Accidents de la route : 16 morts et 41 blessés en 48 heures

protection, Accidents
La route continue de tuer encore. New Press

Seize personnes sont décédées et 41 autres ont été blessées dans des accidents de la circulation survenus durant les dernières 48 heures dans plusieurs régions du pays, selon un bilan établi samedi par les services de la Protection civile.

Le bilan le plus lourd a été enregistré dans la wilaya de Bouira avec 2 personnes décédées et 5 autres blessées, suite à un carambolage de 4 véhicules légers et un camion semi-remorque survenu sur le RN 18 dans la commune de Bir Ghbalou. Durant la même période, les unités de la Protection civile ont enregistré 5 326 interventions dans différents lieux pour répondre aux appels de secours, suite à des accidents de la circulation, accidents domestiques, évacuations sanitaires, extinction d’incendies et dispositifs de sécurité.

Par ailleurs, 6 cas par noyade en mer ont été enregistrés durant la même période au niveau des wilayas de Béjaïa, El-Taref et Jijel. A signaler l’intervention des secours de la Protection civile dans la wilaya d’Annaba pour le repêchage et l’évacuation vers hôpital local d’une personne décédée heurtée par un jet sky au niveau de la plage El-Kharouba.

Les éléments de la Protection civile ont également enregistré le décès d’une personne par noyade dans une marre d’eau dans la wilaya de Tlemcen, au lieu dit Chellalat Lourit, commune d’Aïn Fezza. En outre, les secours de la Protection civile ont procédé à l’extinction de 30 incendies de forêts et 13 incendies de maquis avec des pertes estimées à 124,5 ha de forêts, 34,5 ha de maquis, 2 200 bottes de foin et 3 333 arbres fruitiers ravagés par les flammes.

R. N.

Comment (2)

    y en a marre
    30 juillet 2017 - 5 h 50 min

    ils tuent et tuent d’autres innocents sur leur sillage




    0



    0
    MELLO
    29 juillet 2017 - 17 h 05 min

    Dois je partager cette route meurtrière avec ces criminels de chauffards ? Pourtant, on est obligé de la faire , avec notre tacot qui ne dépasse guère les 80 km/h sur ce tronçon qu’on appelle autoroute Est Ouest. Si je quitte la voie du milieu, c’est pour me rabattre à droite et laisser passer ce camion semi qui me colle au derrière, avec ses coups de phares , façon de me dire : écarte toi espèce de… . Je ne temporise pas et je braque sur la voie de droite. Ces semis semeurs de troubles , roulant à plus de 120km/h que plus personne n’arrête. A l’approche d’un barrage des services, ils font semblant d’emprunter la voie de droite en limitant , drastiquement, leur vitesse. Le danger de la route c’est eux, eux seuls . Les obliger à rouler entre 19h à 7h du matin , sur l’ensemble du réseau routier, devient une nécessite. Les camionneurs ne doivent plus rouler durant la journée entre 7h et 19h. Une simple note du Ministère et le problème est , non pas réglé, mais réduit.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.