L’Arav signifie la fin de la campagne électorale aux chaînes TV

Azaouaou Benhamadi, président de l'Arav. D. R.

L’Autorité de régulation de l’audiovisuel (Arav) a appelé les chaînes de télévision publiques et privées ainsi que les différentes stations radios à cesser toute couverture médiatique de la campagne électorale pour les législatives du 4 mai, «sous quelque forme que ce soit».

Dans un communiqué rendu public aujourd’hui, cette instance, dirigée par Azaouaou Benhamadi, met en garde les chaînes de télévision et les radios contre le non-respect de la réglementation qui fixe la date de la fin de la campagne électorale. Ainsi, ces médias peuvent encore diffuser des programmes liés aux élections jusqu’à minuit, date à laquelle la campagne électorale prendra fin, et tous les candidats sont astreints au silence jusqu’au jour du vote. 

«A trois jours du vote, l’Autorité de régulation de l’audiovisuel rappelle qu’il est interdit à toutes les chaînes de télévision et de radio, aussi bien publiques que privées, de continuer à couvrir la campagne électorale sous quelque forme que ce soit, conformément aux articles 173, 174 et 181 de la loi organique n° 16-10 du 25 août 2016, relative au régime électoral», souligne l’Arav qui demande ainsi aux responsables des médias audiovisuels à «bannir, durant ces trois jours de silence, toute forme de propagande ou de couverture politique, toute diffusion d’émission directe, toute opération de sondage et toute publication de résultat avant la fermeture du dernier bureau de vote».

L’Autorité dirigée par Benhamadi considère que la campagne électorale s’est déroulée dans «le respect des lois de la République, ainsi que des recommandations formulées dans ses communiqués». Elle relève avec satisfaction «l’équité et la neutralité qui ont prévalu dans le contenu des programmes qui ont été diffusés depuis le début de la campagne à ce jour, et ce, au nom du pluralisme des courants de pensée et d’opinion».

Aussi l’Arav s’est-elle félicitée du «climat de compétition électorale entre des candidats soucieux du respect de la dignité des personnes et de leurs libertés, ainsi que des principes de diversité et d’expression plurielle». L’Arav assure qu’elle œuvre avec l’ensemble de ses partenaires à assurer la continuité de ce processus et sa consolidation jusqu’à son aboutissement final.

Cette autorité de régulation a déjà exprimé son satisfecit quant au déroulement médiatique de la campagne électorale. Elle a assuré avoir en sa possession les capacités de réagir «aussitôt, en fonction des fiches qui lui étaient communiquées».

Sonia Baker

Comment (5)

    Abou Stroff
    1 mai 2017 - 15 h 40 min

    ci koi L’Arav?
    ci koi L’Arav?




    0



    0
    Anonyme
    1 mai 2017 - 14 h 39 min

    Ah ah ah ah je n’ai pas voté
    Ah ah ah ah je n’ai pas voté je ne me suis même pas déplacer.
    Je me fous de vous comme vous vous foutez de moi.
    DEGAGER.




    0



    0
    Anonymous
    30 avril 2017 - 17 h 47 min

    IL RESTE ENCORE LE DÉBAT :
    IL RESTE ENCORE LE DÉBAT : MACRON / Marine LE PEN




    0



    0
      A-Malek
      1 mai 2017 - 20 h 41 min

      On sera au rendez-vous pour
      On sera au rendez-vous pour oublier la campagne des dipitis analphaBETES et chiyyatines




      0



      0
    Mergou
    30 avril 2017 - 17 h 03 min

    Et la campagne de sellal et
    Et la campagne de sellal et ses …. est-ce qu’elle prendra fin également à minuit.?




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.