L’ambassadeur de France : «L’Algérie n’est plus la même que j’ai quittée» 

Xavier Driencourt, France, Emmanuel Macron
L'ambassadeur de France à Alger, Xavier Driencourt. D. R.

L’ambassadeur de France à Alger a affirmé qu’il était temps «d’aller au-delà des formules, certes utiles et souvent nécessaires, partenariat stratégique ou partenariat d’exception». Car, a-t-il précisé, «au-delà des mots, il faut construire, bâtir, identifier et préparer des projets, poser des pierres et des jalons qui, plus que les mots ou les formules, dureront et resteront. C’est cela que nous devons faire ensemble, ce sera mon objectif pendant ce mandat».

Xavier Driencourt qui s’est dit heureux de retrouver l’Algérie où il compte «tant d’amis algériens et français», a estimé, dans un discours prononcé à l’occasion de la Fête nationale de la France, que sa désignation à Alger «est un défi, nouveau et immense», soulignant que «l’Algérie que je retrouve a changé». «Elle n’est plus la même que celle que j’ai quittée en 2012 ; dans les deux pays, une nouvelle période s’ouvre après les élections présidentielles intervenues en France et les élections législatives en Algérie», a-t-il confié.

Mettant en avant l’amitié que voue le nouveau président français à l’Algérie, Xavier Driencourt a indiqué qu’Emmanuel Macron «a clairement marqué sa volonté d’écrire une nouvelle page dans les relations algéro-françaises». «Cette page, a-t-il noté, c’est à nous, c’est à vous de la construire.»

L’ambassadeur a souligné le «respect» et l’«estime» qu’il nourrit envers l’indépendance de l’Algérie, sa culture et sa sagesse. «Si ce n’était pas le cas je n’y serais pas revenu», a dit l’ambassadeur, estimant qu’il était «exceptionnel (…) de nommer à deux reprises la même personne dans le même pays». «Pour tout dire, l’Algérie est le seul pays où cela a eu lieu», a relevé l’ambassadeur de France qui voit dans cette démarche «une sorte de continuité», tout en estimant que l’avenir des relations entre Alger et Paris ne peut se concevoir «seul, chacun de [son] côté, chacun regardant l’autre et tourné uniquement vers le continent auquel chaque pays appartient».

L’Algérie et la France «peuvent écrire une page d’histoire», a conclu Xavier Driencourt, pour qui la relation entre ces deux pays «ce n’est pas seulement un récit tumultueux, ce n’est pas seulement une question d’économie ou d’investissements, c’est beaucoup plus que cela, c’est aussi et, avant tout, une affaire de cœur, d’amitié et d’affection».

Sarah L.

Comment (82)

    T'zagate
    17 juillet 2017 - 10 h 12 min

    @Point de vue 17 juillet 2017 – 8 h 22 min. Cher compatriote du Net, ok c’est votre point de vue et je respecte votre explication et votre théorie, mais tous les historiens, tous les spécialistes de l’histoire des religions disent eux-mêmes qu’il a une énorme différence entre le sionisme et le judaïsme. Le judaïsme c’est la foi juive, alors que le sionisme est une doctrine politique qui vise la création d’un état exclusivement «juif» qui doit avoir pour objectif d’être un territoire extensible destinée exclusivement pour le peuple juif, ce territoire se répandant actuellement sur les terres palestiniennes.
    Cher compatriote, le judaïsme est un mode de vie, une religion comme le sont la religion chrétienne et la religion musulmane, alors que le sionisme c’est du nationalisme comme existe d’ailleurs le nationalisme arabo-musulman.… ou autres. En ce qui me concerne, je condamne aussi, entre parenthèse, même le nationalisme arabe, soit dit en passant, car pour moi arabisme ou sionisme, c’est dans leurs entrailles du kif-kif au même si on y réfléchit un tant soit peu. N’oublions pas, cher compatriote internaute, que c’est dans le contexte du 18ème et 19ème siècle – et donc non pas au commencement de la religion judaïque – que s’est développée cette théorie sioniste avec l’aide des puissances anglo-saxonnes et au moment où d’autre nationalisme soufflait sur toute l’Europe.
    Dans tous les cas, en ce qui me concerne, je refuse à croire que le judaïsme (ou le sémitisme) est la même chose que le sionisme! Le sionisme se manifeste actuellement par l’absorption, le phagocytage, l’accaparement de terres qui appartiennent historiquement aux palestiniens.
    Il ne s’agit pas seulement d’avoir le droit (ou pas) de critiquer ou de condamner la politique d’Israël mais de faire en sorte que le fait de dénoncer le sionisme ne soit pas considéré comme un acte raciste ou antisémite qui pourrait faire l’objet de lourdes condamnations, en France notamment !
    Je suis pour l’existence de deux Etats (Palestine et Israël) qui vivent en paix. Mais cette paix serait injuste si elle se faisait avec une Palestine amputée de plus de 60% de ces terres initiales. Donc, faisons déjà en sorte que s’arrête cette extension de la colonisation et de l’occupation de terres palestiniennes, cette extension d’implantations (logements, terres agricoles) d’israéliens dans les terres palestiniennes; faisons en sorte d’arrêter cette politique brutale et violente Israélienne pour qu’après ces pays puissent discuter de paix sereinement.
    La réponse de la Palestine est elle aussi violente, mais il me semble qu’elle est plus explicable car son territoire fait l’objet d’une colonisation.
    Voilà cher compatriote ce que j’avais à dire sur ce sujet, et croyez moi je n’ai rien contre le judaïsme, les juifs. J’ai quelques amis(es) français de confession juive dont deux qui vivent périodiquement en Israël, et çà se passe très bien entre nous ! Mes respects! Dans mon pays, l’Algérie, T’zagate, pseudo que j’ai choisi, est un terme que j’ai découvert et appris lors de mon passage dans les hauts plateaux sétifiens. Il signifierait en quelque sorte selon le moment où on l’utilise : c’est « la catastrophe » , « la débâcle » , « la banqueroute », « la déconfiture » etc….etc… Bye Bye !!




    0



    0
      Point de vue
      17 juillet 2017 - 15 h 03 min

      Bonjour Monsieur,
      C’est avec intérêt que j’ai lu votre message, je dirais même avec plaisir car pour moi il est plus agréable de converser calmement avec une personne qui apporte des arguments que de subir le mépris et parfois des insultes sous prétexte que l’on donne un avis différent !!!
      Ceci dit, je dirais que contrairement à ceux que vous avez l’air de penser, je suis d’accord avec vous sur beaucoup de choses concernant ce que l’on peut appeler le conflit Israélo- palestinien.
      Voyons nos différences !!!
      Vous dites «Le judaïsme c’est la foi juive, alors que le sionisme est une doctrine politique qui vise la création d’un état exclusivement «juif» qui doit avoir pour objectif d’être un territoire extensible destinée exclusivement pour le peuple juif, ce territoire se répandant actuellement sur les terres palestiniennes.».
      Pour moi, dans votre phrase, il y a juste un mot de trop, qui a une importance capitale. Comme on dit le diable se cache dans les détails. Ce mot c’est le mot « extensible » !!!
      Que je sache : Le 29 novembre 1947, l’Assemblée générale des Nations unies a adopté la résolution 181 qui prévoit le partage de la Palestine en un État juif et un État arabe. Et dans cette résolution il n’a pas été prévu que l’état d’Israël serait un état « extensible » !!!!
      Et je suis, donc, en parfait accord avec vous pour dire que la colonisation de la Cisjordanie par les Israéliens est « INADMISSIBLE » !!!! Et je réitère ce que j’ai dit dans mon message précédent c’est que le sionisme, c’est le souhait pour les juifs de créer un état pour les juif (non extensible) et faire de l’antisionisme c’est souhaiter la destruction de l’état d’Israël !!!! et c’est identique à faire de l’antisémitisme comme la dit justement le Pr. Macron !!!!
      En se qui concerne les Palestiniens, je suis là aussi entièrement d’accord avec vous pour dire que le peuple Palestinien a droit de vivre en paix dans son propre état !!!
      Vous me dites que la violence Palestinienne est justifiée !!! Je vous répondrais : Peut être !!!
      Mais je mettrais une nuance, je dirais que les Palestiniens l’on un peut cherché de ne pas avoir encore leur état à eux depuis longtemps !!!
      En effet je pense qu’ils ont loupé une chance historique pour eux de ne pas vouloir finaliser les accords d’Oslo. Car à cette époque, il y avait des Israéliens plus conciliants que les Israéliens extrémistes actuels. Le Hamas à fournit aux Israéliens un prétexte en « OR » pour n’obtenir que des refus de la part des Israéliens, et cela pendants 30 ans. Je veux parler de la résolution dans la charte Palestinienne de la « Destruction obligatoire de l’état d’Israël. Et je vous signale que c’est qu’au mois de mai dernier, soit 30 ans après, que le Hamas, c’est décidé à supprimer cette ânerie. Mais malheureusement pour eux il est passé de l’eau sous les ponts comme l’on dit, avec les extrémistes Israéliens actuels et la colonisation existante, je pense que c’est, malheureusement, mal parti pour eux.
      Tout ceci ne change rien à ce que j’ai dis plus haut : Je souhaite que les palestiniens vivent en paix dans leur propre état.
      Pour conclure sur le sujet initial, je vous confirme, que vous n’avez aucun soucie à vous faire, en France, vous pouvez critiquer comme vous le souhaitez le politique d’Israël, en particulier sur la colonisation de la Cisjordanie. Que je sache, les médias Français ne s’en privent pas. Aucun à ce jour n’a eu de problème avec la justice pour ce genre de faits !!!
      Une dernière chose, pour vous titiller, sur la traduction de votre pseudo « T’zagate » à mon humble avis c’est assez triste comme mot et cela ne traduit pas l’optimiste et l’espoir !!! Vous pourriez me répondre que «Point de vue » ça veut tout dire et rien dire !!!
      Je vous salue bien cordialement.




      0



      0
        T'zagate
        17 juillet 2017 - 19 h 05 min

        Merci infiniment pour avoir pris le temps d’alimenter le débat sur un sujet extrêmement complexe ! Je vous salue amicalement et chaleureusement mon frère, je dis « frère » car je vois qu’il n’y a aucune haine entre nous ! A plus pour d’autres débats aussi importants pour la paix et l’avenir de la planète !




        0



        0
    T'zagate
    16 juillet 2017 - 18 h 02 min

    Je m’invente rien !!! Je vais vous dire ce qu’à dit textuellement aujourd’hui le Président de République Française, le Macron qui aime bien les Algériens et qui condamne les méfaits du colonialisme français, à l’occasion de la commémoration de la rafle du Vélodrome d’Hiver, souvent appelée «rafle du Vél’d’Hiv » où 13000 juifs auraient été déportés et exterminés dans des camps d’extermination Nazis depuis le début de la seconde guerre mondial ! Si chacun a le droit d’avoir une pensée de solidarité envers les déportés juifs, c’est légitime et compréhensible, le plus troublant c’est cette déclaration elle-même d’Emmanuel Macron Président de la République Française qui doit nous interpeller. Moi je ne suis pas contre cette commémoration ni tout autre commémoration, chacun le fait pour ses propres morts durant les horribles guerres vécues dans son propre camp, mais Macron a dit textuellement ceci et c’est la première fois qu’on l’entend de la bouche d »un Président ou d’un politique français d’une manière aussi tranchée (…. si on exclut Emmanuel Valls) : « Nous ne céderons rien aux messages de haine (çà c’est très bien dit et on est d’accord), mais il ajoute : « nous ne céderons rien à l’antisionisme » (oui je le réécris c’est le mot « antisionisme » qu’il a utilisé) et il ajoute … « car il est la forme réinventé de l’antisémitisme » … !

    CONCLUSION : désormais celui qui critique le sionisme est d’office taxé d’antisémitisme, de racisme, de révisionnisme , de complotisme etc… etc.. et il sera donc poursuivi par la justice française en tant que tel ! Donc, l’avertissement de Macron est celui-ci : à partir d’aujourd’hui tenez-vous mes bien chers citoyens français de souche ou issus de l’immigration, la France sera désormais intransigeante et répressive envers ceux qui condamnent le sionisme !! ! Ainsi donc, à côté de ce nouveau Président Macron, les Hollande, Fabius et Sarkozy peuvent aller s’accrocher une gamelle à propos de l’attitude et la politique de la France concernant d’Israël et les juifs en général ! Je laisse à chacun la liberté de faire sa lecture sur ce nouveau Président français !!




    0



    0
      T'zagate
      16 juillet 2017 - 18 h 58 min

      Allez, je souhaite corrige la dernière phrase par celle-ci : « à côté de ce nouveau Président Macron, les Hollande, Fabius et Sarkozy peuvent aller s’accrocher une gamelle à propos de l’attitude et la politique de la France concernant la politique d’Israël en matière de colonisation, d’expansion et d’occupation des terres palestiniennes ! C’est en fait çà le sionisme qui n’a rien à voir avec l’antisémitisme qu’il est normal de condamner. Tout le monde l’aura compris !




      0



      0
      Point de vue
      17 juillet 2017 - 8 h 22 min

      A mon humble avis, vous faite une confusion dans le sens exacte des mots !!! En effet le sionisme est : « une idéologie politique fondée sur un sentiment national juif, décrite comme nationaliste par les uns et comme émancipatrice par les autres, prônant l’existence d’un centre territorial ou étatique peuplé par les Juifs en Terre d’Israël » !!! Donc être antisioniste c’est nier l’existence de l’état d’Israël !!! Je me permet de vous rappeler que même le Hamas après 30 ans de se que l’on peut qualifier d’antisionisme puisqu’il prônait la destruction de l’état d’Israël dans sa charte, vient au mois de mai dernier, de supprimer cet phrase de sa charte !!!
      Donc effectivement si on veut la destruction de l’état d’Israël, donc on fait de l’antisionisme, ce qui est comme le dit le Pr. Macron revient à faire de l’antisémitisme !!!
      Par contre rien ne vous interdit de critiquer la politique d’Israël et cela n’est nullement condamnable par la loi Française !!! Personnellement, par exemple, je trouve que la politique d’Israël d’une façon générale, et la colonisation de la Cisjordanie en particulier, est inadmissible !!! . Et le Pr. Macron l’a dit aussi à Netanyahu !!!! Je pense donc, que les mots et les phrase du Pr. Macron sont justes et pour moi et il n’y a aucun soucis à se faire, en France, pour la liberté de critique les représentants d’Israël comme on le souhaite !!!!




      0



      0
    Anonyme
    16 juillet 2017 - 15 h 02 min

    il est rare voire rarissime qu’un représentant d’un pays revienne au même poste à l’étranger. Xavier en est de ces Bienheureux. L’adage « le malfaiteur revient toujours sur le lieu de son méfait » vient tout de suite à l’esprit sans allusion allusive. Honni soit qui méfait y pense.




    0



    0
    Aidouni
    16 juillet 2017 - 13 h 08 min

    En réaction à mon post du 15 juillet 2017 – 13 h 22 min, il ne manquait pas que certains me qualifient de traitre. A ces gens je suggère de relire ce post encore 2 ou 3 fois avec intention. Car il contient des exigences lourdes, qui induiraient des changements profonds dans la politique étrangère de la France, si cette dernière les accepterait:

    1. Soutien aux réformes démocratiques en Algérie
    2. Arrêt du son soutien aux réseaux harkistes traitres en Algérie
    3. Soutien au droit du peuple Sahraoui à l’autodétermination.
    4. Soutien à l’approche inclusive algérienne de stabilisation du Sahel.
    5. Soutien aux réformes démocratiques au Sahel et en Afrique globalement.

    Par ailleurs il très utile de rappeler à certains que dans la tradition de l’Algérie authentique, lorsque un antagoniste ou supposé adversaire vous tend la main on ne la refuse pas. Monsieur Xavier Driencourt a utilisé un langage très amical envers l’Algérie. La tradition veut qu’on accueille ses propos tout d’abord avec un minimum de bienveillance (sans verser dans l’euphorie), au lieu de les rejeter avec l’argument, qu’il ne serait pas sincère. Donc prenons acte des paroles de l’ambassadeur en supposant qu’il est de bonne foi, sans toutefois réduire la vigilance qu’exige la raison de l’état, nécessaire à la sauvegarde des intérêts de l’Algérie.

    Concernant la prudence et même l’hostilité de beaucoup d’Algériens, je rappellerais volontiers à Monsieur Driencourt la déclaration de François Hollande dans laquelle il mentionnait l’alacrité de Bouteflika, alors que les Algériens savent ce dernier est grabataire et impotent. Il est donc compréhensible, qu’ils attendent surtout des actes et non seulement les bonnes paroles et intentions.




    0



    0
      Anonyme
      16 juillet 2017 - 14 h 41 min

      Tant que la France adoptera vis à vis de l’Algérie une attitude arrogante alors qu’elle a commis les pires atrocités en Algérie, tant que la France soutiendra le Maroc dans son colonialisme abjecte au Sahara Occidental, tant que la France sera soumise aux sionistes de France et d’Israël on ne pourra jamais faire confiance. Ce diplomate ne manifeste aucunement de l’amitié vis à vis de l’Algérie, il tient un discours hypocrite de diplomate, une langue de bois que nous connaissons bien, tout comme le faisaient ses prédécesseurs.
      il faut être naïf ou aveugle pour croire ce que tu as écrit; c’est de la pensée magique, il faut revenir sur terre. La France se comporte encore vis à vis de l’Algérie comme par le passé, toujours aussi arrogante et toujours aussi malfaisante en coulisse comme tu le dis elle soutient le régime bouteflikien pourtant non élu du peuple, parce que cette France ne nous veut aucunement du bien, elle veut notre destruction tout court, elle restera l’éternelle ennemie de l’Algérie, elle l’a prouvé par ses actes hostiles vis à vis de l’Algérie et ses actes de destruction de la Libye voisine pour nous causer des désastres à nos frontières, elle a bien réussi son oeuvre machiavélique….




      0



      0
        Réda
        16 juillet 2017 - 16 h 07 min

        Bien dit! merci pour votre analyse..




        0



        0
      Intifadha-Mon-Amour
      16 juillet 2017 - 17 h 39 min

      L’ « attention » vaut l’ « intention ». Si vous pensez que des lecteurs puissent penser de vous que vous êtes « un traitre », c’est que votre conscience vous joue des tours. pour revenir à votre écrit qui me laisse perplexe (pour rester poli), laissez-moi vous dire que l’Algérie n’a pas besoin d’être soutenue pour la démocratie. Et encore moins par la France. Rappelez-vous le soutien de ce pays présidé alors par Sarkozy à Benali dont il louait les « avancées » sur le chemin de la démocratie; à Kadhafi qui fut invité à Paris et laissé planter sa tente au jardin du Luxembourg et montré aux Français comme un rempart contre le terrorisme et l’émigration des Sub-sahariens vers l’Europe; de Bachar El Assad, invité lui aéssi au défilé du 14 juillet. Tous ces 3 furent du jour au lendemain victimes d’un printemps qui souffla de l’Olympe où régne Jupiter qui a maintenant le nom humain de Macron. Macron qui vient, ce jour de recevoir le plus grand criminel génocidaire encore vivant pour excuser la France d’avoir organisé le regroupement du Vel d’Hiv alors que ce Netanyahou, c’est de lui qui s’agit, a passé sa carrière sanguinaire à tuer les enfants palestiniens. Je vous laisse le soin, si vous êtes Algérien, de revoir votre copie et demander que la France reconnaisse ses crimes en Algérie et présente ses excuses officielles au peuple algérien.




      0



      0
    Anonyme
    16 juillet 2017 - 13 h 04 min

    Oyez oyez bonnes gens !! l’ambassadeur de la Porte Sublime (Elysée) a parlé ! (…)

    Bande de misérables sans dignité, les citoyens français ne savent même pas que vous existez et vous courrez derrière les déclarations de ce type. mais c’est compréhensible, dans votre for intérieur vous savez parfaitement qui décide pour ce pays.




    0



    0
    BEKADDOUR
    16 juillet 2017 - 11 h 27 min

    « Juillet » est le mois opportun, les mois ont leur mystère, la France nous a envahi en juin, de Gaulle fit son appel de juin pour libérer SA France, les nôtres ont agi en novembre, « La Toussaint », fête chrétienne de tous leurs saints, (Ils ont des saints ???), Juillet a consacré l’Indépendance, Une Sainte musulmane, eh! oui… Disons à Monsieur l’Ambassadeur que ses mots tout diplomatiques pérennisent LF/Le Flou (« artistique » ?), les divers ambassadeurs ont souvent parlé de « Refondation », mais voilà le vrai sera saint OU ne sera pas, il est donc hors du circuit des carrières étatiques, grassement rémunérées !




    0



    0
      bird
      16 juillet 2017 - 20 h 25 min

      La France a débarqué le 14 juin 1830 et a pris Alger 21 jours plus tard ,le day d’Alger Hussein capitule au nom de l’empire ottoman ,l’Algérie était une possession ottomane depuis 1530 ,soit 3 siécles .




      0



      0
        Anonyme
        16 juillet 2017 - 21 h 14 min

        L’Algérie était « une possession ottoman » quand cela vient d’inculte minable marocain qui sévit sur ce site, cela ne m’étonne guère. L’empire Ottoman était installé dans tout le Moyens Orient, en Libye, en Tunisie, en Grèce, en Albanie, en Bulgarie pendant plus de 4 siècles, est-ce pour autant dire que ces pays sous protection Ottoman était des possessions Ottoman. Ta race maudite marocaine était sous contrôle portugais, espagnole, anglais et tu n’oseras jamais dire que le ce qu’on appelle Maroc d’aujourd’hui, puisqu’il n’existait pas en tant que tel, c’était des territoires peuplés de tribus, était une possession de l’Espagne, du Portugal, de l’Angleterre et quelques années plus tard une possession de la France, et qui l’est toujours, car ce sont les français qui sont maitres au Maroc avec les juifs sionistes. Quand on parle de l’empire Ottoman il n’a jamais colonisé il était le protecteur des pays musulmans et c’est à leur demande que les Ottomans sont venus comme protecteurs de tout le Moyen Orient, la Libye, la Tunisie, la Grèce, la Bulgarie, l’Albanie étaient peuplés de beaucoup de musulmans d’où la présence Ottoman dans ces deux pays.




        0



        0
    Tataouine Les Bains
    16 juillet 2017 - 9 h 52 min

    Cher internaute @ Amitié France Algérie (15 juillet 2017 – 22 h 43 min), je suis d’accord avec toi qu’il ne faut pas faire dans le « algérie Bashing » d’une manière bête et méchante. Cependant chaque algérien , chaque internaute algérien, comme toi d’ailleurs, a le droit de dire ce qu’il pense de la politique étrangère de son, de s’exprimer que les relations algéro-française (ou sur les relations algéro-autres pays du monde). Moi je trouve que c’est enrichissant de par la variété des avis. En plus, je ne suis pas d’accord quand tu dis :  » laissons les gens sages et informés se charger des relations franco algériennes » Waach , il n’y a que Bouteflika, Messahel ou Ould Abbès qui ont le droit de parler de politique étrangère ??? C’est qui ces « gens sages » ??? Tout le peuple algérien est concerné par la gouvernance de son pays et donc il a aussi lui aussi le droit de donner son avis officiellement au moins via les réseaux sociaux ou facebook ou Youtube puisque au sein des institutions officielles ou de la société civile on ne lui permet pas de le faire ! Donc vive Internet et vive Bille Gate , comme je l’ai déjà dit ici sur AP. Pour finir, quand l’ambassadeur de France dit : «Elle (l’Algérie ) n’est plus la même que celle que j’ai quittée en 2012 » , j’aurai bien aimé qu’il nous dise le fond de sa pensée, nous dise si ce changement s’est fait en bien ou en mal !?!! On ne connait pas le fond de sa pensée hélas ! En revanche toi qui critique les internautes algériens qui font de l’ « Algérie Bashing » , je trouve que toi aussi tu n’y va pas avec le dos de la cuillère puisque tu nous signale que : … l’Algérie est très moche, qu’il y a des destructions de partout sans égard ni pour la nature ni pour l’histoire ni pour l’homme , que l’Algérie est désormais la proie des maffias du foncier et de l’immobilier …. !!!! . Donc toi aussi tu fais quelque part de l’ « Algérie Bashing » à ta manière et tu critiques quand même la gouvernance du pays. PS : dernière remarque : les algériens qui vivent en France qui ont un passeport algérien délivré par nos ambassades (ce passeport n’est pas délivré à « l’emporte pièce » crois-moi) sont en droit (et même s’ils ont la double nationalité) de donner leur avis sur leur pays comme les autres citoyens algériens qui vivent au pays ! Mes respects d’internaute.




    0



    0
    Amitié France Algérie
    15 juillet 2017 - 22 h 43 min

    je suis consternée par la nullité de LA PLUPART DES commentaires, vous pourriez postuler pour le meilleur commentaire façon mokoko style algerian bashing ! on voit malheureusement le niveau intellectuel affreusement bas de certains d’entre nous y compris ceux installés confortablement en France, n’est ce pas jean B…?! laissons les gens sages et informés se charger des relations franco algériennes soyons optimistes et volontaires plutôt que de se victimiser jusqu’à la fin des temps cela ne nous fera pas avancer mais bien l’inverse! à ceux qui reprochent à cet ambassadeur de n’avoir rien fait durant son premier séjour en algérie , je leur signale qu’il est ambassadeur et non premier ministre algérien !!!! de même lorsqu’il dit que l’algérie a changé en 5 ans , je confirme ! ce pays est en pleine reconfiguration mais MALHEUREUSEMENT en très moche , des DéSTRUCTIONS de partout sans égard ni pour la nature ni pour l’histoire ni pour l’homme ! l’algérie est désormais la proie des maffias du foncier et de l’immobilier !!!! allez lâchez vous , traitez moi de ce que vous voulez ….




    0



    0
      Jean_Boucane
      16 juillet 2017 - 1 h 52 min

      Je ne suis pas en France… tu peux verifier mon IP… pour info, je fais les demarches en ce moment pour me presenter a lAPC de Bechar et jespere que tu voteras pour moi!!!




      0



      0
      Anonyme
      16 juillet 2017 - 14 h 32 min

      Voilà ce que je réponds à ton post et à ton amitié algéro française, parce que tant que la France nous poignardera dans le dos comme elle fait avec son soutien indéfectible au Maroc dans sa colonisation au Sahara Occidental, tant que cette France officielle criminelle qui sévit et détruit la Libye, la Syrie, le Sahel par ses armes qu’elle a larguées en Libye, tant ce que cette France criminelle persistera dans sa politique criminelle dans le monde, tant qu’elle sera soumise au sionisme, tant qu’elle ne se repentira pas pour ses crimes atroces commis en Algérie durant 132 ans de colonisation barbare, tant que cette France persistera dans son arrogance vis à vis de l’Algérie, et j’en passe, il n’y aura pas d’amitié avec cette France criminelle officielle, tu piges oui ou m….




      0



      0
    Rachid Djha
    15 juillet 2017 - 22 h 08 min

    Tout ce que nous demander à son Excellence c’est de dire à son Président Macron de faire un effort en matière du Droit international en particulier sur le dossier de décolonisation du Sahara occidental.




    0



    0
    Farid1
    15 juillet 2017 - 21 h 05 min

    «  » »c’est aussi et, avant tout, une affaire de cœur, d’amitié et d’affection».
    On veut bien!!… Donnez nous un pays comme exemple où vous avez une affaire de coeur………




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.