Un citoyen libyen poursuit Sarkozy en justice pour le massacre de sa famille

Sarkozy Libye
L'ex-président français Nicolas Sarkozy en Libye, en compagnie de Bernard-Henri Lévy. D. R.

Par Houari Achouri – Le fils d’un militant libyen des droits de l’Homme accuse l’ex-président français Nicolas Sarkozy d’avoir fait massacrer sa famille parce que son père a refusé d’être un traitre à sa patrie et de se faire le complice des manigances du président français au moment où, en 2011, les force de l’Otan bombardaient la Libye pour faire tomber Mouammar Kadhafi. Il s’agit de Khaled El-Khweldi El-Hamedi, 43 ans, chef de l’Organisation internationale pour la paix, les soins et le secours (IOPCR), qui a perdu treize membres de sa famille dont sa femme enceinte et ses deux fils, dans un bombardement ciblé de l’Otan.

Les faits tels qu’il les raconte : à Nicolas Sarkozy qui, au téléphone, lui proposait de fuir la Libye au moment des bombardements de l’Otan, en mai 2011, son père, Khweldi El-Hamedi, a rétorqué sèchement qu’il n’était pas un mercenaire et qu’en sa qualité de libyen ayant défendu son pays contre les colonisateurs et participé à la révolution de 1969, il ne serait pas un traître. La réponse de Sarkozy n’a pas tardé : le bureau de Khweldi El-Hamedi à Tripoli a été bombardé et un missile a frappé la maison où vivaient Khaled El-Khweldi El-Hamedi avec sa famille et ses parents.

Ce n’est pas la seule plainte contre Sarkozy en rapport avec l’assassinat de Mouammar Kadhafi. La Cour pénale internationale (CPI) a été saisie dans le même sens par plusieurs mouvements et associations de la société civile africaine qui accusent l’ex-président français d’avoir provoqué l’intervention en Libye qui a débouché en 2011 sur la chute et la mort du colonel Mouammar Kadhafi.

Ces plaintes pourraient bénéficier du nouveau contexte qui est en train de se mettre en place en Libye, avec la probabilité que le clan Kadhafi soit accepté comme acteur politique pour le rétablissement de la paix. C’est le projet d’Ahmed Kadhaf Addam, cousin de l’ancien dirigeant libyen et responsable politique en vue actuellement en Libye.

Ahmed Kadhaf Addam semble compter sur les extravagances du président américain Donald Trump et sur sa malveillance à l’égard de son prédécesseur Barack Obama et de l’ancienne secrétaire d’Etat Hillary Clinton, pour créer de nouveaux rapports entre la Libye et les Etats-Unis, mais aussi l’Union européenne, et entraîner les pays occidentaux à accepter cette éventualité. On parle également beaucoup du rôle que pourrait jouer Saïf Al-Islam Kadhafi, le fils du colonel Kadhafi, qui bénéficie de l’appui des tribus, qui sont les vraies forces qui comptent en Libye.

Rappelons que le 18 mars 2011, le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté la résolution 1973, autorisant les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni, c’est-à-dire l’Otan, à intervenir militairement en Libye et bombarder son territoire sous le prétexte fallacieux de protéger les populations civiles qui auraient été menacées par l’armée libyenne. Le lendemain, 19 mars, une escadrille française commençait les bombardements. Sept mois après, le 20 octobre 2011, des frappes aériennes françaises sur une colonne automobile, en territoire libyen, ont conduit à l’arrestation de Mouammar Kadhafi et à son assassinat.

H. A.

Comment (15)

    Anonyme
    29 octobre 2017 - 8 h 54 min

    Les charmants et élégants sionistes ! sans même bouger le bout d’un seul de leur canons, ils ont réussi à mettre hors jeu toutes les capitales de l’impérialisme arabe, Baghdad morrrte, Damas rrrasée, Aden démolie, Tripoli libérée! Le Caire cherche plutôt à trouver suffisamment de pain pour nourrir les 20 millions de ses habitants et les 100 millions d’Egyptiens, Khartoum, le fasciste a été contraint de collaborer pour dépecer son territoire et rendre les terres aux africains. Comment ne pas admirer ces « méchants » sionistes?




    2



    1
    chanakhadra
    28 octobre 2017 - 12 h 23 min

    juste pour dire que la résolution 1973 de l’onu : interdire l’aviation Lybienne de  » massacrer  » les bengazis ; donc ils ont outrepassés la résolution en bombardant la Lybie .




    3



    0
    Khelfane
    28 octobre 2017 - 11 h 51 min

    Voyez derrière Sarko le genocidaire le sinistre Yago, le souffleur à 5 branches.




    4



    0
      Anonyme
      29 octobre 2017 - 8 h 12 min

      Actuellement le sinistre Yago genocidaire BHL est tellement occupe avec l Ukraine et son sinistre president Poroschenko et le Kurdistan Irakien et son sinistre president Barazani.Il a ete l envoye special et representant de Mitterant en Ex Yougoslavie pendant la guerre en Bosnie,puis en Afghanistan et apres le Soudan la Syrie et la Lybie il emploie ses services en Ukraine et Kurdistan.Pourquoi il reussit facilement a accomplir ses projets de guerre et de divisions,tout simplement parce que les pays ou il exerce ses activites guerrieres ne disposent d aucun service de renseignements interieur et exterieur performant.Un Etat qui n a pas de service de renseignement est un Etat aveugle.




      1



      0
    Anonyme
    28 octobre 2017 - 8 h 36 min

    La lutte commence et durera jusqu’à que ce meurtrier de Sarkozy soi jugé pour atteinte à l’intégrité territorial d’une état et génocide pour avoir commis des assassinats une bandes mafieuse en bandes organiser.sa ne seras pas faute d’avoir essayer et voir ce tribunal de la Haye sa compétence ou sa traîtrise pour juste condamné les faibles.




    6



    0
    Moskosdz
    27 octobre 2017 - 22 h 12 min

    Une brebis qui dépose plainte chez les loups,jamais elle ne sera prise en compte.




    18



    6
      le niveau
      28 octobre 2017 - 0 h 06 min

      et tu ose aussi l’enfoncer cet personne (par une brebis)qui a perdu 13 membres de sa famille !! aucune digniter de ta part et j’espere qu il aura gains de cause et mettre se chien de sarko et bhl en tolle ….allah yahdik




      13



      2
    BabEIOuedAchouhadas
    27 octobre 2017 - 21 h 35 min

    Très bonne initiative en espérant que le peuple yéménite fasse la même chose contre les Roitelets des féodales monarchies arabes (pays du Golfe, Jordanie, Maroc) qui sont en train de massacrer femmes et enfants au Yémen.




    18



    1
    Anonyme
    27 octobre 2017 - 20 h 50 min

    C’est presque toute la Libye hormis les traîtres à la solde de l’occident prédateur et à leurs têtes le nain magyar et ses comparses BHL , Cameron et la Hilary clinton qui doivent être poursuivis en justice pour crimes contre le peuple libyen frère sans oublier les traitres Abdeldjallil et Belhadj et les hamirs du golfe




    19



    0
    BEKADDOUR Mohammed
    27 octobre 2017 - 20 h 14 min

    Que Les Français en prennent acte, ce Libyen est TROP civilisé, il en appelle à la justice, loin, loin d’être juste, un autre, aisé comme ce malheureux, se serait fait justice, WESTERN ! Les Français type De Gaulle ont le sommeil long, le sommeil des ivrognes, dommage, Sarkozy dort tranquille, et ce n’est pas le sommeil du juste, nous sommes dans un monde à l’envers, y compris en Algérie, partout…




    17



    0
    الهوارية في فرنسا
    27 octobre 2017 - 19 h 41 min

    Les photos et vidéos du Bombardement de la famille Khweldi, le soir de l’anniversaire d’une petite fille de 4 ou 5 ans avec ses petits camarades ont tous étaient bombardés, une des femme Khweldi était la belle fille de Mouammar Kadhafi
    Ces photos se trouvent chez Michel Collon et Luc Michel




    22



    0
    karimdz
    27 octobre 2017 - 19 h 03 min

    Que pourra t il faire : la justice et l état sont aux mains des sionistes, sarko pourtant englué dans les affaires, n a jamais eu à s inquiéter, pas une seule condamnation pas un seul jour de prison !




    23



    0
    El Kenz
    27 octobre 2017 - 18 h 44 min

    L’agression criminelle de l’ Otan contre la Libye en 2011 doit mener droit devant le CPI Barak Obama, le Sarkonain , David Cameron, L’ Emir de Qatar de l’ époque, le Turque Merde dog âne et le roitelet du Maroc dont son royaume a servi comme base départ pour l’ aviation atlantiste qui a détruit injustement la Libye sur des mensonges, rien que des mensonges . Si le CPI continu a observé aussi longtemps ce silence retentissant face à un si affreux crime, l’ UA doit se retirer du CPI et même de l’ ONU pour manque de crédibilité.




    22



    0
    Sprinkler
    27 octobre 2017 - 18 h 40 min

    Ce boucher de Sarkozy fait partie de cette  » brochette  » de  » sanguinaires  » – Bush, Obama, Blair, Cameron, Nethanayou, Salman, Sissi, Erdogan – qui ont pleinement leur place devant un tribunal pénal universel si seulement cette instance ne se trouvait pas entre leurs mains…




    24



    0
      Anonyme
      27 octobre 2017 - 21 h 13 min

      et tu oublies le Diable qui apparaît sur la photo: Bernard-Henry-Lévy l’ami de Saïd-Samdi.




      17



      1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.