Londres : le terroriste ciblait une marche pro-palestinienne

Sur les lieux de l'attaque. D. R.

L’auteur de l’attaque terroriste de Finsbury Park devait perpétrer son attentat contre une manifestation pro-palestinienne à Londres, avec l’intention de provoquer un véritable carnage. Il l’aurait manqué pour avoir «trop bu», rapporte The Daily Telegraph dans son édition de mercredi.

Selon la même source, l’auteur de l’attaque a ensuite changé de plan en décidant, à la dernière minute, de cibler des fidèles dans cette mosquée au nord de la capitale. Darren Osborne, 47 ans, aurait confié à des amis, samedi soir, dans un «pub local» qu’il allait «faire quelque chose pour eux», après avoir appris qu’une manifestation pro-palestinienne était prévue le lendemain à Londres. Andy Parker, le propriétaire du «pub local», fréquenté par Osborne, a affirmé à que l’assaillant de l’attaque de la mosquée au nord de la capitale a longuement évoqué la manifestation célébrant la Journée mondiale d’Al-Quds, annoncée pour dimanche après-midi à Londres. Mais l’homme a, semble-t-il, trop bu au bar «au point où il en a été chassé, après une altercation avec des clients».

Andy Parker avait ensuite réussi à glisser dans la cabine de la camionnette l’arme avec laquelle il va, quelques heures plus tard, perpétrer l’attaque qui fera, comme on le sait, un mort et une dizaine de blessée, dont un ressortissant algérien âge de 23 ans, toujours hospitalisé dans un état grave.

Dans une déclaration au Daily Telegraph, Parker, le manager du Pub Hollybush, à Pentwyn, a tenu à souligner que l’auteur de l’attaque était arrivé dans la soirée du samedi «très remonté», tenant un discours politique «enflammé» avec toutes les personnes qu’il a approchées, en clamant : «Nos frères et sœurs sont en train de mourir, quelqu’un doit faire quelque chose !»

A Londres, la situation reste extrêmement tendue après cette attaque. La sécurité aux abords des lieux de culte musulmans a été renforcée à l’approche des fêtes de l’Aïd El-Fitr marquant la fin du mois du jeûne.

De Londres, Boudjemaa Selimia

Comment (2)

    Adel
    21 juin 2017 - 21 h 19 min

    Il était bourré et a réussi à faire plusieurs victimes, et s’il était bien éveillé ça aurait été le désastre, il aurait provoqué Un carnage.




    0



    0
    bas les masques
    21 juin 2017 - 19 h 35 min

    le terroriste ciblait une
    le terroriste ciblait une marche pro-palestinienne????
    C’est pas logique!! Alors on a la certitude que le terrorisme est organisé par le sionisme occidental!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.