Le terrorisme «low cost» neutralise tous les plans mis en place par les Occidentaux

L’«arme» du terroriste qui a foncé sur des gendarmes à Paris : une berline. D. R.

La nouvelle attaque à la voiture-bélier dans la capitale française, précédée d’une autre qui a visé une mosquée à Londres, hier soir, pose un sérieux problème de stratégie de lutte antiterroriste en Occident. Bien que ce nouveau modus operandi traduise une difficulté chez les terroristes d’accéder à des moyens de terreur autrement plus importants, cette manière de procéder chamboule néanmoins toutes les méthodes imaginées pour faire face à ce fléau qui prend de l’ampleur.

Dans les années 1990, les services de sécurité algériens devaient à chaque fois adapté leur stratégie de lutte antiterroriste aux procédés que les groupes islamistes armés ne cessaient de développer. A ce jeu-là, les services de sécurité ont eu le dernier mot grâce à leur efficacité, à leur célérité et, surtout, à la maîtrise du terrain et à la connaissance de la psychologie qui meut les extrémistes violents.

Aujourd’hui, cette adaptation rapide aux méthodes utilisées par les terroristes est plus que jamais nécessaire pour contrer, voire anticiper ces attaques soudaines. Les services secrets occidentaux semblent sous-estimer l’imagination fertile des commanditaires qui redoublent de ruse et savent contrer toutes les stratégies mises au point pour les réduire à néant. Depuis le gigantesque plan qui a détruit les tours jumelles de New York en septembre 2001, lequel plan a nécessité de longs mois de préparation et de gros moyens financiers, les terroristes en sont aujourd’hui à commettre des actes «à bas coût» mais dont l’impact médiatique est immense.

En effet, Daech et tous les mouvements armés du même acabit qui infestent les régions «occupées» par les armées occidentales pour les besoins de «démocratisation» – Sahel, Irak, Syrie, Libye, Somalie – ont compris qu’il leur suffisait de «terroriser» avec les moyens les plus rudimentaires – un véhicule, un canif, un marteau – et de laisser les médias pléthoriques et les réseaux sociaux transformer l’acte en un «11 Septembre» bis. Une telle réalité amère suppose une redéfinition du rôle des médias dans la lutte contre le terrorisme, ceux-ci ayant un impact extrêmement néfaste et servant – inconsciemment ? – les intérêts des groupes islamistes armés auxquels ils servent de porte-voix.

Les armées classiques, aussi grandes et puissantes soient-elles, ne peuvent rien contre les terroristes. La première arme contre le terrorisme est le citoyen lui-même. Les Algériens le savent. Ils l’ont démontré à Londres où ils ont neutralisé le conducteur du véhicule qui fonça sur eux bien avant que les services de sécurité arrivent sur les lieux. Mais tout le monde ne peut avoir un tel sang-froid. Sauf si on a vécu la même expérience durant toute une décennie.

Karim Bouali

Comment (16)

    Kabylovich
    20 juin 2017 - 16 h 36 min

    La prolongation éternelle de
    La prolongation éternelle de  » l’état d’urgence de dictature en France « est la seule chose de vraie dans cette affaire à la limite du false flag !




    0



    0
    Mazouzi
    20 juin 2017 - 14 h 57 min

    b3n…moi, je ne me cache pas
    b3n…moi, je ne me cache pas derrière 2 lettres et 1chiffre pour dire des âneries sur la décennie noire. Tu fais certainement parti du makhnaz ou être un affidé corrompu par ce dernier, car vois-tu, l’Algérie est sorti de ce
    sale complot et…toute seule. Qu’ils soit de la pègre ou d’ailleurs ces les fils valeureux de ce pays que tu jalouses comme tes maîtres qui ont mis un terme à ces assassins et qui sont toujours là pour veiller sur notre cher pays…petit.. A bon entendeur salut.




    0



    0
    zaatar
    20 juin 2017 - 7 h 25 min

    Trop de massacres, de guerres
    Trop de massacres, de guerres, de terrorisme, de morts et de familles endeuillés. Personne n’arrive à stopper ces massacres…




    0



    0
    Farid1
    19 juin 2017 - 23 h 21 min

    l’incendie de la tour à
    l’incendie de la tour à Londres a montré qu’une tour peut bruler completement sans s’effronder contrairement aux tours du world trade center




    0



    0
    Stroump Rieur.
    19 juin 2017 - 22 h 38 min

    Y’a pas plus bête que les
    Y’a pas plus bête que les Dirigeants occidentaux qui croyait apprivoiser le Terrorisme Djihadiste , l’utiliser et espérer être épargné. .Seuls les Usa, Israël semblent épargné . . Tous les terroristes en sommeil sont répertorié et suivi à la trace en Europe depuis leurs retour de Syrie, moyen orient , et semblent être à disposition , il suffirait juste de frapper à la bonne porte pour les réveiller. .




    0



    0
    Anonymous
    19 juin 2017 - 21 h 52 min

    moi je n’est rien vu de tout
    moi je n’est rien vu de tout ca ?je regarde uschuaia il en parlent pas !!!!!!




    0



    0
    FUMIGÈNE JAUNE
    19 juin 2017 - 21 h 08 min

    Vous voyer pas les fumigènes
    Vous voyer pas les fumigènes jaune qu’ils ont mis dans cette voiture pour nous faire croire qu’elle à brulé ?
    Ils se foute de nous !!!!!!




    0



    0
    amel
    19 juin 2017 - 20 h 58 min

    Analyse trés pertinente.
    Analyse trés pertinente.




    0



    0
    Moskosdz.
    19 juin 2017 - 20 h 52 min

    Sans nous réjouir de la mort
    Sans nous réjouir de la mort de qui ce soit,mais pendant la décennie noire,à chaque attentat commit par la pègre islamiste,nos services de sécurités étaient pointés du doigt par les puissants médias occidentaux,même le minable Maroc en faisait partie.où sont-ils aujourd’hui pour accuser les leurs?




    0



    0
      Chaoui
      20 juin 2017 - 3 h 44 min

      Nos autorités (comme bon
      Nos autorités (comme bon nombre de gens) savent que la décennie noire que nous avons connue dans notre chair, nous la devons essentiellement à ces roitelets scélérats du Golfe, agissant pour le compte de leurs souteneurs, j’ai nommé : les USraéliens et leurs subordonnés qu’étaient (et sont toujours) l’Angleterre, la France et le Maroc en soulignant que ces deux derniers pays encourageaient et facilitaient alors le passage d’armes, explosifs et individus vers l’Algérie dans le même temps qu’ils menaient des campagnes médiatiques de stigmatisation visant à saper le crédit de nos forces et donc de notre société pour tenter de faire tomber notre Etat…Le but : amener au pouvoir en Algérie leurs amis islamistes pour ensuite s’emparer de notre pays…Tout ce qui se passe au moyen orient comme la floraison soudaine des ses hordes de terroristes sont le fait de l’Occident (en faillite aussi économique que morale), qui les a créé, entraîné et armé pour servir ses desseins de domination et d’accaparement des richesses des pays qu’ils agressent…Rien ne justifie ces actions criminelles pas davantage que quelque violence que ce soit, nulle part, sinon de vouloir amener l’Humanité au chaos.




      0



      0
      b3n
      20 juin 2017 - 3 h 58 min

      Une décennie noire due au
      Une décennie noire due au coup d état de la pègre téléguidé par l occident
      Ne pas cacher le soleil avec un tamis !!!




      0



      0
    Anonymous
    19 juin 2017 - 19 h 05 min

    Le terrorisme «low cost»
    Le terrorisme «low cost» neutralise tous les plans mis en place par les Occidentaux
    « C’est par ce que c’est les occidentaux qui sont derriere les attentats, normal qu’ils soient efficase ! »




    0



    0
    Liberté
    19 juin 2017 - 19 h 02 min

    Il faut arrêter de se voiler
    Il faut arrêter de se voiler la face.
    Chercher midi à quatorze heures peut prendre toute une vie sans réussir à le trouver.
    Les actes terroristes sont commandités par les élites politiques et militaires afin d’influencer les populations tantôt pour les faire voter dans le sens souhaiter tantôt pour obtenir leur soutien afin de mener d’éventuelles guerres.
    Il est de notoriété publique que toutes les organisations terroristes sont une création des services de renseignement occidentaux et de leurs vassaux, avec comme chef d’orchestre la CIA, NSA, MI5, MI6, Mossad , services de renseignement de l’armée Israëlienne( plus important que le Mossad) avec la contribution des services Saoudiens, Pakistannais et autres…
    La vraie lutte contrer le terrorisme commence d’abord par la lutte contre ces agences au dessus des lois et contre les médias mainstream.
    Pour bien comprendre le phénomène des opérations sous fausse bannière regardez la vidéo en lien (en Anglais) trés éclairante sur le sujet.
    https://youtu.be/NWW6DNIn7vc




    0



    0
    False Flag
    19 juin 2017 - 18 h 58 min

    C’est un false flag une mise
    C’est un false flag une mise en scène par la France pour maintenir le peuple Francais sous la dictature avec leurs ETAT D’URGENACE À VIE.
    Regarder surl e net le fumigène qu’ils ont mis dans la mégane pour nous faire croire à un feu etc….
    En espérant que le virtuel conducteur ne soit pas Algérien comme ils aiment le faire croire !! Car dans leurs fausse mise en scène un mort ne parle pas !!!!




    0



    0
    Vision
    19 juin 2017 - 17 h 30 min

    Qui sont leurs employeurs , c
    Qui sont leurs employeurs , c’est ça le plus important le reste est du vent, le serpent faut lui couper la tete pas queue A BON ENTENDEUR




    0



    0
      Zazzzz
      19 juin 2017 - 18 h 49 min

      Exactement , faut s’attaquer
      Exactement , faut s’attaquer à la racine




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.