Sommet Afrique-Japon : le représentant de Mohammed VI humilié à Maputo

Nasser Bourita
Nasser Bourita et Salah-Eddine Mezouar. D. R.

Par Sadek Sahraoui – Le Makhzen enregistre une nouvelle grande défaite diplomatique face aux Sahraouis. La délégation marocaine, conduite par le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, à la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD), dont les travaux se sont ouverts jeudi à Maputo, a encore échoué à empêcher la délégation sahraouie de participer à ce rendez-vous continental.

Les Sahraouis, invités du Mozambique, pays hôte de l’événement, ont de leur côté donné un aperçu de leur influence et de leur pouvoir sur le continent africain. Ils ont ainsi pu compter sur leurs nombreux amis africains pour empêcher, à leur tour, la délégation marocaine d’accéder à la salle où se tenaient les travaux de la rencontre. La situation finira toutefois par se débloquer grâce à une médiation intelligente du Mozambique qui s’est posé du début jusqu’à la fin en défenseur acharné des droits des Sahraouis. Après une altercation vite maîtrisée, les délégations du Maroc et de la RASD finiront toutefois par trouver place toutes les deux dans la salle des conférences dédiée aux travaux de la TICAD.

Depuis son adhésion à l’Union africaine (UA), le Maroc est dans une démarche très offensive pour essayer de neutraliser le Polisario. Rabat s’était par exemple retiré du sommet arabo-africain de Malabo de 2016, exhortant ses alliés dans les pays du Golfe à faire de même, afin de protester contre la présence de représentants de la RASD. La crise de nerfs des Marocains n’avait cependant impressionné personne. Le sommet s’était poursuivi comme si de rien n’était. Comme toujours, le Makhzen s’était retrouvé isolé.

L’offensive marocaine s’est poursuivie également lors du sommet de l’Union africaine de juillet dernier, où les diplomates marocains s’en sont pris aux membres du Polisario et à leurs alliés avec une rare violence. Et là encore, l’hystérie marocaine a plus fait rire qu’autre chose. Le Maroc ne peut rien contre la RASD en Afrique et au sein de l’UA, une organisation dont les Sahraouis sont membres fondateurs. C’est ce qui enrage d’ailleurs le Makhzen.

S. S.

Comment (24)

    El Kenz
    26 août 2017 - 13 h 33 min

    Les moulins à mensonge du royaume du kif ont encore tourné à plein régime dans l’affaire du sommet Japon-Afrique « TICAD », qui s’est déroulé à Maputo (Mozambique) le 23 Août passé. La version élaborée, et mise en vente sur le marché par le makhzen n’a trouvé comme clients que ses propres vendeurs, et quelques fidèles sujets baisemains du «Allah, El Watan, Al Malik ». La presse du royaume qui a une seule couleur, un seul vocabulaire respecte jusqu’à jusqu’à la ponctuation tout ce que lui dicte le Makhzen, même si les virgules ne sont pas souvent à la bonne place. Ces rédacteurs ont pris gout de transcrire que d’écrire pour ne pas susciter la colère royale, oublieux que la vérité sortira même enfouie sous terre.
    A Maputo, c’est la délégation Marocaine qui a été empêché de rejoindre la salle de conférence et non le front Polisario. Des mois avant l’ouverture de cette manifestation dédiée au développement de l’Afrique, le Japon comme les diplomates du baisemain savaient que le Polisario figurait sur la liste comme invité par le pays organisateur. Si le Japon, comme le rapporte la propagande Marocaine, était opposé à la présence Sahraoui, cette conférence n’aurait pas eu lieu du tout. Les Marocains ont certainement activé leurs lobbys pour empêcher la présence de la RASD, mais leurs efforts ont surement buté sur l’intransigeance de Maputo pour qui le soutien à la cause Sahraoui figure en premières lignes de sa politique extérieure.
    Le jour J, le Maroc a protesté vivement auprès des organisateurs, leur intimant l’ordre d’évacuer la délégation Sahraoui de la salle, sinon…. .Un ordre jugé comme arrogant et intempestif par le pays organisateur qui s’est trouvé forcé d’interdire plutôt à la délégation Marocaine la participation à cette conférence même en pays invité. Ce n’est qu’après de longues discutions menées par les Japonais avec les responsables mozambicains que la délégation Marocaine a été autorisé de participer mais entrant seulement par une porte dérobée que par la porte principale ,et non le Polisario qui était déjà dans la salle contrairement aux assertions mensongères rapportées par les caniveaux médiatiques du chimérique royaume .
    Pour mettre un voile sur cette énième humiliation, le makhzen n’a pas trouvé mieux pour leurrer l’opinion que d’aller dire que le M AE du Japon a présenté des « excuses »au MAE marocain tout en le rassurant que son pays ne reconnaîtra pas la « fantomatique » république Sahraoui. Dans sa déclaration, le chef de la délégation Japonaise s’est restreint juste à manifesté son regretté de l’atmosphère houleux qui a entouré la manifestation ni plus, ni moins. En dehors de ce regret diplomatique du chef de la délégation Japonaise, toute la littérature qui lui a été attribué par le Makhzen n’est que galéjades pour masquer une sanglante humiliation, vite recyclée en victoire par les propagandistes du roi.




    0



    0
    kho
    26 août 2017 - 10 h 24 min

    Les africains se sont une nouvelle fois donné en spectacle devant le monde. Cette affaire va laisser des traces puisque les japonais à l’avenir ont décidés d’organiser la TICAD chez eux au Japon. Ils ont déploré les incidents qui ont eu lieu. Même des officiels Japonais ont étés bloqués par les mozambicains. Les Japonais ont présentés leurs excuses au Maroc étant donné que la RASD ne devait pas assister à la réunion. C’est une honte pour le Mozambique, qui montre qu’il ne peut organiser un événement en respectant les règles internationales. Selon des témoins, les Sahraouis ont pris la place de membres de la délégation mozambicaine. Ce n’est certainement pas ainsi que les Sahraouis obtiendront leur indépendance, bien au contraire, ce genre d’évenement ne fait que les desservir.




    0



    1
      Jean_Boucane
      26 août 2017 - 13 h 31 min

      Tu as lu ces betises dans les journaux de propagande marocaine LOL! Un conseil pour ton psychisme evite de lire la presse du makhzen, c’est des mythos… rappelle toi, ils vous ont meme dit que la decision de la CJUE etait une victoire marocaine donc je t’invite a boire un the et d’eviter le haschich cela t’evitera de croire aux betises de la propagande makzhenistes!




      2



      1
        Mehdi
        26 août 2017 - 17 h 48 min

        tt as tout à fait raison.
        voici un média en ligne non marocain qui reprend tes affirmations




        0



        0
    Rayés Al Bahriya
    26 août 2017 - 1 h 54 min

    BOUMERDAS a consacré encore la forte offensive diplomatique des SAHRAOUI …
    Pour leur cause juste face au colonisateur Marocaine.

    Le monde appui cause Sahraoui….L’ALGÉRIE pays pivot dans le continent africain et dans le monde

    Maintient son appui aux causes justes .

    Bravo le Japon …

    Bravo l’Afrique

    Bravo les Sahraoui…

    Bravo Algérie…




    2



    1
    elhadj
    25 août 2017 - 19 h 40 min

    la RASD ne peut faire entendre sa voix et conquérir sa légitimité internationale qu avec la voix des armes.la lutte a l interieur des salons feutres ne mènera a rien




    1



    1
    al
    25 août 2017 - 19 h 25 min

    un jour vous allez vous baigner dans l’atlantique ; 40 ans après , plusieurs générations sont mortes ;
    peut être la prochaine génération !
    pauvres algériens




    1



    2
      anti-khafafich
      25 août 2017 - 19 h 51 min

      y a pas plus pauvre qu’un esclave d’un PD (numéro 6 d’ailleurs) et qui croit en plus que la liberté d’un peuple est marchandable pour une baignade dans l’atlantique. L’Algérie a soutenu des peuples a des milliers de kms (en pacifique), est ce pour une baignade aussi, bande d’esclaves et fiers de l’être. Si un jour le ciel pleuvra la liberté au lieu de la pluie, les esclaves déploieront leurs parapluies tout de même !




      2



      1
      MELLO
      25 août 2017 - 19 h 52 min

      Non, jamais, tu n(as rien compris à la position Algérienne, qui est celle de tout le peuple. Notre belle Mediterrannée – 1200 km – nous suffit amplement.




      1



      1
      HOUMTY
      26 août 2017 - 10 h 08 min

      SALAM ALAIKOUM L’KHAWA, ENCORE UN INTRUS QUI SE PREND POUR UN PSEUDO VISIONNAIRE….. IL FAUT QUE TU SACHE , MOKOKOS DE PACOTILLE, L’HISTOIRE A TOUJOURS PROUVER UNE CHOSE, QUAND UN PEUPLE LUTTE POUR SONT INDEPENDANCE, A COUR TERME OU A LONG TERME ILS L’OBTIENT TOUJOURS, C ‘EST UNE QUESTION DE TEMP ET C’EST MATHEMATIQUE , CAR C’EST UNE CAUSE NOBLE, UN MOTS QUE VOUS LES MOKOKOS, NE FAIT PAS PARTIE DE VOTRE VOCABULAIRE,CONTRAIREMENT A NOUS LES ALGERIENS, QUI CONNAISSANT LA DEFINITION ET LA VALEUR DE CE MOT (LUTTE D’INDEPENDANCE) QUI A INONDER NOTRE TERRE DU SANG DE PLUS D’UN MILLION ET DEMI DE MARTYRS (RAHIMAHOUM ALLAH) DONC, AU LIEU DE PERDRE TON TEMP A ECRIRE DES SORNETTES SUR NOTRE SITE, VA FAIRE DU BAISEMAIN A TON ROITELET ET FUME UN CALUMET. QU’ALLAH PROTEGE NOTRE ANP CONTRE NOS ENNEMIS INTERIEURS ET EXTERIEUR, LE DRS ET L’ALGERIE LIBRE ET INDIVISIBLE.




      2



      1
      H-B
      26 août 2017 - 19 h 11 min

      Sinistre cafard écervelé du makhnez qui prend ses rêves pour des réalités. L’Algérie vous expédiera dans l’enfer éternel en vous rayant de la carte en moins de 20 minutes, bien avant que ne réalise votre irréalisable rêve de voir l’Algérie « baigner dans l’Atlantique ». Ce n’est pas un petit pays de pacotille à l’état embryonnaire comme le « maroc » qui va nous faire baigner dans l’Atlantique.

      Pauvres esclaves marocains! Plus que trois ans et il vous serez parmi les pays les moins avancés!. L’humanité sera débarrassé de gros déchets pathologiques, le « maroc » et « israthel ». Pauvres esclaves marocains et pauvres isratheliens. Vous feriez mieux de déjà commander un immense cercueil de luxe pour qu’il y’ai de la place pour votre couple makhnezo-israthlien lorsque l’humanité vous enterrera dans moins de 5 ans. Pauvre sujet makhnezite. Ils consomment tellement de cannabis qu’ils ont rêvés que l’Algérie disparaîtra. Quand votre sinistre pays aura disparu, ce n’est pas dans l’Atlantique que vous baignerez car elle ne voudra pas de vos cendres maudites, c’est dans l’enfer des ténèbres où l’Algérie vous enverra. Même pas fichu de connaître la géographie. L’Algérie se trouve au milieu, depuis quand l’Atlantique se trouve de ce côté là? Mais elle fusionnera avec la méditérranée lorsque votre pays de pacotille ne sera plus de ce monde. L’Algérie élargira sa grandeur et fera de la méditérranée un îlot de prospérité que votre maudit royaume n’a jamais été fichu de réaliser depuis votre mascarade d’indépendance en 1956 obtenu sur tapis vert.




      2



      0
    anti moukhribi
    25 août 2017 - 19 h 18 min

    bourito a vu rouge mais il a insulté copieusement les sahraouis et leurs amis, na! qu’attendre d’autre d’un bouritko esclave du commandeur des dealers et des terroristes?




    1



    0
      Otto
      25 août 2017 - 20 h 35 min

      Le royaume du cannabis à depuis peu rajouté à son palmarès, le royaume de la prostitution et de la pédophilie.
      Donc en plus d’être le royaume de la drogue, de la prostitution, de la pédophilie, cette année, est venu se greffer à tous ces qualificatifs oh combien représentatifs De cette peuplades, le royaume du terrorisme et des terroristes marocains.
      Je crois que de mémoire d’être humain, aucun pays au monde n’a été aussi lamentablement et honteusement
      représenté, c’est le pire qu’on puisse faire en terme de réputation.
      Un somalien ou un tchadien a mille fois plus d’honneur que ces gens là. Berk, à vomir les terroristes trafiquants de drogue.




      2



      0
    MELLO
    25 août 2017 - 18 h 16 min

    Le Maroc ? pays humilié et humiliant même à l’intérieur, suivons ce témoignage :
    – Il y a trois ans, j’étais en voiture avec une camarade au lycée, sa mère et l’amie de sa mère. À un certain moment, elles ont commencé à parler d’un incident dont la mère a été témoin. Une fille, dans le tramway à Casablanca, a été harcelée sexuellement (on s’est agrippé à elle et on l’a touchée contre sa volonté). Mais comment parlait-on de l’incident dans cette voiture où je me trouvais? Elles en rigolaient. Elles s’en moquaient. Elles en parlaient comme on parlait de ces vidéos de bébés ou de chats mignons… Je voulais crier. Mais je ne l’ai pas fait. Et je m’en veux aujourd’hui.
    C’est pour cela, que j’écris cet article maintenant.
    Et c’est pour cela, que je vous supplie d’en parler. Tout le temps. À la maison, au boulot, au lycée, à l’université, partout. Et pas juste à propos de ça. À propos de tout. Le Maroc a raté sa révolution intellectuelle et sociale. Les problèmes sociaux ne s’atténuent pas. Les mentalités ne s’améliorent pas.
    Pourquoi? Parce que nous ne sommes pas assez indignés. Nous parlons de ces crimes, de ces problèmes, de ces « faits divers » comme si c’était normal. Nous en parlons un moment et puis nous les oublions. Nous vivons notre vie. Nous allons au boulot, nous allons au bahut, nous dormons, nous mangeons et nous vivons. Nous ne faisons que ça. Nous ne changeons rien. Parce que nous avons peur d’interrompre notre train de vie. Nous avons peur d’un ennemi imaginaire. Ou peut-être n’est-il pas aussi imaginaire que cela…
    Nous avons peur des citoyens à l’intérieur de nous.
    Nous ne savons pas ce que nous sommes censés faire parce que nous ne voulons pas le savoir. Nous ignorons ce qui se passe autour de nous la plupart du temps.
    Et même quand nous sortons de notre coma, que faisons-nous?
    Nous nous offusquons dans le monde virtuel. Nous refusons de nous offusquer dans le monde réel.
    Et même quand nous nous offusquons dans ce monde réel on nous dit de nous taire. Pourquoi ?
    « C’est comme ça ». « Mais ils sont stupides, faut pas faire attention à eux ». « Tu veux avoir des problèmes ? » « Mais le/la citoyen-ne lambda s’en fout! C’est le morceau de pain qui compte. »
    Je dis NON à ces prétextes! Et vous? Pourtant , sur les réseaux sociaux, pour dénoncer l’agression sexuelle d’une jeune fille dans un bus. La scène, d’une grande violence physique et morale, circule sur la toile, parfois de manière floutée pour épargner la dignité de la victime. On y voit une jeune fille bousculée par de jeunes hommes aux mains baladeuses et aux rires aussi cruels qu’insouciants. La vidéo, dure un peu moins d’une minute. Un temps suffisamment long durant lequel le chahut à l’arrière du bus ne semble pas avoir perturbé le conducteur du transport en commun, qui continue de rouler. La vidéo s’arrête peu après l’intervention d’une voix masculine s’adressant au groupe: « éloignez-vous d’elle ». La jeune fille est alors déjà largement dénudée, des vêtements lui ont été arrachés et son pantalon a été déboutonné.
    MAROC HUMILIE ET HUMILIANT




    1



    0
    Nasser
    25 août 2017 - 18 h 14 min

    dommage que le ridicule ne tue pas , ils ont cru qu’ en siégeant à l’UA et en corrompants certains chefs d’ états Africains ils allaient retourner la situation à leur avantage sauf que la diplomatie marocaine avec à leur tête M6 n’ est qu’une bande de « pieds nickelés » dont le niveau de compétences si situe à ras les pâquerettes et il suffit pour cela de se feferer aux articles dans lesquels ils ont subit magistralement toutes les gifles et les revers diplomatiques qu’ ils se sont c’ est d’ un pathétisme …… .malheureusement dans ce jeu de dupe ils sont en possession de 2 cartes maitresses que sont la France et Israel qui continuent via leurs représentants dans les institutions internationales de faire un travail de « SAPE »




    1



    0
    Moskosdz+Le Niveau
    25 août 2017 - 17 h 55 min

    Ceux qui se vantent de leur grand royaume avec 1200 ans d’histoire,ils étaient où de 1884 à 1975?




    0



    0
    Kabylovich
    25 août 2017 - 16 h 21 min

    L’Europe soutient le Maroc à ne pas oubliez !!!
    La preuve ils pillent avec le Maroc ce pauvre peuple de la rébublique arabe Sahraoui qui n’à rien demandé ! Il y a des articles sur le net la dessus.




    1



    0
    HANNIBAL
    25 août 2017 - 15 h 09 min

    C’est a croire que les Saharaouis aurait violé les lois de la bienséance les mar »oké habitués a faire la vierge effarouchée de vraies saintes nitouches comme a l’accoutumé
    le Japon devra surtout s’abstenir d’aller pécher sur les cotes du Sahara Occidental sans la bénédiction des Saharaouis
    encore surtout une Humiliation de plus devant toute l’Afrique donnera a refléchir a cet usurpateur c’est que son proxénète la france n’était pas là pour le défendre ! Encore une gifle qui va etre traduite en victoire !
    un apercu de leur torchon ! MDR !! Si le ridicule tuait le mar »ok serait un immense cimetière
    Or, quelle ne fut la surprise de la délégation marocaine, conduite par le MAEC Nasser Bourita, de découvrir qu’il y avait un « invité de trop » ce soir. Un certain « vizir » de la … « RASD », le dénommé Mohamed Ould Salek, tentait comme un filou de forcer le passage vers la salle où devaient se réunir les ministres des 53 pays africains, outre le MAE du pays hôte et celui du parrain de cette grand-messe, en l’occurrence l’empire du Japon. !! MDR !! aussi a force de prendre des gifles on devient joufflu et on en redemande




    1



    0
    Anti-khafafich
    25 août 2017 - 14 h 33 min

    Cette bande de racaille ne peut resoudre ses problemes qu avec la violence, d ou la necessite de lui regler son compte avec la violence comme sa proxenete d ailleurs qui n avait compris les Algeriens qu avec la violence et il en est de meme pour la proxenete qui chapote le tout appelee israhell, la3nat Allah 3likoum ila yawm eddine ! Amen




    1



    0
    ZORO
    25 août 2017 - 14 h 04 min

    VIVE LA REPUBLiQUE ARABE SAHRAOUIE DEMOCRATIQUE !!!!




    1



    0
      anti-khafafich
      25 août 2017 - 19 h 16 min

      on ne soutient pas la RASD parce qu’il y a le mot arabe la dedans, d’ailleurs les Sahraouis devraient repenser leur sigle car les zarabes d’aujourd’hui et a leur tete de serpent les saouds font tous pour qu’ils restent de simples esclaves. L’erreur algerienne avant l’independance devra leur servir de lecon. On soutient la RASD car on est des humains libres avant tout. salutations !




      0



      0
        ZORO
        26 août 2017 - 15 h 30 min

        Allez khafafich vas y les convaincre dis leur qu ils ne sont pas arabes et qu iis sont aussi libre que toi qui vole dans les airs sans demander un permis de voler !!!!Signe ZORO….Z…




        1



        0
    Le Patriote
    25 août 2017 - 13 h 40 min

    « La crise de nerfs » des Marocains. Mais il y a des années qu’elle s’est aggravée pour devenir la « crise hémorroïdaire ». Et même, et à force de fréquenter des Rabbins, elle se transforme en « crise rabique » dès qu’ils entendent prononcer les mots: « RASD »; « Polisario » et surtout « Algérie ». Alors ils entrent en transes de delirium tremens et racontent n’importe quoi.




    2



    0
    Felfel Har
    25 août 2017 - 12 h 59 min

    Selon Einstein, il n’y a que les idiots qui continuent à faire la même bêtise en espérant des résultats différents. Les diplomates marocains ont largement gagné ce qualificatif qui fait d’eux et de ceux qu’ils représentent des imbéciles congénitaux. Toutes leurs contorsions et leurs manipulations n’aboutiront pas à légitimer aux yeux du monde, leur occupation du Sahara. En dehors de la France, nostalgique de sa politique coloniale et impérialiste, aucun pays n’accorde de crédit aux thèses du Maroc. Vive le Sahara libre!




    1



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.