Elections locales : le siège du RND à Mekla incendié

Ouyahia RND
Ahmed Ouyahia, New Press

Par Hani Abdi – Le siège du RND de la daïra de Mekla, dans la wilaya de Tizi Ouzou, a été incendié dans la nuit de dimanche à lundi, a annoncé aujourd’hui le bureau régional du parti. Cet acte, qualifié d’«ignoble», a été perpétré par des individus cagoulés qui se seraient introduits à l’intérieur, ont tout saccagé avant de mettre le feu aux bureaux, occasionnant ainsi d’importantes pertes matérielles, ont précisé des militants du parti de cette région.

Le bureau régional du RND a considéré cet acte d’«agression» contre le parti et ses militants. C’est aussi, pour les militants de la région, une forfaiture qui «nuit au bon déroulement de la campagne électorale». Pour eux, le RND, de par son offensive sur le terrain semble déranger au point qu’on s’attaque de manière aussi violente à l’un de ses bureaux. Ils estiment ainsi qu’un tel «acte lâche et criminel» ne va que les revigorer pour consentir plus d’efforts afin de gagner davantage la confiance des citoyens en cette campagne électorale pour les élections locales du 23 novembre.

Le bureau régional du RND appelle ses militants à éviter de répondre à toute forme de provocation et à laisser place au débat d’idées, loin de toute atteinte, insulte ou attaque personnelle. Le bureau régional du RND attend que les autorités et les services de sécurité élucident cette affaire d’incendie et arrêtent les auteurs pour les présenter devant la justice.

Il ne s’agit pas du premier acte de ce genre dans la wilaya de Tizi Ouzou. Le FFS aussi a été victime d’actes de saccages de plusieurs de ses bureaux par des individus inconnus.

H. A.

Comment (4)

    Libre numidie
    6 novembre 2017 - 21 h 24 min

    La kabylie refuse la violence, des citoyens presumee- et de l’ Etat arabe , certaine! La violence c’ est aussi imposer l’ arabisation dans une region qui l’ a toujours refusee! C’ est aussi honorer comme hommes d’ Etat les assassins ceux qui firent 500 morts parmi les valeureux hommes libres qui refuserent de cautionner le regime de la dictature issue du coup d’ Etat, qui est toujours au pouvoir illegitimement.
    Il ne faut pas voter aux elections de facade, mais pacifiquement renvoyer le regime et la violence qui le nourrit.




    1



    21
    Mello
    6 novembre 2017 - 18 h 44 min

    Une societe depolitisee par ce pouvoir , ne peut qu’engendrer de tels actes. Les sieges de partis politiques sont des lieux de rencontres entres amis , pour debattre et discuter des problemes du quotidien . Aucun autre lieu n’ est cree par la societe pour faire ce genres de rencontres. Ces actes sont condamnables et les auteurs ne meritent que punitions.




    6



    0
    Moqrane
    6 novembre 2017 - 17 h 24 min

    C’EST LA RÉPONSE DU PEUPLE ALGÉRIEN NETTE ET DIRECTE AUX PROCHAINES PSEUDO ÉLECTIONS….. NON, ON NE VOTERA PAS ! RAPATRIEZ TOUT L’ARGENT DU PEUPLE QUE VOUS AVEZ VOLÉ ET……. DÉGAGEZ !!! BON DIEU DE BON DIEU….!!!




    5



    19
    Anonyme
    6 novembre 2017 - 15 h 49 min

    C est la faute a ouyahia avec ses nouvelles décisions il va flamber l Algérie !




    4



    17

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.