Le Maroc en faillite demande l’aumône sur les marchés financiers

Boussaid Maroc
Les Marocains sombrent dans la misère chaque jour un peu plus. D. R.

Par Sadek Sahraoui – Le ministre marocain de l’Economie et des Finances, Mohamed Boussaid, a indiqué que le Makhzen avait pris la décision de demander l’autorisation du Parlement d’emprunter 24 milliards de dirhams (2,5 milliards de dollars) à l’étranger au cours de l’année 2018 afin de boucler le financement de son budget. Lors d’une conférence de presse animée jeudi soir à Rabat et consacrée au projet de budget 2018, il a carrément fini par avouer que le Maroc avait du mal à joindre les deux bouts et qu’il était asphyxié financièrement.

A ce propos, Mohamed Boussaid a fait savoir que la dette publique du Maroc était de 867,6 milliards de dirhams (93 milliards de dollars), soit 67% du PIB. Il a expliqué que cet endettement se compose de 78% de la dette intérieure et de 22% de la dette extérieure. Il a souligné que le gouvernement actuel était déterminé à faire en sorte que la dette publique ne dépasse pas 60% du PIB à la fin de son mandat. En clair, le Makhzen va devoir demander aux Marocains de serrer encore la ceinture. De nombreux spécialistes soutiennent, en effet, qu’il est urgent pour le Maroc de réduire sa dette publique s’il veut éviter l’effondrement. Ces chiffres prouvent, à eux seuls, que toutes les analyses présentant le Maroc comme un modèle économique à suivre sont des sornettes.

Mohamed Boussaid a précisé, selon le site elaph qui rapporte l’information, que 5 offices représentent plus de 80% de l’endettement extérieur. «L’OCP, l’ONCF, ADM, Masen et l’ONEE ont massivement investi», a-t-il enchaîné, faisant savoir que les investissements extérieurs ont depuis le début de cette année augmenté de 20%. Ceux qui connaissent bien le Maroc savent que c’est dans ces 5 offices que Mohammed VI a le plus investi. C’est donc lui qui a tiré le plus profit de l’endettement du Maroc et donc de l’appauvrissement des Marocains.

Selon plusieurs sources bien informées, la fortune du roi du Maroc Mohammed VI est estimée à plus de 5,7 milliards de dollars. Dans un discours officiel, le souverain marocain s’est déjà demandé où sont parties les richesses du Maroc. Le citoyen marocain, pour sa part, s’est posé une autre question très pertinente : si le Maroc n’a ni gaz ni pétrole, d’où diable Mohammed VI tire-t-il autant d’argent pour se situer bien haut sur l’échelle des têtes les plus fortunées du monde ?

Eh bien, la réponse est là. Cet argent dissimulé dans les paradis fiscaux, notamment en Suisse, est le fruit d’un détournement systématique des revenus du phosphate du Sahara Occidental, des deniers publics mais, surtout, des lignes de crédit octroyées par les bailleurs de fonds internationaux tels le FMI et la Banque mondiale. Mohammed VI ne se contente pas de spolier le peuple marocain ; le plus grave, c’est qu’il l’endette sur plusieurs générations.

S. S.

Comment (22)

    Ahmed ADDOU
    28 octobre 2017 - 10 h 23 min

    L’erreur de M6, erreur qui pourrait devenir fatale pour son avenir au Maroc, c’est d’avoir négligé le développement économique du Maroc au profit du Sahara occidental afin d’essayer de prouver au monde entier qu’il n’est pas un colonisateur d’un pays voisin comme le fait « Israël’ en Palestine.




    15



    4
    chibl
    28 octobre 2017 - 9 h 45 min

    Quand ont voit la photo ont comprend tout: un peuple affamé, soumis, drogué, prostitué. Voilà l’image réelle de la superpuissance du Maroc: que du vent,. les grandes avenues de Casa et Marrakech cachent une misère des temps anciens. et le pire dans tout ça est que le peuple marocain continue a dire « JALALET EL MALIK HAFIDAHOU ELLAH ».
    (…) nous sommes voisins mais très différents.




    21



    8
    RasElHanout
    28 octobre 2017 - 8 h 37 min

    Même en ayant touché le fond, le Prédateur M6 continue à creuser.




    18



    5
    Mokrane
    27 octobre 2017 - 21 h 57 min

    @mostafa, à la différence avec ta Narco-monarchie, c’est que l’Italie dispose d’une monnaie convertible, son économie s’appuie sur une forte et réelle industrie et appartient à la catégorie des pays industrialisés. Chose qui n’a rien à voir avec ton Marokistan dont l’économie est sous perfusion malgré les 62 milliards de dollars sur lui génèrent les 3 industries du Haschich, du Terrorisme sexuel et de la Prostitution exotique.




    25



    4
    Hellali
    27 octobre 2017 - 19 h 53 min

    Je comprend mieux maintenant pourquoi mimi6 parlait avec insistance dans son dernier discours de l’urgence du changement du modèle de développement pour sa féodale Narco-monarchie absolue.




    49



    7
    صالح/الجزائر
    27 octobre 2017 - 19 h 50 min

    c’est à dire la premiere place occupée au monde dans le tourisme sexuel naturel et extranaturel , la production et l’écoulement , par Royal Air Maroc , du hashich , ainsi que le mercenariat auprès de certains pays du golf , comme l’arabie des al saoud et les emirats des Al Nahyane , ne sauveront pas le maroc d’une eventuelle faillite .




    30



    6
    Moskosdz
    27 octobre 2017 - 19 h 11 min

    Honnêtement,quand je vois ces photos cela me choque en tant qu’être humain,mais quand je sais ce que nous souhaite le Maroc et ce qu’il complote contre nous avec l’aide des ses protecteurs,je me dis tant pis pour eux.




    41



    6
    karimdz
    27 octobre 2017 - 19 h 05 min

    Signe de la faillite du grand bordel du marouk, le makhzen emprunte pour rembourser des emprunts, c est le dépôt de bilan…




    61



    11
    Zaatar
    27 octobre 2017 - 18 h 32 min

    C’est curieux quand même pour le makhzen, avec tous les paquebots de pétards long format, tous les sacs de poudre blanche et toutes ses colonies de péripatéticiennes et il n’arrive pas à s’en sortir au point de demander l’aumône à l’étranger. Je crois que les bons dealers l’ont fuit ou bien ils lui tapent dans les caisses et je crois que ses proxénètes ne lui font plus l’affaire… il devrait réfléchir à une autre stratégie le bouffi MOMO6, mais je crois qu’il doit être trop dans les vaps pour ça.




    57



    9
    El Kenz
    27 octobre 2017 - 18 h 09 min

    On se souvient du temps ou Ben Ali , valet du sionisme et de l’ Occident, était aux commandes de la Tunisie,tous les bureaux noirs, « spécialistes » dans la classification des pays en matière de santé financière, climat d’ affaires , développement ,vent , air et soleil , ect…, nous vantaient les performances de son économie , la 1ére de la zone Mena presque en tout durant disaient -ils pendant tout son long régne. Une fois le valet mis hors circuit par son peuple broyé par la misère , tout le tissu de mensonges fabriqué par les distributeurs de bons points s’est avéré une grosse, grosse duperie . Le cas Marocain est identique à celui de la Tunisie de Ben Ali, on le saura pour pas longtemps. Les agences « spécialisées » ,en tout et en rien ,vendent les premières places aux pays seuls ou les multinationales tirent le plus de profits que les peuples. Les agences, Bureaux , Centres d’Etudes Stratégiques « spécialisés », qui gratifient le royaume du KIF de bonnes notes , ne sont en vérité que des rabatteurs des multinationales aux rôles sataniques , celui d’amadouer les peuples en leur faisant croire que la prospérité et dans leurs chaumières , alors que la réalité suppose le contraire. Un exemple édifiant donne à réfléchir sur la crédibilité ou non des manipulateurs de classements qui nous dans des rapports foutaises que l’ Algérie est bord de la faillite malgré les 107 milliards de $ de réserve de change , le zéro dollars d’ endettement et les immenses ressources dont elle disposent. Le Maroc , avec une dette de 93 milliards de$ soit 86% de son PIB, et des ressources qui se limitent limitent au KIF et le tourisme sexuel, est présenté au monde des co… comme un model économique rassurant.Les Algériens qui donnent crédits à la floraison de classements qui sortent des caves sionistes que sont les Agences, Bureaux , centres ….., et j’ en passe, ne sont que d’ imbéciles avaleurs de couleuvres. Une certaine presse « Algérienne » se réjouit de voir leur pays mal « classé » par les manipulateurs des caves sionistes. A chaque occasion, les plumitifs de cette presse
    s’empressent de meubler les unes de leurs canards ,en gros et en gras ,par ces classements bidons ,
    politiquement orientés rajoutant meme de l’ eau aux moulins des manipulateurs juste pour provoquer et affaiblir l ‘ Etat Algérien et le pouvoir qui la dirige, jamais par le bien fondé de la chose.




    78



    4
      Ahmed ADDOU
      27 octobre 2017 - 18 h 49 min

      @El Kenz, C’est ce quI va arriver au Maroc dans tres peu de temps. La seule inconnue de cette equation est que personne ne sait si le Roitelet M6 finira au mieux comme Ben Ali et au pire comme Kadhafi et.ou Saddam.




      43



      5
    DYHIYA
    27 octobre 2017 - 17 h 27 min

    La bonne blague du surnom de Mohammed VI de “roi des pauvres“ lors de son accession au pouvoir n’a abusé que les crédules.

    Après avoir rapidement été à la peche sur le net, voici ce que j’ai trouvé :

    Alors qu’elle était estimée à 500 millions de dollars au début des années 2000, la fortune de Mohammed VI a été multipliée par cinq. Et encore, ce ne serait que la partie visible de l’iceberg.

    En 2008, sa fortune dépassait déjà celle de l’émir du Qatar et elle etait six fois supérieure à celle de l’émir du Koweït. Il laissait à la traîne les fortunes du prince de Monaco, Albert II, de la reine d’Angleterre, Elisabeth II, et de la reine Beatrix des Pays-Bas.

    En 2009, Au pouvoir depuis dix ans, le souverain marocain était, selon le magazine financier Forbes, l’un des hommes les plus riches du monde. Et sa fortune aurait doublé au cours des dernières années.

    Cela dans un pays où plus de 5 millions d’habitants vivaient avec 10 dirhams par jour [0,88 euro], où le salaire minimum légal etait de 55 dirhams par jour [5 euros].

    En 2012, L’hebdomadaire français Point de vue, avait publié un dossier intitulé « Fortune des rois : secrets, fantasmes et réalités », sur une liste de 15 monarques, Mohamed VI etait classé 7e, avec une fortune personnelle estimée à 2,5 milliards de dollars.

    En 2015: La fortune du roi Mohammed VI avait augmenté de 3,6 milliards de dollars depuis l’année précedente. Dans le classement 2015, elle etait évaluée à 5,7 milliards de dollars.

    En 2016 il était indiqué que la fortune du roi du Maroc représentait 5.7% du PIB marocain.

    Dans «le Roi prédateur», les journalistes Catherine Graciet et Eric Laurent démontent le mécanisme de ce business royal.

    Sa fortune personnelle a doublé en 5 ans. il règne sur un pays classé 126ème (sur 177) du point de vue du développement humain. Plus de 5 millions d’habitants du royaume vivent avec moins de 1 euro par jour et son taux de pauvreté dépasse les 18%.




    47



    2
      Ahmed ADDOU
      27 octobre 2017 - 19 h 23 min

      @DYHIYA Ce qui est important a noter en plus de votre riche contribution, est que le genie du Roitelet M6 a fait de lui en 17 annees la 7eme fortune mondiale et la 1ere en Afrique avec le consentement de ses sujets.
      Pendant ce temps il y’a lieu de relever que; 1/- le Maroc est passe de la 83e place a la 126e place dans le classement du PNUD sur les IDH (Indices de Developpement Humain). 2/- la dette publique est passee d’un montant de 25 Milliards de dollars a 93 milliards de dollars faisant du Marocain la personne la plus endettee dans la Region MENA. 3/- la femme-mulet qui etait un signe cache de la pauvrete au Maroc est devenue un outil industriel de transport au service de la Mafia du Makhnez. 4/- le Maroc a regresse de facon inquietante sur l’ensemble des 8 OMD (Ojectifs du Millenaire pour le Developpement) definis par le Sommet Mondial de Rio de 1992 et qui traitent des IDH, de la Pauvrete et de la faim dans le monde, de l’Endettement public, de l’Analphabetisme, du Droit aux soins, de l’Acces a l’eau potable et a l’electrification, des Infrastructures routieres, des libertes individuelles et collectives) (source : Rapport RIO+25 paru en 2016).
      En tout de cause, il y’a pas lieu de se rejouir de ce triste constat dont seul le peuple marocain frere est en train de subir les effets meme si par ailleurs le commun des mortels n’arrive pas a expliquer son silence nonobstant des reactions recentes des habitants du Rif qui ont le meritent d’avoir exprime leur ras le bole passifiquement et vis a vis duquel ras le bole on a pu constater la feroce brutalite des sbires du Makhnez.




      35



      4
      ouahiba slimani
      27 octobre 2017 - 21 h 01 min

      Ahmed ADDOU
      malheureusement pour momo6, il est très malade, donc au lieu de se racheter aux yeux de son pauvre peuple et du Bon DIEU……
      https://www.youtube.com/watch?v=F13hIdZp0oQ




      12



      4
        Anonyme
        27 octobre 2017 - 21 h 48 min

        Merci Mme Slimani pour ce lien qui le permet de mieux comprendre pourquoi Momo6 enfle a vu d’oeil au point re ressembler à un Mongolien.




        12



        1
    Felfel Har
    27 octobre 2017 - 17 h 24 min

    Celà veut tout simplement dire que c’est bientôt la banqueroute, puisque le commerce de la chair fraîche, l’exportation du H et le mercenariat de ses ressortissants terroristes au profit des judéo-chrétiens ne suffit plus à combler le trou de la sécu du Bouffi. Ce qui sauvera les meubles, c’est un soulèvement généralisé du peuple marocain contre Obelix 6 et sa basse-cour. Le roi est out, vive la république marocaine! Kilyoum inch Allah!




    27



    3
    Bennani
    27 octobre 2017 - 16 h 54 min

    Mais où vont les 23 Milliards de dollars générés chaque années par le Haschich ? À moins qu’ils sont placés dans les paradis fiscaux par le Roitelet M6 et les vautours qui tournent autour de lui.




    21



    2
    RasElHanout
    27 octobre 2017 - 16 h 50 min

    Je comprend pourquoi on appelle le fils de H2 le roi des pauvres




    25



    3
    Anonyme
    27 octobre 2017 - 16 h 46 min

    Rien d’etonnant quand on sait par exemple de 60% des Etablissements scolaires au Maroc n’ont pas de toilette ni d’eau courante (source : ma 360 presse infeode au Palais)




    28



    2
    Ahmed ADDOU
    27 octobre 2017 - 16 h 42 min

    Ne pas oublier qu’avec ces 93 milliards de dollars de dettes publiques le Mongolien M6 a fait du marocain la personne la plus endettee dans la Region MENA apres le libanais dont le pays avait connu deux guerres devastatrices en moins de 25 ans (sources : Pnud) et qu’entre temps ce Mongolien a pu en 17 annees devenir la 7eme fortune mondiale et la 1ere en Afrique.
    Le drame est que la presse propagandiste du Regime du Makhnez passe son quotidien a predire l’effrondement imminent de l’economie algerienne alors que les derniers chiffres de HCP du Makhzen parlent d’un deficit du commerce exterieur du Maroc pour les neuf mois de l’annee 2017 de 14,2 milliards de dollars ( 8 milliards de dollars pour l’Algerie) et que ce deficit commercial du Makhzen grimpera a la fin 2017 a 19 milliards de dollars (pour l’Algerie on parle d’un deficit de 6 milliards de dollars pour l’annee 2017).




    29



    2
      said
      27 octobre 2017 - 21 h 12 min

      il ya encore des ecoles en plein air ,et des classes a 80 eleves est plus a casa et rabat par exemple 15 % de la population marocaine ont pas de toilette d’apres le droit de l’homme marocain.




      15



      2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.