Londres exhorte les Britanniques à éviter de se rendre au Maroc

Le MAE craint que les mouvements de protestation plongent le pays dans le chaos. D. R.

Le ministère des Affaires étrangères britannique avertit ses compatriotes d’annuler tout déplacement ou séjour au Maroc en raison des mouvements de protestation qui secouent depuis plusieurs semaines les régions nord du royaume et qui risquent de plonger le pays dans le chaos.

Selon le communiqué du Foreign Office adressé aux touristes britanniques, les mouvements de protestation ne cessent de s’amplifier, notamment après l’arrestation il y a quelques jours de l’activiste Nasser Zefzafi. Ce mouvement menace même la stabilité de la monarchie en raison notamment de l’ampleur de la révolte qui touche désormais plusieurs grandes villes du pays, comme Tanger, Nador, Casablanca et Rabat, exigeant la libération immédiate de Zefzafi. Une situation explosive qui risque de dégénérer à tout moment. D’où la nécessité pour les ressortissants britanniques d’éviter tout déplacement inutile au Maroc.

Le ministère des Affaires étrangères persiste et signe : la situation est extrêmement inquiétante au Maroc. Il déclare, je cite : «Vous devriez suivre l’évolution de la situation dans les médias locaux et internationaux et prendre les précautions nécessaires pour préserver votre sécurité.»

Le Foreign Office met en garde aussi contre le risque d’attaque terroriste imminente au Maroc, soulignant que «les autorités marocaines ont maintes fois évoqué l’exacerbation de la menace liée à l’accroissement du nombre de Marocains qui ont rallié Daesh et d’autres groupes extrémistes». Selon le ministère des Affaires étrangères, tous les rapports révèlent clairement que les opérations de démantèlement de ces cellules djihadistes ont permis de dévoiler les plans de ces organisations qui visent effectivement à mener des attaques contre des installations gouvernementales, les espaces publics et les sites touristiques au Maroc.

Tous ces éléments montrent à quel point le Maroc n’est plus une destination sûre pour les touristes britanniques, précise enfin le communiqué du Foreign Office.

De Londres, Boudjemaa Selimia

Comment (3)

    Felfel Har
    2 juin 2017 - 16 h 39 min

    Pourquoi? Y aurait-il une
    Pourquoi? Y aurait-il une épidémie du SIDA? D’habitude ces mêmes autorités ne cessaient pas de vanter cette destination idylique où la came et la chair fraîche est disponible à gogo. On anticipe sur les évènements car il y a bien péril en la demeure. Le trône vacille alléluia! « Abyssus abyssum invocat » (l’abîme appelle l’abîme).




    0



    0
      Felfel Har
      3 juin 2017 - 0 h 13 min

      Veuillez pardonner mon erreur
      Veuillez pardonner mon erreur d’inattention. Il faut lire « … la came et la chair fraîche sont disponibles…. ». Mea culpa!




      0



      0
    HANNIBAL
    2 juin 2017 - 15 h 20 min

    C’est tout a fait normal le
    C’est tout a fait normal le mar »ok n’est pas en mesure de rassurer les Anglais et le gouvernement de Grande Bretagne pour qui la sécurité de ses citoyens au mar »ok n’est pas garantie voit que le tiran prédateur est bien en train d’assassiner son peuple et que le roi punit les manifestants en les enfermant en prison c’est la démocratie du régime du makhnaz
    schizophrène qui voit des ennemis partout cette accusation éculée ne marche plus il ne faut pas oublier que le royaume a envoyé une colonie chez daesch et que le danger est bien réel
    quoi qu’on puisse imaginer les islamistes sont les premieres cibles de ce regime féodal qui
    attendent dans l’ombre leur revanche que la cocote explose le roi a dégoupillé la grenade
    qui est tombé chez les Rifains et Nasser Zefzafi ne peut pas retenir l’explosion de toute une région !!Les Rifains ont attendu longtemps pour une revanche secrète d’en découdre avec le makhnaz ce jour est venu !!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.