Mission accomplie

Audrey Azoulay
Audrey Azoulay. D. R.

Par Rabah Toubal – Ils ont atteint leur objectif, celui de faire élire à la tête de l’Unesco Audrey Azoulay, fille d’André Azoulay, l’inamovible conseiller de Mohammed VI, et ancienne ministre française de la Culture. Les Etats-Unis et Israël, qui avaient annoncé leur retrait de l’Unesco, à compter du 31 décembre prochain, en raison de la «politisation» qu’aurait connu cette organisation de l’ONU ces dernières années, et de ses «positions hostiles à Israël», vont certainement reconsidérer leur décision et retarder, voire annuler leur départ. Et pour cause !

La nouvelle directrice générale de l’Unesco va mettre en œuvre leur feuille de route et tout faire pour bloquer ou au moins geler les décisions qui dérangeaient ou n’avaient pas plu à Washington et Tel-Aviv et à leurs alliés européens notamment, qui sont, comme les Etats-Unis, les principaux contributeurs au budget de cette organisation qui accuse un lourd déficit financier.

L’Autorité palestinienne, qui avait enregistré quelques avancées au sein de l’Unesco, où elle a été admise à siéger, il y a quelques années, pourrait les voir fondre comme neige au soleil, avec la nouvelle patronne de l’Unesco.

En outre, les projets qui n’avaient pas l’heur de plaire aux Etats-Unis et à leurs alliés, pourraient connaître une baisse drastique de leur financement.

Le forcing de Donald Trump a porté les fruits escomptés. Quelle sera la prochaine proie de ce prédateur insatiable ?

R. T.

Comment (18)

    Zoro
    15 octobre 2017 - 7 h 21 min

    @ AIT CHAALAL Le commentaire ci dessous est adressé à ait challal 14 oct 14 h 08




    0



    0
    Zoro
    15 octobre 2017 - 7 h 06 min

    Mieux que ça ? Il aurait dû lui offrir la guitare de matoub et celle de mehenni ! Signé zoro..Z…




    0



    0
      Mello.
      15 octobre 2017 - 11 h 48 min

      Zoro, tu dois comprendre que la guitare de MATOUB Lounes est bien accrochee , a jamais,dans sa demeure devenu un lieu de pelerinage pour ces milliers de fans qui n’accepteront jamais de la DEPLACER. Alors la, l’offrir a quiconque , ce sera un sacrilege. ….




      0



      0
        ZORO
        15 octobre 2017 - 21 h 23 min

        Mello c etait ma reponse a Ait chaalal qui s offusquait qu un tableau de Baya (une inconnue des algeriens )soit offert au president francais en meme temps chaalal pense que le president cubain meritait mieux que deux pistolets de l Emir Abdelkader ,j ai alors suggere a Chaalal de proposer aux cubains pour leur rendre l hommage qu ils meritent, l echange de deux pistolets sans valeur contre deux guitares objet de pelerinage de la part de MELOmanes fourbes en politique. !!!!.SIGNE ZORO. …Z….




        0



        0
    slam
    14 octobre 2017 - 12 h 28 min

    Azoulay etait en lice avec le qatari Hamad Al-Kawari. Ce dernier airait sans doute apporté un immense progrès à la culture. Dommage pour l’humanité. N’est ce pas Mr Toubal.




    5



    2
      Le Patriote
      14 octobre 2017 - 21 h 42 min

      Je réponds à ta question: RIEN. Sa candidature était vouée à l’échec parce qu’il a servi de lièvre à cette célèbre inconnue dont le seul pedegree est celui d’être la fille de son père. Qatar, grand ami d’Israël; de la France; des USA a été le dindon de la farce concoctée depuis l’arrivée de <Trump qui surarma les Saoudiens; coupa l'aide aux Égyptiens et laissa ces deux pays monter une véritable cabale contre Qatar qui reçut l'appui des USA. A la veille des élections de l'UNESCO les USA et Israël annoncent leur retrait de cette organisation sous prétexte "qu'elle était devenue anti Israël". L’Égypte, pour rentrer dans la grâce américaine retira la candidature de son représentant.
      M. (i)SLAM. en guise de renvoi de l'ascenseur, convenez avec moi que le poste revenait de droit sinon de "jure" à l'Egypte qui devait déjà le prendre en 2013 juste avant le lâchage de Moubarak. Car du point de vue culturel, l'élection de l'Egypte aurait pu atténuer le pillage des trésors de ce pays par Napoléon; par les Anglais puis les Américains. Enfin, la désignation de cette Azoulay est, il faut le reconnaître un coup de maître d'Israël qui ne va pas tarder à en tirer les dividendes et qui va pouvoir réaliser son grand objectif: faire reconnaître qu'il y a le Temple sous la Mosquée d'El Aqsa qui doit alors être rasée.




      4



      1
    Mello.
    14 octobre 2017 - 11 h 46 min

    Je viens d’apprendre que le conseiller d’Alkaraz, entraineur de l’equipe nationale de foot ball, peut ex.entraineur, est un marocain, alors je me demande comment notre chere FAF a pu negocie avec lui. Maintenant , qu’ on songe a la FAF de mettre Alkaraz a la porte rien ne semble se faire a l’amiable, car ce conseiller marocain poussera l’entraineur a ne pas ceder de ses droits conformement au contrat. Encore une fois, un marocain face a nous. L’amateurisme de notre Zetchi et ses pairs…




    8



    5
    Mohand
    14 octobre 2017 - 10 h 14 min

    Aucun bénéfice du doute ? Elle est nommée à la tête d’une organisation internationale, on y fait pas ce qu’on veut. Pour le reste, le règne de la médiocrité a éloigné les élites, nos diplômes dont des chiffons, on est derniers partout, dans tous les domaines. Sauf peut être dans celui de la rapine, du vol et de la corruption. Arrêtez de taper sur les autres. Petite précision : je suis algérien et je ne nous trouve aucune circonstance atténuante.




    8



    3
    الهوارية في كندا
    14 octobre 2017 - 4 h 41 min

    Cette meuf ne nous impressionne pas avec la volonté d’Allah, je souhaite qu’elle soit déchue dans quelques jours ou quelques mois inchallah




    5



    9
    TARZAN
    14 octobre 2017 - 4 h 12 min

    oui, mission accomplie. maintenant à l’Algérie de défendre sans faiblesse toutes les oeuvres et créations algériennes que le maroc s’apprête à les détourner.




    14



    6
      AÏT Chaalal
      14 octobre 2017 - 6 h 27 min

      Défendre quoi et comment ?..voilà la question qu’on doit se poser..Personnellement, j’étais toujours sceptique vis-à-vis les dirigeants de ministère de la culture . ils font rien pour promouvoir et protéger la culture algérienne . Notre patrimoine culturel est complètement éparpillé dans les quatre coins de pays et même les voisins s’en servent et s’attribuent volontiers de pas mal de choses qui appartiennent aux Algériens . il y’a comme une volonté délibérée de la part de ce pouvoir inculte qui nous gouverne qui consiste à détacher le peuple de son histoire et de son passé glorieux .Quand j’ai vu la vidéo de la visite de l’ex président Français en Algérie et j’ai remarqué qu’il a reçu comme cadeau de bienvenue offert par le président Algérien, un tableau de l’artiste algérienne Baya Mahieddine j’ai vite constaté qu’il y’a un sérieux problème dans notre pays !..La France n’a jamais offert un Picasso, ni un van Gogh à qui que ce soit car l’art est un héritage culturel qui appartient au peuple et pas au pouvoir exécutif. c’est avec des gens à la tête de pays que vous voulez sauver notre patrimoine national ? ..Ce n’est pas possible !




      32



      3
        Mello.
        14 octobre 2017 - 10 h 59 min

        Mon Dieu qu ‘on est perdu dans le dedale de ce monde impitoyable qui ne pardonne pas. L’Algerie, mon cher pays, tu as tout perdu par la faute de tes gouvernants qui ne pensent qu’a te depecer, qu’a te vider de ton tresor , de tous tes tresors: tresors humains-tresors naturels-tresors culturels et meme ton tresor d’une nation fiere et revolutionnaire presente dans les quatres coins du monde. Mon Dieu, offrir un Baya au colonisateur , c’est se prosterner a genoux devant lui. Quel Drame, quel sacrilege !!!




        5



        7
    Bison
    13 octobre 2017 - 23 h 52 min

    ((« L’Autorité palestinienne, qui avait enregistré quelques avancées au sein de l’Unesco, où elle a été admise à siéger, il y a quelques années, pourrait les voir fondre comme neige au soleil, avec la nouvelle patronne de l’Unesco. »)), selon Rabah Toubal!

    Tout ce qui inquiète notre super patriote Rabah Toubal c’est de voir les avancées palestiniennes fondre comme neige au soleil; autrement les interets de l’algérie eux peuvent toujours fondre, s’_évaporer comme une goutte d’eau sur la braise cela n’inquiète nullement si Rabah! Je pense que comme vont les choses l’Algérie est plus à plaindre que la Palestine ( au moins la Palestine a ses excuses, ses circonstances atténuantes, elles est occupée)
    C »est a cause des intellos comme ça que notre pays ne décollera jamais, on passe toujours les intérêts des autres avant ceux de notre nation ( a moins que pour vous c’est la Palestine!!)
    ; on a arrimé le destin de l’algerie au récif palestinien et celui ci est en train de se noyer et nous avec! Tous les pays du monde qui soutiennent la cause palestinienne sont raisonnables, font la part des choses, mais nous c’est la paranoïa, nous sommes plus royalistes que le roi!
    Tout ce qui est bon ou mauvais pour la Palestine doit l’être automatiquement pour nous mais jamais l’inverse!! J’aimerai bien savoir qu’en pensent les palestiniens justement de cette élection de azoulay tiens!! Peut être qu’ils sont déjà a sabrer le champagne! Alors, continuer a brasser du vent et a fanfaronner, vous intéressez grand monde!




    30



    4
      Abdallah
      14 octobre 2017 - 8 h 28 min

      Monsieur Ait Challal vous avez oubliez le pistolet de l’Emir Abdelkader que Chadli a offert à Reaggan lors de sa visite aux Etats Unis ?




      31



      3
        AÏT CHAALAL
        14 octobre 2017 - 14 h 08 min

        Non, Chadli à offert les deux revolvers de l’Emir Abdelkader à Fidel Castro, certes c’est grand ami à l’Algérie et qui mérite mieux que ça ,mais je trouve le geste d’offrir des objects historiques qui attachent le peuple Algérien à son passé un geste irresponsable à l’encontre de notre patrimoine .




        20



        2
      Hamden
      14 octobre 2017 - 8 h 34 min

      Effectivement Bison , pour notre pays la récupération d’urgence des crânes des chouhada que cette organisation ne veut pas lui rendre, est plus importante que les problèmes insolubles des palestiniens.




      8



      2
    khaznadji
    13 octobre 2017 - 22 h 48 min

    avec notre diplomatie en perte de vitesse et la perte d’une valeur sûre comme Lammara,Dembri…Driss Djazairi….et meme Bedjaoui . et tous les vaillants qui ont défendu l’ Algérie c’est le désert actuellement c’est pas avec l’ actuel ministre de la culture que nous pourrons défendre nos intérêts avec en sus la cerise sur le gâteau un président qui ne bouge pas ne parle pas ne se déplace pas pour les grands forums mondiaux le coup de grâce est terminé.je crois nous allons continuer à creuser le fonds




    11



    4
    Algérie Authentique
    13 octobre 2017 - 21 h 44 min

    à minima il nous faut un nouveau ministre de la culture avec une équipe ad hoc! il est temps que l’Algérie revive et se batte!




    18



    5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.