La caravane de soutien à Gaza rentre bredouille : camouflet pour l’Algérie ?

Palestine caravane
L'Algérie continuera à apporter son soutien inconditionnel à la Palestine. D. R.

Par R. Mahmoudi – Enième déconvenue pour les humanitaires algériens. Au cinquième jour de son arrivée à Alexandrie, la caravane de solidarité avec la population de Gaza, conduite par l’Association des oulémas, est toujours empêchée de passer la frontière terrestre pour acheminer les 14 conteneurs chargés essentiellement de médicaments et de divers équipements médicaux.

Aux dernières nouvelles, tous les conteneurs ont été rangés à l’intérieur du port de Port-Saïd, dans l’attente d’une dernière chance pour pénétrer à Gaza, et peut-être aussi d’une réponse à la demandé que cette délégation avait adressée, il y a deux jours, au président Bouteflika pour intervenir. Selon une alerte diffusée dans la soirée de mercredi, la délégation algérienne dit se donner encore quelques jours, même si les membres de ce convoi humanitaire  savent bien que leurs chances sont très minimes, voire quasi nulles. A défaut de quoi, la délégation décidera de plier bagage et de rentrer définitivement en Algérie.

Ce qui accrédite cette thèse c’est que, au même moment, un dirigeant du Hamas palestinien, Salah Al-Broudil, affirmait dans une déclaration à la presse que les autorités égyptiennes n’ont pas du tout l’intention, à l’heure qu’il est, de rouvrir le point de passage de Rafah, l’unique accès terrestre à la bande de Gaza, ni aux voyageurs ni aux marchandises, pas même aux cas les plus urgents (grands malades, médicaments, péèerins, étudiants…). Les Egyptiens, qui avaient consenti il y a moins d’une année de rouvrir ce poste frontalier de façon intermittente aux Palestiniens qui voudraient se ravitailler en différents produits alimentaires et médicaments, arguent désormais de la situation sécuritaire qui prévaut dans le désert du Sinaï pour veiller au verrouillage total de la frontière. Mais ce qui est nouveau, c’est le mépris avec lequel les autorités égyptiennes traitent les humanitaires venus d’autres pays, et notamment des pays frères. Il n’y qu’à voir la volte-face de l’ambassade d’Egypte à Alger sur cette affaire pour s’en persuader.

Ainsi, après avoir donné des garanties à l’Association des oulémas algériens pour se rendre à Gaza et faire parvenir les aides destinées aux hôpitaux palestiniens, la chancellerie égyptienne use aujourd’hui de menaces à l’encontre de ces humanitaires et, par extension, de l’Etat algérien, comme le montre un communiqué publié mardi dans lequel elle qualifiait la caravane de solidarité algérienne de «menace pour la sécurité nationale» en Egypte.

La représentation diplomatique égyptienne justifiait le refus d’autoriser la caravane de passer la frontière par le contenu de la caravane qui, selon le communiqué, «n’est pas conforme avec ce qui est convenu entre les deux pays et consigné dans une convention».

R. M.

Comment (38)

    co5
    24 août 2017 - 23 h 47 min

    « camouflet pour l’Association des oulémas », voilà le titre de votre papier M.Mahmoudi.
    l’ALGERIE est trop grande.




    0



    0
    Nasser
    24 août 2017 - 23 h 27 min

    l’Association des « oulémas algériens » qui organise cette caravane pour Gaza? De quoi je me mêle? Il y a un gouvernement pour cela qui verse des millions de dollars à l’autorité palestinienne ! Qui dit Ghaza dit Hamas dit Frères musulmans. Nous savons depuis toujours que l’Association des « oulémas algériens » fait partie des l’Association des Frères musulmans qui se distingue par les trahisons, leur manque de patriotisme et leur objectif de prise du pouvoir par la force des armes (comme le FIS). l’Association des « oulémas algériens » a refusé de participer à la révolution algérienne contre le colonialisme français elle a même été hostile (plusieurs livres de leurs leaders le montrent! Les autorités Égyptiennes savent donc bien ce qu’elles font !!!




    0



    0
    Nasser
    24 août 2017 - 23 h 26 min

    Les frères musulmans algériens ont trouvé le prétexte de la caravane dite « humanitaire » de Ghaza pour plusieurs objectifs politiques: en leur qualité de frères musulmans affichés ils veulent provoquer l’Égypte en la traversant sachant que cette confrérie est interdit d’activité, aller aider les frères musulmans de Ghaza, mettre si possible dos à dos les deux gouvernement en cas d’éventuel problème avec les autorités Égyptiennes. L’humanitaire pour les « frères » est loin d’être leur souci; comme le font les impérialistes et les colonialistes qui s’en servent comme moyen de provocation!




    0



    0
    Beka
    24 août 2017 - 22 h 55 min

    Et puis Pourquoi mediatiser tant que ca ;cette affaire _ il ya je pense plus de 05 articles de ce genre avec des correspendant sur place qui se soucient plus du sort des oulamas que celui des palestiniens ; et ben il faut leur dire qu ils fallait tout simplement pas mettre tout le monde a contre pied et quant ca barde papa papa!!!!!




    0



    0
    Nasser
    24 août 2017 - 22 h 48 min

    « camouflet pour l’Algérie ? » Pas vraiment! Camouflet pour les Frères musulmans? Certainement! On verra bien si ces 14 conteneurs chargés essentiellement de médicaments et de divers équipements médicaux seront donnés au hôpitaux d’Algérie qui en manquent!.




    0



    0
    Beka
    24 août 2017 - 22 h 37 min

    Il ya erreur les gens sous estime le poids et l influence de la diplomatie algerienne respecte et respectable il est a rappeller que l algerie solutionne des guerres regionale ; des actions spectacle de ce genre sont de l ‘ordre de l insihnifiant mais seulement les autorite ne sont pas naif a ce point ils connaissent les dessous de l affaire et l utilite de l action _
    *l algerie achemine de l aide seulement la demande officiel de l etat demandeur (pas de demande)
    *le delegue officielle pour les aides c est le CRA
    *l algerie est le seul pays qui a toujours honore ses aides (millon $)au palestiniens ;
    Hors c est condition on etait bafoues par les oulamas et L algerie ne fait pas de la diplomatie cirque ni a laisser tomber les interet ALGERIENS comme l affaires des detenus en irak ; alors mefions nous y a pas d inocence et rien n est gratuit ..




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.