Non-respect des quotas : l’Opep révèle les noms des pays indisciplinés

Les pays du Golfe ne respectent pas les quotas fixés au sein de l'Opep. New Press

L’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a décidé de révéler les noms des pays membres qui pratiquent l’indiscipline, empêchant ainsi l’organisation de respecter le quota de réduction de production décidé lors de sa dernière réunion de Vienne et qui est de 1,8 million de barils/jour, dont 1,2 million pour les 11 pays de l’Opep et 600 000 barils pour les pays hors Opep. Sans surprise, l’Arabie Saoudite figure dans la liste des pays rendue publique aujourd’hui et qui triche dans la réduction de sa production pétrolière à hauteur de 21% de son quota.

Mais le royaume des Al-Saoud n’est pas le seul, les Emirats arabes unis (EAU) sont tout aussi responsables de cette fraude à hauteur de 23%, suivis du Venezuela avec 17% et du Koweït avec 7%.

L’Algérie et l’Irak, pour leur part, respectent scrupuleusement l’accord de Vienne. Les deux pays sont, par ailleurs, favorables au prolongement de l’accord de réduction de la production pétrolière des pays Opep et non Opep lors de la prochaine conférence ministérielle de cette organisation pétrolière prévue le 25 mai à Vienne.

Pour rappel, l’Algérie a baissé sa production de 50 000 barils/jour dans le cadre de l’accord de réduction de la production adopté en novembre 2016 par l’Opep à Vienne, tandis que l’Irak a réduit la sienne de 210 000 bj, et ce, depuis janvier 2017.

Face à la chute spectaculaire des prix du brut depuis mi-2014, l’Opep et des pays producteurs hors Opep avaient convenu, en décembre 2016 dans la capitale autrichienne, d’un accord pour agir ensemble en réduisant leur production d’un total avoisinant 1,8 mbj à partir de janvier 2017 à raison de 1,2 mbj par l’Opep et 600 000 bj par onze pays hors Opep (Azerbaïdjan, Brunei, Bahreïn, Guinée Equatoriale, Kazakhstan, Malaisie, Mexique, Oman, Russie, Soudan et Sud-Soudan).

Ramdane Yacine

Comment (21)

    Adrar Ayouchene
    15 mai 2017 - 20 h 17 min

    Les saouchiens ont besoin d
    Les saouchiens ont besoin d’argent pour répandre le salafisme financer l’intégrisme et sponsoriser le terrorisme.




    0



    0
    Kenza
    14 mai 2017 - 7 h 11 min

    Parce que vous croyez que les
    Parce que vous croyez que les états-unis n’ont pas leur mot à dire sur les quotas de l’Arabie, de l’EAU et du Koweït?
    Ces pays ont peut-être étaient indisciplinés vis à vis de l’OPEP, mais ils sont sûrement très très disciplinés vis à vis du maître américain!




    0



    0
      un algerien lambda
      14 mai 2017 - 21 h 50 min

      Tout à fait d’accord avec
      Tout à fait d’accord avec vous.




      0



      0
    Abdou le Breton
    13 mai 2017 - 22 h 16 min

    Poser la question à n’importe
    Poser la question à n’importe quel économiste, il vous dira sans hésiter un seul instant que les chances de réussite d’un tel accord sans quasiment nul pour la simple raison que la tentation de tricher dans sont ce type de deal est énorme
    Il faut donc réfléchir à des méthodes plus contraignantes pour l’ensemble des producteurs, étant entendu que les grands parmi ceux-ci se compteront vraisemblablement en opportunistes parce qu’ils estiment que contrairement aux petits le non respect de l’accord ne leur portera pas préjudice
    Autre élément de taille dont il faudrait tenir compte peut être plus que les considérations économiques c’est La TRAITRISE DES BÉDOUINS DU GOLF




    0



    0
    Gormelrave
    13 mai 2017 - 20 h 07 min

    appeler chakib khallil ,
    appeler chakib khallil , normalement lui il sait comment sa marche ses magouille , les indisciplinés ils on fait partie




    0



    0
    gazouze
    13 mai 2017 - 12 h 55 min

    c’est l ‘ onu qu’il faut
    c’est l ‘ onu qu’il faut quiter! C’est toujours les même qui ont raison. quand ont sent une lueur d’espoir elle est vite éteinte . toujours les mêmes vetos, les mêmes histoires… Ces toujours les pays musulmans qui se font bombarder…
    Tres triste Syree, triste Libye, triste Yémen, triste Irak, triste Afghanistan, triste Somalie, triste Nigeria, triste Mali, triste Liban, triste triste triste… alors quand ces des pays arabes ou des pays voisins qui en remettent une couche c’est encore plus triste. Ont il tous oublié les guerres d’indépendance?




    0



    0
    muhand
    13 mai 2017 - 10 h 43 min

    Ses fils de chiens arabes
    Ces arabes (et je suis poli) sont vraiment le cancer de l’humanité. Je ne comprends pas pourquoi l’algerie est encore dans cette organisation de sans-culotte. Y a vraiment rien à faire dans des organisations où siègent des arabes. Ces arabes sont comme la gangrène, pour sauver le reste du corps il faut amputer le membre malade. Mais bon soyons réalistes aussi, nous sommes gouvernés par des arabes de la plus vile espèce.




    0



    0
      Kaci
      13 mai 2017 - 18 h 49 min

      Tu as entièrement raison ,je
      Tu as entièrement raison ,je sais que tu es fils de harkis, être gouverné par des Algeriens c’est dérangeant ,je te comprends.




      0



      0
      Abdou le breton
      13 mai 2017 - 19 h 26 min

      Vous êtes aveuglé par ce mal
      Vous êtes aveuglé par ce mal incurable qu’ on nomme le racisme et je pense que vous êtes incapable d’écrire ou de parler de qui que ce soit sans éjecter comme un cobra une dose de ce venin qui vous ronge les entrailles sans que vous en rendiez
      Vous êtes pire que ces crapules du golf que vous aimiez tant critiquer




      0



      0
    Merak
    13 mai 2017 - 3 h 05 min

    Le quota de l’algerie est de
    Le quota de l’algerie est de 1.3m. l’arabie saoudite 10m, UAE 4m, Koweit 3m. est ce que l’opec arrange l’algerie?




    0



    0
    Anonymous
    13 mai 2017 - 1 h 38 min

    AP, vous devez ouvrir vos
    AP, vous devez ouvrir vos pages aux Algériens, intellectuels, qui défendent la sortie de la ligue arabe. Il faut sortir de cette organisation au plus vite pour notre population. Cette Ligue arabe est un poison. Nous sommes arabophones avec notre propre dialecte sur notre propre culture, mais nous ne sommes aucunement de la culture de ce bédouins. Stop c’est trop. Passons à la vitesse supérieure. Sortons de cette association de malfaiteurs. Que nous faut-il de plus ? C’est une organisation qui permet objectivement la destruction de ses membres par la guerre. Sortons de cette m..de !!!!!




    0



    0
      Zoro
      13 mai 2017 - 9 h 44 min

      Des intellectuels algerien
      Des intellectuels algerien pour sortir l Algerie de la ligue arabe ????je ne vois que mehenni ,ses suppots et leur semblables qui le desirent ,dans le but de diviser encore plus les arabes au profit de bhl pour qu il finisse sa mission et cree un israel en afrique du nord apres celui du moyen orient.
      Zorro est toujours là il mettra fin a vos manigances.inchallah.




      0



      0
        anti-khafafich
        15 mai 2017 - 3 h 10 min

        non zara, tiens ton pseudo me
        non zara, tiens ton pseudo me fait rappeler des noms des sataniques….je te l’ai deja dit le makhreb zarabe comme la ligue fantoche des etats zarabes on s’en bat les c….l’épouvantail de machi mhenni est démodé cherche autre chose




        0



        0
    Shtroump Rieur.
    13 mai 2017 - 1 h 35 min

    Pour la Famille Saoud , le
    Pour la Famille Saoud , le Petrole d’Arabie , c’est leur station essence , frauder les quotas doit être une obligation pour eux., car les pauvres ils sont obligé d.acheter des Armes au Usa sinon !!!…Pour les EAU il faut qu’ils fraudent les quotas pour honorer le credit servant a payer la plus haute Tour du monde de 700 m et le train de vie de la Famille «Royale» ….Pour le Koweit qui n’est pas dans le besoin c’est tourne au vice ….Pour le Venezuela c.est justifié , sur sa pauvreté.




    0



    0
    Felfel Har
    12 mai 2017 - 21 h 40 min

    L’exportation de ressources
    L’exportation de ressources minérales brutes n’enrichit pas. Il faut valoriser ses produits, leur donner une valeur ajoutée locale plus rémunératrice. Dépendre d’un produit comme le pétrole est un danger permanent car nous ne maîtrisons ni les cours du pétrole, ni les fluctuations du Dollar. Celà explique la tuile que nous avons reçue sur la tête en 1988 quand nous avons subi de plein fouet une chute brutale du brut (causée par les manipulations baissières des USA et de l’Arabie maudite) et du cours du Dollar. Nos recettes pétrolières ont fondu comme neige au soleil. Et pourtant, nous avions identifié et inscrit dans les plans de développement des années 70 et 80 de nombreux projets dans les domaines de la pétrochimie, de la parachimie et de la chimie. Nos autorités avaient préféré exporter du brut pour importer des produits finis: carburants, huiles, graisses, pneumatiques, détergents, produits plastiques, etc… Nous n’avons rien fait pour atténuer, à défaut de mettre fin à notre dépendance de l’OPEP et du Dollar. Le pétrole fait en même temps notre bonheur (il nous procure de quoi manger) et notre malheur ( nous ne sommes pas maîtres de notre destin). En valorisant nos produits pétroliers et en diversifiant notre production nationale, nous sortons de l’ornière et du piège du sous-développement.




    0



    0
    berhoum
    12 mai 2017 - 20 h 57 min

    Vous connaissez l’histoire
    Vous connaissez l’histoire des trois soldats pendant la 2ème guerre mondiale !
    Je vais la faire courte
    Il avait faim et son parti chacun de leur côté chercher à manger. L’un d’eux ramène un poulet
    Mais un poulet à trois très peu pour ne plus avoiri faim. Alors un soldat dit celui qui fait le meilleur rêve mange le poulet seul …
    Le premier raconte son rêve
    Le deuxième …
    Arrive le tour du troisième ! Et il dit j’ai fait un drôle de rêve ! J’ai rêvé que je me suis réveillé la nuit et qu j’ai mangé le poulet .




    0



    0
    Aberrahman Lesnami
    12 mai 2017 - 20 h 54 min

    C etait a prevoir cette
    C etait a prevoir cette situation….si l OPEP publie tous les noms des pays avec des chiffres a l appuie….cela pourrait se retourner contre le minister algerien qui avait prit cette initiative. Avide de fric qui va abandoner ou limiter sa production pour l honneur de l Algerie …Il n a pas compris ce minister chacun pour soit et…Dieu pour tous…pas toujors pour tous ……mais un echec pour le minister du petrole irrealiste algerien




    0



    0
    Simply me
    12 mai 2017 - 20 h 29 min

    chaque pays défend ses
    chaque pays défend ses intérêts quitte à tricher, arnaquer les autres! pas de NIF ou de principe entre les états que des intérêts! chez nous c’est l’inverse on chante les principes, le NIF avec l’étranger et l’arnaque est devenue une vertue quotidienne à domicile et entre nous meme! nous on a pas d’excédent d’arnaque ou de temps à arnaquer les autres, notre quota d’arnaque on le consomme à domicile et on est en rupture de stock (et en manque en matière d’arnaque). LAISSONS LES MALINS RÉCUPÉRER LES QUOTA QU’ON BAISSE COMME POUR LE THON ROUGE NAGUÈRE!




    0



    0
    amel
    12 mai 2017 - 19 h 46 min

    Pas étonnant. L’à-peu-prés et
    Pas étonnant. L’à-peu-prés et le manque de principes chez ces gens. Ils fonctionnent à la peur. pourtant, l’arabie saoudite qui profite de la rente du hadj, a environ 20% de population en moins que l’algérie, produit 9 fois plus de pétrole que l’algérie. Ma 3andhomch el baraka wa la leqni3a, allah yestarna. L’algérie aurait déjà une base sur la lune si nous avions les mêmes revenus.




    0



    0
      Lakhdar
      12 mai 2017 - 23 h 35 min

      … »L’algérie aurait déjà une
      … »L’algérie aurait déjà une base sur la lune si nous avions les mêmes revenus. »Rien que ça!!! Quelle modestie!!




      0



      0
    BabElOuedAchouhadas
    12 mai 2017 - 19 h 27 min

    Rien d’étonnant de la part de
    Rien d’étonnant de la part de cette féodale Arabie Yahoudite qui semble avoir besoin de pétro-dollars pour continuer à massacrer les peuples de Syrie et du Yémen.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.