Guerre d’Algérie : les actions criminelles des services secrets français révélées

guerre d'Algérie
Jacques Foccart était, en 1958, conseiller technique du général De Gaulle. D. R.

Par Houari Achouri – Un article publié dans le quotidien Le Monde fait état d’un document tiré des archives de Jacques Foccart qui était, en 1958, conseiller technique du général De Gaulle. Il évoque les assassinats ciblés dans le cadre d’opérations clandestines menées en Algérie et partout dans le monde visant des personnes connues pour leur soutien actif à notre lutte de libération nationale.

Pour justifier la préparation et l’exécution de ces crimes, en violation du droit français et international, le prétexte a été le même que celui utilisé durant toute la période d’occupation française en Algérie : la menace sur les intérêts coloniaux de la France. Ce sont «des centaines d’assassinats ciblés, attentats, avertissements sous forme d’agressions» qui ont été opérés, rapporte le journal, citant Constantin Melnik, coordinateur des services de renseignement de 1959 à 1962.

C’est à travers l’histoire d’un ingénieur allemand du nom de Schulz-Lesum, résidant à Tétouan au Maroc, placé dans la mire du Service de documentation extérieure et de contre-espionnage (Sdece), que Le Monde révèle comment étaient donnés des ordres pour supprimer ceux qui étaient considérés comme «ennemis» par le gouvernement français. Cette histoire est tirée d’«un document unique dans le fonds d’archives de Jacques Foccart, l’homme des services secrets et des basses œuvres du gaullisme, également connu comme le père de la Françafrique». Le document donne les détails de la condamnation à mort de Schulz-Lesum, et dévoile les identités des «complices» de cette opération criminelle clandestine.

Cela se passe sous le régime du pouvoir gaulliste qui comptait, au départ, poursuivre la guerre menée au peuple algérien en lutte pour son indépendance. Le but de De Gaulle était de maintenir par la force la présence coloniale française en Algérie. «La France n’entend négliger aucun moyen, même les plus illégaux, pour mener une guerre qui va encore durer quatre ans», lit-on dans l’article du journal Le Monde qui poursuit «si certaines forces françaises ont recours à la torture sur le sol algérien, le dernier gouvernement de la IVe République, dirigé par le général de Gaulle, ordonne, de son côté, des opérations clandestines dans le reste du monde contre ceux qui menacent ses intérêts en Algérie».

Ces opérations ont «l’accord du chef d’état-major de la défense nationale attaché au général de Gaulle à la présidence du conseil». Pourquoi la France a-t-elle cherché à tuer Schulz-Lesum? Il est au cœur de «l’action d’un réseau germanophone de soutien au FLN, qui a organisé la désertion de plus de 4 000 légionnaires, via Tétouan, au Maroc».

Ce réseau a le soutien de la République fédérale allemande (RFA, Allemagne de l’Ouest à l’époque) dans une guerre secrète livrée à la France qui voit son empire colonial s’effondrer. Le cas de «Winfried Müller, devenu officier de l’Armée de libération nationale (ALN) sous le nom de Si Mustapha Müller», qui joua un rôle décisif dans le rapatriement des légionnaires, est longuement évoqué.

L’article du Monde confirme que «le Sdece a fait croire qu’un groupe armé appelé La Main rouge opère de manière autonome et mène, seul, des actions contre les soutiens actifs au FLN». Effectivement, la Main rouge qui avait beaucoup fait parler d’elle durant la lutte du peuple algérien, a été une organisation fictive qui a servi à couvrir les crimes commis par les agents du «service action» du Sdece.

Après l’article paru dans le média électronique Mediapart sous le titre «Bugeaud : bourreau des ‘indigènes’ algériens et ennemi de la République», écrit par l’universitaire Olivier Le Cour Grandmaison, le document tiré des archives de Jacques Foccart prouve jusqu’où sont allées les autorités françaises pour tenter de conserver l’Algérie sous domination coloniale.

H. A.

Comment (45)

    BEKADDOUR Mohammed
    10 septembre 2017 - 20 h 35 min

    ADDITIF 2 : Selon l’office national des statistiques en Algérie, Indépendante, combien y a t-il de Ouled El Halal, et de Ouled El Haram en Algérie ? La France non Machiavel (Focard, De Gaulle, Mitterrand etc), veut l’Algérie Ouled El Halal, que Ouled El Haram de France, d’Algérie, du Maroc,de Tunisie, et Afrique en général a polluée, sincèrement l’Hexagone des humbles ne méritait pas cette cruauté, il faut de l »ordre, tant pis pour ceux qui ne méritent que Le Cimetière ! Car Dieu donne La Terre aux Croyants VRAIS !




    0



    1
    BEKADDOUR Mohammed
    10 septembre 2017 - 19 h 54 min

    ADDITIF… J’ai forcé en définissant « La France » de Cauchemar qui perdure, il s’agit de La France cuisinée par Machiavel, non en vérité, hors France Politique, il y existe des êtres innocents, merveilleux, comment en finir ???




    1



    1
    BEKADDOUR Mohammed
    10 septembre 2017 - 18 h 10 min

    « La France » est le nom d’un Cauchemar, c’est un nom, comme d’autres, par exemple le cyclone Irma, mais contrairement aux cyclones qui font vite leur sale boulot, « La France », ça perdure : Est ce « normal »???




    2



    3
    Anti maghreb Marocain !!
    10 septembre 2017 - 15 h 45 min

    LA RÉPENTANCE C’EST POUR QUANT !??
    ON N’OUBLIE RIEN ET ON LACHERA RIEN !!!
    RÉPENTANCE………………….
    PS : Veuillez également respecter tout les accorts d’éviants des Algériens de France qui ne sont même plus respectés ???
    Relisez la !!!!!




    1



    3
    EL ASNAMIA
    10 septembre 2017 - 11 h 51 min

    bonjour
    en réponse a anonyme qui se permet de parler au nom des 40 millions d’Algériens qui soit disant ne revent que de venir en France, sache que j’ai beaucoup de famille en Algérie et pour rien au monde ne veulent venir en France car ils aiment leur pays peu importe les dirigeants ils font avec il ne compte pas sur l’Etat pour les faire vivre, mais uniquement sur leur travail.
    je te conseille de parler uniquement pour toi ou tes amis mais en aucun cas au nom de tous les Algériens
    très sincèrement une véritable Algérienne bien que je ne vis pas en Algérie




    8



    5
      Anonyme
      10 septembre 2017 - 12 h 17 min

      Je te comprends chère compatriote, en tant que femme, tu dois avoir l’autorisation de ton mouharem tuteur légal vis à vis du droit et ce pour quitter le territoire algérien. c’est la lois sectaire et sexiste du régime en place qui te place dans une situation de mineure à vie. C’est très probablement pour cette raison que tu jette l’éponge quand à partir en quette de liberté. Tu connais ton tuteur !!




      6



      7
        Rais
        10 septembre 2017 - 13 h 54 min

        Le peuple Algerien est muslman et « He does not give a shit of what you think or do ».
        Arret de parler au nom d’un peuple.




        3



        3
          elkhayam
          10 septembre 2017 - 14 h 27 min

          Sans la peine de mort pour apostasie tu verrais si tous le peuple algérien est musulman. Yusuf al-Qaradawi le dit clairement : “La mort pour apostasie est essentielle à la survie de l’Islam.”




          4



          2
        ZORO
        10 septembre 2017 - 22 h 33 min

        @ A t entendre t’ attaquer ainsi aux Dames, je suis sur que tu as prive ta soeur de son heritage, parce que c est la coutume chez vous , alors yalanonime parler de mouharem des autres , n est pas aussi haram que ce que vous faites!!! SIGNE ZORO. …Z..




        1



        2
      Anonyme
      10 septembre 2017 - 12 h 40 min

      On a vu d’autres prétendre n’ « avoir de pays que l’Algérie et qu’eux, ils vivent en Algérie par leur propre choix … ». et patati et patata, il y en a même qui ont été premier ministre ou pire ministre des moudjahidin. Si le premier s’est contenté de saouler le monde avec son patriotisme économique c’est à dire ( « contre la France » et pas forcément pour l’Algérie quand il était président de la Sonatrac avant de se faire prendre par les journalistes entrain de faire la queue à la préfecture de Paris pour renouveler sa carte de dix ans une semaine, à peine, après avoir quitté ses fonctions de premier ministre l’autre le grand moudjahid ministre de son état, lui, après nous avoir rendu sourds avec la fameuse repentance … il est carrément allé s’installer dans une belle villa située sur le Rhône et il y est encore de nos jours !!!! bien sûr il avait rejoint sa fille à qui il avait débrouillé un poste de travail au consulat de la région et qui avait acheté cette maison alors que le père était encore ministre des moudjahidins.
      Comment croire une fille d’Al Asnam quand elle me joue elle aussi son patriotisme à deux sous quand on a vu ça ? Bien sûr je ne parle pas de celle qui se faisait passer pour une grande résistante qui avait posé des bombes et tué les seuls civils et son obstination à convaincre y compris sur les réseaux sociaux qu’elle méritait d’aller se soigner en France pendant que ceux qu’elle prétendait avoir libéré crèvent doucement dans les mouroirs que sont devenus les hôpitaux algériens et ce malgré la manne pétrolière ! ?
      Je ne dirai pas 40 000 000 mais presque ! il y a quelques années je me disais que seuls les jeunes voulaient aller s’installer en France, aujourd’hui, après avoir vu des millions de « vieux » faire tout pour y aller désormais la question se pose si l’Algérie n’est pas une immense prison que tous veulent quitter malgré les milliards de pétrodollars.
      Vous pouvez m’expliquer pourquoi que malgré l’ANSEJ beaucoup de jeunes risquent à ce point leur vie pour partir ? !!!
      Conclusion : seuls ceux qui savent qu’ils n’ont aucune chance de réussite y compris juste à obtenir des papiers qui ont jeté l’éponge. Allez leur proposer une carte de 10 ans et on verra s’ils refuseront de la prendre.




      7



      4
        Jill
        10 septembre 2017 - 13 h 25 min

        L’ anti-France devient un intercalaire chez ceux qui manipulent le petit peuple. Alors les sous volés par la caste se chiffrent en centaines de miliards d’€. Ce qui pouvait faire une superpuissance en a fait un pays de potentiels migrants. Imperatif de changer la matrice culturelle imposee par ce bureau arabe.




        4



        2
    karimdz
    10 septembre 2017 - 8 h 56 min

    Les crimes commis par l Etat français n ont jamais cessé, sarko a liquidé des lybiens qui risquaient de le compromettre, hollande en a fait de meme au moyen orient, cela a toujours été une continuité…

    Et puis la plus grande action criminelle de l état français, n est ce pas le génocide du peuple algérien.




    10



    2
    l'éveillé
    10 septembre 2017 - 7 h 34 min

    @el khayyam: povre créature islamophobe. quand le doute s’installe c’est que l’âme est torturée.ça ouvre la voie à toutes les pathologies et déviances physiques et psychiatriques mais également à toutes les addictions. ne cherchez pas la grâce car il vous faut déjà chercher le bonheur. que Dieu ait pitié de votre âme torturée sans aucun doute.




    2



    10
    Kaci Mohand
    9 septembre 2017 - 22 h 23 min

    Il faut vraiment être NAÏF pour penser qu’il n’existe qu’une seule entité « service secrets français » il y avait au sein de La Piscine de nombreux « clans » qui agissaient parfois de façon contradictoire; c’est pas évident à retracer pour un néophyte. Sinon l’actuelle DGSE à commis, indirectement à l’encontre de l’Algérie (et peut-être même directement, l’Histoire nous le dira peut-être un jour) des fautes d’une gravité certaine. notamment en aidant à la déstabilisation de nos voisins. Pour sûr.




    4



    3
    muhand
    9 septembre 2017 - 19 h 06 min

    Si le pouvoir algerien ne veut pas demander a la france la declassification des archives de la guerre c’est parce que beaucoup de ceux qui sont encore au pouvoir en algerie ont été pour l’algerie française ou plus même, ils étaient harkis. N’est ce pas que feu Boumaaza a tout tenté pour faire condamner la France pour ses crimes de 1945 et que le pouvoir algerien n’a jamais accepté.? Le pays de Abbane est entre les mains de traitres, d’ennemis de la nation, ‘ d’ex harkis, bref de marocains qui n’ont en tête que la destruction du pays au profit des leur, le Maroc. Au peuple algerien de crier sa rage avant qu’il ne soit trop tard. Il est où ce peuple qui a fait plier la 5 eme puissance du monde ?




    14



    16
      Anonyme
      10 septembre 2017 - 11 h 07 min

      Questions :
      Quel est le nombre de civils tués pendant la guerre d’Algérie ?
      Les spécialistes savent et disent que ces victimes civiles constituent, et de très loin, le nombre le plus important de toutes les victimes de cette guerre, voici les chiffres que les historiens à commencer par ceux du FLN (les vrais historiens du FLN !!! pas les mec de l’ONM quand même ) comme Mohamed Harbi ne remetent pas en cause. Le nombre total de combattants FLN tombés entre 1954 et 1962 : 150 000 ; nombre de soldats français est 25 000 et parmi ces soldats on ne compte pas les harkis qui étaient des supplétifs mais les indigènes qui passaient leur service national eux si ! le nombre d’appelés indigènes tués au combat n’est pas donné; Le nombre de harkis serait de 20 000 là aussi ceux fusillés par les français accusés collaboration avec e FLN n’étaient pas décompté, pire ils ne l’étaient pas dans les statistiques du FLN comme combattant donc comme martyr !!! posez vous la question POURQUOI !! Rares sont les gens qui peuvent répondre à cette question … je continue ! j’arrive donc au nombre de civils !! très très compliqué ! cependant, une chose est certaines, ces victimes civiles se comptent, elles par centaines de milliers et écoutez moi bien !! l’écrasante majorité de ces victimes ont été égorgées par e FLN.En général, elles n’ont eu ni enterrement, ni tombe, elles ont été dévorées par les charognards, pire pas même plus de squelette puisque certains charognards comme les sangliers fracassaient les os frais et les dévoraient pour leur moelle. Ces victimes sont es plus à plaindre car en général elles étaient absolument innocentes et le FLN le savait et le sait encore aujourd’hui.
      Si je vois que des gens qui s’intéressent à la question : pourquoi le FLN n’a pas décompté, par la voix du GPRA, le nombre de ‘écrasante majorité des harkis fusillés par les français pour collaboration avec le FLN, comme il l’a fait avec les combattants FLN (martyrs ) tombés au champs d’honneur (Ferhat Abbas avait donné le 18 mars 1962 le nombre de 141 000 martyrs tombés entre le 01/11/1954 et 18/03/1962 soit la veille des accords d’Evian) ???




      3



      1
    Anonyme
    9 septembre 2017 - 17 h 43 min

    Dans le monde entier, quand on débat de l’histoire on invite sur les plateaux des historiens d’abord, ensuite des acteurs qui ont participé ou vécu l’événement tout on faisant attention quant la neutralité des journalistes ou de l’institution et ce pour faire remonter la vérité et la transmettre aux nouvelles générations qui doivent l’observer l’analyser en toute liberté et en toute autonomie afin de leurs permettre de faire leur propre analyse et donc construire leur propre synthèse et jugement quant à cette guerre. le FLN et son régime organisent des émissions matin et soir et qu’est qu’ils font ? Ils te ramène un mec âgé pour amuser la galerie avec ses pseudos exploits militaires ou la pseudo torture que lui et sa famille auraient subie de la part des soldats français ou des harkis. Pourquoi ne pas inviter des acteurs de tous bord de cette guerre à commencer par d’abord et avant tout de vrais historiens libre et honnête connus à travers leur production puis des acteurs FLN mais aussi des des soldats français et des harkis encore vivants concernés de près ou de loin ou ayant des choses à dire quant à l’événement discuté. Les gens entendront les récits des uns et des autres ainsi que arguments de tous et feront en toute liberté une idée de ce qu’a été la guerre d’Algérie.
    Non, le FLN et son régime font de la propagande. Le jour quand on entendra officiellement quand Abbane est mort et qui l’a tué, on pourra se dire humm le régime commence à changer et on pourra espérer un vrai débat sur cette guerre. Pour l’instant on paye les gens qui ont eu la chance d’avoir la signature de deux malins sur les « trois volets » et ce dans l’espoir de voir ces mêmes gens rester « fidèles au serment » et comment ne pas rester fidèle quand on a des millions qui tombent dans le compte sans avoir bougé le petit doigt ?
    Supprimer le ministère des parasites voraces et ouvrez un vrai débat si non allez ….. !!




    9



    14
      Krimo
      10 septembre 2017 - 20 h 25 min

      Anonyme (9 septembre 2017 – 17 h 43 min)

      Tu dis «Dans le monde entier, quand on débat de l’histoire on invite sur les plateaux des historiens d’abord, ensuite des acteurs qui ont participé ou vécu l’événement tout on faisant attention quant la neutralité des journalistes ou de l’institution et ce pour faire remonter la vérité et la transmettre aux nouvelles générations qui doivent l’observer l’analyser en toute liberté et en toute autonomie afin de leurs permettre de faire leur propre analyse et donc construire leur propre synthèse et jugement quant à cette guerre»

      Puisque tu vis la bas a la Facasse, « pays de ta raison et de ta vérité », symbole des droits de l’homme au fameux triptyque liberté – égalité – fraternité, un animateur télé, le bien nomme Dachaavane, s’est essayé à ce jeu dans son émission phare « ciel mon mardi » y a plus de 20 ans : voici un lien /www.youtube.com/watch?v=q2DJx-Vqdsg, et mets ton curseur a partir de 5min20 et apprécie tout ce que le FLN fait. L’intégralité de l’émission originale, désolé, je ne la retrouve pas. Tu es trop sagace a l’image de tes écrits, pas besoin de t’expliquer pourquoi elle a disparu, n’est-ce pasɁ

      Puisque tu illumines ce forum avec tes convictions matinées de franchouillardise, laissons, si tu le permets, l’Algérie des indigènes et tout ce qui en découle d’hier à aujourd’hui, beurk …… pour flatter un peu ta vanité. En 1939 « douce france » s’impose comme Bayard chevalier sans peur et sans reproche, la defenseresse de la veuve et de l’orphelin, elle déclare la guerre a un petit caporal au ventre qui bouffe le cœur. En trois semaines, ligne Maginot ou pas, il se pavane pour la seule et unique fois de sa vie sur les Champs Élysées a lui tout seul, il divise la France en 2, France occupée, ouine dar kraaou, et laisse Vichy aux mains du héros de Verdun. Beau le tableau et Paris, gross Paris, gross Paris …… Puis une voix venue de chez les Rosbifs ….. la Résistance nait, Jean Moulin en devint le chantre, mais lui il fait pas comme ce FLN. Jean Moulin avant d’aller canarder les boches sur une terrasse de café, il fait d’abord éloigner tous les innocents des alentours et après il fait son carton. Les collabos, lui il leur parle, il les ramène a la raison avec cet art si consommé d’humanisme qui ferait pâlir d’envie le Christ en personne. Au tableau le seul acte de guerre et de bravoure reconnu a madame la France c’est Monte Cassino et pour l’occasion, l’indigène (chair a canon par excellence) qui y a contribué et l’a accompli, il devint français. Et pour l’en remercier c’est le 8 Mai 45, le colon se fait une partie de chasse sous les auspices de l’armee, la besace bien remplie ……et surtout le retour a la raison. Depuis Austerlitz jusqu’à Dien Bien Phu, c’est toujours Waterloo ….. tous les frustres de la guerre d’Indochine, ces militaires avec honneur comme insigne, on les envoie la fleur au fusil nous conter comptine sur les djebels a l’inverse de ce FLN que tu qualifies si bien.




      1



      1
        Anonyme
        11 septembre 2017 - 21 h 16 min

        C’est bien écrit mais force est de constater qu’on a là une coquille vide.




        0



        0
          Krimo
          11 septembre 2017 - 22 h 59 min

          Anonyme,

          Comme la réplique est a la hauteur de ta superbe, voici ce qu’en dit un vieil adage :

          «Deux plaideurs se disputaient une huître. Un juge survient, gobe l’huître et leur remet à chacun une écaille. Le premier, furieux, la jette au loin. Le second, résigné, examine avec soin sa coquille : elle contenait une perle»




          2



          0
    Anonyme
    9 septembre 2017 - 16 h 41 min

    Quelle action criminelle qui dépasse celle de planifier des attentats avec des bombes qu’on dépose dans les cafés d’une grande ville pour tuer des femmes et surtout des enfants aucun soldat ni même homme en arme n’est tué.
    Quand est ce que le FLN sortir ses archives mettre sur la table quant aux centaines de milliers de civils désarmés assassinés dont l’écrasante majorité étaient des innocents. quand est que le FLN et son régime vont-ils ouvrir un vrai débat sur cette guerre et arrêter la propagande et l’instrumentalisation de cette guerre avec l’utilisation de sa famille de parasite de la nation qu’ils qualifie, sans rire, de « révolutionnaire » ?




    8



    31
      mouatène
      9 septembre 2017 - 18 h 00 min

      regardez ce « petit colon » qui se lamente et qui pleurniche. il nous rappelle les assassinats du FLN. non petit colon ! à l’époque les algériens ont averti tous les étrangers vivant en algerie de définir leur position vis à vis de la REVOLUTION. il y a ceux qui, comme tes parents, ont clairement démontrer qu’ils étaient des colons et qu’ils entendent rester de force chez nous. donc leur responsabilité a été engagée. c’est à eux, et eux seuls, de t’adresser et de leurs demander des comptes. ils ont agi et mis en danger leurs enfants volontairement. quant au FLN, il luttait contre l’occupant sous toutes ses formes avec à ses cotés LE PEUPLE ALGERIEN. ne t’en déplaise, c’est la loi de la guerre.




      17



      7
      Anonyme
      9 septembre 2017 - 19 h 25 min

      Est-ce le sujet de l’article proposé ci-dessus ?
      Ou s’agit-il seulement d’une bien triste et lamentable tentative de faire diversion ?




      5



      3
        Anonyme
        9 septembre 2017 - 22 h 22 min

        Rouh tergoude !
        je ne suis pas ton petit colon mais un algérien de souche qui aime son peuple son pays et pas forcément le colon FLN et ses méthode et ce depuis les origines !
        Si ton FLN était une entité libératrice pourquoi s’accrioche-t-il au pouvoir quitte à détruire une partie du peuple et du pays et ce par n’importe quel moyen y compris et surtout d’ailleurs les moyens de l’état qu’il s’est approprié.




        10



        11
          mouatène
          10 septembre 2017 - 15 h 30 min

          petit colon bonjour. cette question tu devrais la posé à tes parents puisque normalement cela relève de l’éducation civique et bien sur historique. ce n’est la faut à personne si tu ignores l’histoire mais celle des tiens. nonne journée.




          1



          3
    Mohamed El Maadi
    9 septembre 2017 - 14 h 56 min

    Nous savons tous comment ce service a agit vis a vis des révolutionnaires algériens .Le plus embêtant c’est qu’ils ont fait des petits au sein même de la DGSE. Dans ce service tout doit être soldé même si la guerre est finie c’est comme cela qu’il faut voir les relations exécrables qu’entretiennent ses services avec l’Algérie.
    La DGSE a tué des algériens dans les années 80 en France.Des gens proches de nos services.




    11



    4
    elkhayam
    9 septembre 2017 - 14 h 44 min

    Si vraiment la France avait commit tous ces horreurs en Algérie . Pourquoi tous les anciens moudjahidins de la nomenklatura du pouvoir ont fait de la France leur Mecque de retraite . A commencer par l’ancien ministre des moudjahidins qui vit sa retraite dorée en France.




    21



    28
      Anonyme
      10 septembre 2017 - 7 h 52 min

      Tu peux même rajouter, pourquoi des millions d’algériens veulent aller s’installer en France et que surtout ceux qui y sont, au passage comme moi, ne changeraient pas la vie qu’ils mènent en France y compris quand ils ne travaillent pas, ou même pire, quand ils n’ont même pas de papiers pour y résider légalement.
      Pourquoi bon dieu, des millions sont des déjà en France et un nombre faramineux, pour ne pas dire 40 000 000 millions ou presque, n’ont qu’un rêve, celui de trouver un moyen de partir en France et ce malgré les milliers de milliards de pétrole dollars qui se sont déversé sur le pays depuis l’indépendance ou plutôt l’occupation FLNesque.




      10



      5
    At Dahman
    9 septembre 2017 - 14 h 43 min

    C’est en effet un secret de Polichinelle que cette « révélation » d’assassinats extra-judiciaires. Sans remonter à Bugeaud et autres sinistres conquérants de l’Algérie, chacun sait que l’assassinat de masse ou ciblé est une vieille pratique coloniale. La « Main rouge » était une officine des Services spéciaux français. Larbi Ben M’hidi, lui qui était un croyant fervent, ne s’était pendu dans sa cellule mais exécuté dans sa cellule par le capitaine Aussarès sur ordre de Massu, lui-même couvert par ses supérieurs à Paris, contrairement à ce que la presse coloniale avait longtemps prétendu. Au fait, qui donc a assassiné Maître Ait Ahcène en Allemagne, sinon des hommes de main de ce même Constantin Melnik sur ordre du même Jacques Foccart? Qui a ordonné à Papon de tirer sur des manifestants pacifiques ou de les assassiner à coups de crosse, avant de jeter leurs dépouilles à la Seine qui les a charriés par centaines en octobre 1961 à Paris? Qui l’a, au minimum, couvert, puis tenté d’effacer les traces de ces crimes contre l’humanité, sinon le Général de Gaule lui-même et ses successeurs? Il est vrai que Normal 1er s’est vanté d’avoir, à l’instar de Barak Obama, d’avoir ordonné des « assassinats ciblés », tout en appelant le reste du monde au respect des droits humains!




    11



    4
      elkhayam
      9 septembre 2017 - 15 h 01 min

       » Larbi Ben M’hidi, lui qui était un croyant fervent,.. » Pousse le bouchon un peu plus loin et dit qu’il était un frère musulman et qu’il se battait pour un émirat islamique d’Algérie  » Arrêtez vos délires à vouloir islamiser tous ce qui respire ! Sans honte vous avez islamisé même Abraham qui a vécu presque 2000 ans avant l’islam .




      14



      16
        At Dahman
        9 septembre 2017 - 15 h 48 min

        Non monsieur, je me contente de rappeler que ses convictions religieuses connues, excluent qu’il se soit suicidé. Pour pousser le bouchon plus loin, à votre invitation, je vous rappelle que Ben M’hidi fut, avec Abbane, l’un des inspirateurs de la Charte de la Soummam, texte on ne peut plus Républicain et laïque. Puisque vous spéculez sur mes propres convictions, sachez cher monsieur, que je suis, ne vous en déplaise, agnostique!




        14



        2
        Anonyme
        9 septembre 2017 - 19 h 37 min

        Procès d’intention inconséquent ! Cela dit, devrions nous te croire toi ou le Coran, notamment lorsqu’il y est affirmé que tous les prophètes et envoyés d’Allah étaient musulmans, professaient l’islam et que la religion pour Dieu est l’islam ?
        Tu es libre de croire ce qui te sied le mieux, et selon ce même principe, il faut respecter les croyances des autres aussi.




        6



        2
          elkhayam
          9 septembre 2017 - 20 h 36 min

          Si tous les prophètes et envoyés d’Allah ( Abraham, Moise, Jonas David Salomon Jésus etc…) étaient musulmans, professaient l’islam et que la religion pour Dieu est l’islam, donc le Pentateuque, la Thora, l’Évangile , la Bible c’est d’autres versions du Coran qui devraient être apprit et lu dans les mosquées par les musulmans.




          4



          3
    Anonyme
    9 septembre 2017 - 12 h 40 min

    L’Occident, principalement la France, cherche toujours à avoir une mainmise sur les anciennes colonies africaines notamment celles qui sont riches en ressources minières, telle l’Algérie qui, contrairement à certains pays arabes, elle n’a pas été traversée par le blizzard printanier. Est-la bonne gouvernance depuis 1999 ou tout simplement la maturité du peuple Algérien de ne plus revenir aux années de braises ?

    Géostratégie des prédateurs occidentaux en Afrique du Nord

    Sous le prétexte fallacieux de la lutte contre Al Qaida au Sahel, des bases militaires américaines et françaises sont installées autour de l’Algérie. Des questions se posent sur l’attaque de Benghazi du 11 septembre 2012 qui aurait pu être évité selon un rapport du Sénat américain daté du 15 janvier 2013 et l’attaque du site gazier de Tingentourine dans la localité d’in Amena située près de la frontière libyenne le 16 janvier 2013. Sont-elles fortuites ? Le New York Times du 22 janvier 2013 révèle qu’il y a un lien entre les deux attaques. Il affirme que trois terroristes Égyptiens tués dans la seconde attaque avaient participé à la première. Il est légitime de se demander pourquoi les USA cherchent-ils à déstabiliser l’Algérie qui pourtant collabore parfaitement avec eux depuis plus d’une dizaine d’années. « en 2003, un accord est signe par le Président Bouteflika lors de sa visite à Washington, par cet accord, les militaires américains sont autorisés à utiliser les bases aériennes de Tamanrasset dans le Sud du pays »
    (…)




    5



    7
    Otto
    9 septembre 2017 - 12 h 36 min

    C’était la guerre et durant la guerre on ne fait pas d’omelette sans casser d’oeufs.
    Il n’y a jamais eu de guerre propre, toutes les guerres sont sales, la france a eu ses barbouzes, on le savait déjà avant 1830, quand la france était en pleine faillite et ne pouvant rembourser la régence d’Alger de son abyssale dette, prétexta le coup de l’éventail pour déclarer la guerre au dey et envahir l’Algérie, tout le monde connaît la suite.
    Aujourd’hui encore, le soutien indéfectible de la france au maroc, son appui économique au maroc, son appui aux nations unies pour continuer l’occupation illégale du Sahara Occidental est en fait, et dans le langage diplomatique, les séquelles de la guerre d’Algérie ou la continuation de cette dernière sous une autre forme, plus soft, sans confrontation directe, mais avec exactement les mêmes objectifs, faire payer à l’Algérie l’outrecuidance de son indépendance.




    16



    7
    Anonyme
    9 septembre 2017 - 12 h 10 min

    Bravo, vous avez découvert l’eau chaude! Franchement, est-ce-qu’on a besoin des prétendue révélation du Monde et de l’ex barbouze Focard pour connaître les actions criminelles de la France en Algérie. Je dis bien de la France et non de l’un de ses services. C’est trop facile de ce défausser sur un service.




    17



    3
    ?
    9 septembre 2017 - 12 h 09 min

    C’est une nouvelle pour personne je ne comprends pas cette article ?
    A part attiser de la haine envers les Francais sachant que les officiers et membres du gouvernement et du gouvernement bis séjournent en France et ont des biens mal acquis en France??




    17



    17
    Prédator.dz
    9 septembre 2017 - 12 h 04 min

    Aussi longtemps que le mensonge enveloppera l’Histoire de la Guerre de Libération, aussi longtemps que le peuple sera dépossédé de son indépendance, aussi longtemps que les vérités ne seront pas rétablies, la guerre de libération continuera à être un fond de commerce pour la france d’abord qui manipule au gré de ses intérêts et ensuite à des personnalités au passé douteux qui sont obligés de servir la france, bon gré mal gré, au détriment de leur Pays et de leur peuple.




    12



    2
    fritus
    9 septembre 2017 - 11 h 23 min

    Un temps pour la guerre un temps pour la paix. Si l’on veut tout dire alors il faudrait aussi clarifier, à savoir que s’il y eut assassinats ciblés c’est bien pour favoriser les amis dans la prise du pouvoir.

    Dans cet ordre d’idée il m’est incomprehensible qu’une puissance mondiale de l’époque ait pu dénicher les 5 dans un avion, mais ne « sauraient » rien de toute une armée des frontieres!? C’est beaucoup plus que de la baraka….




    5



    1
    Bouadel
    9 septembre 2017 - 10 h 48 min

    Oui, et voilà , aujourd’hui la guerre est terminé, chacun de son côté en tire des conclusions, mais ce qui m’intrigue le plus c’est lorsque certains ignards falsificateurs ne trouve rien d’autre de plus à dire:  » L’Algérie ne nous concerne pas, ce n’est pas notre histoire, … », honte à eux…. Ce territoire autrefois appelé Tamazgha a tout simplement retrouvé le droit de vivre librement avec toute sa richesse culturelle, des forces vives de sa nation se sont levé pour une injustice a corrigée, grâce à des hommes et des femmes qui n’ont pas eu la peur de se sacrifier pour une cause juste. La colonisation française était une erreur. Les musulmans étaient venus avant eux. Les Berbères de l’Afrique du nord avaient dans leur grande majorité adopter l’Islam comme religion depuis des siècles déjà tout en sauvegardant leur culture. La France n’aurait pas tenu au-delà de 1962. Je pense aussi, que la hache de guerre est enterrée depuis bien longtemps, une nouvelle page est tournée, il est temps de se fixer sur l’avenir de nos enfants, la vie est éphémère. ..




    5



    11
      Djaffar
      9 septembre 2017 - 11 h 09 min

      Toi le sioniste dégage, ne te fais passer pour un Kabyle les Marocains ont essayé avant toi.




      12



      8
        Bouadel
        9 septembre 2017 - 13 h 27 min

        Vous ne savez pas lire langue française, qui par la même occasion est le « butin de guerre » des Algériens. ..




        2



        5
          moi
          10 septembre 2017 - 7 h 11 min

          avec mes respects monsieur, trouvez moi un pays francophone hors la France qui a sorti sa tete de la misère




          2



          4
    Anonyme
    9 septembre 2017 - 10 h 42 min

    Les centaines de milliers d’algériens de souche égorgés par le FLN très souvent pour rien, ou pire, pour des raisons de règlements de compte personnel qui n’ont rien à voir avec le combat pour la liberté, toutes ces victimes sans tombes, dont personne ne parle un jour elles reviendront au devant de la scène et le régime du FLN ne pourra pas se voiler la face. je dis le régime du FLN et non du « parti du FLn » comme certains malins tentent de faire diversion.




    15



    12
      Moh
      9 septembre 2017 - 11 h 25 min

      Va jouer aux billes ailleurs.




      8



      7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.