690 terroristes français actuellement en Irak et en Syrie

Molin terroristes
François Molins, procureur de Paris. D. R.

D’après les estimations des services de renseignement français, 690 terroristes français se trouveraient actuellement en Irak et en Syrie. Parmi eux figurent 295 femmes et 28 mineurs de plus de 15 ans, a précisé la même source.

Le procureur de Paris François Molins, à la tête du parquet antiterroriste, a mis en garde vendredi contre «toute naïveté» au sujet du retour des femmes et enfants de terroristes français, selon l’AFP.

La ministre française des Armées, Florence Parly, avait déclaré début octobre dernier que «le nombre de djihadistes français présents en Irak et en Syrie dans les rangs de l’organisation Daech s’élève probablement à 500 environ».

Pendant plusieurs mois, les autorités françaises ont avancé un chiffre de 700 adultes français séjournant dans les zones terroristes en Irak et en Syrie, dont un tiers de femmes, ainsi que 6 500 mineurs dont la moitié sont nés sur place. Au total, environ 2 000 Français ou résidents en France seraient partis dans ces deux pays, selon l’Elysée ; 200 à 300 d’entre eux ont été tués, selon la même source.

On estime par ailleurs à 1 300 le nombre de personnes radicalisées dans les prisons françaises. Un nombre auquel il faut ajouter 500 personnes détenues ou condamnées pour un lien direct avec des activités terroristes ou apologie du terrorisme.

Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a affirmé vendredi que «les djihadistes français prisonniers en Irak seront jugés en Irak», ajoutant que le cas des enfants serait traité «au cas par cas». «S’il y a des prisonniers en Irak, les choses sont simples : c’est aux autorités judiciaires irakiennes de traiter la situation des hommes et des femmes combattantes», a déclaré le ministre sur Europe 1. «Donc ce sont des ennemis, ils ont combattu la France. Ils ont contribué à faire en sorte qu’il y ait des attentats dans ce pays», a-t-il ajouté.

R. I.

Comment (7)

    Salim
    11 novembre 2017 - 11 h 43 min

    Je me rappelle d’une phrase du ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius: « el nosra la branche armée d’Al-Qaïda fait du bon boulot en Syrie »
    Les jeunes franco-marocain rentrant dans leur pays respectif feront du bon boulot aussi!! qui sème le vent récolte la tempête




    1



    1
    Les Égarés.
    10 novembre 2017 - 23 h 57 min

    N’est ce pas le criminel Hollande Fabius qui ont envoyer les Terroristes Francais en Syrie ???….




    2



    1
    TARZAN
    10 novembre 2017 - 20 h 52 min

    ils ne disent jamais qu’ils sont à80% des franco marocains




    2



    2
      Kouider
      11 novembre 2017 - 2 h 17 min

      Ce qui est sûr en tous cas c’est qu’ils sont motivés par l’islam et le djihad.




      1



      0
    Kouider
    10 novembre 2017 - 19 h 24 min

    C’est un bataillon de daeschiens qui à son retour mettra la France à feu et à sang. La France risque aussi de vivre sa décennie noire.




    1



    1
    Anonyme
    10 novembre 2017 - 16 h 37 min

    çà risque de chauffer pour la france, ce qui ne sera qu’un retour du bâton.




    3



    2
      OUTALEB
      10 novembre 2017 - 22 h 17 min

      En quoi, ce sera un retour de bâton ?
      Vous pouvez développer ?




      1



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.