Et si Le Pen n’était que la candidate du système ?

Par Arezki Hatem – Et si présence de la candidate de l’extrême droite française au second tour de la course pour le siège à la fois douillet et épineux du palais de l’Elysée n’était que le vœu le plus pieux des gardiens de l’ordre établi, le mystérieux et ésotérique groupe des magnats de la finance et de l’ultralibéralisme ?

Le spectre Marine Le Pen et le Front républicain

A quelques mois de l’élection présidentielle française, le candidat de la droite, François Fillon, caracolait en tête des sondages. Lui, l’homme du système, ancien cacique du pouvoir politique en France, était perçu comme une menace pour les adeptes extrémistes de l’ultralibéralisme économique : le candidat de la droite était, bien que capitaliste convaincu, aux antipodes avec l’ultralibéralisme prôné par les nouveaux capitalistes de la sphère économique mondiale qui enfoncent même leurs sales museaux dans les milieux les plus improbables du globe, pourtant invraisemblable avec les «valeurs démocratiques» qu’ils défendent à longueur de journées !

Donc, dehors Fillon ! Et pour arriver à leurs fins, les décideurs de l’ombre actionnèrent en un laps de temps leur machine médiatique, dont la grande majorité des grands réseaux, journaux à grand tirage, journaux électroniques… sont tombés depuis longtemps dans leur nasse tissée avec du fil d’airain.

Il fallait abattre le candidat Fillon, le désarçonner et le décrocher de la place de favori à la présidentielle française : son programme politique et économique n’était pas en diapason avec la politique économique sans contrainte inscrite dans les desseins mercantilistes et hégémoniques du groupe restreint et hermétiquement fermé du pouvoir décisionnel français. Le vrai.

Les médias de service, ameutés, se lancent dans une campagne incroyablement effilée, coupant jusqu’à l’os les chances de Fillon de briguer le prochain mandat présidentiel. Certes, les affaires dont il a été impliqué sont corroborées par des preuves, mais le temps choisi et la violence dont l’attaque a été menée sont loin de répondre seulement au principe de la consécration de la justice, mais vont au-delà de cet impératif républicain : jeter la voilure sur l’avenir politique de François Fillon.

Jean-Luc Mélenchon et l’aura surprise de la France insoumise

Au début de la campagne médiatique contre François Fillon, le candidat de la France insoumise a même bénéficié de l’indulgence des médias hexagonaux : de larges manchettes ont été consacrées à Mélenchon, invitations en chaîne par les médias audiovisuels les plus influents…

Mais dès que la popularité du candidat de la France insoumise commença à s’élargir, conséquence de son discours clair, ses propositions sensées pour une véritable sortie de crise, sa conception humaniste de la question migratoire, les gardiens du temple du tout libéral donnèrent le signal à leurs hérauts de lancer une campagne de dénigrement à l’encontre de Jean-Luc Mélenchon, le traitant de «bolivarien», de «communiste» et de «bourreau» de la France, s’apprêtant à la livrer aux étrangers !

Et comme pour assommer les chances du candidat de la France profonde, l’attentat sur l’avenue des Champs-Elysées est venu telle une aubaine inespérée pour les fossoyeurs de Jean-Luc Mélenchon.

Marine Le Pen, la candidate-alibi du système

Les stratèges du système ultralibéral ont magistralement réussi à faire de la présidente du Front national la «concurrente» de Macron, pour le deuxième tour de l’élection présidentielle française. Or, il est du domaine du simplisme, pour les observateurs avisés de la scène politique française, que la présence de Le Pen au deuxième tour est une consécration sans une once de doute pour le candidat Macron. Car le favori du système, Emmanuel Macron, aura toute la latitude de battre Marine Le Pen au second tour. Et pour cause : un front républicain se met en place, avec une célérité inouïe, pour empêcher l’extrême droite de «s’emparer» de la France, berceau de la démocratie et des valeurs républicaines.

En somme, l’élection de Macron est assurée, de par une mise en scène qui a le génie cynique de faire l’effet d’un parfait trompe-l’œil sur les yeux des électeurs, croyant fermement que leur geste électoral est salvateur pour la France des lumières…

A. H.

Comment (18)

    Samer
    3 mai 2017 - 11 h 01 min

    Je ne comprends pas ceux qui
    Je ne comprends pas ceux qui défendent le Pen ici
    Soit il sont ignorants soit bêtes elle passe sa journée à craché sur les musulmans et en particulier les Algériens et ici on viens dire que avec elle c’est mieux

    monde
    3 mai 2017 - 9 h 55 min

    le front national est une des
    le front national est une des ‘expressions nationalistes du peuple français autochtone gaulois contre ceux qui le dominent et qui veulent le remplacer pour dénaturer sa civilisation et son identité euro-aryenne .. Le nationalisme européen en en marche contre les deux dangers qui menacent les peuples de ce continent .. le sionisme juif et le wahabisme arabe . Cela fait partie d’un vaste mouvement spenglerien mondial qui commence à prendre forme et qui conduira la révolte des peuples et des nations Goys à reprendre leur destin et à fonder un nouvel ordre mondial plus juste et plus équitable ( les nationalistes aryens d’Europe , les berbères , les slaves , les hindous , les perses , les kurdes , les chinois , les peuples jaunes d’Asie et noirs d’Afrique vont finir par se lever et renverser la table sur les juifs et les arabes et leur matrone américaine ) .. beacoup de nationalistes algériens travaillent déjà dans ce projet mondial .. les tiers -mondistes Goys et notamment les nationalistes algériens berbères doivent faire la jonction avec les nationalistes aryens européens et les aider à se libérer du Joug judeo-sioniste .. .. le Moyen Orient et l’Asie bougent avec les Perses , les Kurdes , les Coréens , les chinois et l’Inde contre le Diktat américaun et ses deux marâtres d’Israël et d’Arabie … l’Afrique , l’Europe et la méditerranée doivent bouger et Alger doit redevenir la Mecque de la nouvelle révolution mondiale de la libération des peuples et des nations … Les élites nationalistes algériennes doivent se réveiller le monde change et les propagandes impériales israélo-saoudiennes sont démasquées , ni leurs mercenaires terroristes , ni leur Obese Amérique ne peut les changer ce qui est en cours

    Khelfane
    2 mai 2017 - 6 h 47 min

    Scénario à présenter au
    Scénario à présenter au festival de Cannes ,section,un certain regard

    Allons ne Mélanchon pas les genres

    100%
    1 mai 2017 - 21 h 33 min

    Et si Le Pen n’était que la
    Et si Le Pen n’était que la candidate du système ?
    OUI A 100% tout comme MACRON.
    Elle a signé avec le diable contrairement à son père qu’elle a cruellement TRAHI !
    Et ensuite se sera au tour du peuple.
    Macron c pire qu’elle !!!

      Anonymous
      4 mai 2017 - 10 h 08 min

      Pere et fille sont de meche
      Pere et fille sont de meche tout les 2, c’est juste du flan pour donner une image plus lisse, elle n’a rien trahi du tout.

    Karimdz
    1 mai 2017 - 15 h 48 min

    Le père jean marie dénonçait
    Le père jean marie dénonçait le système, mais la fille qui a pour compagnon un israélien, un sioniste, a intégré le fn dans le système. On comprend la rage du père à l égard de sa fille qui a trahi et le père et le parti.

      ?
      2 mai 2017 - 7 h 37 min

      Sur un site j’ai vu également
      Sur un site j’ai vu également que le père de Marion Lepen est un ancien du Mossad ? Comme quoi le Mossad est très éfficasse comment détruire ou tiré du profils sur le FN comment le controler bref ne voter pas !!!

    Lehbilla
    1 mai 2017 - 5 h 22 min

    Khorti sur khorti. Les
    Khorti sur khorti. Les electeurs dans un pays democratique sont souverains. Ils decident seuls dans l’isoloir le jour J. Chacun d’entre eux a son idee sur les candidats et sur leur programme. La base de comparaison pour l’electeur est sa situation sociale. On ne bourre pas les urnes. Le candidat vainqueur sera celui que le peuple aura effectivement choisi. Et si dans cinq ans le pays ne s’ameliore pas il sera degage. Exemple hollande a qui on vient de donner un coup de pied, et pourtant tout le monde chantait que c’etait le candidat au service des juifs.

      moms
      3 mai 2017 - 8 h 54 min

      @Lehbilla c est
      @Lehbilla c est impressionnant la naivete dont tu fait preuves!!!

    mouatène
    30 avril 2017 - 21 h 29 min

    vous qualifiez la france de
    vous qualifiez la france de « berceau de la démocratie et des valeurs républicaines ». ou vous avez moins de 50 ans et vous ne révisez pas les livres d’histoire, ou vous avez peur que l’on vous retire un document qui a de l’importance pour vous. et qui vous dit que macron est assuré de son éléction comme ce fut pour chirac . si c’est votre analyse à vous, ne croyez vous pas que vous avancez dans un abime ? le PEUPLE FRANCAIS s’est réveillé et cette fois ci le CRIF a raté quelque chose. le soir du 7 mai ce sera la surprise. ne croyez vous pas que les actuelles chambres ( assemblée et sénat ) de france ne sont en vérité que les annexes de la knesset ? et leur heure a sonné ? ce n’est pas loin, patience.

      karimdz
      1 mai 2017 - 16 h 39 min

      Sauf que le fn depuis que
      Sauf que le fn depuis que marine a les rennes, fait partie de l établshment, tant dénoncé par le père jean marie hier. Le compagnon de marine est un israélien, vous aurez tout compris…

    Triomphe sans arc
    30 avril 2017 - 19 h 57 min

    Notre adage du terroir :
    Notre adage du terroir : Comment t’appelles-tu ? Je m’appelle La Chose est évidente… « Kismak ? Esmani Echi Bayène » ! La France st au summum (Plus haut que l’Everest) de La Laideur, quels « alpinistes » ! La magie juive, la sorcellerie noire, faire croire au votant qu’il monte alors qu’il est sous zéro, L’Everest vrai se trouve en Himalaya, Le Faux est à Paris, on aura tout vu ! Marine ou Macron, ce sont les égouts de Paris, il fallait bien que les eaux usées, et leurs armées de taupes aient leur tour, La France va sentir bon après le 7 mai, une odeur qui va se répandre dans toute l’Europe, sachant que La Grande France est la locomotive, les perdants ? Les fabricants de bons parfums ! Pleures, ô fille de Charles Martel, Israël t’a battue, tu vas regretter d’avoir perdu les « Arabes » en 732, eux qui t’apprenaient comment vivre, aimer, chanter, etc

    Larnaque
    30 avril 2017 - 19 h 01 min

    Une analyse par trop
    Une analyse par trop simpliste. À vous lire on croirait que Fillon représente la gauche. Quant à Mélenchon, son ascension fulgurante il l’a faite aux dépends de Macron et de Hamon (socialistes et centristes déçus) et non de Fillion. Si complot il y avait, « le mystérieux et ésotérique groupe des magnats de la finance et de l’ultralibéralisme » aurait dû affaiblir Mélenchon au lieu d’en faire un candidat crédible et présidentiable, statut auquel Mélenchon lui-même avait du mal à croire. De plus, Si, comme vous le soutenez, Fillon représentait une menace pour ledit groupe, pourquoi ce dernier ne l’a-t-il pas empêché de gagner la primaire et propulser ainsi Juppé ou quelque autre candidat plus au goût des ultralibéralistes?

    anonyme
    30 avril 2017 - 17 h 45 min

    C’est surtout la France
    C’est surtout la France rurale qui vote FN car ils sont manipulés par le discours haineux des Lepen

    Massi
    30 avril 2017 - 16 h 42 min

    ah bon et macron celui de l
    ah bon et macron celui de l’antisystème?

    Erracham
    30 avril 2017 - 15 h 54 min

    Les électeurs français sont
    Les électeurs français sont tellement désabusés et dégoûtés par les partis politiques traditionnels, incapables de hisser le pays et le mettre à l’abri des turbulences mondiales, qu’ils sont prêts à placer Le Pen juste pour changer. Que peut-il leur arriver de pire aprés deux mandats catastrophiques de Sarko et de Hollande, ces deux canidés agrippés aux basques américaines? La perspective de continuer avec Macron la même politique de soumission à l’OTAN et au Capital ne leur laisse aucun autre choix. Il ne faut pas oublier que les partis de droite comme de gauche ont fait le lit du FN en prenant des mesures idiotes (loi sur le voile, déchéance de la nationalité, etc…) rien que pour gagner les voix de l’extrême droite. Et voilà le travail, Marine est aux portes de l’Elysée! Je ne souhaite pas qu’elle réussisse mais il faut se préparer à cette éventualité. L’élection de Trump et le triomphe de ses idées populistes, xénophobes (islamophobes surtout), voire racistes, inspirent de nombreux français qui pensent s’en tirer à bon compte. Préparons-nous au pire!

    TOLGA-ZAÂTCHA
    30 avril 2017 - 14 h 01 min

    LE SYSTÈME, HAUTE FINANCE –
    LE SYSTÈME, HAUTE FINANCE – BANQUES ET TUTTI QANTI, A BESOIN DANS TOUTES SES CAMPAGNES ÉLECTORALES D’UN LIÈVRE, EN L’ESPÈCE MARINE LE PEN EN FRANCE, POUR QUE SON SLOUGHI DÉSIGNÉ PAR AVANCE, MAIS SECRÈTEMENT – VAINQUEUR – DES DITES ÉLECTIONS, PUISSE L’EMPORTER AU FINAL ET LE TOUR EST AINSI JOUÉ. TOUTE L’ASTUCE DU SYSTÈME RÉSIDE EN CELÀ. EN D’AUTRES TERMES : MARINE LE PEN EST TOUT SIMPLEMENT UNE ESPÈCE DE VOUROUROU (BOUROUROU) QUI EST AGITÉE PAR LES VRAIS DÉTENTEURS DU POUVOIR (SYSTÈME) ET QUI EST DESTINÉE A FAIRE PEUR AUX MASSES – AU PEUPLE – NI PLUS NI MOINS. CONCLUSION, MACRON SERA ÉLU PRÉSIDENT ! CAR C’EST LE SYSTÈME QUI LE VEUT AINSI…. TOUT LE RESTE N’EST QUE PURE LITTÉRATURE. POINT BARRE.

    YOUCEF BENZATAT
    30 avril 2017 - 13 h 43 min

    Merci pour cette analyse qui
    Merci pour cette analyse qui reflète à mon avis la puissance de nuisance de l’argent et des lobbys racistes à travers leur main mise et l’expropriation des moyens d’information convertis à l’occasion en moyens de propagande et de manipulation pour introniser leur représentant direct au pouvoir et en disqualifiant leurs anciens serviteurs, devenus obsolètes, que sont la droite et la gauche traditionnelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.