Argent : Washington classe l’Algérie parmi les pays «non transparents»

finances transparence
L'Algérie ne répond aux exigences en matière de transparence fiscale et financière. New Press

Par Hani Abdi – Dans son rapport 2017 sur la transparence budgétaire des gouvernements, le Département d’Etat américain place l’Algérie parmi les pays qui ne sont pas transparents ni sur le plan budgétaire et financier ni sur le plan fiscal. Si le rapport note des progrès significatifs, l’Algérie figure ainsi dans la même catégorie que l’Arabie Saoudite, le Liban, la Libye, l’Egypte, l’Irak, la Mauritanie, le Mali, le Niger, le Nigeria, les Maldives, le Lesotho, le Laos, le Nicaragua, Oman, Bahreïn, le Pakistan, le Soudan, le Yémen ou encore le Zimbabwe.

En tout, 140 gouvernements ont été évalués. L’Algérie ne répond pas aux exigences minimales de transparence financière et fiscale. Mais de tous les pays non transparents, l’Algérie est la seule qui a fait des progrès notables dans le sens de la transparence budgétaire. «‘‘Progrès significatif’’ indique que, au cours de la période considérée, un gouvernement a répondu de manière satisfaisante à une lacune essentielle pour satisfaire aux exigences minimales de transparence fiscale. Une lacune essentielle est une condition ou un fait matériel qui fait que le gouvernement ne respecte pas les exigences minimales de la transparence fiscale», explique le Département d’Etat.

«L’Algérie a fait d’importants progrès au cours de la période d’examen en publiant des rapports d’audit dans un délai raisonnable. Au cours de cette période, les documents budgétaires étaient généralement accessibles au public, mais le gouvernement n’a pas publié de proposition de budget exécutif ni de rapport de fin d’année dans un délai raisonnable. L’information limitée concernant les titres de créances était publiquement disponible. Mais elle n’était pas complète, notamment en ce qui concerne les allocations et les bénéfices des entreprises», relève-t-on dans ce rapport, qui évoque les dépenses effectuées en dehors du budget de loi de finances voté par le Parlement. Il s’agit notamment des enveloppes budgétaires distribuées aux wilayas lors des visites du Premier ministre.

Le Département d’Etat souligne également comme point positif, la publication dans un «délai raisonnable» des rapports de la Cour des comptes sur les dépenses publiques. Le Département d’Etat explique que les exigences minimales en matière de transparence fiscale comprennent l’obtention de documents budgétaires clés et leur accessibilité au grand public. Des rapports qui doivent être substantiellement complets et précis. Pour faire son évaluation, le Département d’Etat examine, entre autres, des processus d’attribution des marchés publics et des licences pour l’extraction des ressources naturelles.

«La transparence budgétaire est un élément essentiel de la gestion efficace des finances publiques, aide à renforcer la confiance du marché et sous-tend la durabilité économique. La transparence budgétaire favorise une plus grande responsabilisation du gouvernement en fournissant une fenêtre aux budgets gouvernementaux pour les citoyens, en les aidant à renforcer leur leadership», souligne le rapport.

H. A.

Comment (35)

    H-B
    20 septembre 2017 - 15 h 36 min

    L’art éternel du double langage. Un jour il salue les efforts de l’Algérie et reconnaît qu’il fait partie des états fournissant le plus d’effort dans le domaine et un jour ils tentent de ternir l’image de notre pays, comme il a toujours été très habille à le faire sur tous les plans.

    BILANS ORIENTÉS, STATISTIQUES MANIPULÉES ET MAUVAISE FOI DE CERTAINES ONG
    L’Algérie, ce coupable idéal

    Des officines travaillent selon un agenda qui sert des intérêts économiques et géostratégiques précis.

    Bon dernier dans l’Internet, après la Syrie et le Yémen, très mal classée par Transparency International sur la corruption, des universités dans les abysses du classement international, un système éducatif très mal noté, une capitale des plus repoussantes, les détracteurs de l’Algérie ont des arguments à faire valoir pour appuyer leur discours sur le caractère infréquentable du pays. On aura tout entendu et lu de négatif sur le pays. Les chiffres dont on pourra dire ce qu’on veut sont systématiquement instrumentalisés pour donner de l’Algérie l’image d’un pays à la traîne.
    Pour la pénétration à l’Internet, qui place les Seychelles sur le toit de l’Afrique dans ce domaine, on omet de préciser que la superficie de cet archipel est à peine de 500 km2, soit le double de la wilaya d’Alger. Le pays s’étend sur plus de 2 millions de km2. Il serait insensé de comparer la pénétration de l’Internet de l’Algérie et des Seychelles.
    Les 19,7% peuvent être considérés comme faibles, mais ramenés à l’étendue du pays-continent qu’est l’Algérie, cette proportion est largement explicable. De plus, la pénétration de l’Internet mobile qui a explosé avec l’avènement de la 3G et la 4G nuance le chiffre de l’organisme qui a rendu publique la classification mondiale en la matière. Les commentateurs qui s’étaient empressés de mettre en avant la position de la Syrie qui devance l’Algérie, feignent d’ignorer qu’un satellite de télécommunications, le troisième du genre après ceux de l’Egypte et l’Afrique du Sud et totalement fabriqué par des compétences algériennes sera lancé vers la fin de l’année en cours. Ledit satellite fera exploser les chiffres de la pénétration de l’Internet en Algérie. C’est dire que derrière les chiffres, il est certaines réalités que l’on cherche à occulter à tout prix.
    Le même stratagème est adopté pour quasiment tous les secteurs d’activité, jusqu’à un rapport US sur la traite des humains qui classe l’Algérie dans le groupe du Soudan. Le document du département d’Etat se base sur des informations erronées, du reste invérifiables et collectées auprès de sources très peu fiables pour accuser l’Algérie de ce qu’elle n’est absolument pas. Mais la balle est sortie et les milieux hostiles à l’Algérie en font leur «pain bénit».
    De fait, la société algérienne est décrite comme esclavagiste, xénophobe et autres qualificatifs qui rendent le pays infréquentable. C’est certainement le but de ces officines qui y ajoutent des accusations liberticides de la presse, des droits de l’homme, des religions… Bref, dans certains rapports, l’Algérie est véritablement au fond du gouffre de l’humanité et les Algériens sont un peuple rétrograde qui évolue dans un environnement de guerre perpétuelle, sans le moindre sens civique. Cette image détestable du pays est entretenue et régulièrement alimentée par des agences «spécialisées» dont le rôle est justement de distribuer les bons et les mauvais points aux pays, selon leur «obéissance» ou pas aux maîtres du moment. Cela ne relève pas d’une simple impression, mais constitue une réalité, à voir les rapports conciliants réalisés sur certains pays, contre toute logique. On a bien vu, à ce propos, des rapports extrêmement positifs sur le respect des droits de l’homme qui ont fait sourire plus d’un. Sans faire dans le complotisme, il a été établi la compromission de nombreuses ONG avec de puissants lobbies politiques dans le monde. Ces organisations travaillent selon un agenda précis qui sert des intérêts économiques et géostratégiques. Dans le conglomérat droits-de-l’hommiste, l’Algérie ne répond pas aux critères d’un Etat vassal. Les puissants du moment ont tenté de l’enroler dans beaucoup d’opérations louches et le refus de la diplomatie algérienne à céder aux pressions est «notée» par leurs ONG qui interviennent dans divers domaines. Résultat: les performances réalisées par le pays qui le classent au 82e rang, dans les indices de développement, avant des pays «bien classés» dans la pénétration de l’Internet ou dans le Dowing business, ne sont ni commentés ni repris en boucle par ces ONG.




    0



    0
    Anonyme
    15 septembre 2017 - 16 h 46 min

    Un régime pourri qui nous sert son odeur nauséabonde pour amuser la galerie avec tantôt de la derbouka, tantôt un faux de vrai qui se passe pour un résistant condamné à mort, …. bref le cirque FLNesque interminable servi encore et encore que sa clientèle vorace vient nous vendre pendant qu’elle son museau dans la mangeoire.




    0



    1
    Anonyme
    14 septembre 2017 - 22 h 27 min

    Le dept d Etat Algérien a fait son rapport au dept d Etat US : De quoi je me mêle….l Algérie t emmerde!




    2



    3
      Anonyme
      14 septembre 2017 - 23 h 30 min

      t es un americain pour me mettre moins 1 toi ; surement pas….encore un marocain en mission ou un traitre .




      2



      2
    Anonyme
    14 septembre 2017 - 22 h 03 min

    L’article à mon sens n’est pas clair du tout: Si on parle ici de transparence budgétaire(finance au sens large du mot) à l’interne ce n’est pas le problème des USA ou de quels états(pays) que ce soit. C’est une affaire Algéro-Algérienne des financiers et des banquiers(non véreux), Ça équivaut à de l’ingérence dans les affaires internes d’un pays ce qui ne les concernent ni de près ni de loin et n’ont aucun droit de regard. (…) On est libre de géré nos finances à nos manières. Si on parle maintenant de Mafia Politico-Financière de l’Algérie c’est un volet à part. Tout le monde sait et connaît les magouilles et les tractations dans les hautes sphères qui se font à longueur d’année au su et au vu du gouvernement(en période de gestation et d’hibernation) et de la majorité des Algériens sans que personne ne bouge le petit doigt. Quand on autorise une personne morale(qui détient les reines d’une société, soit étatique, soit privé) ou un membre d’un gouvernement qui détient un porte-feuille financier quelconque à transféré ses avoirs(Argent sale), sans qu’aucune vérification ne soit faite et les encourager à le faire au détriment de son pays là ça deviendrait très grave pour une nation qui n’a aucun pouvoir de retenu. Au Canada/USA on autorise les institutions financiers que ce soit les banques ou les succursales banquaires(Il y a une différence entre les deux, on pourait élaborer la dessus) à afficher des SLOGONS tels que: SI VOUS ÊTES UN NOUVEAU IMMIGRANT, ON VOUS ENCOURAGE À DÉPOSER VORTRE ARGENT ET VOTRE OR SANS AUCUNE CRAINTE, ON NE FAIT PAS DE RECHERCHE CONCERNANT VOS ANTÉCÉDENTS FINANCIERS ET AVOIR, IL SUFFIT JUSTE D’OUVRIR UN COMPTE EN BON ET DU FORME ET DE LES DÉPOSER DANS N’IMPORTE QUELLE BANQUE SANS AUCUNE POURSUITE À VOTRE ENCONTRE.Ça vous donne une idée de ses mafias politico-financiers qui détiennent la plus part des banques dans le monde.




    2



    2
    TARZAN
    14 septembre 2017 - 18 h 22 min

    tous ceux qui sont transaparents signifient qu’ils n’ont aucune indépendance financière et dépendent de l’aide américaine. les américains, et isareliens derrière, veulent savoir combien dépense notre armée et son coût, pour mieux l’évaluer! c’est tout




    5



    3
    ZORO
    14 septembre 2017 - 15 h 40 min

    Les Americains croient tres fort en leur force de travail ,chaque vendredi en fin d apres midi ils levent les yeux au ciel pour dire « THANKS GOD IT’S FRIDAY  »Pour profiter d un week end. munitieusement planifié SIGNE ZORO….Z…




    5



    2
      Bison
      14 septembre 2017 - 21 h 00 min

      @zoro,
      Arrêtes un peu avec tes amerloques! Gomblexé va!
      Nous aussi, chaque vendredi en fin d’apres midi, et meme un peu avant, on lève les yeux au ciel pour dire « THANKS GOD IT’S ONLY FRIDAY pour profiter encore du week end Qu’on a munitieusement planifié toute la semaine au café !




      2



      1
    ZORO
    14 septembre 2017 - 12 h 17 min

    Ces Americains portent sur leur monnaie « IN GOD WE TRUST »….




    6



    5
      Bison
      14 septembre 2017 - 14 h 14 min

      @zoro, t’es Americanophile maintenant ! ?
      Et nous… «IN RAB AL MAKLA WE TRUST»!
      * rab al makla, étant, pour les profanes, les exotiques et les exogènes, le tenant de la bourse du moment!




      5



      1
    Hamid Boumsila
    14 septembre 2017 - 12 h 03 min

    Le Département d’Etat américain ne fait rien d’autre que le travail que devraient faire régulièrement de l’APN, le Sénat, l’Inspection Générale des Finances et la Cour des Compte, chacun selon les prérogatives que leur confèrent la Loi et la Constitution ! Le Département d’Etat nous distribue au passage un tout petit bon point au passage, mais on n’est pas loin de ce qu’on appelle les républiques bananières, avec tout le respect que l’on doit aux citoyens qui peuplent ce type de république !




    7



    2
      Otto
      14 septembre 2017 - 12 h 20 min

      Hamid, tout responsable ici en Algérie est là uniquement pour bouffer. La tchipa est instituée en ministère, tous les algériens le savent mais comme ils sont hypocrites, ils pratiquent la politique de l’autruche. La cour des comptes existe, mais comme toutes les institutions de l’état, c’est des légumes sur le plat, comprenne qui voudra.
      Ce n’est pas l’apanage de l’Algérie mais de tous les pays du tiers monde, spécialement les pays riches en gaz et pétrole. Pour info, l’Algérie a pompé depuis 1962 à nos jours plus de 5000 milliards de dollars équivalent gaz et pétrole, 5000 milliards ya bourab !!! La déliquescence de l’administration et la corruption ont contribué à faire des centaines de milliardaires alors que les infrastructures du pays peinent à atteindre le minimum syndical. Cherchez l’erreur.




      11



      1
      Anonyme
      14 septembre 2017 - 14 h 32 min

      Au moins les republiques bananieres produisent des bananes. Quant a nous, meme notre noble deglet nour est passee en tunisie.




      3



      0
    MELLO
    14 septembre 2017 - 11 h 02 min

    Comme si, pour le Département US, il y’ avait de la transparence partout, hormis dans ce domaine de l’argent. Ces Américains , ainsi que tout le monde, savent qu’il n’ y a aucune transparence dans tous les domaines en Algérie. Comment , dès lors comprendre que notre gouvernement parle de démocratie alors que le petit peuple parle de dictature. Comment , dès lors, comprendre que le premier ministre parle d’ un président apte à gérer, alors que le petit peuple parle d’un président inapte, d’un président absent. Comment dès lors, comprendre que TEBBOUN est mis de coté, alors qu’il applique le même programme que OUYAHIA; Comment dès lors comprendre qu’il existe un ministère du tourisme, alors que le petit peuple ne voit pas de touristes. Comment, dès lors comprendre que toutes les lois régissant les droit de l’homme sont signées par nos gouvernants, alors que de tout temps ces lois sont bafouées pour le petit peuple. Comment, dès lors, comprendre la nomination de ces ministres , alors que très peu , sinon personne n’a été élu par le peuple, y compris le premier ministre. Tout ça, les Américains le savent, mais ils ne parlent que de la non transparences dans les Finances: je leur dirais que c’est tout ça qui fait ça.




    7



    4
      Raselkhit
      14 septembre 2017 - 12 h 07 min

      Il est de notoriété publique que les occidentaux ne diffusent que ce qui leur permet de déstabiliser un pays. Ignorer ceci c’est ignorer comment faire de la politique. Quant à la transparence, les USA sont les champions de la fraude et ce c’est de notoriété publique!! Mais toujours à donner des leçons.
      Que je sache dans aucun pays du monde les ministres ne sont élus, leur nomination relève des prérogatives constitutionnelles du chef de l’Etat (Roi ou Président). Voir à ne pas confondre les choses et ne pas raconter et se gargariser d’intox.
      Quant au changement entre différents chefs de gouvernement, il suffit de suivre la vie politique pour comprendre ces changements. Alors venir répéter les imbécilités diffuser par les médias main Stream en particulier français on les a tous entendu Leur servir de relais ne rapporte plus rien, même pas un visa!!




      8



      3
    zaatar
    14 septembre 2017 - 10 h 34 min

    Non transparent ou non perméable pour la question de l’argent? ces amerloques se prennent pour les dieux de la planète…Si vous prenez par exemple la société GE qui oeuvre aussi chez nous, vous constaterez qu’elle ramasse de l’argent à la pelle chez nous…je me demande juste comment qu’elle arrive à le faire…




    11



    4
    ZORO
    14 septembre 2017 - 10 h 20 min

    Ces americains ne font que le travail que leur demande le citoyen, malgres leur difference ils disent toujours
    GOD BLESS AMERICA.




    10



    8
    Tin-Hinane
    14 septembre 2017 - 9 h 18 min

    C’est franchement comique, ils veulent compter l’argent dans la poche des gens. Ce qui est encore plus comique c’est que presque parmi tous les pays cités les uns en guerre les autres dans des situations économiques désastreuses, sans parler de ceux qui ont été complétement pillés et ruinés par les américains et leurs alliés et puis ma foi ceux qui restent leur argent est géré par les banques occidentales alors oui c’est une farce.




    16



    6
    momo
    14 septembre 2017 - 8 h 37 min

    Vous êtes en retard, on le sait depuis 62. Par contre l’humanité se portera beaucoup mieux si vous autres yankees mettiez le nez dans les dossiers de vos gouvernants et imposiez la transparence. Le Vietnam, l’Irak, la Syrie, Daesh, ce n’est certainement pas les martiens.




    17



    3
    Otto
    14 septembre 2017 - 8 h 34 min

    Il est clair que l’Algérie a énormément à faire pour assainir le climat des affaires.
    On fabrique des milliardaires au gré des connaissances, rebrab et hadad en sont les meilleurs exemples.
    Un aide comptable et un trisomique à qui le système à donné les 48 wilayas pour jouer comme ils veulent moyennant 10, 15 ou 20% de la valeur des marchés accordés. C’est malsain et il n’y a ni transparence ni égalité quand on sait qu’en plus, l’administration algérienne est une des plus pourrie au monde.




    7



    7
      Tin-Hinane
      14 septembre 2017 - 13 h 14 min

      Otto, si vous pensez que l’administration algérienne est une des plus pourries au monde c’est que vous n’avez pas beaucoup voyagé.




      9



      7
        Otto
        14 septembre 2017 - 14 h 04 min

        Tin hinane continue de te voiler la face, tu pratique la politique de l’autruche. Il n’y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir. Peut être même que tu te complais dans cette ambiance nauséabonde. Tu as l’administration la plus magnifique au monde, le pays le plus beau au monde, le peuple le plus extraordinaire au monde, on a bourré le mou des algériens avec ces slogans complètement démagogiques depuis 1962 à nos jours, et ces slogans continuent de vivre grâce à toi tin hinane, celle qui ne dit que la vérité.




        4



        4
          Tin-Hinane
          14 septembre 2017 - 14 h 39 min

          Otto, s’il te plait de considérer ton pays comme le dernier du monde c’est ton problème, on ne peut rien faire pour les gens qui se dénigrent c’est une maladie. Quant à moi je sais très bien à quoi m’en tenir et personne ne me bourre le mou comme tu dis, d’ailleurs je n’ai pour ma part jamais remarqué une propagande pro-algérienne dans ce pays. Il se trouve que j’ai vécu dans d’autres pays que l’Algérie, que je me documente sur les autres pays aussi et j’ai donc des éléments de comparaison. Mais tu sais quoi si pour toi être algérien est une souffrance eh bien change de nationalité, on a qu’une seule vie après tout.




          6



          4
          Otto
          14 septembre 2017 - 15 h 22 min

          Tin hinane tu fais pitié, dire la vérité n’a jamais été la qualité des algériens comme toi qui systématiquement crient au complot quand il y a un avis différent. Alors oui Dieu merci je considère que l’Algérie est un pays du tiers monde, oui je considère que la corruption est instituée en ministère, oui les algériens vivent tous en sachant cela et ils s’accomodent très bien de cette situation de déliquescence, oui l’administration algérienne est corrompue jusqu’à la moelle.
          Si tu as un problème avec ces vérités c’est que tu fais partie de ces gens qui bénéficent des largesses du système ou pire, qui défendent un système pourri gratuitement. Si moi je dois changer de pays, toi on doit te greffer un cerveau en urgence.




          4



          3
          Anonyme
          14 septembre 2017 - 22 h 48 min

          parlez en votre nom et pas celui du peuple algérien ; l Algérie est en Afrique pr rappel ; vous qui avez fait 43 pays et qui connait ce monde ; il y a bien pire que nous dans ce monde par exemple Haïti avec leur administration corrompus leurs dirigeants corrompus ; la pauvreté du pays ect ect malgré le tremblement de terre qui n a rien arrangé chez eux ;manque de tout ; mais la différence entre vous et le haïtien c est qu il est bien plus digne et bien plus fiers que vous , vs ne le verrez jamais dénigré et cracher sur son pays d origine ce qui n est pas votre cas en tt cas.
          J ai pris en exemple un des pays le plus pauvre du monde.




          3



          2
          Otto
          14 septembre 2017 - 23 h 43 min

          Et anonyme, le prochaine fois que tu veux comparer l’Algérie a un autre pays, essayes de prendre des pays qui sont meilleurs que le tiens pour voir ce qui marche ailleurs et qui ne marche pas ici. Je n’ai aucune leçon de patriotisme à avoir ni de toi ni de la lumière tin qui visiblement à une sainte horreur de la vérité qui blesse. Dire la vérité est un bon diagnostic pour avancer, la critique lorsqu’elle est constructive commence d’abord par être fidèle à la réalité. Les peuples intelligents ont commencé par énumérer les carences et les défauts chez eux puis ils ont établi une feuille de route dans laquelle ces derniers étaient écartés.
          Quand on est intelligent, on dit tout haut ce qui ne marche pas pour ne plus tomber dans les mêmes erreurs, quand on est faible et hypocrite et on rien ou pire on dit que tout va bien ici, c’est mieux qu’à Haïti, pathétique !




          1



          1
      Anonyme
      14 septembre 2017 - 19 h 11 min

      Quelle richesse a criée Ali Haddad? N’apporte quoi. Il dépense l’argent de trésor publique.par contre rebrab il exporte du sucre . ici a bejaia chaque semaine 30 mille tonne de sucre a exporté.




      3



      3
        Anonyme
        15 septembre 2017 - 20 h 10 min

        comparaison n est pas raison déjà ; ensuite l Algérie se trve en Afrique commencez vous aà la comparez a nos voisins maghrébins et africains et pas avec l occident ou L Europe ds ce cas.Bcps d algériens et algériennes vivant en Algérie connaissant bien leur pays comme le chinois connait bien son pays. … bcps ont tendances à se prendre pr des européens alors que ce n e nest pas le cas et ca ne sera jamais le casz ; on a nos difficultés et on a nos defaut et d »e l autre cotés il y a de bnes choses aussi patr rapport a nos voisns tunisens et marocains ; voila j ai changé d exemple ; ensuite si vs voulez comparez l Allemagne; la France ; La GB et les USA a l Algérie; voila des puissances mondiales nous on avec on est une puissance régionale en Afrique. y a auicunes hypocrisie la dessus mais vs me verrez jamais au Grand jamais cracher sur mon pays au yeux du monde meme si nos dirigeants sont mauvais , nos voisins tunisiens et marocains et vivant ds un seuil de pauvreté bien pire que l Algérien du territoire ; vs ne l entendrez jamais parlez comme vous sur son pays. c est pas des haïtiens eux…..




        4



        0
    Expression
    14 septembre 2017 - 1 h 00 min

    Bien entendu il n’ai ni transparent ni apparent,par contre les wankees ne sont ni apparent ni transparent ni fluorescent que du mauvais sant pour toutes la planète entière et même je rajouterais les autres planètes qui cherche à colonisé.




    18



    8
      Tin-Hinane
      14 septembre 2017 - 16 h 19 min

      Otto le pur, toute l’Algérie est corrompue il n’y a que toi et les tiens qui êtes intègres et dénoncez cette déliquescence, et ben heureusement que vous êtes là à vociférer contre les autres mais sans jamais rien tenter. Je n’ai pas besoin d’en venir aux insultes et de mettre en cause ton cerveau à toi, je respecte les gens même s’ils ont une autre opinion que moi. En fait tu reproches à l’Algérie tes propres insuffisances et incapacités, de toute évidence tu n’as pas beaucoup réussi dans la vie et ça ce n’est pas à cause de toi bien-sûr mais à cause des autres. Bien, je vais te dire vas jeter un petit coup d’oeil aux autres pays et tu verras ce que c’est la vraie corruption parce qu’apparemment, toujours dans le souci de rester correcte je ne parlerai pas d’ignorance, mais je dirais que tu manques d’infos,




      4



      4
        Otto
        14 septembre 2017 - 18 h 36 min

        J’ai fais plus de 43 pays dans le monde tin hinane donc je sais très bien comment fonctionne ce dernier, contrairement à toi qui vois l’Algérie comme un eldorado.
        Je te remercie de te soucier de ma vie, elle est plutôt pas mal par rapport à d’autres, le fait d’avoir fait le tour du monde plusieurs fois te laisse facilement penser que mon niveau aussi bien social qu’intellectuel est au dessus de la moyenne mais passons.
        Si le fait de dire la vérité te donne des démangeaisons à tel point que tu critique pour le plaisir de critiquer, donne nous toi ton analyse de la situation, fais nous part de ton savoir, ou alors serais-tu toi aussi un pur produit du fln qui a défaut de réfléchir et poser un diagnostic, préfère tirer à boulet rouge sur tout ce qui touche aux privilèges des cancres.




        2



        1
        Anonyme
        14 septembre 2017 - 20 h 50 min

        ma pauvre tinhinane, la chine aussi est un pays miné par la corruption; oui tout à fait la Chine , la première économie mondiale ! mais la chine crée des emplois , lutte efficacement contre la pauvreté , construit et le fait bien , préserve son patrimoine et le fait bien, etc. que peux tu citer que notre pauvre pays fait ou ferait bien ??? Rien malgré des milliards dépensés à tout va malgré un départ prometteur grâce à l’esprit d’indépendance de Boumediene!




        2



        1
          Anonyme
          14 septembre 2017 - 23 h 24 min

          a choisir vivre en Algerie ou en Chine ; de loin je prefere l Algerie ; en Chine la 2 eme ou 3 eme puissance mondiale , tu ne peux t exprimer comme tu le fais en Algerie ou sur le net ; ensuite la peine de mort la balle qui a été tiré est payé par la famille ne serais ce que pour un joint fumé ce qui est ni le cas en Algerie et ds les pays plus ou moins civilisé ; aux usa quelques etat la pratique mais pr les crimes de sang ; 1milliards 600 millions de chinois ; combien de chinois pensez vous en profitez du boum économique ? ils sont tous entassé ds une pièce de 20 metres comme des sardines ; aucunnes poses au travail ; leurs droits sont complètement bâclés même qd ils sont a l étranger ils ont peur de leur regime ; vs voyez que ce que vous voulez bien voir de la Chine. certes c’est un grand pays et une grande puissance mais ce n estpas une démocratie à l européenne ou américaine ; l Algérie et son peuple s y rapproche bien plus malgré que nous avons l islam comme religion d état. Demandez au chinois du peuple ils ne pourront meme pas vs répondre de crainte ; c’est pas notre cas en Algérie et hamdoulah.




          3



          1
    Les Égarés.
    14 septembre 2017 - 0 h 01 min

    Que les Criminels Terroristes créateurs de Daesh , c’est à dire les Dirigeants Américain s’occupent de leurs Vaches , leurs Tatouages , et arrêtent de GROSSIR.
    L’ALGÉRIE leurs dit…#0&+!*..%~∆∆¶π√ voir ailleurs.




    21



    13
      bird
      14 septembre 2017 - 10 h 57 min

      On peut constater effectivement que l’égarement ne vous à pas épargné ! Que viennent faire les vaches et les tatouages dans l’histoire ? Grossir en tant qu’état ? Chaque état veut grossir ,plus d’infrastructures ,de richesses ,de culture ,de tout ce qui peut apporter le mieux – être des populations .Un tatoué .




      4



      8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.