Rachid Nekkaz agressé physiquement par le fils d’Amar Saïdani à Paris

Rachid Nekkaz. D. R.
Rachid Nekkaz. D. R.

Rachid Nekkaz a été agressé physiquement par le fils de l’ancien secrétaire général du FLN, Amar Saïdani, à Paris. C’est Rachid Nekkaz lui-même qui s’est filmé, le visage ensanglanté. «Regardez le fils de Saïdani, il veut me tuer !», s’écriait l’agitateur politique dans sa vidéo (voir ci-dessous) où on voit une personne se voilant la tête, encerclé par des policiers français qui tentaient difficilement de s’interposer entre elle et la victime. Cette dernière répétant à tue-tête que le fils de Saïdani«est un criminel». Il semble que la vidéo a été filmée près de la résidence d’Amar Saïdani, à Neuilly, dans la banlieue cossue de Paris. Rachid Nekkaz s’est également filmé dans l’ambulance qui le conduisait à l’hôpital.

L’agitateur politique qui s’est illustré par ses actions de rue en France notamment, où il traque les biens immobiliers de personnalités politiques algériennes, venait de rentrer de Birmanie où il s’était rendu via le Qatar. Il avait été interpellé par les autorités de ce pays avant d’en être expulsé. A Doha, il avait été interdit d’accéder à bord d’un avion de Qataria Airways, alors qu’il se rendait en Malaisie pour, avait-il affirmé, «venir en aide aux Rohingyas». Il était accompagné du député islamiste Hassan Aribi, qui avait été chargé de relayer l’information via les réseaux sociaux.

K. B.

Erratum

Il ne s’agit pas du fils de Saïdani, mais de son neveu et gendre.

Comment (191)

    Anonyme
    10 octobre 2017 - 20 h 07 min

    Les harkas de france trouve le pretexte parfais pour deverse la haine sur le pays _pourriture il faudrait des beaucoups comme le fils da saadani




    2



    3
    Anonyme
    10 octobre 2017 - 18 h 48 min

    Bravo à Nekaz.Je n’ai jamais été trop fan de ce que fait ce Monsieur, mais là je suis 100% avec lui. A moins d’avoir une explication claire des origines de la fortune de cet ancien drebki.




    2



    4
    water water
    10 octobre 2017 - 16 h 57 min

    Le problème ce n’est pas l’agression, mais la brutalité extrême de l’agression , ce qui laisse croire que c’est programmé.
    L’agresseur a agit comme s’il était en danger de mort , ce qui n’a aucun sens.




    0



    3
    Malika
    8 octobre 2017 - 23 h 01 min

    Comment se fait-il qu’il se retrouve chez fafa alors qu’il a déchiré son passeport. Un harki sans scrupules ce Negaz.




    5



    8
      USMS
      10 octobre 2017 - 6 h 26 min

      les visas et les cartes de séjours ne sont pas fait pour les chiens, madame.




      2



      3
    taghast
    8 octobre 2017 - 10 h 31 min

    Il est en France, alors s’il a des preuves qu’il les communique à la justice. Il a les moyens de se payer des avocats pour les confondre dans ce cas. Et on sera très heureux que justice soit faite! S’il n’en a pas qu’il arrête son cirque. Comme celui du vol, à Alger, de ses prétendus signatures pour la dernière élection présidentielle qui l’ont empêché d’être candidat.




    6



    9
      Anonyme
      8 octobre 2017 - 15 h 57 min

      Heureusement qu’il y a encore des gens, comme lui, qui dénoncent publiquement le vol et le détournement, inadmissibles, des richesses du pays et des algériens.
      Et, malheureusement pour ce pays et pour le peuple algérien, il y a encore des «attentistes» qui optent pour la posture de l’autruche qui se fait déplumer tout en persistant à croire qu’elle n’est en rien concernée par l’appétit des loups qui salivent autour d’elle. Elle fait mine d’ignorer que son tour viendra inévitablement et qu’elle sera dévorée sans qu’elle puisse crier au secours.




      13



      5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.