Manifestations du Rif : des eurodéputés interpellent Mohammed VI

La question du Rif marocain interpelle les eurodéputés. D. R.

Les eurodéputés écologistes ont demandé au roi Mohammed VI de prendre en compte les attentes du peuple marocain et de ne pas réprimer les tentatives d’expression politique d’un profond malaise à Al-Hoceïma, épicentre de la contestation qui secoue depuis sept mois la région. 

Pour interpeller le roi du Maroc et soutenir les mouvements sociaux, le Groupe des Verts/ALE au Parlement européen ont demandé à ce que la situation dans le Rif fasse l’objet d’«une résolution d’urgence» du Parlement européen en ce mois de juin 2017 afin de mettre la lumière sur les développements que les principaux groupes politiques feignent ignorer et en vue de faire pression pour une résolution pacifique des tensions.

«En espérant que le Parlement européen s’exprime prochainement sur ce sujet, nous demandons l’abandon des charges retenues contre Nasser Zefzafi (meneur du mouvement contestataire), la libération des prisonniers politiques, la mise en œuvre d’un véritable dialogue avec les mouvements sociaux et le respect des libertés de la presse et de rassemblement», ont-ils plaidé.

Le 28 octobre 2016, le poissonnier rifain Mohsin Fikri était arrêté pour une supposée vente illégale de poisson et mourrait tragiquement, broyé dans un camion à ordures alors qu’elle tentait de s’opposer à la destruction de sa marchandise. Une vague de solidarité nationale s’en était suivie. La région du Rif et la ville d’Al-Hoceïma n’ont pas connu de répit depuis, et les habitants contestent le mépris dont ils sont l’objet alors qu’ils ne revendiquent que le respect de leur dignité de citoyens marocains.

Dans un mouvement de contestation pacifique, Hirak demande simplement à ce que la région ne soit plus marginalisée, notamment grâce à la construction d’un hôpital et d’une université qui font grandement défaut. Le pouvoir fait des promesses «mais seule la répression est devenue réalité» ont constaté les élus européens.

Le leader de la contestation, Nasser Zefzafi a été arrêté le 29 mai dernier pour des motifs «fallacieux». Jugé pour atteinte à la sûreté de l’Etat, il risque la peine de mort. Depuis, des dizaines d’autres activistes ont été arrêtés et «soumis à des brutalités policières». Le mouvement de solidarité avec les manifestants d’Al-Hoceïma s’est à nouveau étendu au reste du pays.

R. I.

Comment (11)

    gazouze
    19 juin 2017 - 11 h 03 min

    A ces européens ! Le maroc
    Ah ces européens ! Le maroc est il européen?! ? Alors de quoi il se mêlent… Tout ça c’est de la manipulation… Le but final c’est d’encercler et d’envahir l’Algérie! Alors méfiez vous… Tout à commencé en tunisie, puis la libye, puis le Mali et la Mauritanie (parti prenante dans le conflit malien) et maintenant le Maroc…




    0



    0
    REAGISSONS !
    17 juin 2017 - 22 h 47 min

    A mon avis, c’est une mise en
    A mon avis, c’est une mise en scène des experts occidentaux et du Maroc pour importer subtilement la chose chez nous en ALGERIE, méfiance et prudence car ils nous ressemblent pas, ils veulent le Sahara occidental, et déteste les ALGERIENS tous confondu !!!! Ils passent leurs temps à nous voler notre histoire, culture, chanson, …si cela continue ils volerons même le drapeau ALGERIEN…




    0



    0
      Hassan
      18 juin 2017 - 19 h 42 min

      c’est exactement l’état d
      c’est exactement l’état d’esprit que les experts occidentaux souhaitent voir subsister dans la région. Celui de la haine et de la bêtise. des hommes sont actuellement en prison et se font peut-être torturés et c’est tout ce que vous trouvez à dire. vous pensez peut-être que le peuple algérien est heureux comme ça. il ne surtout rien changer.




      0



      0
    HANNIBAL
    17 juin 2017 - 19 h 19 min

    Au royaume du bonheur meme
    Au royaume du bonheur meme les députés tentent de se suicider ! Abdellatif Zaïm a tenté, jeudi, de se donner la mort à Ben Guerir en s’immolant par le feu. C’est dire que bonobo VI
    aime tellement ses sujets qu’il est insensible a leurs douleurs et qu’ il veut faire perdurer le baise main en tout cas c’est le silence complet !




    0



    0
    GHILAS
    17 juin 2017 - 18 h 49 min

    ya mimi6 tu vas bientôt la
    ya mimi6 tu vas bientôt la voir arriver dans pas longtemps inchaallah et là le peuple marocain sera ainsi débarrassé à jamais de cette dynastie pourrie




    0



    0
    leputois
    17 juin 2017 - 16 h 58 min

    Et vous croyez qu’il va les
    Et vous croyez qu’il va les entendre ces Eurodéputés? Lui, le mokhokho6 s’en tape totalement qu’il soit interpellé par les Eurodéputés. Aux dernières nouvelles il s’est tapé un bon repas avec Macron, Brigitte et lalla salma. Il parait que c’était bon. Puis s’est enroulé un joli pétard qu’il a même proposé à Macron, ce dernier l’ayant poliment décliné. Je ne dis pas la suite, comment ça s’est terminé…




    0



    0
      IHAWHAW
      17 juin 2017 - 22 h 28 min

      Pourquoi tu dis lalla selma ?
      Pourquoi tu dis lalla selma ???? t’es pas un sujet marocain ….alors il faut dire LALAHE , LALAHOUM …mais jamais Lalla.




      0



      0
        leputois
        18 juin 2017 - 7 h 11 min

        J’ai toujours que « lalla »
        J’ai toujours que « lalla » pouvait s’entendre en « mélioratif » ou en « péjoratif » selon le contexte. Vu que vous ne m’attribuez pas le fait d’être un sujet marocain, cela sous entend que « lalla » doit s’entendre en péjoratif…mais bon, ce n’est pas le sujet de l’article. Pour moi le fumeur de pétards voudrait bien enfumé le Macron du Dernier Mois et de la dernière élection Française. Sauf que Macron n’est pas Jack Lang.




        0



        0
    RAYES EL BAHRIYA
    17 juin 2017 - 16 h 43 min

    UN PEUPLE RÉPRIMÉ DANS LE
    UN PEUPLE RÉPRIMÉ DANS LE PASSÉ , DANS LE PRÉSENT ET A L’AVENIR…!!

    VAUT MIEUX VIVRE SERDOUQ ( UN COQ) UN JOUR , QUE DE VIVRE KI EL DJADJA ( EN POULE) DURANT
    365 JOURS.

    LES MAROCAINS DOIVENT FAIRE TOMBER CETTE MONARCHIE PRÉDATRICE QUI INDIGNE ET SALIT

    L’HONNEUR DES MAROCAINS.




    0



    0
    Méditorial
    17 juin 2017 - 16 h 07 min

    Quand le roitelet et son
    Quand le roitelet et son makhzen repriment le mouvement, monsieur macron s’envole pour le maroc pour une visite de « courtoisie » à mimi6 et lui donner ainsi tacitement la caution de son protecteur.




    0



    0
    RAYES EL BAHRIYA
    17 juin 2017 - 16 h 00 min

    UN PEUPLE RÉPRIMÉ DANS LE
    UN PEUPLE RÉPRIMÉ DANS LE PASSÉ , DANS LE PRÉSENT ET A L’AVENIR…!!

    VAUT MIEUX VIVRE SERDOUQ ( UN COQ) UN JOUR , QUE DE VIVRE KI EL DJADJA ( EN POULE) DURANT
    365 JOURS.

    LES MAROCAINS DOIVENT FAIRE TOMBER CETTE MONARCHIE PRÉDATRICE QUI INDIGNE ET SALIT

    L’HONNEUR DES MAROCAINS.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.