The Economist : «La révolte du Rif menace tout le Maroc»

Rif
Pour The Economist, «la réputation de stabilité du Maroc est atteinte». D. R.

L’hebdomadaire britannique The Economist a estimé dans sa dernière édition que la révolte dans le Rif marocain «s’aggrave» et «menace tout le pays». «Le mouvement de protestation qui a secoué le nord du Maroc depuis huit mois persiste et se diversifie», souligne le magazine, qui relève la «répression» et la «violence» des forces des autorités marocaines contre les manifestants.

Pour The Economist, «la réputation de stabilité du Maroc est atteinte». Les manifestants affirment que le gouvernement est «corrompu, inefficace et insultant».

Le mouvement a été déclenché en octobre 2016 lorsqu’un poissonnier, Mouhcine Fikri, a été écrasé par un compacteur à ordures dans un port d’Al-Hoceima quand il essayait de récupérer du poisson confisqué par les autorités. «Pour la population locale, sa mort était un exemple frappant de hogra, d’humiliation et de violence», note The Economist, qui estime que la situation est «similaire au déclenchement des émeutes en Tunisie en 2010».

En décembre 2010, l’immolation par le feu du vendeur ambulant tunisien Mohamed Bouazizi a donné lieu à un mouvement de protestation en Tunisie. Au Maroc, la mort de Fikri a donné lieu à un mouvement du Rif contre la «corruption et la marginalisation économique» de la région, précise le magazine britannique d’actualités.

Le gouvernement a depuis «aggravé» la situation en arrêtant l’un des dirigeants du mouvement, Nasser Zefzafi, et des dizaines d’autres militants. «D’autres manifestations se sont déclenchées dans d’autres régions du pays en soutien aux manifestants du Rif», relève le même article. The Economist souligne, par ailleurs, que la région du Rif n’a pas bénéficié du même programme de développement que les autres régions du pays. «Le roi est à blâmer, car même avec une forte emprise sur le pouvoir, il prend peu de décisions locales», a écrit le magazine. Il précise que le taux de chômage au Maroc est de près de 11% et plus élevé encore dans les campagnes, que la réforme politique est «bloquée» et que le gouvernement est «incapable de répondre aux préoccupations locales».

R. I.

Comment (18)

    Moskosdz
    17 juillet 2017 - 23 h 29 min

    Les jours du régime sioniste de Rabat sont comptés.




    0



    0
    Mohamed El Maadi
    11 juillet 2017 - 14 h 53 min

    Pourquoi le Roi du Maroc ne pioche pas dans sa caisse personnelle un montant de 5 milliards à injecter dans cette région pour répondre a des revendications légitimes ? Il attend une aumône de l’Europe pour régler ce problème, comme d’habitude!!!




    0



    0
    salim
    10 juillet 2017 - 22 h 59 min

    Pleins de trolls sur cette page, il y a des commentaires qui n’ont aucun lien avec l’article.




    0



    0
    HANNIBAL
    10 juillet 2017 - 21 h 11 min

    Si il y a le feu en la demeure gare aux miches de bouffi VI qui prends des selfies a Paris prenant ses quartiers dans le gaypied du 4èm il y a eu des limogeages au sein des militaires au narkoroyaume en présage de mutinerie sa promenade a Paris n’est en fait qu’une pantomime de ce régime autoritaire tellement démocratique qui ne peut plus cacher que la colère gronde au Rif et que ses alliés sayhoudogolfistes empétré dans leur problème ne lui sont d’aucun soutient ce prédateur en fuite a peur de finir embroché par ses sujets bien aimés cette vilégiature est une fuite déguisée qui ne dit pas son nom il a la trouille et cherche du réconfort du coté de Mac rond et de Jack l’empaleur !!




    0



    0
    mhd dz
    10 juillet 2017 - 19 h 18 min

    Je voudrais savoir ou en est le mur à la frontière ouest ainsi que les 4 milliards de dollars chiffre avancé par nordine bedoui ministre de l,intérieur qui s,échappait annuellement en divers produits lié à la contrebande(produits subventionné,essence etc…)?
    Pourriez vous Ap nous sortir un article s.v.p?




    0



    0
    Rayés Al Bahriya
    10 juillet 2017 - 18 h 03 min

    Rappelons les mémoires et les consciences.
    L’étoile à 6 branches n’a jamais été l’étoile du Roi David mais une adaptation par le roi David de l’étoile des 6 Branches ou pointes des Babyloniens ou même des Assyriens du temps de Ashur Banipal, le grand roi dont la devise était : »de la montagne à la mer et de la mer à la montagne ». C’était un grand amateur de la battue et de la chasse des lions…et des antilopes. Donc oubliez cette supercherie de l’histoire qui consiste à tout donner aux David aux SALOMON. Israël est le plus grand arnaqueur de l’histoire. Ils n’ont aucunes histoires. Ce sont des usurpateurs (…) Alors arrêtons les fabulations et les mensonges. N’oublions pas que les peuples sémites sont partis du Sud de la perse de la ville d’UR. REVISEZ VOS MANUELS D’HISTOIRE. ..




    0



    0
      Vangelis
      11 juillet 2017 - 0 h 07 min

      Vous ne pouvez pas, pour des raisons évidentes, balancer un commentaire auquel vous ne joignez aucune référence à vos élucubrations.

      Moi, puisque vous contestez mon approche, je vous joins le lien de wiki afin de vous faire réviser vos histoires que vous êtes seul à connaître et à imposer.

      https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89toile_de_David

      Quant à votre enfumade de dire que l’étoile de David aurait été utilisée bien avant le roi Salomon par Ashur Banipal ou encore Assurbanipal, il n’est que de lire le même site de wiki pour savoir que ce bonhomme bien que lettré est entre autres, un débauché, un fainéant, un efféminé adepte de la voile et la vapeur.

      Je ne crois pas que Lyautey fut un crétin pour changer le drapeau de la narco monarchie en raison justement du fait que l’étoile qui le composait était l’étoile de David, symbole de l’entité.

      Soyez modeste dans vos propos car on connaît la valeur de l’école algérienne.




      0



      0
        H-B
        12 juillet 2017 - 22 h 27 min

        C’est bien ce que je disais, vous êtes démasqué monsieur l’évangeliste. Connaissant le degré archi élevé de votre félonie et l’inexistence de votre patriotisme, on comprend la virulence de vos propos/




        0



        0
      bird
      11 juillet 2017 - 8 h 16 min

      Ashur Banipal ???? Assourbanipal !Texte incompréhensible ,résultat de l’école en Algérie ,il y a du travail a faire ,votre culture est un salmigondis de clichés ,de rumeurs ,d’ approximations délirantes et confuses .




      0



      0
    Vangelis
    10 juillet 2017 - 17 h 46 min

    En y regardant de près, Lyautey qui avait créé le drapeau de la narco monarchie, composé initialement d’une étoile de David, n’a pas été suivi par le Rif qui a sur son emblème la même étoile de David à six branches donc, tout comme l’entité sioniste.

    Ils ne vont pas nous faire croire qu’ils ignoraient cet aspect.




    0



    0
      salim
      10 juillet 2017 - 18 h 45 min

      L’étoile de David est le symbole des voleurs de terres c’est clair et net nul besoin d’explication que cela soit d’Ur ou de tout autre pays on s’en fiche. L’étoile de David est le symbole des voleurs de terres c’est clair et Net.

      Alors à bas cette étoile à 6 branches et d’où qu’elle viennent. Elle est devenue comme la svatiska des SS, elle n’est pas d’origine allemande, mais allez la mettre en drapeau en Europe et vous verrez ce qui va vous arriver.
      Et vous Rayes Elbahrya vous voulez nous coller cette étoile. Merci.!




      0



      0
    Rayés Al Bahriya
    10 juillet 2017 - 17 h 25 min

    Le Marokin M.106 le Nicomede arabe doit faire la guerre à l’Espagne pour laquelle il doit les enclaves de Ceuta et Melia.
    Et aussi contre la Grande Bretagne qui exploite le canal de Djabal Tarek Ibn Ziyad l’Algérien conquérant et fondateur de
    L’Andalousie amazigh. Berbère.
    Mais le roitelet Nicomede préfère coucher pour la france du Macaroni.
    Le peuple sahraoui dois reprendre les termes pour botter le derrière à Nicomede.
    C’est l’ultime combat pour s’affranchir du colonialisme makhzenien.
    La republik du Rif arruve. …




    0



    0
    Amazigh
    10 juillet 2017 - 17 h 01 min

    Ce felfel har
    Ne prenez pas vos fantasmes pour des réalités




    0



    0
      Anonyme
      10 juillet 2017 - 17 h 10 min

      Qu’est ce qu’un minable sujet du narco monarque pourrait répondre d’autre. Pov type tu es né esclave tu mourras esclave, en attendant les rifains se réveillent pour en découdre avec ta narcomonarchie abjecte dont les ancêtres proviennent des déserts d’Arabie, cette narcomonarchie n’a pas sa place enAfrique du Nord




      0



      0
      Nordesque
      10 juillet 2017 - 17 h 20 min

      L’arroseur arrosé. Appelez Ferhat Mehenni au secours!




      0



      0
      Felfel Har
      10 juillet 2017 - 17 h 43 min

      Qui vivra verra! The end is near my friend! Il y a bien péril en la demeure, tous les voyants sont au rouge et les nuages s’accumulent. Ce n’est pas un fantasme mais un événement inéluctable; ce n’est qu’une question de temps.




      0



      0
    Anonyme
    10 juillet 2017 - 16 h 51 min

    Vive le Rif, il se réveille contre cette horrible narcomonarchie et son mekhzéne criminel. C’est le Rif qui débarrassera l’Ouest de l’Afrique du Nord de cette horrible narcomonarchie arabe d’origine qui provient du désert d’Arabie Saoudite venue souillé les terres amazighes de l’extrême Ouest de l’Afrique du Nord.




    0



    0
    Felfel Har
    10 juillet 2017 - 16 h 40 min

    Ce que l’Economist vient de découvrir n’est pas nouveau pour nous. Nous savions que le feu couvait au royaume du H, nous savions aussi que l’Occident, sur lequel l’Abominable roi exerçait un chantage pervers, regardait ailleurs et feignait de ne rien voir, ni entendre, mais plus personne ne peut plus prétendre que le vent de la révolte souffle de plus en plus fort et menace de balayer le Makhzen. Paraphrasons Emile Zola et prophétisons:  » La révolution est en marche et rien ne l’arrêtera »! Que naisse la République du Maroc!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.