Trump pâle copie d’Obama

Par R. Mahmoudi – L’Administration américaine a annoncé que le président américain Donald Trump prononcera dimanche à Riyad un discours qui s’articulera autour d’«une vision pacifique de l’islam», discours à travers lequel le nouvel homme de la Maison-Blanche réitérera «l’engagement» de Washington vis-à-vis des pays musulmans. Trump devrait intervenir devant les dirigeants de plus d’une cinquantaine de pays musulmans, parmi lesquels figure l’Algérie, qui sera représentée par le président du Conseil de la nation, Abdelkader Bensalah.

Selon toujours le communiqué de la Maison-Blanche, Donald Trump accentuera son discours sur «la nécessité de faire face aux idéologies radicales». Un discours qui rappelle, jusque dans ses termes, le fameux discours prononcé en 2009 au Caire par l’ex-président Barack Obama, un discours adressé aux musulmans qui ambitionnait de dissiper la méfiance suscitée par les expéditions américaines en Afghanistan et en Irak. Il rappelle également l’engagement solennel pris par George W. Bush, qui, dès 2001, promettait d’aider les pays musulmans à promouvoir «un islam modéré» pour endiguer le déferlement du fondamentalisme. Une politique qui devait mener, dix ans plus tard, à l’encouragement déclaré de la montée au pouvoir des partis islamistes issus de la secte des Frères musulmans, présentée par les faiseurs d’opinion américains et occidentaux comme l’antidote à l’idéologie d’Al-Qaïda et de son succédané Daech, né, faut-il le rappeler, de l’invasion de l’Irak par les Etats-Unis en 2003.

Cela confirme la thèse selon laquelle «l’anticonformiste» et «populiste» président américain, dont c’est le premier voyage à l’étranger depuis son investiture, n’a plus le choix que de s’aligner sur la politique étrangère qui a toujours été celle de l’establishment. Après avoir fait miroiter une «révolution» dans les relations des Etats-Unis avec le reste du monde, et notamment avec le monde musulman, et promis d’être implacable contre le danger terroriste issu de la mouvance islamiste, il a fini par reprendre la même stratégie qui consiste à privilégier les intérêts de son pays dans la région, en conservant ses rapports d’alliance avec des pays comme l’Arabie Saoudite, en le choisissant pour s’adresser à l’ensemble des musulmans.

Le choix de programmer l’inauguration dans la capitale saoudienne même d’un centre dédié à «la lutte contre le radicalisme et à la promotion de la pensée modérée», au terme de son intervention dimanche, est une caution délibérée à un régime dénoncé pourtant, y compris à Washington, comme étant le principal pourvoyeur de l’idéologie salafiste dans le monde. En définitive, la nouvelle pax americana n’a rien de radicalement novateur.

R. M.

Commentaires

    HAOUARYA
    28 mai 2017 - 11 h 32 min

    USA-ISLAM
    LES U.S.A. tête de file de l’impérialo-sionisme, la première colonie de l' »état fantôche dits israél  » ( les juifs même avant de devenir sionistes , c’est à dire avant d’aggraver leurs turpitudes étaient déjà bien connus pour être les champions de l’INGRATITUDE ; soit un peuple de veaux – animal qui a la sale habitude de commencer par sa vache de mère dès l’adolescence ; IL ETAIT DONC DANS LEUR NATURE DE COMMENCER A COLONISER (AÏPAC , congrès, banque, médiats, et autres secteurs stratégiques à leurs bottes) leur principal bienfaiteur les USA et autres france, GB, Allemagne etc…) SONT TROP ENJUIVES , SIONISMES, gravement inféodés à leur créature monstrueuse (israél), pour mériter le minimum de confiance des MUSULMANS. Celà, les IRANIENS l’ont bien compris une fois pour toutes : CE N’EST NI GRATUITEMENT NI PAR MECHANCETE qu’ils ont attribué le TITRE PEU GLORIEUX de « GRAND SATAN aux U.S.A. . La meilleur des preuves ô faux musulmans ! ? juste après avoir empoché près de 400 MILLIARDS DE DOLLARS de leur MERCENAIRE -VALET, la taïhoudite, le gangster Trump , s’ en est allé triomphant chez ses MAITRES, ( vrais dirigeants des USA), l’immonde Natanyahou et ses sbires , s’est empressé de se coiffer d’une ridicule mais non moins ignoble KIPPA juive et déclarer au monde entier en commençant par le monde islamique :  » LES U.S.A. SERONT POUR TOUJOURS LES SOUTIENS ET FIDELES AMIS DES JUIFS-SIONISTES colonisateurs et occupants de terres arabes, oppresseurs geoliers et assassins d’arabes -musulmans EN PALESTINE ; avec l’air de sous-entendre à l’adresse des arabes et de l’ ISLAM :  » DEZZOU MA3ÄHOUM  » ! QUE POUVAIT-ON ATTENDRE D’AUTRE de la part de gangsters et de cow-boys qui ont été capables de génocider les peaux rouges et amérindiens, d’utiliser le napalm au vietnam, les bombes atomiques au japon de créer le monstre « israél et de l’implanter au coeur de l’ Islam, de détruire l’Irak, La Syrie, la Libye , et de mettre le monde au service de l’impérialo-sionisme ?
    :




    0



    0

Les commentaires sont fermés.