Rassemblement des travailleurs du secteur de la Poste devant l’UGTA

Poste grève
Quelque 2 000 travailleurs ont pris part au rassemblement. New Press

Les travailleurs du secteur de la poste, des télécommunications, des technologies et du numérique ont organisé mercredi un rassemblement devant le siège de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA) à Alger pour réclamer «l’ouverture d’un dialogue avec le ministère de tutelle concernant leurs préoccupations socioprofessionnelles».

Le secrétaire général de la Fédération nationale des travailleurs de la poste et des technologies de l’information et de la communication, affiliée à l’UGTA, Mohamed Tchoulak, a précisé, dans une déclaration à la presse, que «quelque 2 000 travailleurs ont pris part au rassemblement pour réclamer l’ouverture d’un dialogue avec la tutelle concernant leurs différentes préoccupations socioprofessionnelles». Le responsable syndical a fait part des «appréhensions des travailleurs quant à une éventuelle privatisation du secteur», appelant à «la non-ingérence de la tutelle dans la gestion interne du syndicat», d’autant, a-t-il dit, que «certaines parties tentent de semer la zizanie».

La liste des revendications socioprofessionnelles des travailleurs du secteur à soumettre à la tutelle sera établie lors du 15e congrès de la Fédération nationale des travailleurs de la poste et des technologies de l’information et de la communication, prévu le 15 juillet prochain, a fait savoir Tchoulak.

R. N.

Comment (4)

    Tangoweb 54
    13 juillet 2017 - 13 h 33 min

    Ce scénario monté de toutes pieces contre la Ministre et destiné uniquement à brouiller les détournements de l argent des oeuvres sociales des travailleurs du secteur, ces sommes détournées par les responsables syndicaux qui cherchent par tous les moyens a tromper l opinion publique Algériens.Ce qui est certain c est les détournements de près de 400 milliards de centimes prouvé par l Inspection générale des finances.




    0



    0
      Je confirme
      13 juillet 2017 - 22 h 54 min

      Plus que vrai. Que la cause juste l’emporte




      0



      0
    y en a marre
    13 juillet 2017 - 1 h 10 min

    il faut éliminer tous ces syndicats de khoroto
    Place au travail, celui qui ne veut pas travailler qu’il dégage




    0



    0
    mimi
    12 juillet 2017 - 19 h 39 min

    Pour assainir le secteur il faudrait d’abord écarter Chloulak du secteur et de toutes institutions (il a rendu la poste en bien familiale). Le secteur de la poste a besoin qu’on y mette de l’ordre dedans. Les coupures de réseau sont devenues une habitude pour renvoyer les pauvres citoyens (leurs clients) qui viennent retirer leur argent.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.