L’assassin israélien d’enfants à Gaza Amir Peretz invité au Maroc

Amir Peretz
Amir Peretz,ancien ministre israélien de la Défense. D. R.

L’invitation adressée par le Makhzen à l’ultrasioniste Amir Peretz, ancien ministre israélien de la Défense d’origine marocaine, à la conférence internationale de l’Assemblée parlementaire de la Méditerranée (APM) sur la facilitation du commerce et des investissements qui s’est tenue les 8 et 9 octobre au siège du Parlement marocain, à Rabat, a scandalisé l’ensemble de l’opinion marocaine et arabe.

Précédé par sa réputation glaçante de «criminel de guerre», Amir Peretz, présent dans la capitale marocaine, a provoqué une levée de boucliers parmi tous ceux qui militent avec détermination au Maroc contre la normalisation des relations avec Israël. Mais le Makhzen ne semble pas s’en soucier. Comme pour mieux narguer ses sujets, Mohammed VI a fait dérouler le tapis rouge à son «ami» israélien.

Outrés, les membres de quatre groupes marocains (le Groupement national d’action pour la Palestine, le PJD, l’Union marocaine du travail et la Confédération démocratique du travail) ont dénoncé la présence d’Amir Peretz à Rabat comme une «violation de la décision de la Ligue arabe de boycotter Israël». Par le biais d’une lettre ouverte cinglante, ils ont d’ailleurs fait part de leur plus vive réprobation.

Cette séquence confirme à tous ceux qui en doutaient encore la collusion du Makhzen avec l’Etat voyou d’Israël. Elle confirme aussi la complicité du Maroc dans les crimes commis par l’armée israélienne à Gaza et au Liban. Elle accrédite également l’idée que le Comité El-Qods présidé par Mohammed VI n’est qu’une couverture pour déguiser la vile traitrise de Rabat vis-à-vis de la cause palestinienne.

Offensif, le Groupe d’action national pour le soutien à la Palestine a qualifié dans sa lettre l’invité sioniste de «criminel» et de «terroriste», soulignant que ce dernier «fait l’objet d’une plainte pénale auprès de la justice marocaine et internationale pour sa responsabilité dans les massacres, génocides, crimes de guerre, crimes contre l’humanité et terrorisme». Et de préciser que les Marocains refusent catégoriquement «toute forme de normalisation sioniste». Les élus du peuple ont tenu, d’ailleurs, à l’exprimer par le boycott de la conférence en question.

A signaler qu’un sit-in a été observé dimanche soir devant le Parlement avec la participation justement de députés et de membres du Groupe d’action nationale pour le soutien à la Palestine. «Nous sommes contre la normalisation des relations avec Israël d’une manière générale», a précisé un des manifestants.

Le projet de loi interdisant toute normalisation des relations avec Israël pourrait, selon les députés, reprendre la tête de liste à la rentrée parlementaire. De nombreux Marocains considèrent en effet la présence de Peretz à Rabat comme une «normalisation» déguisée des relations avec Israël, alors que d’autres évoquent une «dangereuse infiltration» de cet ancien ministre d’origine marocaine. Né en 1952 à Bejaâd, il avait émigré vers Israël avant de devenir ministre de la Défense en 2006. La même année, trois avocats marocains avaient déposé une plainte contre lui pour «crimes de guerre» au Liban, assurant que leur plainte est «recevable» étant donné que le responsable israélien est d’origine marocaine. De nombreuses personnalités israéliennes transitent régulièrement par le Maroc sans être inquiétées par le Makhzen.

S. S.

Comment (48)

    Anonyme
    12 octobre 2017 - 11 h 15 min

    Il va venir donner ces nouvelles instructions à bouffy le roitelet 666.




    0



    1
    Benhabra brahim
    11 octobre 2017 - 7 h 15 min

    Concernant son cv,cet ex ministre de la defense sionoiste n a pas fait long feu.C est durant cette periode que son armee a prit une raclee memorable de la part de Nasr allah!!!..apres coup il a ete foutu dehors avec bruit et fracas.Pour moi,elmarroqui ne ramasse que des « rates »(loser),et secondo histoire de rendre coup pour coup,aider et soutenir par tous les moyens le hezbo allah libanais.Les sionistes(israel etant le nom d un prophete et donc en aucun cas l assimiler a un nom d un pays ou a une agence de voyage ou a un shampoing ou a quoique ce soit d autre) ont une peur tres tres profonde de Nasr allah
    D ailleurs le zaama soit disant fameux mossad ont essaye et essaye toujours de l eliminer .C est echec apres echec.
    Dans ce registre ,il faut aussi signaler que durant la periode ou ce maroquo sioniste etait ministre de la defense,un groupe d agent du mossad ont ete arretes en jordanie,Un autre ratage.
    Apres quoi a ce jour il y en a qui continuent a chialer pour ……………………………….l ouverture de la frontiere avec ce pays ……Yawe l algerien mahouch etnah kima djeha:Le dicton:..elli kersou lahnech(1963) ewili ikhaf ma tarfa.A bon entendeur salut..




    4



    0
    Felfel Har
    10 octobre 2017 - 23 h 19 min

    Il y a fort à parier que ce monstre est revenu pour s’enquérir de sa progéniture abandonnée depuis des années et de la propriété que le roi lui a promise. Le roi aime bien se rappeler au bon souvenir des sionistes, coupables de génocide en Palestine occupée. Leur amitié lui importe beaucoup, car ce sont les seuls amis qu’il a su conserver. Où était donc le commandeur des croyants quand Gaza succombait sous les bombes de « ses amis »? J-J Rousseau a déjà comdamné de tels comportements: « Laisser commettre des crimes qu’on peut empêcher n’est pas seulement en être témoin, c’est en être complice ». Qui empêche King Kong IV d’intercéder auprès de « ses amis » pour venir en aide aux Palestiniens?




    8



    0
    Le Direct .
    10 octobre 2017 - 21 h 47 min

    POUR N’AVOIR PAS MESURE LES LIMITES ET LE CARACTÈRE INHUMAIN DE SON AVENTURE, LE NAZISME A ÉTÉ VAINCU ET JETÉ DANS LES PAGES LES PLUS SOMBRES DE L’HISTOIRE. LES JUIFS ONT PAYE UN LOURD TRIBUT ET FRÔLÉ LA DISPARITION. ONT-ILS AUJOURD’HUI PERDU LA MÉMOIRE AU POINT DE VOULOIR IMITER LEURS BOURREAUX SUR LE PEUPLE PALESTINIEN QUI LUI EST CHEZ LUI SUR CES TERRES .




    40



    1
    Le Direct .
    10 octobre 2017 - 21 h 45 min

    Valérie Trierweiler révèle comment le roi du Maroc corrompt les dirigeants politiques français
    Article | 6. septembre 2014 – 6:23

    Nicolas Sarkozy et Mohammed VI à Rabat. D. R. Pendant la cérémonie des obsèques de Nelson Mandela, en conversation détendue avec Hollande, «Sarkozy lui détaille la somptueuse propriété que le roi du Maroc met à disposition de sa famille». Le fait, peu honorable pour le souverain marocain et, en même temps, révélateur de la connivence de Paris avec Rabat, est rapporté par Valérie Trierweiler, témoin de premier plan – en qualité d’ancienne compagne du président François Hollande – dans son livre Merci pour ce moment, qui fait des ravages en France actuellement. Cette petite phrase a une grande signification. Elle confirme la collusion entre le Makhzen et l’Elysée et montre surtout que le pouvoir français, qu’il soit de gauche ou de droite, entretient une relation plus qu’étroite avec la monarchie marocaine, bâtie sur la corruption et des intérêts qui concernent moins les peuples des deux pays que leurs dirigeants, ainsi que l’a fait remarquer Algeriepatriotique dans plusieurs articles. Que Maroc soit perçu par les dirigeants français comme une partie de la France, la preuve en est justement donnée par le fait qu’ils s’y conduisent comme s’ils étaient chez eux. «La somptueuse propriété» dont parle Sarkozy est certainement ce grand domaine qui porte bien son nom, Jnane Lekbir, situé à trois kilomètres de Marrakech, appartenant bien sûr à Mohammed VI, et où a séjourné l’ancien président français, en mars 2013, avec Carla Bruni. Quelques mois après, durant cet été, c’est Chirac qui a bénéficié d’une résidence royale conforme à ce que voulait son épouse Bernadette : spacieuse et entourée de murs pour garantir la discrétion. Il y était au moment où un détenu en grève de la faim décédait dans une prison marocaine. Le roi, sourd aux plaintes de «ses sujets», est par contre très attentif aux desiderata des présidents français qui viennent passer des vacances au Maroc. Il va même plus loin en mettant carrément le royaume au service de la France. En affaires, les dirigeants marocains sous-traitent pour leurs protecteurs français, dont les multinationales cherchent des ouvertures en Afrique, par l’entremise de ses filiales déjà existantes au Maroc. En retour, la France s’efforce d’être un allié inconditionnel du royaume chérifien. C’est une entreprise difficile pour l’Elysée. Les couacs sont nombreux, comme lorsque l’acteur espagnol Javier Bardem a relaté crûment ce que pense du royaume chérifien l’ambassadeur de France aux Etats-Unis : «Le Maroc est une maîtresse avec laquelle on couche toutes les nuits, dont on n’est pas particulièrement amoureux mais qu’on doit défendre.» Mais le plus important pour le Makhzen, c’est que la France accorde une véritable protection au Maroc. C’est la contrepartie offerte aux largesses du roi. Tout le monde a fini par comprendre pourquoi les responsables français ferment les yeux sur les atteintes aux droits de l’Homme commis sous les ordres du Makhzen.




    14



    1
    Le Direct .
    10 octobre 2017 - 21 h 43 min

    Corruption de journalistes français par le régime marocain : black-out total en France
    Article | 18. décembre 2014 – 11:21
    Des révélations qui mettent à mal la crédibilité de certains médias français. D. R.
    Des révélations qui mettent à mal la crédibilité de certains médias français. D. R.

    Les graves révélations faites par le hacker «Chris Coleman» sur notamment les relais médiatiques du Makhzen sont passées sous silence en France. Le contenu des documents confidentiels publiés par ce hacker marocain n’est pourtant pas sans intérêt pour les médias français, puisque certains «câbles» traitent des journalistes «mercenaires de la plume» au profit du Makhzen et de sa diplomatie. Ces «câbles», dont le contenu a été authentifié et en tout cas jamais démenti, ont fait le buzz sur la Toile. Mais ils n’ont nullement fait réagir la presse française, habituellement prompte à rebondir sur la moindre information qui viendrait du Maghreb. Parmi ces câbles compromettants, des emails échangés entre Ahmed Charaï, à la tête d’un empire médiatique créé grâce aux financements du Makhzen, et quelques journalistes français, et pas des moindres, qui s’avèrent «des mercenaires de la plume». Ces journalistes grassement payés par le Makhzen, par le biais d’Ahmed Charaï, qui dirige aussi le site l’observateur.ma, sont José Garçon, journaliste au quotidien Libération, Mireille Duteuil, rédactrice adjointe au service monde du Point, Vincent Hervouët, rédacteur dans la chaîne de télévision française LCI, et Dominique Lagarde, journaliste au service monde de l’Express. Des noms dont Algeriepatriotique a fait l’écho dans un article intitulé «Des mails confirment la corruption de journalistes français par Rabat pour s’attaquer à l’Algérie» publié le 21 octobre dernier. Les en-têtes des emails échangés entre ces journalistes et le fameux Ahmed Charaï contiennent une signature cryptographique démontrant qu’ils sont authentiques et qu’ils n’ont donc pas été modifiés ni «caviardés», mais qu’ils sont bien tels que les ont reçus leurs destinataires, à l’époque. Ces emails, authentifiés par des experts, parlent de remise d’argent à ces journalistes français en contrepartie d’articles «complaisants» en faveur du Maroc et de son projet d’autonomie du Sahara Occidental. Par exemple, Vincent Hervouët a reçu 6 000 euros pour ses articles propagandistes écrits en septembre dernier dans l’Observateur et Foreign Policy. Dominique Lagarde a perçu 12 000 euros pour deux mois de lobbying médiatique anti-algérien. De grosses pointures, bien connues dans le paysage médiatique français, dont les faits qui leur ont été reprochés ne devraient normalement pas passer sous silence. Car il s’agit bel et bien d’une atteinte à l’éthique journaliste et à la déontologie qui régit la profession de journaliste. Ces pratiques douteuses et controversées du Makhzen jettent ainsi le discrédit sur ces journalistes, mais aussi portent atteinte à la crédibilité des médias dans lesquels ils travaillent. Pourquoi, donc, ce silence assourdissant des médias français qui n’ont pas pipé mot sur ces révélations ? D’autres journalistes ont-ils un fil à la patte et craignent-ils que le scandale les atteigne aussi ?




    11



    0
    Le Direct .
    10 octobre 2017 - 21 h 41 min

    Je m’étais fait à l’idée de ne plus écrire à propos de ces Lâches Dirigeants Marocains ou contre eux. Mais depuis que j’ai appris que ces gens méchants , détestables , méprisables , corrompus , n’arrêtent pas de nous prendre à part , par la ruse aux profits des sionistes qui les ordonnent et les dirigent au doigt et à l’œil , alors , j’ai publié ces quelques lignes , afin d’avoir ma place parmi ceux qui s’opposent aux activités diaboliques de ces Lâches Dirigeants Marocains et à leurs têtes ce faible et lâche et traitre et corrompu roitelet nommé MOMO6 .




    44



    1
    Les Égarés.
    10 octobre 2017 - 21 h 34 min

    Mohamed six est nul en Politique Étrangère , finalement le Maroc de Momo 6 n’est qu’un Satellite , une colonie , sous Autorité Sionistes USA , comme les Roitelet du Golf , Saouds et Cie …ces satellites n’ont aucune marge de manœuvre , souvent ces Roitelets sont tenus en Lesse , des dossiers compromettant dorment en Occident et sont un moyen de chantage , comme les Saouds Wahabites qui se sont tellement compromis avec l’Occident Usa , qu’ils deviennent des Chèvres …car aucune autre explication ne peux éclaircir les motifs de Momo 6 à inviter un Criminel ex ministre de l’entité Sioniste qui a du sang Palestinien sur les mains…en tout les cas Mohamed six à choisi Son Camp , celui de la trahison de la Cause et Droits des Palestiniens.




    44



    2
    Le Direct .
    10 octobre 2017 - 21 h 32 min

    Hitler à dit sur les sionistes que : J’aurais pu éliminé tous les sionistes de ce Monde , mais j’ai préféré en laisser quelques uns pour que vous sachiez pourquoi je les ai fait exterminer par le Feu ( Fours crématoires et pas par les Armes ) de 1939 à 1945 , parce qu’ils sont pires que les maladies mortelles , Alors après ma mort vous comprendrez qui étaient ces sionistes et là vous me donnerais raison , mais je serais mort , mais c’est pas grave puisque les générations à venir sauront comment combattre ces sionistes .




    22



    3
    Le Direct .
    10 octobre 2017 - 20 h 55 min

    Pour ceux qui douter de l’appartenance de ce faible et lâche roitelet nommé MOMO6 à l’organisation Mondiale du sionisme appelé ‘ ‘ Massouniya ‘ ‘ , celle qui décide et qui gère le sionisme mondiale , elle basée au Canada . Et pour cette venue au Marrueccos de ce Criminel et terroriste sur Le Peuple Palestinien , c’est la décision de cette même organisation nommée Massouniya qui à dit à ce faible et lâche roitelet , qu’elle en n’a mare de ces relations en cachette avec leur entité sioniste , alors , ils ont voulus nargués tout Le Monde Musulman par cette venue scandaleuse et Humiliante , qui dit mieux ??? Voila le vrai visage de ce lâche , ce traitre , ce moins que rien , cette pourriture , ce déchet humain nommé MOMO6 est les mots son,t faibles . Ho Peuple Marocain montrez nous avec qui vous vous aligniez ??? .




    9



    0
    Sprinkler
    10 octobre 2017 - 20 h 51 min

    Petite  » rétrospective  » : Après avoir soufflé à pleins poumons sur le brasier algérien durant les années 90, le Royaume d’Hélium VI envoie des légions de mercenaires prêter main forte aux sanguinaires de DAECH, Al Nosra et autre MUJAO…Pour aspirer un maximum de pétrodollars, il s’alliera aux pétro-terroristes d’Arabie dans leur expédition punitive contre le pauvre peuple yéménite et comme on ne prête qu’aux riches, la  » cause palestinienne  » ayant épuisé tout crédit à ses yeux, c’est à ses bailleurs de fonds enturbannés que Michou Escobar offre ses services, en chair et en âme…




    10



    0
    BEKADDOUR Mohammed
    10 octobre 2017 - 20 h 24 min

    Les enfants, du bébé à l’adolescent, palestiniens étant des « mécréants », normal que l’émir escroc des croyants ne s’émeuve pas, il a eu la garantie d’avoir, assuré, le repos éternel… Une interview des enfants palestiniens est indispensable ! Quant aux bébés judéoisraéliens, pas de problème, ce sont les zenfants de l’émir des croyants !




    9



    0
    karimdz
    10 octobre 2017 - 20 h 22 min

    Les liens entre isra heil et sa médiocrité assassin 2 puis son fils mimi 6 ne sont jamais démenties, elles sont très étroites, et encore aujourd’hui, le grand bordel à ciel ouvert, est devenu un recruteur pour l entreprise criminel daechiste des sionistes.

    Quoi de plus naturel, que la visite d anciens ou criminels en exercice isra heil liens.




    9



    1
    Sprinkler
    10 octobre 2017 - 19 h 09 min

    Ces deux vestiges du colonialisme – l’Israël et le Maroc – sont consubstantiels, pour ne pas dire consanguins…Le Maroc a grand besoin de  » l’expérience  » israélienne en matière de répression, de spoliation, d’annexion…etc…Gonflé à bloc par ses soutiens sionistes, Baudruche VI se permet toutes les incartades, y compris le sacrilège d’appeler à sa table une vermine sioniste de la pire espèce…




    12



    0
      Chaoui
      10 octobre 2017 - 20 h 09 min

      Mais non ! Ce ministre israélien Amir Peretz est…MAROCAIN. Il est au Maroc chez-lui, comme 90.000 d’autres bi-nationaux maroco-israélien résidant actuellement au…Maroc et qui ont, oui, la double nationalité !…Cette info est en ligne…




      7



      0
        Sprinkler
        10 octobre 2017 - 21 h 08 min

        Bonsoir Chaoui… » Marocain  » ou  » israélien « , la nuance est ténue, mais tu fais bien de rappeler qu’au Maroc ce boucher de Gaza est chez lui !




        9



        0
    Anonyme
    10 octobre 2017 - 18 h 04 min

    Le Makhzen est un habitué. Il a déjà invité plusieurs criminels Israéliens contre le gré de son peuple, et trahi les arabes en 1967 d’après les dires des Israéliens eux mêmes. C’est maintenant de notoriété publique. C’est assez normal car ce pays est un bachaghastan au service de ses maîtres. Sans notre révolution nous serions probablement dans la même situation, soumis à des bachaghas au service de la France, et ce par région.
    Gloire à nos martyres.




    14



    5
    Makhloufi
    10 octobre 2017 - 16 h 57 min

    Et dire que Mahmoud Abbes a soutenu a chaque fois le Roitelet M6 dans sa colonisation du Sahara occidental rien que pour plaire aux bedoins des feodales Monarchies arabes du Golfe.




    11



    5
    PRAGMATISME
    10 octobre 2017 - 15 h 58 min

    Voyant qu’à tort ou à raison l’Algérie est du côté palestinien à vie alors certainement il espérait qu’en présence d’un Israëlien ,l’Algérie va boycotter cette conférence ce qui arrangerait ses affaires.C’est probablement pour ça qu’il l’a invité et si son plan marchait chaque fois qu’il y aurait des conférences,au Maroc, semblables réunissant lese pays méditerranéens il récidiverait.




    10



    3
      Sprinkler
      10 octobre 2017 - 21 h 02 min

      Bonsoir PRAGMATISME…L’Algérie a-t-elle vraiment besoin de ce  » repoussoir nauséabond  » ( la promiscuité sioniste ) pour ne pas honorer de sa présence ces séminaires et conférences que le Royaume du cannabis et de tous les vices tient dans ses palais dorés…Il y a longtemps que l’Algérie a réduit à leur plus simple expression ses relations avec cet narco- état voyou que la Providence nous a imposé au…coucher.




      6



      0
    BabElOuedAchouhadas
    10 octobre 2017 - 15 h 29 min

    Ce criminel de guerre est aussi responsable des massacres de 236 libanais constitués ju de femmes et d’enfants lors de la guerre du Liban en 2016 notamment dans les bombardements de Ghana1 et 2 au Sud du Liban.
    Pour le reste, je dirais que rien ne doit nous étonner du moment qu’il ya une Entité Sioniste au Moyen Orient et une autre en Afrique du Nord ayant les même politiques et la même stratégies envers leurs voisins.




    12



    4
    Lghoul
    10 octobre 2017 - 15 h 15 min

    Mais ce n’est pas nouveau tout cela ! Il y a eu normalisation entre israel et le maroc depuis qu’ils ont aidé le roi a éliminer Ben Barka a paris. Ce sont leur service qui l’ont fait venir de suisse a paris en 65.
    Pour rappel, Mehdi Ben Barka a appelé l’armée marocaine a ne pas aller en guerre contre leurs frères algériens pendant la guerre des sables. Si Ben Barka avait pris le pouvoir, aujourd’hui toute l’afrique du nord sera unie. Alors demandez vous qui ouvre les bonnes portes au roitelet pour trouver des credits et qui le conseille sur la stratétégie a adopter envers l’Algerie etc. Ce n’est certainement pas moulay driss.




    15



    3
    bruit de bottes
    10 octobre 2017 - 14 h 41 min

    Que dire alors des assassins des Algériens pour qui on a déroulé le tapis rouge et reçu avec les « honneurs » au palais d’El-Mouradia. Chacun reçoit les assassins qui arrangent ses intérêts..




    22



    28
      Bacchus
      10 octobre 2017 - 17 h 10 min

      Bien vue !




      6



      4
      RezkideBelcourt
      10 octobre 2017 - 17 h 32 min

      Ces assassins d’algériens sont algériens




      6



      14
    Moskosdz
    10 octobre 2017 - 14 h 21 min

    Les Israéliens sont chez eux au Maroc, mais inversement les Musulmans Marocains ne sont pas chez eux en Israël.




    29



    6
      Bacchus
      10 octobre 2017 - 17 h 06 min

      Les musulmans ne sont chez eux qu’en Arabie maudite.




      2



      12
    ZA DIGUE 2 VOL - TERRE
    10 octobre 2017 - 14 h 03 min

    Voici un article paru dans le journal « time of israël » (By SUE SURKE Soctobre 16, 2016, 3:29 9) pour avoir un aperçu sur le maroc… bonne lecture !

    Le Maroc a “aidé Israël à gagner la guerre des Six Jours” en prévenant les renseignements. Le roi Hassan II a fourni des enregistrements top secrets des discussions entre les dirigeants arabes avant la guerre, dit l’ancien chef des renseignements militaires.
    Israël devrait largement remercier le Maroc pour sa victoire contre les ennemis arabes pendant la guerre des Six Jours de 1967, selon les révélations d’un ancien chef des renseignements militaires israéliens.
    En 1965, le roi Hassan II a transmis à Israël des enregistrements d’une rencontre cruciale entre les dirigeants arabes où ils discutaient de leur préparation à la guerre contre Israël.
    Cette rencontre a non seulement révélé que les rangs arabes étaient divisés – d’importantes disputes ont éclaté, par exemple, entre le président égyptien Gamal Abdel-Nasser, et le roi Hussein de Jordanie, mais aussi que les pays arabes étaient mal préparés à la guerre, a déclaré ce week-end le général Shlomo Gazit au quotidien Yedioth Ahronoth.
    En se fondant sur ces enregistrements, ainsi que d’autres renseignements rassemblés dans les années précédant la guerre, Israël a lancé une frappe préventive au matin du 5 juin 1967, bombardant les aérodromes égyptiens et détruisant presque tous les avions de chasse de l’Egypte.
    Pendant la guerre, qui a pris fin le 10 juin, Israël a saisi la bande de Gaza et la péninsule du Sinaï à l’Egypte, la Cisjordanie et Jérusalem Est à la Jordanie, et le plateau du Golan à la Syrie.
    Le roi Hassan II avait secrètement enregistré la réunion de 1965 parce qu’il ne faisait pas confiance à ses invités de la Ligue arabe, a annoncé Yedioth.
    Il avait initialement autorisé une équipe commune des renseignements intérieurs et extérieurs israéliens, le Shin Bet et le Mossad, connue sous le nom des « Oiseaux », à occuper un étage entier du luxueux hôtel de Casablanca où se déroulait la conférence. Cependant, craignant que les agents ne soient remarqués par les invités arabes, le roi leur avait demandé de partir à la veille de la conférence.
    Pourtant, selon Rafi Eitan, homme politique israélien et ancien officier des renseignements, qui codirigeait « les Oiseaux » avec Peter Zvi Malkin, légende du Mossad, les Marocains « nous ont donné les informations nécessaires, et ne nous ont rien refusé » juste après la fin de la conférence. Il n’a pas été précisé si Eitan avait parlé auYedioth ou avait déjà fait cette déclaration.
    Meir Amit, chef du Mossad à l’époque, avait décrit l’opération marocaine comme « l’une des gloires suprêmes du renseignement israélien » dans un mémo adressé à Levi Eshkol, alors Premier ministre.
    Les dirigeants arabes s’étaient secrètement réunis en septembre 1965 à l’hôtel de Casablanca, avec leurs chefs des renseignements et des armées, pour discuter de savoir s’ils étaient prêts à une guerre contre Israël, et, dans ce cas, pour décider de créer ou non un commandement arabe commun pour un tel conflit.
    Il y avait eu un accord sur le besoin de se rassembler pour la guerre, a annoncé Yedioth Ahronoth, et les commandants militaires avaient ouvertement parlé de leurs capacités.
    Les enregistrements des discussions avaient été transmis au département de recherche de la Direction des renseignements militaires d’Israël, où ils avaient été traduits en hébreu.
    «Ces enregistrements, qui étaient vraiment une réussite extraordinaire des renseignements, nous ont encore montré que d’une part, les états arabes se dirigeaient vers un conflit auquel nous devions nous préparer. D’autre part, leurs divagations sur l’unité arabe et l’existence d’un front uni contre Israël ne reflétaient pas l’unanimité réelle entre eux», a déclaré Gazit, qui dirigeait à l’époque le département de recherche.
    Le général Uzi Narkiss, le ministre de la Défense Moshe Dayan et le chef d’Etat-major Yitzhak Rabin dans la Vieille Ville de Jérusalem pendant la guerre des SIx Jours, en juin 1967.
    Grâce aux enregistrements, et à d’autres sources, « nous savions à quel point ils étaient peu préparés à la guerre, a continué Gazit. Nous avons conclu que le Corps des blindés égyptiens était dans un état pitoyable et qu’il n’était pas prêt au combat.»
    Le commandant des Corps blindés de l’armée israélienne à l’époque, le général Israël Tal, «a rejeté notre opinion avec mépris, a déclaré Gazit, disant que leur situation ne pouvait pas été si grave. Nous avons ensuite vu qui avait raison»
    Les renseignements de ces enregistrements ont donné au gratin militaire israélien le sentiment « que nous allions gagner la guerre contre l’Egypte. Les prophéties de malheur et le sentiment d’une défaite imminente étaient majoritaires en Israël et chez les responsables extérieurs à l’establishment militaire, mais nous avions confiance en nos forces. »
    Gazit a été nommé à la tête des renseignements militaires après l’échec de ceux-ci à anticiper les attaques de l’Egypte et de la Syrie contre Israël à Yom Kippour en octobre 1973.

    READ MORE ON: Guerre des Six Jours, Maroc, Agence de renseignements israéliens, Shin Bet, Mossad, Relations Israël-Maroc, Rafi Eitan, Histoire d’Israël…




    20



    6
    HANNIBAL
    10 octobre 2017 - 13 h 48 min

    El mar’ok ne rate pas une occasion de faire parler de lui Timide réaction des lèches babouches habitué a ramper devant le
    roitelet illégitime qui ne se cache plus de rouler pour les $ionistes la politique etrangère du royaume est aux mains d’Azoulay et Bouboule VI ne fait que suivre les directives comme un gérant d’épicerie avec son patron et son titre
    d’amir qu’il s’est attribué perd de la valeur au fur et a mesure que s’étale sa forfaiture et 0 = 0 .




    9



    3
    PRAGMATISME
    10 octobre 2017 - 13 h 31 min

    Le Maroc,sachant que l’Algérie est répulsive envers tout ce qui vient d’Israël ,a d’une manière délibéré et diplomatique invité l’Algérie à boycotter cette conférence de l’AMP. Comme ça s’il y a des décisions à prendre au niveau de cette organisation l’Algérie s’est écartée d’elle même et le chemin sera libre pour le Makhzen.




    4



    4
    condor
    10 octobre 2017 - 13 h 31 min

    c’est normal, un pays pareil qui se croit meilleur que les autres pays d’afrique, et devient tout petit devans les grands, finance et soutient les pays terroristes.




    8



    1
    HANNIBAL
    10 octobre 2017 - 13 h 21 min

    Quoi de plus normal que l’amir des croyants reçoit un amir perezt un ami d’enfance de son papa hassan dos .
    Barabas VI en tant que président du comité El Quds ne peut que s’applatir devant ses maitres et de tout temps el
    mar »oki du mokhrib a trahi la cause des palestiniens déja en 65 par son père ( Le Maroc a “aidé Israël à gagner la guerre des Six Jours” en )…dans ce lupanar géant toutes les fourberies se cotoient et c’est pas moi qui l’invente en plus 2 criminels qui s’assemblent a notre frontière Ouest je flaire d’ici une odeur khanza ha oui ça laisse des traces !

    Ho ! lune de miel lune de fiel .




    7



    2
    Anonyme
    10 octobre 2017 - 13 h 07 min

    Primo: Ce Pertz est né au Maroc et a même exercé comme ministre sous HassanII. Émigré en Israël il milita au sein du parti travailliste de Shimon Perès, Terroriste de l’Irgoun et Prix Nobel de la Paix…éternelle pour les Palestiniens. Gravissant les échelons, il remplaça Ehud Barak (Premier ministre qui serra la main du président algérien lors des obsèques de Hassa II) à la tête de son parti et le remplaça comme Premier ministre après Olmert (le remplaçant de Sharon). En 2006, alors ministre de l’environnement de Netanyahou, il patricipa à une conférence à Rabat et fut reçu par M6 (Amir el mouminine recevant Amir-le-Juif ! Cocasse, hein?)
    Secundo: La terroriste Tzipi Livni, ministre des AE de Sharon, visita le Maroc juste après les massacres de Ghaza. La femme de Homo6 lui offrit un collier de diamants alors que les manifestations de Marocains contre cette visite furent réprimées dans le sang mais M6 .
    Teroi: le site Djazaïress note que, en 2012, plus de 150.000 Marocains sont nés en Israël de parents Marocains de confession juive, installés dans ce pays d’assassins et ayant gardé leur binationalité…………………




    24



    5
      zaatar
      10 octobre 2017 - 14 h 14 min

      On en déduit donc, sans risque de se tromper, qu’Israël est le second pays adepte des pétards long format et de la poudre blanche à sniffer, le second pays producteur de péripatéticiennes livrables à domicile, le pays instigateur de tous les conflits au monde de part ses espions et le pays fabricants de terroristes par excellence.




      16



      3
      Krimo
      10 octobre 2017 - 16 h 18 min

      Anonyme, (10 octobre 2017 – 13 h 07 min)

      «Ce Pertz est né au Maroc et a même exercé comme ministre sous HassanII»

      Amir Peretz est effectivement né au Maroc. Il avait 4 ans (1956) quand sa famille quitta le Maroc pour Israël où il vit jusqu’à ce jour. De fait il n’a jamais été ministre de Hassan Dos. Par contre c’est l’un des rares juifs sépharades à avoir occupé une haute fonction dans le gouvernement israélien. Aurait-il de par sa naissance conservé son statut de binational Ɂ Va savoir avec cette engeance.

      Son prénom a l’état civil est Armand, comme de coutume, et il devient Amir (son prenom de baptême) pour s’affirmer juif.




      7



      2
        Le Patriote
        10 octobre 2017 - 20 h 05 min

        « Si ce n’est toi, c’est donc ton frère ». Il n’a pas raison Anonyme mais il n’a pas tort non plus. Il y eut un haut responsable du gouvernement marocain, chargé de la formation professionnelle qui émigra non sans avoir formé bon nombre de ses . Les Marocains vous l’expliqueront. En attendant toi et Anonyme pourriez trouver un terrain d’entente en allant sur le lien: Différents récits sur le départ des juifs du Maroc dans les années 196o-197o




        4



        0
    Anonyme
    10 octobre 2017 - 13 h 01 min

    L’agenda royal prevoit tres prochainement la visite d’etat d’Abou Bakr El Baghdadi dans le cadre de la cooperation des… Hashachines!




    23



    6
    Algerientoutcourt
    10 octobre 2017 - 12 h 45 min

    Pour tous ceux qui avaient des doutes que la monarchie marocaine entretien des liens étroits avec l état sioniste, à présent avec la visite de cet ultrasioniste ex ministre de la défense israélienne reçu sur un tapis rouge vos doutes seront totalement dissipés….Par ses fréquentations le voisin de l Ouest inquiète beaucoup les pays du Maghreb et l Afrique subsaharienne….




    24



    5
    zaatar
    10 octobre 2017 - 12 h 38 min

    Amir Peretz doit certainement être un adepte des pétards long format et de la poudre blanche scintillante sur du verre. Il doit également et très certainement raffoler des péripatéticiennes à domicile et sur commande, tout comme il a du manigancer comme espion de par son pays d’origine et ses activités de terro de par le pays qui l’accueille. C’est très succinct mais révélateur que cette invitation de Peretz au pays de la chaude atmosphère et de l’esprit volatile.




    19



    5
    LE NUMIDE
    10 octobre 2017 - 12 h 33 min

    POURQUOI S’ETONNER : Les rois arabes ont toujours été en bon accord avec Israël leur cousine coloniale et leur fidèle alliée à Tel Aviv et Washington… Ces dernières années , leur alliance a cesse d’être sous la table mais sur la table pour fomenter avec Trump une guerre mondiale d’extermination contre les Perses au nom du prétexte fallacieux Zaama du Sunnisme de Las Vegas contre le Chiisme des iraniens et du Hezbollah libanais et les Alaouites de Syrie et autres Zaidites Houtis du Yemen. Guerre raciste et suprématiste Semitique. en vérité des arabes et des juifs qui se prennent pour des races supérieures et des peuples Elus de Dieu contre les Perses et contre tous les peuples de la Terre qu’ils veulent soumettre et dominer. Les mawalis, les mercenaires, les Chaouchs, les Hamamdjis idéologiques et les esclaves des Rois arabes, chez nous et ailleurs, se terrent devant tout ce déballage honteux qui démasque leurs mensonges, la surenchère sur la Palestine (juste pour fanfaronner et s’en prendre aux autres) et leur propagande à 4 sous … Amir Peretz le sioniste est chez lui royalement au Maroc.




    18



    9
      Anonyme
      10 octobre 2017 - 14 h 21 min

      Que viennent faire ici les arabes les juifs les perses les semites les la les chiites le hezbollah les alaouites les berberes les rois ? Toute cette litanie recurente et recurente et recurente une fois de plus, rien que pour commenter la visite d’un criminel a son ami le meutrier? Tout ce deballage litteraire pour passer un message subliminal (…)




      12



      6
        LE NUMIDE
        10 octobre 2017 - 15 h 47 min

        @anonyme : il n y a pas un évènement au monde sans son contexte .. sinon c’est des palabres de café .. si ce contexte a chatouillé quelque chose en vous , que nous importe .. il s’agit tout simplement de quelques vérités du contexte du concept de normalisation avec l’entité sioniste d’Israël .. (vous évoquez le subliminal dans le message , posez-vous la question à votre commentaire et à votre harangue hargneuse !! RELISEZ moi et relisez vous : je n’ai pas prononcé le mot Berbère ( que viennent faire les Berbères dans ces histoires de normalisation arabes et juives et dans leurs théâtres d’opération ? ) .. Vous voyez comment alors vous avez sublimé votre taupe raciste antiberbère qui vous ronge la moelle et l’intelligence et qui s’est révélée au grand jour !!!!! Voilà la vérité de votre Démangeaison .. vous vous êtes trahi ..votre truc c’est pas Israël , votre haine c’est le Berbère, le Perse , le GOYIM etc.. qui ne vous a pris aucun territoire mais qui est le miroir de votre déroute et de vos mensonges théologiques et idéologiques .. Tout le contexte que J’évoquais c’est justement ca !!




        4



        4
      ZORO
      10 octobre 2017 - 16 h 54 min

      Rien de nouveau chez le numide que la haine de l arabe qui l etouffe a jamais!!!!!SIGNE ZORO. …Z….




      4



      4
    Algérienne
    10 octobre 2017 - 12 h 32 min

    Ce n’est pas nouveau. c’est clair le Maroc a toujours été gouverné par les sionistes. D’abord les Marocains doivent cesser de normaliser avec leur mekhzen pour pouvoir refuser la normalisation avec l’état sioniste.




    27



    4
      Chaoui
      10 octobre 2017 - 20 h 22 min

      Mais ma…pauvre ! Malheureusement pour les VRAIS marocains (les berbères), les choses resteront telles qu’elles sont encore un petit moment. Lorsque le Sahara Occidental sera libéré de l’occupation marocaine et nos frères Sahraouis devenus indépendants et que nos frères Rifains leur emboîtant le pas reconstitue LEUR République, là ce sera le début de la fin de cette autoproclamée « monarchie » alaouite issue de brigands voleurs et criminels.




      2



      0
    zoheir
    10 octobre 2017 - 12 h 08 min

    Effectivement ! Il lui ramene des nouvelles de sa soeur une soldate juive que son pere a concu avec une maitresse sioniste ! Que dire de plus sur ce maudit royaume? A vomir!




    27



    5
    Otto
    10 octobre 2017 - 11 h 46 min

    Une rencontre familiale, quoi de plus normal pour minable6 que de recevoir son dégénéré de cousin venu de la maison mère, certainement pour lui dicter les ordres à exécuter la tête baissée.




    33



    7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.