Une source diplomatique américaine n’écarte pas un coup d’Etat au Qatar

Tamim, Qatar
L'émir Tamim. D. R.

Des diplomates occidentaux évoquent la possibilité d’un renversement de l’émir Tamim. Les Américains, notamment, semblent renvoyer les Al-Saoud et les Al-Hamad dos à dos et veulent pousser vers la porte de sortie les deux monarques actuels qui menacent de faire basculer le Moyen-Orient dans le chaos.

Des informations relayées par la presse arabe du Golfe évoquent avec insistance un projet de reversement de l’émir Tamim Ben Hamad Al-Thani. Ce projet de putsch serait soutenu par les familles les plus influentes du Qatar, qui se montrent ouvertement irritées par la politique régionale aventureuse suivie par le fils de Hamad, Ben Khalifa Al-Thani. Ces familles pensent, en effet, que Doha n’a rien à gagner à engager un bras de fer avec l’Arabie Saoudite pour les beaux yeux de l’Iran et des Frères musulmans. Selon les médias arabes qui rapportent l’information, les opposants à Tamim Ben Hamad Al-Thani s’inquiètent aussi pour leur business. Ils craignent que l’embargo qui frappe leur pays conduise à leur ruine.

Les mêmes sources indiquent que les Américains ne seraient pas du contre l’idée d’un changement de régime dans la mesure où il pourrait apporter la sérénité dans la région et replacer le Qatar dans le giron de l’Arabie Saoudite. Le scénario, dit-on, s’imposerait de lui-même puisque Tamim Ben Hamad Al-Thani refuse toujours d’obtempérer aux tirs de sommation de Riyad et de ses alliés.

Lors d’une intervention devant le centre de réflexion Chatham House, le 18 juillet dernier, le ministre d’Etat émirati aux Affaires étrangères Anwar Gargash avait d’ailleurs souligné que son pays et ses alliés ne cherchaient pas un «changement de régime» mais d’«attitude». «Nous avons envoyé un message au Qatar, nous avons dit que nous ne voulions pas une escalade, nous ne cherchons pas un changement de régime, nous cherchons un changement d’attitude, pas de votre politique, dans votre soutien à l’extrémisme et au terrorisme», avait déclaré Anwar Gargash. A l’évidence, la situation n’a pas évolué d’un iota depuis.

Sadek Sahraoui

Comment (6)

    Dounia
    29 juillet 2017 - 19 h 29 min

    Ils leurs donnent un coup de main, afin de ne pas être jugés, c’est aussi simple. La Syrie coissia ses partenaires qui l’ont aidés, avec la venue de trump, les usa ont su encore gager quelques dollars. Bref. Mouhim, les pays du golf s’en sortiront indemnes.




    0



    0
    Le Patriote
    29 juillet 2017 - 17 h 55 min

    Pour ajouter de la précision à l’article, on devrait rédiger son 1er § comme suit:
    « …possibilité d’un renversement de l’émir Tamim. Les Américains semblent renvoyer les Al-Saoud et les Al-Hamad dos à dos et veulent pousser vers la porte de sortie les deux monarques actuels [ce qui menacerait d’enfoncer un peu plus] le Moyen-Orient dans le chaos ».




    0



    0
    smail
    29 juillet 2017 - 14 h 59 min

    Que ce soit l un ou l autre ,la mentalité des arabes restera la même Le « zoukh »au maximum, ils n ont de la cervelle que pour sortir des âneries concernant la place ,inferieure ,de la femme dans la société ou empêcher les hommes de leur pays de vivre comme bon leur semble alors qu eux ne s en privent pas….




    0



    0
    Non à l'Etat arabe
    29 juillet 2017 - 7 h 02 min

    Il faut avoir un Etat , vrai , pour risquer un coup d’Etat. Ce qui n’existe pas chez les arabes, inutile d’édulcolorer les feodaux arabes, il leur manque quelques genes pour arriver là.




    0



    0
    Rayés Al Bahriya
    27 juillet 2017 - 16 h 28 min

    Tous sont noyés dans la complotite. Tous se servent des puissants du moment et des maîtres occidentaux.
    Le centre de gravité de la crise syrienne se déplace et se replace chez les arabes Banou Hillal qui avaient fomenté
    La guerre et la destruction depuis le début des printemps de l’enfer arabe .
    Ils ne produisent rien. ..que haine et division. ..fitna et destructions.
    Les amis requins rôdent autour pour déchiqueter les proies potentielles ….révolter et récolter le petit poisson.
    Leur islam théocratique a tout détruit. …
    Israël bombe le torse et bombarde Palestiniens et syriens.
    L’Iran sortira vainqueur in cha Allah face à ces affidés sans honneurs.
    SALAMAN SALAMA




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.