pourquoi construire des hôpitaux il y a le grand qodsqui est inutile a cheraga vous avez ça le rplir de matériel et de médecin ipisitou comme disait l inspecteur Tahar les visionnaire de ce pays allah irahmou yal hadj ouyahia je vous conseil de vous retire des élections peut êtres que le peuple s en souviendra de vous .la guerre est prepare par des nationaliste gérer par des courageux




    0



    0
    T'messkhir
    16 avril 2017 - 10 h 01 min

    Quand est-ce il va arrêter de
    Quand est-ce il va arrêter de se foutre de notre gueule ce bourourou d’Oulala ! Il nous fait croire qu’il a un programme, il nous promet qu’on ne tombera plus sous les fourches caudines du FMI, il est contre le gel des projets des Hôpitaux et patati et patata, alors qu’il nous a toujours chanté que lui il existe que pour appliquer le « programme du président » ! je suis sûr que si Bouteflika lui dit ferme ta gueule parce qu’il n’est pas d’accord avec ses propositions, il va se la fermer toute de suite, va baisser la tête et va se mettre à baisser la main de Boutef et … à la marocaine ! J’ai horreur de personnes qui se comportent en serpillière et en carpettes ! Va prendre ta chique ya Oulala, c’est le moment !




    0



    0
      Medane Kamel
      16 avril 2017 - 13 h 36 min

      Cher @T’messkhir (non vérifié
      Cher @T’messkhir (non vérifié), tu parles bien de « baiser la main » et non de « baisser la main » ! PS : Je suis d’accord avec toi sur toute la ligne ! Moi , je dirais mieux : il va se mettre à quatre pattes !




      0



      0
    Lghoul
    16 avril 2017 - 8 h 50 min

    Soit disant il est contre le
    Soit disant il est contre le gel des budgets des hopitaux mais comprenez que ces hôpitaux n’ont ni médecins et ni médicaments. Dites nous alors pourquoi toutes ces gesticulations en cette période de quelques semaines: Pour qu’aux yeux des étrangers, le peuple vous « halalise ». On voit les mêmes visages depuis 30 ans. Qu’avez vous fait ou apporté au peuple ? Que des mensonges. Personne ne vous croit plus.




    0



    0
    Anonymous
    16 avril 2017 - 7 h 46 min

    monsieur; ouyahia prenez vous
    monsieur; ouyahia prenez vous la retraite;vous ne faite plus réver les millions d’algériens méprisés et affamé;vous ne craignait personne meme dieu tout puissant;ni vous ni votre tuteur le pharaon d’oujda;vous pensez vivre éternellement; essaiyez de demander les pharaons égyptiens ou sont-ils;vous avez menti et trahi la nation et le peuple algérien;vous etes le bras droit du pharaon d’oujda et si vous qui décide du bon ou mauvais temps;alors pourquoi faite ce cinéma en critiquant votre employé monsieur sellal;KHAF RABBI




    0



    0
    Anonymous
    15 avril 2017 - 22 h 27 min

    JE PRÉFÈRE MOURIR D’UNE CRISE
    JE PRÉFÈRE MOURIR D’UNE CRISE CARDIAQUE CHEZ LES MIENS PLUTÔT QUE CREVER DANS VOS SALES HÔPITAUX QUI NE SONT AU FAIT QUE DES MOUROIRS
    BIEN SUR LA NOMENKLATURA A DROIT AUX HÔPITAUX ÉTRANGERS
    GLOIRE A DIEU TOUT PUISSANT




    0



    0
    amel
    15 avril 2017 - 20 h 01 min

    Pourquoi un stade ou une
    Pourquoi un stade ou une salle de cinema devraient-ils en souffrir? Il faut juste s’arrager pour les construire algérien 100%. Chaque chose qui sera construite augmente le pib. Chaque travail qui est fait engendre la richesse. Avant, les banques nationales des pays produisaient autant d’argent qu’ils avaient d’or. C’était la tradition puisque le papier d’argent était en fait une reconnaissance de « dette », comme si les banques disaient: « voilà tant de billet d’argent, chacun représente tant de grammes d’or ». Depuis le début du siècle dernier ce n’est plus l’or qui est pris en considération pour imprimer l’argent, mais l’ensemble de la richesse. Or la richesse c’est la terre et l’homme selon la plupart des économistes. Le travail des algériens devrait être revalorisé et les projets devraient être réalisés avec la sueur des algériens et desproduits algériens et celà produira de la richesse. J’ai vu à la télé nationale un producteur de lait à médéa qui souffre de la mauvaise route; est-il besoin de réfléchir à mille fois pour construire une route afin qu’un homme qui produit du lait puisse travailler? Vite il faut l’aider immédiatement. Une route est un investissement. C’est un capital qui va produire des richesses.




    0



    0
    LA-VERITE
    15 avril 2017 - 17 h 56 min

    la vérité si je mens six
    la vérité si je mens six;monsieur ouyahia vos discours sont d’une autre époque;revenez sur terre l’algérie est tenue par vos fidèles complice; les corrompus qui ont pilier et siphonné nos richesses pour les plaçaient en europe et ailleurs;c’est maintenant a la veille des élections truquée que vous vous rendez compte que les citoyens meurt par faute de soins;et de mal nutrition;vous serez juger par dieu pour le mal que vous avez fait a des millions de citoyens je n’aimerais pas etre a votre place




    0



    0
    anonyme
    15 avril 2017 - 16 h 49 min

    Arrêtez de mentir……….
    Arrêtez de mentir………..quelles soins proposeriez vous aux malades dans le pays?




    0



    0
    anonyme
    15 avril 2017 - 16 h 43 min

    Vous avez construit des murs
    Vous avez construit des murs vides mais non pas des hôpitaux!
    Le malade Algériens a besoin de l’offre de soins………….mais des hôpitaux vides en matière de soins.
    Nous voulons une offre soins dans les hôpitaux………………..car nos hôpitaux ne proposent rien pour…..




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.