El-Hadi Ould Ali : «Il y a eu détournement de fonds au Comité olympique»

El-Hadi Ould Ali. New Press

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, El-Hadi Ould Ali, a affirmé, mardi à Alger, que son département ministériel a «reçu deux mois auparavant les deux rapports financier et moral du Comité olympique algérien (COA) dont une première évaluation a révélé que certains fonds ont été utilisés à d’autres fins», soutenant que «les accusations de certains sportifs étaient fondées».

En marge de la célébration de la Journée mondiale de la liberté de la presse au Centre de rassemblement et de préparation des équipes sportives militaires à Ben Aknoun, le ministre a déclaré «avoir reçu deux mois auparavant les rapports financier et moral relatifs au Comité olympique algérien, dont une première évaluation révèle que certains fonds ont été utilisés à d’autres fins», ajoutant que «les accusation de certains sportifs contre cette instance étaient fondées et confirment les faits enregistrés dans certains disciplines sportives, telles que l’athlétisme, la boxe, le judo et la natation».

Le premier responsable du secteur a révélé que son département «a fourni une somme de 31 milliards de dinars pour la préparation des athlètes ayant participé aux Olympiades de Rio 2016 et leur soutien sur le plan logistique», ajoutant que l’article 181 de la loi 05-13 permettait au ministère de «veiller au contrôle du respect des lois et règlements par les institutions sportives, aussi bien les clubs, les ligues que les fédérations, outre le Comité olympique». «Nous devons réagir en cas de dépassement», a-t-il martelé.

Il a, en outre, précisé que «l’Etat exige des comptes rendus lorsqu’il fournit des fonds pour en connaître leur sort. Il existe deux subventions relatives à la participation de l’Algérie aux jeux Africains 2015 au Congo-Brazzaville et aux jeux Olympiques 2016 à Rio de Janeiro». Ould Ali a nié l’existence d’un «bras de fer» entre le Comité olympique et le ministère, soutenant que la tutelle ne fait qu’accomplir son devoir et que «notre intervention, a-t-il dit, se fait dans un cadre juridique à travers le respect de la loi 05-13». L’article 5 de ladite loi stipule que «l’Etat définit et conduit en relation avec les associations et les institutions concernées la politique nationale du sport et en assure la régulation, la mise en œuvre, le suivi et le contrôle».

«Il est temps de rectifier les erreurs. Nous devons agir et nous devons le faire sans règlement de comptes. Il est de mon devoir en tant que responsable du secteur de m’acquitter de ma mission comme il se doit», a conclu le ministre.

R. N.

Comment (95)

    zaoui mohamed.médaillé olympique.
    11 octobre 2017 - 13 h 06 min

    BRAVO, MONSIEUR LE MINISTRE VOUS AVEZ TOUCHé LE POINT LE PLUS SENSIBLE!!
    qu’il me rende ma médaille Olympique qu’il détient depuis mars 2004. Je la lui avais remise contre ses « promesses ». J’avais reçu une avance de 2000da sur la bourse promise.Et la régularisation de ma situation?
    Le C.O.A transformé en agence de tourisme (…) dépenses pharaoniques et catastrophiques et le scandale lors de sa réélection, reconduit et installé à Lausanne en récompense pour l’hôtel caché dans le musée pour recevoir à l’année (ceux) qui lui permis d’être là.
    et les médailles qu’il remet aux personnalités pour se (consolider) auprés des médias?
    et pour moi (premier médaillé Olympique) médaille envoyée à la Fédération?
    Son départ ou sa démission!!! depuis son arrivée souvent certains chantiers attribués a le même société de Boumerdes, ce qui pousse à se poser des questions sur l’attribution des marchés? (…) Ma médaille, la déposer à monsieur le ministre avant de partir.




    0



    0
    MOHDRA
    10 mai 2017 - 12 h 47 min

    Si vous ne saisissez pas la
    Si vous ne saisissez pas la justice vous êtes complice…mais dans ce pays, les voleurs ont toujours eu « des promotions », khelil, l’actuel PDG de Sonatrach,…entre voleurs on…vous me dégoûtez, je vous vomis!..




    0



    0
    Mouloudeen
    5 mai 2017 - 17 h 36 min

    En tant qu’algérien
    En tant qu’algérien viscéralement anti-makhnez, je n’oublierai jamais le rôle de ce Ould Ali dans l’écrasante victoire de l’esclave Fouzi Lakjaah au Comité Exécutif de la CAF contre Raouraoua même si je n’ai pas bcp de sympathie pour ce dernier mais qui reste un algérien avant tout. Honte à vous ya Ould Ali.




    1



    0
      AZIZ
      5 mai 2017 - 20 h 14 min

      OULD ALI CONNU POUR SES
      OULD ALI CONNU POUR SES ORIGINES MAROCAINES SE DEVAIT DE SOUTENIR SON EX COMPTRIOTE DANS CES IMPOTRTANTES ELECTIONS SURTOUT POUR PLAIRE À SON ROITELET. IL FALLAIT LIRE LA PRSSE PROPAGANDISTE DU REGIME DU MAKHNEZ POUR COMPRENDRE CETTE IMPORTANCE ET SURTOUT VOIR LE BONHEUR DES ESCLAVES DU ROITELET GRACE A CETTE VICTOIRE OFFERTE PAR OULD ALI. ENFIN, VIVEMENT CETTE 2EME RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE GÉRÉE PAR SES AUTHENTIQUES ENFANTS PROPRES ET PATRIOTES.




      0



      0
      Le Patriote
      6 mai 2017 - 11 h 36 min

      Maintenant ce Lakjaah est en
      Maintenant ce Lakjaah est en train de placer tous les esclaves du Roitelet au sein des différentes Commissions de la CAF et ce, grâce au coup de pouce de ce Ould Ali au détriment de l’ex Président de la FAF. Plus traître que cela je n’ai pas vu depuis un certain 5 juillet 1962.




      0



      0
    Rachid Djha
    5 mai 2017 - 8 h 39 min

    Si Mr El-Hadi Ould Ali
    Si Mr El-Hadi Ould Ali encourage à chaque fois des équipes algériennes de football à faire leur préparation chez mimi6 et avec l’argent du peuple algérien c’est parce que très certainement qu’il à reçu des ordres d’en haut, sinon il ne le fera jamais de son propre chef.




    0



    0
      Ferhat
      5 mai 2017 - 9 h 04 min

      C’est ce qu’on appelle le
      C’est ce qu’on appelle le Kabyle de service ? Enfin, le plus dramatique est que cet argent du peuple nous reviendra en centaines de tonnes de haschich pour tuer notre jeunesse et dans ce cas Ould Ali est responsable de ces assassinats collectifs au même titre que ceux d’en haut qui lui donnent des ordres.




      0



      0
    amel
    5 mai 2017 - 4 h 30 min

    bon, maintenant il faut juger
    bon, maintenant il faut juger les coupables car le pavé ayant été jeté dans la marre – déjà par ceux qui se sont servi et avant même les sportifs accusateurs – il faut montrer au citoyen qu’il n’a pas besoin de faire « les choses » lui-même; il faut lui montrer que l’état sait remonter les oreilles aux coupable et que le citoyen doit se contenter d’être témoin lorsque la justice est rendue. AYA CHICHE! WARROLNA WACHE QADRINE EDDIROU! Pour provoquer les citoyens par contre, il faut écarter oueld ali maintenant, car on dirait que c’est la but: chaque fois que quelqu’un essaye de faire le ménage il est écarté, histoire de dire aux citoyens: « moutou bighaydikom » et « li ma 3adjbouche el 7al yadrab rassou lel7it » comme à l’époque où l’algérie était colonisée … officiellement.




    0



    0
    sublisoft99
    4 mai 2017 - 17 h 17 min

    oui méme a souk el fellah il
    oui méme a souk el fellah il y’ a eu détournement




    0



    0
    Mello
    4 mai 2017 - 16 h 07 min

    Grand magouilleur ,c’est
    Grand magouilleur ,c’est Brahmia qui n’a de cesse crier au loup dans la bergerie. Berrah c’est une autre paire de manche, un magouilleur double de corrupteur. Le systeme est implaccable. Ould Ali El Hadi , on ne sait jamais.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.