LFP : AG extraordinaire mercredi sur fond de tension

Mahfoud Kerbadj. New Press

La Ligue de football professionnel (LFP) tiendra mercredi son assemblée générale extraordinaire (Agex) au cours de laquelle le président de cette instance, Mahfoud Kerbadj, annoncera officiellement sa démission, dans un contexte marqué par une forte tension née d’une guerre de déclarations entre différents membres de l’AG de la LFP et à laquelle même Kerbadj n’a pas échappé.

Et si l’ancien président du CR Belouizdad faisait face au refus de plusieurs présidents de clubs qui projetaient de rejeter sa démission, le rang de ses partisans s’est considérablement affaibli, surtout après la montée au créneau du patron de l’ES Sétif, Hassan Hamar, qui devrait postuler à la présidence de l’instance chargée de la gestion des deux championnats professionnels.

Hamar n’est, d’ailleurs, pas allé avec le dos de la cuillère pour tirer à boulets rouges sur Kerbadj, l’accusant même de «comploter» contre son équipe pour n’«avoir pas accepté, selon lui, sa candidature à la présidence de la LFP». Les choses se sont envenimées davantage avec tout ce brouhaha autour de la programmation des dernières journées de la Ligue 1 ainsi que les demi-finales de la Coupe d’Algérie. Une programmation devenue un véritable casse-tête chinois pour les responsables du football algérien.

Les clubs de l’Est sollicitent l’intervention de Zetchi

Tous ces évènements devraient plomber le rendez-vous de mercredi au Centre technique national de Sidi Moussa (Alger), où certains responsables de clubs vont se retrouver face-à-face après avoir engagé ces derniers jours une «guéguerre» par presse interposée. C’est le cas notamment de Hamar et du directeur général du MC Alger, Omar Ghrib, dont la bataille sportive entre leurs clubs autour du titre de champion et du trophée de Coupe d’Algérie commence à prendre une autre tournure, portant préjudice aux relations fraternelles entre les deux formations, considérées parmi les plus titrées en Algérie.

Dans la foulée, des responsables de quelques clubs de l’Est algérien se sont réunis lundi à Constantine et ont interpellé le nouveau président de la Fédération algérienne de football (FAF), Kheireddine Zetchi pour, entre autres, intervenir au sujet de la «programmation catastrophique» des dernières journées du championnat, estimant que la LFP a échoué dans sa mission. Une manière pour eux de réserver à Kerbadj une sortie par la petite porte, lui qui a été plébiscité lors des deux assemblées électives de 2011 et de 2016.

R. S.

Comment (2)

    archer31
    18 mai 2017 - 16 h 19 min

    Kerbadj a déclaré qu’il
    Kerbadj a déclaré qu’il partirait si Raouraoua n’est pas élu chose qu’il ne fera jamais car la LFP est une mine d’or.




    0



    0
    Anonymous
    16 mai 2017 - 16 h 18 min

    Ya si Mahfoud vous etes
    Ya si Mahfoud vous etes rentrez dans l’histoire du football mondial en faisant jouer le C.S.C.deux matchs la même journée n’essayez donc pas de jouer à l’innocente victime .(dradbeks kbars bezef)




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.