Fondation Rand : «L’armée algérienne a besoin de 1 000 hélicoptères de combat»

Armée Rand
Hélicoptère de combat Mi-24 de l'armée de l'air algérienne. D. R.

Par Ramdane Yacine – Une étude américaine classe l’Algérie parmi les 10 pays intéressés par l’achat d’hélicoptères de combat pour renforcer sa force aérienne et protéger ses frontières. «L’Algérie doit renforcer sa force aérienne pour protéger ses frontières», a affirmé une étude de la fondation américaine Rand spécialisée dans les études de défense, publiée par le journal américain Herald Tribune et reprise par le quotidien arabophone Al Mihwar.

L’étude en question ajoute que «l’Algérie a besoin de renforcer sa force aérienne en se dotant d’hélicoptères militaires offensifs en raison de la situation sécuritaire volatile aux frontières et de l’étendue de son territoire», faisant remarquer que l’Algérie est dans la liste des 10 pays intéressés par l’achat de ce type d’équipements.

La même étude fait savoir que la force aérienne de l’Algérie est de moins de 200 appareils à l’heure actuelle et estimé ses besoins en la matière pour la couverture de ses frontières à 900 ou 1 000 hélicoptères de combat.

L’étude a souligné par ailleurs que l’Algérie n’a pas commandé depuis un certain temps des hélicoptères militaires, à l’exception d’un nombre limité d’offres pour les hélicoptères de transport, des avions et des hélicoptères multitâches. La Fondation prévoit que l’Algérie va signer des contrats dans les années à venir pour des lots d’avions, en particulier les Mi 35 de dernière génération fabriqués en Russie.

L’étude de la Rand a indiqué qu’une délégation du ministère de la Défense nationale a inspecté les installations d’usines d’avions russes. La délégation était composée d’experts et d’ingénieurs des forces aériennes algériennes.

L’étude indique les hélicoptères M35 peuvent porter des armes spéciales, notamment des missiles antichar et air/air et des bombes ou des roquettes non guidées de calibre 80 mm ou 122 mm, en plus d’un canon GSH-231 de calibre 23 mm à deux canons avec chargeur de 450-470 balles. Le canon peut tirer 3 400 balles par minute, de même qu’il est possible d’installer une mitrailleuse à l’arrière de l’appareil en fonction des besoins.

L’étude indique que l’Algérie a acquis des hélicoptères de transport de troupes de Russie, de Chine, de France et d’Italie pour répondre aux besoins de son armée et de ses forces de sécurité. Le document explique que ces acquisitions sont justifiées par la situation qui prévaut aux frontières de l’Algérie et par l’étendue de son territoire.

L’étude classe l’Egypte et l’Arabie Saoudite comme les plus grands marchés d’hélicoptères dans le monde aux côtés du Brésil, de l’Inde, de la Chine, de l’Irak et de l’Iran.

R. Y.

Comment (38)

    pomme
    27 août 2017 - 13 h 55 min

    S’ils disent 1000 hélicos, je dis 2000.Toujours voir plus grand.L’argent est là et le besoin est là.
    Pas d’économie en matière de défense. Pour les faire soi même, il faut déjà investir dans la matière grise, ce n’est pas encore suffisant et ça prend 30 ans. L’exemple de l’Iran?Oui, mais l’option a été prise dès la prise de pouvoir par l’Imam Khomeiny, dès 1979, voire avant…Aujourd’hui, ils récoltent les fruits : nucléaire, armement….Peut être que l’Algérie a une stratégie aussi?




    1



    0
      Youssef
      28 août 2017 - 10 h 06 min

      L’argent est là ?? tu rigoles ou quoi toi. tu sais combien ça coûte un hélicoptère Mi28?? c’est 16 millions de dollars multiplies ça par 2000. Ça fait 32 milliards. Presque 20% du PIB algérien. Tu crois pas qu’on a d’autres choses à faire avant non. On a pas d’hôpitaux, on a pas d’université digne de ce nom et toi tu veux mettre 32 milliards dans des hélico. Ét je te parle pas de la formation,de l’entretien, des pièces détachées…




      0



      2
        pomme
        29 août 2017 - 21 h 36 min

        C’est quoi 32 milliards?Quand on aura la terre entière derrière notre dos, on sera bien content de les avoir ces hélicos…Arrêtons avec le gâchis des importations inutiles (patates avariées, huiles frelatées, bananes aux pesticides…) et allons à l’essentiel




        1



        0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.