Defous nommé directeur de l’Agence nationale de réalisation et de gestion de la Grande Mosquée d’Alger

Badreddine Defous Mosquée
Vue de la Grande Mosquée d’Alger. D. R.

Badreddine Defous a été nommé, dimanche, directeur de l’Agence nationale de réalisation et de gestion de la Grande Mosquée d’Alger, a indiqué un communiqué du ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville.

Cette nomination fait suite au retard accusé dans les travaux de réalisation de la Grande Mosquée d’Alger, l’objectif étant d’en accélérer la cadence pour livrer une partie (minaret, esplanade et salle de prière) dans les délais fixés, soit fin 2017, et ce, en application du programme du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a précisé la même source.

Cadre supérieur du secteur et ingénieur en chef en travaux publics et construction, Badreddine Defous est titulaire d’un ingéniorat d’Etat en travaux publics et construction. Il a occupé plusieurs postes dont celui de directeur de l’urbanisme, de la construction et de l’habitat dans la wilaya de Batna, directeur de l’habitat dans la wilaya de Constantine, directeur de l’habitat et des équipements publics dans la wilaya d’Alger et directeur des équipements publics dans la wilaya d’Alger.

Defous, qui remplace Mohamed Guechi, démis de ses fonctions, a contribué à plusieurs projets d’envergue nationale, notamment la mosquée de l’Emir Abdelkader dans la wilaya de Constantine, le lancement du projet de réalisation de la ville nouvelle Ali-Mendjeli dans la wilaya de Constantine et la réalisation de la Faculté des sciences politiques et de l’information de l’Université Alger 3 (7 000 places pédagogiques), la Faculté de droit de l’Université Alger 1 (10 000 places pédagogiques) et la Faculté de médecine de l’Université Alger 1 (10 000 places pédagogiques).

R. N.

Comment (5)

    Abou Stroff
    18 juillet 2017 - 10 h 13 min

    l’inauguration de la grande mosquée de boutef réglera t elle nos problèmes du quotidien? ou alors devons nous admettre que le long minaret de la grande mosquée de boutef sera assez long pour nous rapprocher du bon Dieu pour que ce dernier nou prête attention et se mette à régler nos problèmes du quotidien? quant à defous, il ne fait, en fait que combler un vide par un autre vide.




    0



    0
    Anonyme
    17 juillet 2017 - 12 h 16 min

    Rien à faire de cette mosquée (…) Ce n’est pas une priorité pour les Algériens qui ont d’autres problèmes:
    1- La sécurité – Les Algériens sont voués à eux mêmes avec des services de sécurité dont on se demande à quoi ils servent. Plus moyen de garer sa voiture sans se faire agresser par des gardiens autoproclamés au vu et au su de la police, voire avec sa complicité. Idem pour les plages que cette mafia c’est accaparé.
    2- La saleté de notre environnement quotidien parce que les entreprises chargées de ce travail sont défaillantes: Aucun contrôle des agents de nettoyage (…). Tout ce qu’elle savent faire c’est mettre en cause les citoyens alors que tous le monde sait que des ordures qui ne sont pas mises dans des poubelles fermées et ramassés dans les heures qui suivent sont éparpillées par le vent ou par les animaux errants. Chez nous elles peuvent rester plusieurs jours voire des semaines ou des mois sans que les entreprises communales de nettoyage s’en préoccupent. D’où l’état de saleté de l’Algérie.
    3- Le niveau lamentable du personnel dans nos administrations: pas moyen d’avoir une pièce d’état civil sans fautes. Le recrutement ne se fait pas selon les compétences, mais selon la famille et la tribu.
    4- La liste est longue et je préfère m’arrêter là ….
    Ce n’est pas les mosquées qui manquent à Alger, au demeurant on peut faire la prière à la maison!!!




    0



    0
    Merci pour ce dévouement
    17 juillet 2017 - 9 h 43 min

    enfin !!!! merci merci et mille merci !!!
    le peuple algérien souffrait , on attendait que ça !! merci merci et merci , vraiment merci , c’est tellement crucial et vital pour le bien-être de la populasse que nous sommes …
    ça fait vraiment plaisir de voir ce genre de nouvelles le matin…comme ça au moins nous sommes certains du haut niveau intellectuel et consciencieux de personnes qui nous ….gérent .




    0



    0
      bird
      17 juillet 2017 - 15 h 48 min

      Et pendant ce temps il n’y a aucun canadair en Algérie pour combattre les incendies qui ravagent des milliers d’hectares de forêts .




      0



      0
    Anonyme
    17 juillet 2017 - 9 h 29 min

    Les autorites suivent ce projet comme s il était vitale pour l Algerie ou comme s il s agissait du lancement d une fusée dans l espace pour concurrencer les americains et les russes……
    Ce projet n est important que pour l orgueuil de Monsieur Bouteflika qui veut rassembler des milliers de fidèles ,pour prier, s il venait à passer de l autre côté. ..
    Quel gachis alors que les malades traînent dans les hopitaux mouroirs,que des enfants aillent en hiver dans des écoles non chauffées, que nous sommes obligés d importer le moindre boulon,que nos autoroutes aient les plus grands délais pour être finies.
    De plus pour nous présenter ce nouveau directeur,on nous informe qu il a déjà construit la grande Mosquée de Constantine…..c est vrai que les mosquées en Algerie qu on compte par centaines de milliers sont très importantes dans cette vie sur terre……pas le reste….




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.