La soumission de l’humanité en marche

Par Youcef Benzatat – Les insoumis de Jean-Luc Mélenchon ont fêté la défaite comme il se doit, en chantant la victoire sur la gauche-caviar ; celle qui s’est alignée sur la pensée unique, droite-gauche, devenues un centre de manœuvres des ripoux de la finance mondiale et leur politique hostile aux peuples. A présent, les insoumis auront fort à faire car la puissance de l’argent a pris ouvertement le pouvoir, en disqualifiant leurs traditionnels serviteurs et en intronisant leur représentant direct par un coup de force électoral, à coups de sondages triturés et des médias expropriés.

Le monde a déjà changé et les combats à venir seront plus violents en symboles et en procédures. Mais la bonne nouvelle, les insoumis sont à présent plus nombreux, signe que le peuple de France se réveille, ils ont vaincu la démission et l’indifférence en atteignant les 20% des électeurs. Combien seront-ils en France et en Europe aux prochaines échéances dans leur résistance aux convoitises d’une mondialisation cruelle, qui ne jure que par la soumission et l’avilissement des peuples ?

Les Bolivariens de Maduro en connaissent quelque chose, en crachant leur sang dans leur résistance à la pègre mondiale du pétrole. Ils demeurent le dernier rempart de l’Amérique latine, avant l’assaut final contre ce continent miséreux, fragile mais soudé par la volonté de leurs braves insoumis à eux.

Continent par continent, la mondialisation diabolique, immorale et destructrice de l’humanité est en marche ! Semant des Macros par-ci, des Macros par-là, et engloutissant sur son passage toute voix insoumise : Hugo Chavez, Yasser Arafat, Laurent Gbagbo et beaucoup d’autres cibles en perspective sont dans leur ligne de mire.

Les maquereaux d’ici : Mouammar Kadhafi et Saddam Hussein avaient résisté jusqu’à ce qu’ils n’en pussent plus. Allant jusqu’à détruire leur arsenal de défense en croyant acheter leur immunité contre leur peuple ; une fois dégarnis, ils étaient mûrs pour être cueillis comme des rats dans des trous. Bachar El-Assad qu’on ne lâche plus, autant qu’il résiste, son saignement est programmé à l’indéfini, lui aussi ayant détruit son arsenal et resté dégarni.

Les Nord-Coréens connaissent mieux leurs ennemis et, surtout, qu’ils ne sont pas des maquereaux comme ceux d’ici, leur arsenal est intact et les ripoux mondialisés savent à quoi s’en tenir.

Que dire des maquereaux de chez nous ? Qui devraient-ils soutenir entre les néo-fascistes de l’extrême droite lepénistes et eux ? Ils les ont choisis eux, bien évidemment. Pouvaient-ils faire autrement et s’abstenir dans une neutralité active ? Ils ne sont pas si mal logés après tout. Ils n’ont qu’à leur sous-traiter la neutralisation des voix discordantes, en confisquant l’Assemblée du peuple par l’éternelle fraude.

Le peuple algérien aura à refouler son idéal révolutionnaire qui a mis fin à la colonisation du continent et restitué la dignité des damnés de la terre. Il continuera à subir l’assaut de la mondialisation dans la douleur et le silence. C’est le prix à payer à nos maquereaux pour qu’ils puissent survivre dans la paix et la stabilité, l’épée de Damoclès sur la tête et nous soumis et avilis. En attendant nos probables insoumis qu’ils se réveillent et qu’ils prennent d’assaut leur citadelle.

Y. B.

Comment (4)

    Anonymous
    26 avril 2017 - 18 h 53 min

    Je savais pertinemment que
    Je savais pertinemment que les résultats seraient en faveur de Macron/Le Pen, et Macron sera le nouveau élu. Quant à la soumission elle ne date pas d’aujourd’hui, il a fallu attendre 2007 l’année de l’élection de Sarkozy pour qu’on prenne conscience de la réalité de la politique mise en place. Certains états liés s’activaient à mettre en place ce système oligarchique. Jadis chaque peuple a eu son heure de gloire et à présent l’idéologie sioniste veut devenir maître du monde dont la capitale serait Jérusalem, Jérusalem a toujours été le centre de conflits.Tu marches ou tu crèves,voila ce qu’ils veulent nous imposer et Dieu seul sait qu’elle sera notre devenir.




    0



    0
    Cactus
    26 avril 2017 - 16 h 23 min

    Ce qui est sur , c’est que le
    Ce qui est sur , c’est que le pouvoir corrompu seras plus soutenus soit par lepen ou melenchon




    0



    0
      Vision
      26 avril 2017 - 16 h 38 min

      Et leur compte bancaire et
      Et leur compte bancaire et bien immobiluer saisie c’est pour ca qu’ils ont peur que le fn ou melenchon sorte




      0



      0
    Karamazov
    26 avril 2017 - 8 h 01 min

    Heu… je veux bien m
    Heu… je veux bien m’interroger sur les déboires de Maduro et les mettre sur le compte de ….Aya, on va dire : l’impérialisme triomphant qui trône sur un mondialisme soumis. Je suis même près à concéder dans mon élan, aux Insoumis , que le bébé En Marche , mais à quatre pattes, n’est que le rejeton d’une France en crise de maturité. Mais…. ou Mêêê !!! Cependant, nous fourguer Sadam et Kaddafou comme des héros de la résistance anti-impérialiste, c’est un peu fort. Les élections sont passées et leur sentence est tombée : qu’elles plaisent ou non , qu’elle soient validées ou non, par nos justiciers et nos parangons des fetwas et de la justice parallèle. Une chose est claire : ce n’est pas Melenchon qui a été choisi par les français, et encore moins Maduro. Et il y a une seule explications à cela : même dans leur rage la plus forte , les français ne sont pas comme les arabes qui visitent et appellent leurs démons, dès qu’il s’agit de dégommer un tyran, comme semble le faire notre Guru ici : Kadafi, Saddam, Gbagbo, Kim Jong-Un , et pourquoi pas Pol Pot , Ceausescu et Staline, sont des héros ! Heureusement que, avec des figures de proue comme ceux-là, « Le peuple algérien aura à refouler son idéal révolutionnaire ». Ouf, on est sauvé !




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.