Mise au point du directeur général de SLC suite à une information amplifiée par certains médias

Nous publions la mise au point du directeur général de SLC suite à une information instrumentalisée par un média basé à Londres et reprise par un site.

«Suite à l’information relative à une plainte qui aurait été déposée contre « Khaled Nezzar et quatre membres de sa famille » par M. Mouloud Meghezi, nous rendons publique la mise au point suivante.

M. Mouloud Meghezi est le cousin germain des enfants Nezzar avec lesquels il était associé dans la gestion de l’entreprise SLC. S’estimant lésé dans ses droits, il aurait donc saisi la justice sans attendre la décision de cette dernière pour médiatiser l’affaire.

Tout en nous interrogeant sur les raisons cachées derrière le choix de cette période précisément – soit dix-sept ans après la création de ladite entreprise –, pour mener ce qui semble bien être une campagne de calomnie, il apparaît clairement qu’en ayant jeté son dévolu sur les propagandistes d’un ancien parti extrémiste aujourd’hui dissous, pour distiller de fallacieuses informations, il sert des desseins bassement politiques.

Malheureusement pour tous ceux qui voudraient y trouver matière, les statuts de l’entreprise sont là pour apporter un démenti net aux divagations et aux élucubrations de tous ordres.

A ces contorsions politiciennes aussi vaines qu’absurdes, nous opposons notre confiance totale en la justice qui saura mettre un terme définitivement à ce contentieux purement administratif.»

Lotfi Nezzar
Directeur général (SLC)

 

Comment (3)

    mikass
    22 avril 2017 - 9 h 55 min

    bonjour, le patriote aime son
    bonjour, le patriote aime son pays comme il se doit, il prime les interets de son pays sur ses caprices personnelles, le patriote doit donner et non recevoir de son pays . il ne doit pas entasser l’argent d’une façon illegale, il ne doit pas etre haggar, « kama tadine toudane »




    0



    0
    Malika
    21 avril 2017 - 7 h 52 min

    Ces Harkis de Londres, de
    Ces Harkis de Londres, de France ou d’ailleurs sont aux abois. L’algérie restera toujours debout avec ses vrais enfants.




    0



    0
    khlet!
    20 avril 2017 - 19 h 40 min

    le général Nezzar n’a pas
    le général Nezzar n’a pas fini le travail malheureusement ! la vermine doit disparaître ! il n’y a pas à transiger et encore moins à les faire participer aux élections un acte fou et suicidaire vue la proportion de gueux en algérie !




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.