Le ministre iranien des Affaires étrangères entame une visite en Algérie

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Jawad Zarif. New Press

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Jawad Zarif, a entamé ce dimanche une visite en Algérie dans le cadre d’une tournée en Afrique du Nord. Le ministre iranien a été accueilli, à son arrivée à l’aéroport international Houari Boumediène, par le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel. Dans une déclaration à la presse, M. Jawad Zarif a exprimé sa joie de se retrouver en Algérie, «pays frère», affirmant que les relations entre les deux pays «sont bonnes, solides et multidimensionnelles». Le chef de la diplomatie iranienne a indiqué que «compte tenu des développements survenus sur les scènes régionale et internationale, nous avons besoin de se consulter avec l’Algérie première étape de ma tournée dans la région», ajoutant qu’il existait entre l’Iran et Algérie «une politique de consultations sur le plan international ainsi qu’en matière de consolidation de la coopération entre les pays musulmans et les pays non-alignés». «Dans ce cadre, nous avons besoins de davantage de consultations et de coordination» a-t-il-précisé, exprimant ses remerciements au gouvernement et au peuple algériens pour l’accueil qui lui a été réservé.

R. I.

Comment (39)

    aqil2
    19 juin 2017 - 12 h 12 min

    que les opinions divergent
    que les opinions divergent sur nos relations avec l’Iran c’est normal mais le fait que M. Jawad Zarif visite les pays de l’Afrique du nord et zappe le royaume de la drogue est une gifle pour momie6, qui disait à qui veut bien l’entendre avoir établi des relations fortes et plein de promesses avec l’Iran.
    Mais la plus belle gifle du jour vient de l’Arabie tayhoudite qui prend ses distances et ne lui reconnaît plus la souveraineté sur le Sahara Occidental. En effet, Al Arabya Al Hadath, dans une émission, a coupé court aux ardeurs du makhzen et ses options sur le territoire Sahraoui. Voir l’expression d’aujourd’hui: « panique au Maroc, RIYAD CHANGE SON FUSIL D’ÉPAULE SUR LE SAHARA OCCIDENTAL.




    0



    0
      Anonymous
      19 juin 2017 - 13 h 36 min

      @aqil2 hahaha comme quoi les
      @aqil2 hahaha comme quoi les royaumes rétrogrades sont très capricieux…hop Saoudite vs Qatar, hop saoudite vs Maroc…et c est pas fini




      0



      0
    gazouze
    19 juin 2017 - 10 h 53 min

    l’Iran n’a jamais été l’ami
    l’Iran n’a jamais été l’ami de l’Algérie!




    0



    0
      HOUARI ....
      19 juin 2017 - 13 h 41 min

      TU SA RAISON VENEZ A ORAN ET
      TU AS RAISON, A ORAN LE NOMBRE CROISSANT DES CHIITES DEVIENT TRES INQUIETANT….




      0



      0
      Dodo
      19 juin 2017 - 17 h 20 min

      Normal parce que c’est pas l
      Normal parce que c’est pas l’ami de t’es maitres francais et sionistes pauvre colonisé , le peuple ALGERIEN ET IRANIEN SONT DES REVOLUTIONNAIRES ET NON PAS DE MAITRES COMME TOI




      0



      0
      anonyme
      19 juin 2017 - 20 h 16 min

      Dans mon lieu de travail, je
      Dans mon lieu de travail, je prends souvent des dejeuners avec des amis iraniens. Je leur ai demande un jour pourquoi je ne les vois jamais avec les arabes du moyen orient. Ils m’ont repondu que les algeriens sont une espece differente et ils les apprecient. Je connais ces gens depuis des annees et ils n’ont jamais essaye de jouer des tours cons ni pris des contours avec moi.




      0



      0
    algérie
    19 juin 2017 - 0 h 43 min

    LES PERSES ET LES BERBÈRES :
    LES PERSES ET LES BERBÈRES : nous sommes évidemment pour de bonnes relations entre la république algérienne et la république iranienne .. mais il reste à clarifier les questions stratégiques entre les perses et les berbères ..Nous rappelons aux perses que la république islamique chiiste d’Iran à commis une faute envers les berbères algériens en 1990 en soutenant l’agression wahabniste antinationale du FIS saoudien et des frères musulmans égyptiens … L’iran doit tirer les leçons de ses alliances avec les frères musulmans qui l’ont toujours trahie et poignardée dans le dos sur la question stratégique .. Pour les berbères , les frères musulmans égyptiens et leurs succursales internationales sont les pires ennemis de leur identité nationale ….Comme toutes la branches du wahabisme c’est une idéologie arabo-wahabiste raciste et impériale dont le projet est de dominer et d’esclavagiser les peuples non arabes en détruisant leurs nations .. c’est notre principal désaccord avec les perses dont découlé la différence entre la position berbère et celle de l’Iran chiiste concernant la question de la Palestine .. Pour les berbères , la question de la Palestine n’est pas islamique ou arabiste mais nationaliste , elle rentre dans le cadre de la lutte mondiale des peuples et des nations non sémitiques contre les politiques hégémoniques , coloniales et impériales judeo-arabes d’Israël et d’Arabie saoudite avec la complicité des etats occidentaux , arabes et musulmans sous leur tutelles respectives … Les Perses doivent comprendre que les berbères depuis 1954 ne se sentent plus concernés par la guerre califale arabe Sunniste ou chiiste du 7eme siècle , ni par les querelles théologiques , ni par les conflits religieux d’aucune sorte .. Les berbères depuis 1954 sont rentrés dans le nationalisme et ne sont concernés que par le concept anticolonial et les luttes de libération nationale contre les colonisations de peuplement occidentales , arabes juives ou autres dans le monde .. l’Alliance berbère et perses n’est donc possible et ne peut donc rentrer que dans ce cadre nationaliste mondial avec les autres peuples et nations d ‘Asie , d’Europe , d’Afrique et d’Amérique ou dans celui de la coopération économique entre etats souverains




    0



    0
      Chaoui
      19 juin 2017 - 8 h 55 min

      J’adhère à ton commentaire.
      J’adhère à ton commentaire. Mais il reste – abstraction faite du fait religieux – que nous avons plus de convergences idéologiques et politiques avec les iraniens qu’avec (mis a part la Syrie, Liban et Palestine) aucun autre pays musulman. De plus, nos caractères respectifs sont assez voisins pour ne pas dire communs. Ceci dit, nous autre berbères nous n’avons certainement pas attendu « 1954′ pour nous…lever. Nous l’avons continuellement fait face à l’envahisseur depuis les temps les plus reculés au point que la rébellion est intrinsèquement inscrite dans nos gènes. A l’heure des bouleversements du monde que nous connaissons aujourd’hui et des dangers nous guettant (ne sommes-nous pas…encerclés !…), nous ne pouvons d’autant avoir d’alliés plus fidèles que l’Iran, la Russie et la Chine que ces mêmes pays sont dans le même « viseur » de l’empire du chaos, et qui hier, après « la ruée vers l’Ouest » et l’extermination des indiens pour s’emparer de leurs terres, se lancent à présent vers une ruée sur le…monde pour asseoir leur domination, et faire de nous, après l’accaparement de nos richesses, leurs esclaves. Ces « théoriciens » du « Nouvel Ordre Mondial », dénués d’identité et de culture (si ce n’est excepté leurs films de cow-boys primaires), sont les ennemis de l’Humanité. S’il ne tenait qu’à moi, pas un seul de ces ricains ne serait présent chez-nous. Pas un seul. Plus que jamais nous devons être sur nos gardes. Voire même commencer à armer dès à présent notre population toute entière… L’ogre vivant au dessus de ses moyens (sur le dos des autres) est si endetté (c’est le pays le plus endetté du monde) et sa monnaie de singe ne valant même pas le prix de l’encre ayant servi à l’imprimer étant sur le point de s’effondrer (regarder sur la Toile ce qui se passe autour du dollar et de l’or…), se jette sur ses proies, bien sûr dans la mesure du possible prioritairement les plus faibles qui soient… Que les autres pouvant lui donner du « fil à retordre » se rassurent : leur tour viendra car c’est dans LA nature de cet ogre… Tellement convaincu de sa toute-puissance qu’il en oublie les enseignements des sages anciens disant « qui vit par le feu meurt par le feu »…
      L’histoire de l’Humanité nous enseigne que les empires, aussi puissants soient-ils, ne sont pas éternels. Il reste que si nous devions aller en enfer, nous veillerons à ne pas y aller seuls…




      0



      0
    citoyen dz
    18 juin 2017 - 23 h 23 min

    Dans les années 1990,l
    Dans les années 1990,l’Algérie a rompu ses relations diplomatiques avec l’Iran.Ceux qui ont pris cette décision savaient pourquoi ils l’ont fait.L’Iran c’est vrai c’est un pays qui se développe je pense par seulement le travail ,mais avec l’Algérie ça pourrait nous attirer des ennuis,il n’y a qu’à voir là ils se sont mêlés,en plus avec la possible importation du chiisme chez nous c’est un problème énorme en plus qui s’ajoutera dans le futur à notre pays et qu’il sera difficile de le régler une fois implanté.Ce qu’on peut avoir avec ces Iraniens nous pourrons l’avoir à la place,avec les Russes et sans les Iraniens.




    0



    0
      Thidhet
      19 juin 2017 - 6 h 57 min

      Pourquoi serait-ce toujours à
      Pourquoi serait-ce toujours à nous d’avoir peur des autres? Pourquoi serait-ce toujours à nous de nous replier sur nous-mêmes, dans notre coquille ? Pourquoi les iraniens n’ont-ils pas peur que nous leur attirions des ennuis et que nous portions atteinte à leur Shiisme et que nous fassions la promotion du Sunnisme chez eux ?




      0



      0
        ARTIFICIS
        19 juin 2017 - 9 h 48 min

        l’Algérie n’a pas le poid
        l’Algérie n’a pas le poids contre l’Iran, elle n’est même pas en mesure de se rallier a l’Iran, sachant que l’Algérie a arrêté sa participation sur le plan international aux années 80, l’Iran reste toujours présente de prés ou du loin sur les terrains de conflits internationaux, ce qui peu s’avérer payant pour l’Algérie (…).




        0



        0
      Chaoui
      19 juin 2017 - 10 h 06 min

      Penser c’est être..
      Penser c’est être… intelligent. Aussi, à nous d’être intelligent en transcendant le fait religieux car au final de l’échange et la discussion jaillit toujours la lumière. Si nous nous focalisons uniquement sur la religion, nous n’irons pas loin. Je ne voudrais pour rien au monde que nos mentalités ressemblent un jour à celles des pays soumis du Golfe, jamais. Pour l’heure, ils sont encore grassouillets et dans l’opulence, mais plus pour très longtemps… dans moins de 3 décennies – quand asséchés seront leurs puits de pétrole. Venus du sable ils repartiront par le sable et redeviendront les bédouins qu’ils ont oublié avoir été… et se remettront comme il y a encore un siècle à quémander….




      0



      0
    Mohamedz
    18 juin 2017 - 22 h 28 min

    L’avantage de l’Iran aux yeux
    L’avantage de l’Iran aux yeux du peuple algérien est que ce pays n’a pas fait comme les féodales Monarchies Arabes qui ont ouvertement soutenu le fils du Glaoui dans sa colonisation du Sahara occidental et par conséquent, ont exprimé clairement leurs positions contre l’Algérie mais aussi le droit international.




    0



    0
      Thidhet
      19 juin 2017 - 8 h 53 min

      Iran,corée du nord,Syrie
      Iran, corée du nord, Syrie, venezuela… sombre tableau, qui s’assemble se ressemble.




      0



      0
        Sombre tableau ?
        20 juin 2017 - 10 h 52 min

        vous regardez trop les télés
        vous regardez trop les télés occidentales pour penser ainsi !? en quoi serait-ce un sombre tableau… ce sont juste des nations qui refusent de s’aligner sur le diktat économique et militaire des pays occidentaux…. bien au contraire, ce sont des pays qui résistent à leur façon: demandez à leurs peuples s’ils sont fiers d’être ce qu’ils sont perçus !




        0



        0
    BabElOuedAchouhadas
    18 juin 2017 - 22 h 22 min

    Peut-on savoir pourquoi ce
    Peut-on savoir pourquoi ce Ministre iranien prévoit dans sa tournée en Afrique du Nord, l’Algérie, la Tunisie et la Mauritanie mais pas de visite chez la féodale Narco-monarchie absolue du Roitelet M6.




    0



    0
      AOMAR
      18 juin 2017 - 22 h 42 min

      PARCE QUE TRES CERTAINEMENT
      PARCE QUE TRES CERTAINEMENT QUE L’IRAN SAIT QUE LE MAROC N’EST PAS LIBRE DANS SA POLITIQUE EXTERIEURE ET SON ALIGNEMENT À L’ARABIE YAHOUDITE, À LA FRANCE NÉO-COLONIALISTE ET AUX YANKEES DES USA SONT CONNUS DE TOUT LE MONDE.




      0



      0
    Anonymous
    18 juin 2017 - 21 h 42 min

    l’Iran est le meilleur allié
    l’Iran est le meilleur allié de l’Algérie dans le monde musulman, les algériens partagent avec les iraniens le même sens de dignité et de vérité. Les wahhabites saoudiens et leurs esclaves marocains vont se tordre de douleurs.




    0



    0
    anonyme
    18 juin 2017 - 21 h 32 min

    Bienvenue à monsieur Zarif!!!
    Bienvenue à monsieur Zarif!!! à fortiori en ce Ramadhan. j’espère qu’il aura profité de plats succulents à l’heure du ftour, des plats typiques de chez nous, accompagnés d’un mezmoum bien algérois !!! nous comptons sur l’Iran pour neutraliser les saoudiens, la vraie plaie ! vive l’amitié algéro iranienne!!!




    0



    0
    le Non-Alignement !
    18 juin 2017 - 21 h 06 min

    Notre place est celle que
    Notre place est celle que nous avions à l’époque de la guerre froide : le Non-Alignement !
    Nous devons dessiné une médiatrice entre tous ces protagonistes qui peuvent utiliser l’Algérie à son insu comme un pion dans leur stratégie de guerre d’influence ! Par ailleurs, notre pays, qui doit changer de dynamique, doit prendre en compte avant tout les intérets de son peuple, de sa sécurité et de son économie : qui sont ceux qui investissent ou investiront ou faciliteront la stratégie de développement économique et militaire ? quoi que nous disions, le Qatar et les Emirats Arabes Unis investissent en Algérie … l’Iran peut contribuer à notre sécurité mais doit aussi investir : les paroles ne suffisent pas pour un pays comme le notre ! l’Arabie Saoudite n’a jamais rien investi en Algérie et a toujours été un adversaire hypocrite ( toujours prompt à soutenir la narco-monarchie contre nous et les défiances contre nous au sein de la ligue arabe sont légions !)…. plus globalement, la Chine, la Russie, les US, les puissances d’Afrique (tels que le Nigeria, l’Afrique du Sud, L’Ethiopie, le Kenya, Angola, etc) sont des alliés à ménager ! Rester à équidistance des protagonistes est le mieux qui soit !




    0



    0
    Chaoui
    18 juin 2017 - 19 h 09 min

    Le fait religieux étant d
    Le fait religieux étant d’ordre personnel, je ne rentrerais pas dans ce débat si ce n’est de dire que je respecte les croyances de tout un chacun, ce qui veut dire que je ne laisserais personne m’imposer les siennes. Cette précision étant faite et écartant du sujet « Iranien » le fait religieux, je dis être plus proche des iraniens que des arabes du Golfe. Politiquement et affectivement. Signé : un chaoui.




    0



    0
    viva palestina
    18 juin 2017 - 18 h 38 min

    entre L’Iran et l’arabie
    entre L’Iran et l’arabie saoudite , le choix est vite fait . qui est à 100% avec la palestine ? sans aucun doute les iraniens .




    0



    0
    yes for khamanei
    18 juin 2017 - 18 h 35 min

    les ennemis de israel et des
    les ennemis de israel et des usa , des saouds , sont nos amis , donc OUI L’IRAN EST UN PAYS AMI !!!!
    le guide supréme Ali khamanei est le dernier rempart contre israel , donc oui : vive khamanei et vive les ennemis francs de israel .




    0



    0
    Bouzid
    18 juin 2017 - 18 h 05 min

    Un pays frere n’existe pas…
    Un pays frere n’existe pas……l’allié d’aujourd’hui peut devenir l’adversaire de demain et vice&versa…….c’est la real politique qui conduit une nation qui ne peut computer que sur elle meme…




    0



    0
    Vision
    18 juin 2017 - 17 h 39 min

    L’IRAN ENNEMIE VERITABLE D
    L’IRAN ENNEMIE VERITABLE D’ISRAEL, ALORS AMIS DE ALGERIE L’IRAN SOYER LES BIEN VENUS




    0



    0
    Riadh
    18 juin 2017 - 17 h 18 min

    Zarif vient en émissaire de
    Zarif vient en émissaire de la coalition irano-chi ‘ite et a la rescousse du Qatar lâché par ses frères des pétromonarchies wahhabites. C’est une lutte a mort pour le leadership régional entre les riches tenants de l’intégrisme sunnite wahhabite et du radicalisme obscurantiste chi’ite. Les syriens comme les irakiens et les yéménites sont en train de payer les frais sanglants de cette lutte « fratricide » entre leaders bigots saoudiens et iraniens. M. Zarif a peut être été efficace s’agissant de la défense des intérêts de son pays lors des négociations avec le G5+1 sur le programme nucléaire iranien, mais s’agissant de la tension et de l’instabilité régionale l’Iran joue a fond son rôle parasitaire et déstabilisateur en raison de son prosélytisme dogmatique chi’ite qui menacerait jusqu’à la sécurité de la « lointaine » Afrique du Nord, i.e. de l’Algérie. Alors de grâce qu’il laisse son discours « fraternaliste » avec l’Algérie de coté. Comme les émissaires Qataris qui se sont déployés un peu partout dans le monde dont l’Algérie, M. Zarif est mandaté pour défendre une cause, non la paix. Les responsables algériens devraient se tenir sur leur garde et ne pas se précipiter dans les bras de leur mollah bon chic bon genre. Notre pays n’a rien a gagner a s’engouffrer dans le labyrinthe conflictuel entre sunna et ch’ia, même si on est majoritairement sunnite et que l’on devrait rien reprocher a quiconque pratique son chiisme pour lui même. La relation entre le Créateur et sa créature n’a pas besoin d’intermédiaire.




    0



    0
      Farida
      18 juin 2017 - 17 h 59 min

      Une chose est certaine: Il ne
      Une chose est certaine: Il ne vient pas de la part des criminels merceaires salafistes wahabites qui ont detruit le monde arabe et toute la végétation du moyen orient.




      0



      0
      Mouloudeen
      18 juin 2017 - 22 h 36 min

      @Riadh, ton post pue le
      @Riadh, ton post pue le Makhnez. Vas au moins te laver si tu veux que ton commentaire passe mieux espèce d’esclave consentant.




      0



      0
      Chaoui
      19 juin 2017 - 9 h 39 min

      Riadh : je respecte ton point
      Riadh : je respecte ton point de vue même si je le trouve parcellaire pour ne pas dire quelque peu erroné. Certes il y a en surface ce que l’occident essaie de nous vendre comme enjeux : les « luttes d’influences religieuses »…Ce sont bien des enjeux mais que pour les seuls USraéliens, à leurs seuls profits, en ce sens qu’ils instrumentalisent leur subordonnés (marionnettes) arabes du Golfe pour que ces derniers prennent le contrôle de TOUS les pays sunnites, lesquels dépendront ensuite directement de l’Arabie elle-même déjà depuis belle lurette sous les ordres USraéliens…L’Arabie trouvant son « intérêt » dans son hégémonie sur nous tous…Mais le VRAI enjeu inavoué des USraéliens dans cette région est le contrôle des matières premières (pour l’heure pétrôle et gaz…) et des infrastructures pour les acheminer en occident et devant passer précisément, pour son malheur, par la…Syrie…(tout ce qui se passe dans ce pays frère est en rapport à ces desseins…N’ayant pu s’en emparer ou faire tomber le régime, ils s’essaient en ce moment même de le partitionner en vue de créer un nouvel Etat sur le territoire Syrien en faveur des….Kurdes qui, bien sûr, demain, en retour, leur permettront d’y faire passer leurs pipelines…). Pour en venir à l’Iran, si tu es instruit de l’histoire de nos relations bilatérales tu ne pourras que noter nos convergences de vue sur bien des sujets essentiels. Tu vois ! Pour te donner une image, je te dirais que si j’étais sur « le front », j’aurais plus confiance à être à côté d’un iranien qu’à côté d’un arabe du Golfe, sûr que l’iranien ne me trahira pas. Enfin, il n’est pas besoin d’être un fin stratège pour voir que si l’Iran est dans le viseur des occidentaux depuis déjà un bon moment (des décennies pour ne pas dire depuis 1978) c’est que parce qu’il est – comme nous – un Peuple debout. Un Peuple qui dit NON à la soumission et à la domination. Et pour ça, en tant qu’Algérien, je le respecte.




      0



      0
    Abou Stroff
    18 juin 2017 - 16 h 17 min

    le ministre des ZAE iranien
    le ministre des ZAE iranien va t il demandé à voir un certain belkhadem qui servait de relais entre l’ambassade d’iran et la vermine islamiste qui avait l’intention de nous renvoyer à l’âge de la pierre taillée? quant à la « frérorité » qu’emploient sans vergogne les « arabo-muslims », mieux vaut mettre les cartes sur la table et éviter toute l’hypocrisie qui caractérise les relations entre des « frères » qui ne font que s’entretuer depuis l’avènement de l’islam et ceci, au grand bonheur de « certains ».




    0



    0
      zlabia
      18 juin 2017 - 21 h 25 min

      salu abou! tu dis à l’époque
      salu abou! tu dis à l’époque de la pierre taillée ??? alors très très mal taillée, la pierre !




      0



      0
    Anonymous
    18 juin 2017 - 16 h 09 min

    L’Iran ,la Syrie,le Yemen…
    L’Iran ,la Syrie,le Yemen….de grands pays…la place de l’Algérie est parmi eux….FRATERNITÉ.




    0



    0
    BECAUSE
    18 juin 2017 - 15 h 59 min

    Bienvenue à vous , monsieur
    Bienvenue à vous , monsieur le ministre et meilleurs salutations à votre pays , l ‘ Iran, ami véritable du mien.




    0



    0
    Anonymous
    18 juin 2017 - 15 h 29 min

    Nous n’avons pas de pays
    Nous n’avons pas de pays frère ! Stop avec cette entourloupe politique. Nos seuls frères sont dans le peuple algérien. Il faut toujours se méfier du sentimentalisme en politique surtout dans l’époque actuelle




    0



    0
      Anonymous
      18 juin 2017 - 17 h 34 min

      Non , mes frères ce sont
      Non , mes frères ce sont ceux qui ont le même père et la même mère que moi . Les autres sont mes compatriotes .




      0



      0
    takieddine
    18 juin 2017 - 15 h 03 min

    la peste qui a failli ravager
    la peste qui a failli ravager l’algérie dans les années 1990. D’ailleurs le président boudiaf a renvoyé leur ambassadeur. Ils sont dans le collimateur de la coalition qui s’est formée pour tarir leur projet criminel car il créé des conflits inter religieux dans un même etat pour ensuite se proposer en médiateur




    0



    0
      Anonymous
      18 juin 2017 - 16 h 40 min

      Non l’Iran est un pays ami et
      Non l’Iran est un pays ami et il est dans le colimateur de l’Arabie Saoudite des USA d’Israel et certain de l’Europe.
      Le pourquoi c’est qu’ils ne veulent pas que l’Iran puisse également avoir l’arme nucléaire et attaquer l’Iran à 10 contre 1 c’est de la rendre à l’âge de pierre, voila leur futur projet du nouvel ordre mondial.




      0



      0
        takieddine
        18 juin 2017 - 18 h 47 min

        je m’en fous de son
        je m’en fous de son positionnement et de son idéologie. Je suis certain d’une chose, le plus grand danger pour le monde arabe en particulier et islamique, c’est l’IRAN il est pire que l’occident. Lors des crises printemps arabe, le guide qui un statut sacré a pour la première fois officié la prière du vendredi en arabe alors qu’il n’a jamais utilisé l’arabe même avec ses invités protocolaires. C’est le cancer du 3eme millénaire, mais son projet a été débusqué et il ne fera pas long geu




        0



        0
    anonyme
    18 juin 2017 - 14 h 43 min

    L’Iran est un pays frère.
    L’Iran est un pays frère.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.