Rif : une députée interroge Le Drian sur le silence complice de la France

Rif Maroc France
La répression bat son plein dans le Rif marocain. D. R.

Par Sadek Sahraoui – La députée de La France insoumise, Mathilde Panot, a interpellé le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, sur la répression féroce qui s’abat sur les Rifains au Maroc et le silence complice de la France. Dans sa question orale au chef de la diplomatie française, la députée a demandé à connaître les options de principe qui animent le gouvernement français dans ce dossier. «Est-il guidé par une compréhension légitime des intérêts de la France qui s’articulent parfaitement avec le respect universel des droits de l’Homme et qui voit en le développement et en l’émancipation des populations du sud de la Méditerranée une condition du propre salut français ? Ou bien est-il englué dans un louvoiement inavouable que commande le service des intérêts des grands groupes du CAC 40 ?» s’est-elle interrogée.

L’intervention de Mathilde Panot, rappellent des spécialistes des relations franco-marocaines, s’imposait après que le gouvernement français eut commis, le 7 juin 2017, la faute de bafouer la loi de la République en s’inclinant devant des relais du Makhzen venus perturber le rassemblement légal et autorisé des associations marocaines des droits de l’Homme et de relayer en leur direction l’infâme accusation de «traîtrise» que le royaume accole à toute revendication de dignité et de justice sociale.

En acceptant de passer sous silence la répression de la population du Rif et le maintien sous blocus de cette région berbérophone traditionnellement frondeuse, Paris ne fait, en réalité, que protéger ses intérêts et ceux d’une monarchie moyenâgeuse. Le tout se fait bien évidemment au détriment des peuples de la région. Cette connivence entre l’Elysée et le Makhzen s’est développée notamment grâce à un soutien financier du régime et un financement généreux des campagnes de partis politiques de la gauche comme de la droite françaises.

Mais ces transactions ne sont pas circonscrites au domaine de la coopération économique. La communion d’intérêts se répercute avec force au niveau des relations politiques dont le terrain le plus frappant reste la gestion du conflit du Sahara Occidental, annexé par le Maroc depuis 1975, et la constance avec laquelle la France a apporté un soutien inconditionnel à Rabat et à ses prétentions hégémoniques. Et c’est cette politique qui risque aujourd’hui de faire basculer la région dans une instabilité durable.

S. S.

Comment (11)

    Benhabra brahim
    23 septembre 2017 - 1 h 12 min

    Une femme qui defend les…..droit de l homme???!!
    zaama jane d arc entaa les rifains seulement???!!..
    Mais les gars de gdim ezmik, torturés et jetés dans les geoles a dakhla, ce n’est pas marocain?? pour elle ils ne valent pas la peine d en parler!! (…)




    3



    4
    Moh
    22 septembre 2017 - 21 h 28 min

    Madame la journaliste, nous n’avons rien à cirer du Maroc et ses régions, pourquoi cette députée n’a pas posé de question au sujet des Sahraouis?
    Ces même Rifains oppriment les Sahraouis chez eux.




    8



    10
    Le Direct .
    22 septembre 2017 - 18 h 23 min

    Ce qu ‘ il faut retenir , quand vous parler du Maroc aux Membres du Gouvernement Français Hypocrites c’est que La Monarchie Marocaine à vendu son Âme au Diable nommé France et Israël depuis belle Lurette , alors pas de surprise si cette France – Israélienne Hypocrite prend toujours des positions Arbitraires en faveur de ce Lâche Marueccos , Le Faible Roitelet M6 ne possède que Le Fauteuil Monarque .




    14



    5
    HANNIBAL
    22 septembre 2017 - 10 h 56 min

    Madame la députée a soulevé le couvercle nauséabond de la plus grosse poubelle mondiale en matière de droits de l’homme, qui n’est en fait qu’un lupanar géant. la seule liberté tolérée dans ce protectorat est la prostitution, en concurrence
    avec la Thailande a proximité de l’Europe. madame la député le sait elle ? pas que le royaume est premier dans tout les domaines dans la traite de ses sujets avilis et qui se précipitent comme des esclaves pour baiser la main de leur roitelet.
    le mar »ok est le 98è département français après la Guadeloupe!!! elle n’a posé que la question du Rif, mais elle a oublié de poser la question cruciale du Sahara Occidental illégalement occupé depuis 41 ans et que la france soutient
    cette occupation pour bénéficier des dividendes de ce territoire non décolonisé et qu’au royaume du plaisir elle a tout les droits et en matière d’idh. n’en parlons meme pas le mar »oc se place derriere la Somalie elle aurait mieux fait de poser la question a jack lang, il lui aurait donné un aperçu grandiloquent sur le royaume de gomorrhe. espérons qu’elle fasse des émules au sein de cette assemblée, mais bon !




    23



    11
      Lyes Oukane
      22 septembre 2017 - 12 h 22 min

      @ Hannibal . Voici le classement officiel de quelques pays selon leur IDH ( Indice de développement humain sur 198 pays )
      Classement 2014 / 2015 :
      Algérie 88 ème – Jordanie 91 – Tunisie 103 – Libye 107- Egypte 117 – Palestine 120 – Irak 127 – Maroc 129 …

      Classement 2016 :
      Jordanie 75 – Algérie 82 – Libye 93 – Tunisie 94 – Egypte 106 – Palestine 112 – Irak 120 – Maroc 127 …

      On remarquera que tous les pays que j’ai nommés ont progressé de 6 ou 7 places dans ce classement et même plus . Tous ? sauf le royaume du cannabis et du vice qui stagne dans la déchéance en fin de tableau .

      J’ai volontairement rajouté quelques pays en conflits majeurs ( Palestine , Irak , Libye ) depuis plusieurs années en comparaison de notre voisin de l’ouest qui fanfaronne tous les jours sur son  » bien vivre  » .

      Enfin ,je rappelle aux sujets de sa très grassouillette majesté Momo Escobar que ce classement est fait par les Nations Unis et non pas par Boutef . Ils peuvent le consulter sur le net quand ils le veulent .




      24



      8
        HANNIBAL
        22 septembre 2017 - 12 h 35 min

        Merci Lyes de ton intervention .
        mes salutations a tous .




        16



        6
        Kra Di Kra
        22 septembre 2017 - 15 h 38 min

        Ce que vous documentez est helas une verite’, que ces troubles ne font que demasquer naturellement. Quand une condition-humaine se propage au point de toucher tout le monde, elle gagne le momentum avec une moindre eticelle, qui s’allume et que personne – ni la repression, ni autre chose n’etteindra. Le Maroc est entre’ dans la spirale du trou-noir, qu’on appercoit comme celle d’un ouragon, mais qui est en fait, celle du neant, ou ce qu’on appele « Khra Nagh Khra » (notion verifie’e: https://www.youtube.com/watch?v=PXcA-AX_DYk) – Ou les origines de cette arnaque dite « Maroc », invention franco-espagnole, « moyenne-ageuse » comme vous le soulignez bien.

        Cependant, ce fantasme moyennageux, n’a pas fait qu’un makhzen orphelin, mais plusieurs… dont le 1er est en Suisse. Son pere progeniteur s’appele Napoleon-III. Qui aura aussi produit la khorotia d’abdelkader, et d’autres encore et toutes celles de la region.

        Bref, les RIFs, il y en a bien plus d’un, depuis les Iles-Canari, jusqu’en Egypte, en passant par l’Algerie. Pour se rendre compte de l’existence d’un momentum mondial, autour du sujet, l’ecoute des discours ONUssiens de 2017, par les Presidents Francais et Americain et surtout leurs divergeances, renseignera qui voudrait savoir.

        L’erreur fondamentale du Makhzen Marocain est que la prostitution sur tous les plans, entre autre ceux cite’s dans votre commentaire, ne feront plusl’affaire. Tout tricheurs qu’ils sont(la maladie contracte’ par le regime algerien) ils veulent maintenant passer a la mathode Anglaise. La dominance des ex-colonies, non-pas par l’acces privilegie’ par la force aux rssources naturelles, mais par la dependance linguistique, avec une securite’ provenant de l’influence culturelle engendre’e grace a la superiorite’ culturelle intrinseque aux langues.

        [ Cette superiorite’ est percue dans la comparaison Francais-Arabe, et non Tamazight !!! ]

        Je ne sais s’il y en a parmis vos lecteurs, des gens suffisemment age’s, pour se souvenir des temps ou, les Algerois nous demandaient aux Kabyles et parfois Chawis, de leur compter dans leurs zanglais « aya hkina b’le zonglais dialekoum » – Ils faisaient reference a quoi exactement ?

        Au transformations et commutations grammaticales Amazighs (aleatoires et pas encore standardise’es/mises-a-jour) qui ressemblaient a l’Anglais, dont la grammaire est plus Germanique que Latine.

        Apres 2 siecles de saloperies/coucheries avec les Francais, l’Afrique du nord en general, n’a produit qu’un semblant de Creole, et non de Francais. Par contre, quelconque Amazigh(au-dela de la Kabylie), qui a le moindre souvenir de la langue de ses ancestres (Tamazight), s’impregne d’Anglais ou Allemand, rapidemment.

        Voila donc, la fin du commencement du debut de la fin de la fin du debut de la fin – de l’influence des Francais et leur langue.

        Cette fin n’est pas encore perceptible, mais elle est a l’horizon. Si vous pouvez percevoir le trou noir de Madjid Boutemeur, alors vous pourrez percevoir cette fin. Et si vous y arrivez comme le font des centaines de nord-Africains, vous courrez le risk de vous retrouver dans une Universite’ a enseigner le Savoir Pur, a des douzaines de Francais de 1ere ou subalterne classe, en Anglais ou Allemand- et de temps en temps, vous ferez l’effort de les aider, avec des tournures de phrase, complique’es… Mais, vous le ferez tout de meme, surtout envers les auto-aliene’s, dont lex mixage arabo-franchy, a produit un cercle infernal qu’on ne peut decrire que comme « prison mentale. »

        Note: Les Rifains se sont impose’s au Maroc, si ce n’etait le concours/participation des Francais et Espagnoles.

        Leur participation a ete’ « blanchie » par la notion dogmatique de « grace et guerre justifie’e  » [fondement de l’expansionisme du Catholicisme]- medite’e et redige’e chez nous, a Souk-Ahras, avant d’etre abandondonne'(dogme, chez nous aussi) et remplace’ par l’ijtihad ou jihadisme – lui aussi au profit d’autre Sieurs.

        L’heure et l’imperatif n’est plus aux abandonnements, mais a la proclamation de ce qui est notre dans son authenticite’. Il se produit un desastre naturel, il y a 10 mille ans, dont temoigne le cisaillement/coupre du gibraltar qui causa la destruction de notre civilisation originele, connue sous le nom de l’Atlantide. Bonne lecture https://www.youtube.com/watch?v=O-6TNKjgQ6k




        0



        7
    Bachire
    22 septembre 2017 - 10 h 17 min

    Bravo Madame, mais vous semblez oublier que tous les pays du Maghreb sont sous la pression de leurs populations qui désirent vivre dans la dignité en profitant des richesses générées par le sous-sol de leurs pays




    11



    16
    Algérie Authentique
    22 septembre 2017 - 10 h 16 min

    qu’est ce qu’on en a à f… du rif ? nous ce qu’on veut c’est que la culture du cannabis disparaisse ! ‘va falloir le faire nous mêmes un jour ou l’autre !




    23



    5
    zoheir
    22 septembre 2017 - 9 h 54 min

    Madame la deputee !
    La parole est d ‘argent et le silence est d’or! Le RIF ce n’est pas KIF KIF que la SYRIE ! Le silence permet a la France de faire chanter davantage sa majetski momo escobar! On ne tue pas la poule aux oeufs d’or.




    23



    5
    Anonyme
    22 septembre 2017 - 8 h 27 min

    Cette député est déconnectée de la realpolitique de son pays.Elle ne devine pas que la France veut protéger le Maroc comme un de ses territoires d’outre mer.




    26



    6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.