Deux cents élus locaux du RND poursuivis en justice et 50 déjà condamnés

Ouyahia RND
Ahmed Ouyahia. New Press

Par Hani Abdi Le RND affirme que très peu de ses élus locaux trempent dans des affaires louches, assurant que l’un des critères de choix de ses candidats aux prochaines élections locales du 23 novembre est bien l’intégrité.

Comme argument, il donne des chiffres et se targue du nombre réduit des élus en fin de mandat ayant des soucis avec la justice. «Les candidats du Rassemblement se distinguent par la compétence. Ils se distinguent aussi par l’intégrité qui est une tradition au RND. En effet, sur plus de 6 000 élus locaux le parti a compté moins de 200 poursuivis en justice et moins d’une cinquantaine qui ont été condamnés», affirme le RND sur son site web, présentant ainsi ces chiffres comme une grande performance que n’ont pu atteindre d’autres partis.

Le RND considère ainsi le fait d’avoir un petit pourcentage d’élus locaux poursuivis en justice ou condamnés comme un bon signe d’intégrité de ses candidats aux prochaines élections. «Les candidats du parti seront également loyaux envers les citoyens car notre parti et ses élus ne font pas de clientélisme dans la gestion des affaires publiques», assure encore cette formation. Le RND assure qu’il assistera ses élus locaux «avec un guide contenant des conseils sur la bonne gestion locale ainsi qu’avec des rencontres et des séminaires de formation».

Le parti d’Ahmed Ouyahia veillera aussi à ce que ses élus locaux «tiennent régulièrement des sessions ouvertes aux citoyens de la commune pour présenter des bilans d’étapes sur l’exécution de leur mandat». Le RND affirme que ses candidats sont dans leur majorité jeunes. «Ils ont aussi dans leur grande majorité un niveau de formation élevé, dont des milliers de diplômés universitaires. De plus, beaucoup de candidats ont déjà une expérience de représentation au sein des assemblées élues locales et parfois même du Parlement. Un grand nombre d’entre eux dispose également d’une expérience de gestion dans différentes administrations et entreprises», souligne le parti d’Ahmed Ouyahia qui cherche à rééditer l’exploit des dernières élections législatives où il a obtenu une trentaine de sièges de plus par rapport à 2012.

H. A.

Comment (16)

    water water
    25 octobre 2017 - 11 h 18 min

    Dans un monde de l’image , un homme faux ,opaque et centré sur lui même ,crée une société virtuelle pour utiliser la première personne du pluriel.




    2



    0
    Karim
    24 octobre 2017 - 14 h 21 min

    Ajoutons ceux du FLN qui doivent se chiffrer a des dizaines de milliers et vous savez ou va la moitie des 1500 milliards. Et les autoroutes, sonatrach, panama etc c’est les 750 milliards qui restent.




    12



    0
    Wake-up
    24 octobre 2017 - 10 h 54 min

    Je retiens que le RND dispose de plus de 6000 élus locaux…Soit plus de 125 élus en moyenne par wilayas!!!
    Plus besoin de se demander où va la rentre de l’état…




    16



    0
    zaatar
    24 octobre 2017 - 7 h 28 min

    200 seulement? avec 1500 milliards de dollars dilapidés en un peu plus de dix ans? non vous rigolez Messieurs du RND (du FLN par la même). Vous avouez des choses espérant conquérir la sympathie du peuple. AH vous voyez, ceux du RND sont honnêtes, ils avouent et dénoncent les crapules voleurs de leur camp. Non mes amis ça ne marche pas comme cela. A tous ces responsables dirigeants du pays, je dis. Si vous voulez vous laver de tout soupçon, démontrez nous par A+B comment avez vous dépensé 1500 Milliards de dollars en un peu plus de dix ans sans avoir piqué le moindre sous dans les caisses, et sans avoir gaspillé le moindre centime dans les dépenses…et la démonstration bien sur devra être approuvé par tous.




    14



    0
    Mello
    24 octobre 2017 - 7 h 15 min

    C’est de l’auto-flagelation, de la part d’un responsable de parti . C’est quoi la justice ,chez les zombies ? C’est rien du tout ,puisque cette justice n’est autre qu’une commission de discipline de ces partis au pouvoir. Min houm oua illay houm. Cette banalisation des actes de justice nous rappelle la banalisation du Nombre de tues durant les annees noires. On l’avait dit, ce Ouyahia et consorts possedent leur Algerie , le petit peuple possede son Algerie, si differente de la premiere.
    Consorts: le FCE est leurs copins.




    13



    0
    Anonyme
    23 octobre 2017 - 22 h 50 min

    Merci AP d avoir publié ; c’est sympa et j irai jamais a l encontre de mon pays mais je déteste l injustice d ou elle vient tt simplement. je reste un lecteur de ce site que j apprécie et ce site défend la patrie notre nation notre peuple l Algérie contre nos ennemis.
    bne continuation ;mais avec plaisir la pizza et c’est moi qui paie!




    7



    2
    Anonyme
    23 octobre 2017 - 22 h 27 min

    Vu qu’ils reconnaissent eux mêmes que deux cents de leurs baguarines sont poursuivis en justice et 50 déjà condamnés « excusez du peu » ce parti et son président devraient être radiés à vie mais bon nous sommes sur une autre planète




    13



    0
    Anonyme
    23 octobre 2017 - 22 h 21 min

    DES OPPORTUNISTES DEVENUS DU JOUR AU LENDEMAIN MILLIARDAIRES




    13



    0
    Anonyme
    23 octobre 2017 - 22 h 02 min

    En Algérie bientôt on va crée les jacobins et un Robespierre algérien un Marat algérien un Danton algérien et ss oublier les sans culottes ;Malheureusement ses hommes ne peuvent exister ds nos pays même en l an 3000.
    la révolution algérienne 2019 hihihi ; la révolution française 1789. il y a 228 ans. Lol … à force que bcps des nôtres suivent le modèle de Fafa ; pt être veulent ils marquer l histoire a leur tour et cherche le même sort que le roi Louis 16 décapité et sa reine Marie Antoinette en 1793…l histoire se répète svent. Nous on a Macarone a la place de Marat donc c était juste pour rire …; vs n avez rien a craindre de ce coté » la ; quoique le monde nous surprendra tjrs? les citoyens de tout rangs ;R’li r’lan r’lan Tan Plan! Tire lire au plan ….par les drapeaux flottants. ( prise de la Bastille) 1789.




    2



    3
      Lyes Oukane
      24 octobre 2017 - 12 h 51 min

      @ anonyme de 22h 02 . Robespierre , avocat de formation était un bourgeois fils de noble ( Maximilien DE Robespierre ) déchu . Danton connu pour être d’une vénalité accrue ( il aimait l’argent plus que tout ) était aussi un bourgeois ,fils du procureur du roi et accessoirement avocat de formation ,lui aussi . C’est deux premiers personnages célèbres de la Révolution Française ont manipulé le peuple pour déchoir les nobles et prendre leurs places . Le peuple ,il s’en moquaient comme de leurs premières paires de chaussettes . Seul Marat ,médecin et physicien de profession était sincère dans ses convictions quoique tout autant sanguinaire que ses deux premiers compagnons . Ironie de l’histoire ,c’est une petite aristocrate de province ( Marie -Anne Charlotte de Corday d’Armont ) qui poignardera Marat dans sa baignoire . En résumé ,la bourgeoisie et les aristocrates français se sont fait une guerre pour le pouvoir et l’argent en France en utilisant le peuple dans une pseudo révolution qui ne changera rien à la vie misérable des sans culottes qu’aujourd’hui on appelle les  » sans dents  » .Je te laisse le soin d’attribuer les rôles de Robespierre ,Danton ,Marat ,et Corday à nos illustres politiques algériens du moment .




      3



      0
    Anonyme
    23 octobre 2017 - 21 h 17 min

    Donc si je vous suit bien cet homme qui est notre premier ministre et conseiller du président ; ds le parti qui représente 200 élus locaux sont poursuivi par la justice algérienne……dont 50 ont été condamné selon l article d AP : mais c’est énorme dans n importe quel pays qui se respecte ;vu l ampleur et le nombre la justice devrait dissoudre complètement ce parti et son représentant premier ne pourrait être en fonction nul part et encore moins au sommet du pouvoir en attendant une enquête diligenté par les autorités compétentes … non chez nous il sera présent ds ttes les communes…..du jamais vu ; à croire que ce peuple est enfantin mais on peut tjrs rêvé d attendre de vrais décisions judiciaires et administratives et même du président pr empêcher ceci si c’est avéré apparemment pr les 50 oui donc c’est énorme ; sinon ensuite faut pas nous parler d état de droit ou démocratie…..LE RDC c’est le petit frère du parti du FLN ; chaque élus doit se présenter avec un casier judicaire vierge ensuite doit être contrôler par l état et les citoyens ne serai ce qu un groupe de citoyens intègre ; nommés reconnues par ses habitants et compatriotes ds chaque wilaya pr contrôler l argent publique qui a été alloué au Wali et les élus communaux . c est une iodée parmi tant d autres ca évitera les enrichissements perso et la corruption ; et chaque année ou deux on change ce groupe de citoyens qui aurait mis par le président lui même ds chaque wilaya ainsi que deux contrôleurs financiers et administratifs bien capé pr rendre un rapport au président chaque trimestre et le faire a chaque ministère chaque entreprises nationales et on en reparlera. les voleurs leurs places est en prison nul par ailleurs et encore moins au pouvoir ou ds les communes pr diriger les autres !




    7



    0
    L'EPERVIER
    23 octobre 2017 - 20 h 20 min

    dans 1 pays qui se respecte et idem dans 1 parti qui se respecte : zero poursuites et idem zero condamnations. quand on est patriote et on veut prendre le destin d’un peuple sur ses epaules on connait pas la brosse et les affaires sur les epaules de ce meme peuple , Mr.ouyahia alias , Mr. YAOURT.




    11



    0
    MOHA
    23 octobre 2017 - 19 h 55 min

    C’est un parti d »opportunistes et de jia3nine. Ils adhèrent pour les avantages comme au fln. Les nationalistes, les hommes honnêtes et désintéressés s’engagent dans les partis d’opposition, pour servir leur peuple et souffrir en conséquence face à la maffia au pouvoir.




    11



    0
    Judas
    23 octobre 2017 - 19 h 13 min

    Le RND est le clone du FLN , en plus « les chiens ne font pas les chats » .




    12



    0
    Anonyme
    23 octobre 2017 - 19 h 09 min

    Yakhi bled ;ouyahia est fière d avoir de la mauvaise graine dans son parti ! c est le monde a l envers ! voila un président de parti qui dit sortir l Algérie de la m…….e ! pour qui il prend le peuple algérien ce bourricot du village président d un troupeau de hmirs ! echaab fak bik ou bihoum ! un peu de respect pour ce pays !




    17



    0
    AWKHRAFFE
    23 octobre 2017 - 18 h 07 min

    BARKA MATAKDHABE AÂLINA YA MOUSTACHE, 200 SUR 6000 REPRÉSENTANTS DU RND SEULEMENT SONT MALHONNÊTES JE PEUX LEVER MA MAIN ET DIRE QUE LA TENDANCE EST PLUTÔT À L’INVERSE. EN SE FIANT À TOUTES VOS TRIBULATIONS PASSÉES ET PRÉSENTES À LA TÊTE DU POUVOIR DANS NOTRE PAYS, IL EST FORT À PARIER QUE CES PERSONNES POURSUIVIS SONT DES OPPOSANTS À VOTRE POLITIQUE ET CE POUR SAUVER UN TANT SOIT PEU CE QUI RESTE À SAUVER DE CETTE ALGÉRIE MEURTRIE ET DÉCHIRÉE PAR LES UNS, PILLÉE ET MISE À GENOUX PAR LES AUTRES.
    IL EST CLAIRE MAINTENANT QUE VOUS ÊTES UTILISÉ COMME UN NACHAFFE PAR CEUX QUI SONT TOUJOURS DERRIÈRE LES RIDEAUX AFIN DE LEUR DÉBLAYER LA PISTE, DES ENCOMBRES RENDUES DE PLUS EN PLUS NOMBREUSES PAR LA PRISE DE CONSCIENCE QUASI-QUOTIDIENNE DE CE PEUPLE QUE VOUS AVEZ MILLE FOIS TRAHI.




    14



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.