L’Arabie Saoudite accuse les Algériens d’idolâtrie : Mohamed Aïssa répond

Aïssa, wahhabisme, salafisme
Mohamed Aïssa, ministre des Affaires religieuses. New Press

Le ministre des Affaires religieuses, Mohamed Aïssa, va de nouveau en guerre contre les adeptes du wahhabisme, en réagissant à la polémique soulevée par un groupe de salafistes qui avait signé, il y a quelques jours, une déclaration dénonçant l’inhumation d’un imam «dans l’enceinte» d’une mosquée située à Aïn Meran, dans la wilaya de Chlef, selon sa volonté.

Cette affaire, qui remonte à la fin du mois de Ramadhan dernier, a pris une autre tournure lorsque des salafistes autoproclamés «cheikhs» ont condamné, à travers une déclaration rendue publique et rédigée sous forme de fatwa, tous ceux qui avaient assisté à l’enterrement de l’imam, qualifiant leur acte de «pêché capital». Plusieurs semaines plus tard, le ministre a décidé de sortir de son silence, non seulement pour rétablir la vérité sur cette sépulture controversée, qui a donné du grain à moudre à des extrémistes en panne d’inspiration, et dévoiler par-là un grave acte d’hostilité assimilé à de la haute trahison, commis par ce groupe de salafistes.

Dans une déclaration télévisée diffusée vendredi, Mohamed Aïssa, a ainsi assuré que l’imam en question a été enterré sur le trottoir mitoyen à la mosquée, d’après les rapports qu’il dit avoir reçus, et que le wali de Chlef a ouvert une enquête.

Le ministre a, ensuite, révélé que des salafistes avaient envoyé leur communiqué en Arabie Saoudite pour dire que l’Algérie était un «pays d’idolâtres». Il ajoutera que ces pseudo-chouyoukh n’avaient pas dit toute la vérité dans leur parchemin, à savoir que l’imam incriminé, de son vivant, les empêchait, eux et leurs idées salafo-wahhabistes, d’entrer dans la mosquée où il présidait la prière et qu’il leur «donnait des raclées», selon les termes du ministre.

Ce n’est pas la première fois que Mohamed Aïssa se trouve confronté aux ingérences wahhabites dans la gestion du culte islamique en Algérie et aux velléités de manipulation idéologiques de plus en plus agressives, depuis notamment que l’Arabie Saoudite, principal pourvoyeur de la doctrine wahhabite, a relancé sa diplomatie religieuse tentaculaire parallèlement à son redéploiement belliqueux sur la scène régionale.

En janvier 2015, il s’est courageusement opposé à la venue en Algérie d’un prédicateur radical, Muhammad Al-Arifi, pour assister à un colloque prévu à Constantine, en expliquant ouvertement que ce charlatan n’était pas le bienvenu en Algérie pour la simple raison qu’il faisait partie des propagandistes de la subversion et de la fitna, et qu’il soutenait ouvertement le groupe terroriste, le «Front Ennosrah», issu d’Al-Qaïda.

R. Mahmoudi 

Comment (46)

    Jojo
    12 août 2017 - 10 h 07 min

    Ces « chouyoukh » de l’ignorance qui se « forment » en regardant et en écoutant les ignorants de l’arabie ihoudite et du qatar (2 « pays » qui n’ont jamais existé dans l’histoire du monde musulman et qui ont été créés par les anglais) feraient mieux de LIRE le Coran et les hadiths de Boukhari et leurs commentaires patentés comme le faisaient avant eux Ibn Badis, Cheikh Bayyoudh et d’autres authentiques Algériens musulmans instruits et intelligents qui ont laissé à leur tour une oeuvre digne d’être lue et étudiée au lieu de répéter les âneries d’hypocrites comme le sont les « saoudites » et les « qataris » dont la plupart passent leur week end à Londres et à Las Vegas ou encore à Marrakech avec l’argent du pétrole !

    Paperassen.
    18 juillet 2017 - 1 h 13 min

    Les Wahabite croient que Allah est une Personne , qui a des organes , le mouvement et la direction , monte , descend et s’assoit si il le veut. .Le Shirk Wahabite. .Les Wahabite se disent les vrais Musulmans , le groupe sauvé , et que toute la très grande majorité des Musulmans sont mouchriquines ! . Alors que la Secte Wahabite Égarés donne le Corps (Jasm) et des organes à Allah ! Une Personne !!! ..Du Koffre.!!

    Aboudesoufle
    17 juillet 2017 - 11 h 40 min

    C’est comme un rêve qui s’achève mais que l’on veut retenir, hélas !

    Aicha Benguendouze
    17 juillet 2017 - 2 h 06 min

    L Idolatrie des algeriens moins dnageureuse et plus positive que celle de la  » Las Vegas-trie  » des monarchies des citoyens vrais musulmans du Gulf…Power, Money and Sex…Pas desagreable Las Vegas….non..? sans oublier les TRUMP Towers a 10.000.00 US$ le prix de la chambre pour une nuit…

    Abdel
    16 juillet 2017 - 20 h 50 min

    Depuis l’indépendance, on nous abreuve de l’islam qui est devenu monstrueux, à force d’arroser l’arbre qui est au milieu de la cour, la maison dans laquelle nous habitons s’est fondue en par les racines de cette arbre et elle est tombée en miettes.
    Il serait peut-être temps que une implacable justice parlent quand certains pseudos imams auto-proclamé prennent certaines ardeurs au nom de ton notre peuple, il faut cesser avec tous ces faux-musulmans.

    Farid1
    15 juillet 2017 - 22 h 32 min

    Inhumé sur le trottoir !!!! drôle quand même§§§..Même les morts ont leur crise de logement!!!!…

      Tataouine Les Bains
      16 juillet 2017 - 9 h 56 min

      Pas mal la vanne , @Farid1

    BEKADDOUR
    15 juillet 2017 - 20 h 45 min

    Précision, erratum, lire « pourquoi PAS un prêche…silencieux », merci AP d’inclure, ajouter

      Abou DE-PATIENCE
      15 juillet 2017 - 21 h 33 min

      L’islam décontracté,ouvert,tolérant et humaniste de nos ancêtres a été détrôné par l’islam wahhabite,obscurantiste,intolérant et sectaire.Et cec avec la complicité de l’Etat algérien squtté par des dirigeants incultes,incompétents et illégitimes. »L’arabo-islamisme est
      le tombeau de la démocratie » avait écrit un grand homme politique d’Algérie;il ya plus de trente ans et il avait raison.
      Heureux Abane qui n’a rien vu !

    BEKADDOUR
    15 juillet 2017 - 20 h 42 min

    Il faudrait couper la langue à tous ceux qui parlent de religion, tiens pourquoi un prêche du Vendredi, silencieux, dans toute l’aire embourbée, envasée, tombée sous Zéro, et dite à tort « musulmane » ?

    ABDOUALLAH
    15 juillet 2017 - 20 h 14 min

    JE viens de revenir d’une Omra et si j’étais riche j’en paierai une à tous les algériens, pour qu’ils comprennent qu’ils n’ont rien d’arabes et que leur islam sincère et tolérant doit être exporté chez ces extrêmistes qui n’ont même pas eu la décence de développer leur pays comme le qatar et les émirats. J’espère qu’ils ont investis dans des fonds souverains pour préserver l’avenir de leur peuple. Vivement que leur peuple se réveille,

      Tataouine Les Bains
      16 juillet 2017 - 9 h 59 min

      @ABDOUALLAH , je voudrais bien que tu explicites ta pensée une fois revenu de la Omra ! Je n’ai pas très bien compris . Merci et mes respects !

    à point
    15 juillet 2017 - 18 h 31 min

    à part cela…ils passent où leurs vacances cet été les Ibn Lihoud? 1500 ‘princes’ et qui décide quel Ibn Lihoud sera roi….? faut un tirage au sort!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.