Appel à un sit-in devant l’Arav suite aux dérapages des chaînes privées

Zouaoui Benhamadi, président de l'Arav. D. R.

Après la pétition signée par une cinquantaine d’intellectuels pour dénoncer l’humiliation subie par l’écrivain Rachid Boudjedra lors de son passage dans une chaîne de télévision privée mercredi et réclamer l’interdiction de ce genre d’émissions portant atteinte à la dignité de leurs invités, un groupe de journalistes et d’écrivains appellent à un sit-in devant le siège de l’Autorité de régulation de l’audiovisuel (Arav) demain samedi à 13h pour protester contre ces graves dérapages qui se multiplient devant une passivité déconcertante des pouvoirs publics.

«Nous appelons à faire valoir le droit du public à une information sérieuse, respectueuse de la raison et œuvrant pour la promotion des valeurs de la citoyenneté dans la société», lit-on dans l’appel rédigé en arabe et diffusé ce vendredi. Les signataires exhortent les professionnels du monde des médias à multiplier les initiatives «pour stopper cette dégringolade et désapprouver la désinformation, la duperie et l’intoxication», affirment les rédacteurs de l’appel.

L’appel est signé par des figures connues sur la scène médiatique, telles que H’mida Ayachi, Chérif Rezki, Abdelaziz Boubakir et Ahmed Cheniki, des écrivains et poètes comme Amine Zaoui, Rabia Djalti, Achour Fenni, Brahim Tazaghart, Saïd Boutadjine et Abdelwahab Benmançour, et des académiciens à l’image de Nacer Djabi, Liamine Bentoumi et Smaïl Yebrir.

Cette réaction des intellectuels fait suite à une vague d’indignation sur les réseaux sociaux après la diffusion mercredi dernier d’une émission «humoristique» dans laquelle l’invité, Rachid Boudjedra, a subi une sorte d’interrogatoire dévalorisant. Accablé de questions sournoises inhérentes à ses croyances religieuses, il a fini par exploser devant la caméra.

L’écrivain a déposé plainte contre la chaîne qui a diffusé l’émission, malgré la protestation de l’invité.

R. Mahmoudi

Comment (21)

    azayri
    4 juin 2017 - 21 h 57 min

    Nahar tv me rappelle lentv
    Nahar tv me rappelle lentv qui en 1980 a diffusé l’information comme quoi les kabyles ont brûlés le coran et le drapeau national. C’est l’éternel recommencement au service du régime.




    0



    0
    Anonymous
    3 juin 2017 - 14 h 14 min

    c’est quoi le boulot de l
    c’est quoi le boulot de l’Arav au fait ? Elle est au chômage technique ou elle est fainéante ?




    0



    0
    BRAHIM YOUSFI
    3 juin 2017 - 9 h 08 min

    ERAV DOIT INTERPELER BERBERE
    l’ARAV DOIT INTERPELER BERBERE TV ET L OBLIGER A INCLURE DES PROGRAMMES EN ARABE LANGUE D ETAT ALGERIEN. ET EGALEMENT PASSER L ADHEN ET DES PROGRAMMES RELIGIEUX
    CETTE CHAINE NARGUE LES ARABES ALGERIENS. IL YA 10% DE BERBERES EN ALGERIE DONC SON PROGRAMME BERBERE NE DOIT PAS PASSER 10% EN TAMAZIGH KABYLE
    L ARAV DOIT DEMANDER A NOTRE AMBASSADE D EXIGER SA FERMUTURE. MES VOISINS KABYLES M EMBÊTENT CAR MES ENFANTS Y VONT POUR LES DESSINS ANIMES ET LA MUSIQUE!!!




    0



    0
      Ahmed
      3 juin 2017 - 9 h 34 min

      D’où tenez vous ces
      D’où tenez vous ces statistiques??? 10% de berbères??? Votre problème n’est pas uniquement mathématique mais aussi historique !!! Sachez Monsieur que lors de l’invasion des arabes seulement 1000 de vos ancêtres se sont installés en Algérie plutôt au Maghreb. Donc et quelque soit leur taux de démographie ils ne pourront jamais être des millions aujourd’hui!!! je suis certain que vous ignorez vos origines !
      La chaine berbère TV est une chaine privée d’expression tamazight comme la TV4 algérienne, elle est destinée à un public amazigh. En plus berbère TV de par ses statuts est considérée une chaine étrangère elle n’est guère soumise à la réglementation algérienne. Pour El Adhan, Nous avons assez de mosquées pour s’en charger et je crois que c’est leur rôle. IL n’est nullement précisé dans la chariaa que El Adhan est lancé en dehors des mosquées.
      A la fin je vous propose de laisser tranquille vos voisins du moment que c’est vos enfants qui les embêtent . Alors retenez vos enfants chez vous de grâce.




      0



      0
    atlas51
    3 juin 2017 - 7 h 31 min

    Comme si l’ARAV servait à
    Comme si l’ARAV servait à quelque chose, à part faire licencier les journalistes qui déplaisent à qui vous savez




    0



    0
    Talbine
    3 juin 2017 - 7 h 28 min

    Enfin une réaction!

    Enfin une réaction!
    Faut bien arrêter ce massacre .
    Ce n’est pas une caméra cachée mais une caméra déchet et gâché.
    Hadj Rahim initiateur de cette forme d’humour, savait prendre les choses avec art etcsubtilite sans jamais dépasser les limites. Ce fut une autre école, pas celle des médiocres!




    0



    0
    Anonymous
    3 juin 2017 - 1 h 21 min

    Bravo pour cette initiative
    Bravo pour cette initiative car faut mettre un terme à cette décadence et mascarade. Après l école la télé a aussi un rôle d éducation et de culture, et arrêter aussi la3yat et la violence dans les sketchs et téléfilms, les disputes et scènes de violence gestuelle et verbale, tal3ou le niveau chwiya!!! il faut assainir ya ness l Arav c est devenu sans éthique ces chaines tout permis!




    0



    0
    ZORO
    3 juin 2017 - 0 h 45 min

    C est vraiment etrange ce que
    C est vraiment etrange ce que j entends a ce sujet beaucoup d autres sont passes par la meme epreuve mais personne ne s est plaint du comportement de cette chaine .dois j e comprendre que c est la couleur qui a mis le taureau en furie !!!!!SIGNE. ZORO …..Z….




    0



    0
    dima ozagué
    3 juin 2017 - 0 h 42 min

    Voilà ce qui il faut faire
    Voilà ce qui il faut faire bouger bouger des un sens civique et de le but de dénoncer l indignité ainsi que l insulte à l intelligence commise par des chaînes avides de sous irrespectueuses, incapables de hisser la société vers le Haut!! Combien avons nous perdu d intellectuels durant la décennie dévastatrices y compris des journalistes et maintenant vous ennahar et autres vous voulez casser détruite ceux qui nous restent?!! mais comment osez vous même faire passer vos atteintes à la crème de nos écrivains pour rigolade?! matehechmouch ds quel pays on écrase ridjal wa nissa pleins de f,hama au lieu de leur consacrer des émissions hommage et honneur à part chez nous hein hein??!! Vive ces intellectuels debouts en sit-in devant l Arav…Merci!




    0



    0
    visiteur patriote
    3 juin 2017 - 0 h 01 min

    Allez mes amis, un peu de
    Allez mes amis, un peu de courage, faites comme moi. SUPPRIMEZ toutes ces chiennes (eljazeera; alarabia, ennahar, etc… etc…etc…) . Je suis sur que le mal qui ronge vos cœurs et vos esprit c’est finit.




    0



    0
    yugarithen
    2 juin 2017 - 23 h 16 min

    il faut dénoncer les
    il faut dénoncer les protecteurs de cette chaine qui a déjà fait une campagne de désinformation contre le candidat Ali Ben Flis en 2014.personne n’a condamné. quant à l ecrivain Boudjedra, il n’aurait pas du, tout simplement , accepter de répondre à des questions sur sa fois qui relève du personnel.accepter de venir à cette chaine,c est se rabaisser et cautionner son style malsain.




    0



    0
    jughurta
    2 juin 2017 - 23 h 10 min

    Il y en a marre m3a hadou,
    Il y en a marre m3a hadou, dhork li yghlat y khalass !! C’ est une chaine médiatique ( donc forcément éducatrice, pédagogique) faut pas déconner à ce niveau ! Il y a tout pour faire pourtant, studio impeccable, caméra dernier cri etc dommage que les êtres humains sont nuls, pas à la hauteur du matériel, maystahlouch. Ce sont tous les fils d’ un tel et la fille d’ un telle ou la nièce etc. (…)




    0



    0
    Anonymous
    2 juin 2017 - 22 h 51 min

    Ce n’est jamais la faute de
    Ce n’est jamais la faute de personne;des amateurs pistonné par le régime en place; qui font le beau et le mauvais temps;c’est des chaines de télé poubelle;a part copie sur les chaines étrangère ils savent rien faire;tout est contre fait au pays des affairistes corrompus;la copie ne vaut pas l’originale;




    0



    0
    zardoz
    2 juin 2017 - 22 h 20 min

    La déculture dans notre pays
    La déculture dans notre pays a atteint son paroxysme suicidaire en s’attaquant à un écrivain illustre on a décapité les fondement de notre culture ces chaines télévisées irresponsable constituent une forme de subversion pire que le terrorisme qu’il faut combattre elle véhicule des notions de violence incompatible avec la politique de Rahma pronée par le Président de la République l’heure est grave pour nos jeunes la réaction des autorité doit ètre éminente pour mettre de l’ordre républicain




    0



    0
    salah
    2 juin 2017 - 21 h 49 min

    y a pas que MONSIEUR
    y a pas que MONSIEUR Boudjedra qui devrait poser plainte!!! Je trouve que l’image que la chaine poubelle donne de notre police devrait/doit faire réagir qui de droit d’autant plus que la victime de ce simulacre de bas étage clame le respect qu’il lui voue et se prête volontiers au contrôle abusif de vérification d’identité. Mais au fait n’est ce pas là un délit d’usurpation d’identité avec circonstances aggravante puisqu’il s ‘agit d’une institution au service des gens honnêtes? les pseudos journalistes avaient-ils une autorisation pour se faire passer pour des policiers… inquisiteurs?




    0



    0
    Koubzi Salim
    2 juin 2017 - 20 h 59 min

    On croyait avoir tout vu sur
    On croyait avoir tout vu sur les écrans du trash et du mauvais goût ; mais là on atteint vraiment un degré de méchanceté qui passe mal et qui laisse le téléspectateur transpirer de rage. Totalement hors sujet, l’émission blesse et effraie plus qu’elle ne distrait L’agression de l’écrivain Rachid Boudjedra, est une scène glauque et vulgaire, voire sadique, qui a fait réagir plusieurs réseaux sociaux est la parfaite scène finale dans sa totale perversité. On ne guérit jamais d’être novice. Encore moins d’être vulgaire. Quelque chose s’est dissociée entre une télé et un concept…Le zoom sur le glauque consacre définitivement une caméra…gâchée !!!




    0



    0
    Anonymous
    2 juin 2017 - 19 h 13 min

    Je suis fier . Les Algériens
    Je suis fier . Les Algériens commencent à faire bouger les choses pour exclure la médiocrité. J’ai toujours soutenu qu’il est temps de dénoncer toute cette médiocrité.




    0



    0
    KHIEREDDDINE
    2 juin 2017 - 16 h 15 min

    MONSIEUR RACHID BOUDJEDRA
    MONSIEUR RACHID BOUDJEDRA DÉPOSEZ PLAINTE CONTRE CETTE CHAINE POUBELLE ET AUX COMPORTEMENTS VOYOUCRATIE




    0



    0
    Dyhia
    2 juin 2017 - 15 h 21 min

    Ce Benhamadi occupe un poste

    Ce Benhamadi occupe un poste de figurant et ne pourra rentrer en conflit avec les trabendistes du secteur, il risque de perdre son bout de pain.
    Qui est qui sont les propriétaires de cette chaine ENNAHAR




    0



    0
    Kahina
    2 juin 2017 - 15 h 17 min

    Zouaoui Benhamadi:

    Zouaoui Benhamadi:

    C’est quoi votre fonction ?? De rendre la jeunesse Algérienne plus violente sans aucune odeur d’éducation et d’éthique.
    La jeunesse est déjà agressée et hypnotisée par le hachich de PD6. Pas de surdose SVP…




    0



    0
    Anonymous
    2 juin 2017 - 14 h 37 min

    M. BENHAMMADI il est de
    M. BENHAMMADI il est de votre devoir d’intervenir immédiatement pour faire cesser ces dérapage de voyous et de terroristes en puissance exerçant dans des chaînes privées telles que ENNAHAR, ECHOUROUQ ….Le parquet général d’Alger doit s’auto saisir de l’affaire BOUDJEDRA et faire condamner les auteurs de l’agression faite à ce Monsieur.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.