Quand Washington voulait faire de l’Algérie le Pakistan de l’Afrique

Ford Maghreb
L'ancien ambassadeur des Etats-Unis à Alger, Robert . Ford. D. R.

Par Sadek Sahraoui – Le site Maghreb Intelligence révèle que les Etats-Unis n’ont ménagé aucun effort pour faire de l’Algérie l’un de leur principal sous-traitant militaire en Afrique. Selon la même source, le projet remonte précisément à Robert S. Ford. «Lorsqu’il était en poste à Alger en 2006, ce diplomate chevronné a procédé à une étude approfondie des services de sécurité algériens et de son institution militaire. Le diplomate américain a rencontré dans la discrétion la plus totale de nombreux chefs des services secrets, de la police algérienne (DGSN) et de hauts responsables de l’armée algérienne», indique Maghreb Intelligence qui précise qu’à partir de toutes ces rencontres, il dressera en 2007 une feuille de route remise au département d’Etat américain sous l’administration Bush, avec l’orientation suivante : faire de l’Algérie le «Pakistan» de l’Afrique, à savoir l’allié militaire au Maghreb et dans le Sahel.

L’objectif du diplomate américain, soutient Maghreb Intelligence, était de pousser les autorités algériennes à renforcer leur coopération militaire avec les Etats-Unis et de mener le plus régulièrement possible des opérations sur le terrain, à condition, toutefois, que l’Algérie s’aligne sur le programme politique américain dans la région.

Robert S. Ford considérait pour sa part qu’une forte «sécuritocratie» en Algérie était un précieux rempart contre l’avancée de l’islamisme radical dans la région, d’autant que la diplomate américain craignait un développement dangereux du fanatisme en Algérie, en Mauritanie, en Libye, ainsi que dans les pays du Sahel. Cette option devait contraindre les dirigeants algériens à des concessions pour se conformer à l’agenda américain. Selon Maghreb Intelligence, le plan n’a pas suscité l’enthousiasme des décideurs algériens.

Depuis 2014, Joan Polaschik, ancienne ambassadrice des Etats-Unis à Alger, a tout tenté pour concrétiser ce projet. Mais en vain. La «pakistanisation» ne convainc toujours pas une Algérie qui se méfie de l’Amérique et qui demeure attachée à ses relations militaires particulières avec la Russie, note le site. Joan Polaschik peinera, d’ailleurs, à organiser des rencontres fructueuses entre les militaires algériens et américains.

Malgré cela, les troubles qui éclatent au nord du Mali et les avancées inquiétantes de Boko Haram au nord du Nigéria ainsi que les événements sanglants en Libye ont conduit les deux pays à coopérer très fortement dans le domaine du renseignement. Maghreb Intelligence relève que l’Algérie est un peu le «phare» sécuritaire des Etats-Unis.

S. S.

Comment (41)

    BEKADDOUR Mohammed
    13 novembre 2017 - 22 h 40 min

    La bonne question, la seule bonne question, est qu’est-ce que Les Algériens veulent faire de L’Algérie ! Bon, c’est vrai qu’il faut consulter, écouter les avis, qui sont les amis des vrais Algériens sur cette Terre, le vrai ami de l’Algérien ne saurait être qu’un Algérien, j’admire L’Iran, c’est Un Frère, j’admire ses semblables, sur tous les continents, les U.S.A ne sont pas homogènes, même les Juifs ont des vrais Sages, mais TAHYA EL JAZAÏR !
    Au boulot, Vrai Algérien !




    1



    0
    karimdz
    13 novembre 2017 - 20 h 46 min

    Fort heureusement que nos autorités n’ont jamais donné suite aux demandes de l oncle sam. Comment pourrait on s allier avec l état le plus belliqueux et le plus criminel au monde, qui n hesite pas à sacrifier peuples et états sur l autel de ses seuls intérêts.

    Non et non, jamais !




    6



    0
    Sprinkler
    12 novembre 2017 - 12 h 48 min

    @AP
    Pourquoi ne publiez vous pas d’article qui dit que Momo6 prepare un « état tampon » (Israel bis) entre l’Algerie et la France? Il a promis à certaines personnes que vous connaissez bien qu’il est possible s’ils l’aident pour avoir le Sahara occidentale et une partie de Tindouf et Bechar, il leur donnerait un pays à cheval entre l’Algerie et le Maroc!!! Les frontiere de ce pays sont tracées et les preparateurs de ce pays ont deja grignoté pas mal de terre en Algérie – bien que harki decoré de la medaille pour fait de guerre en Algerie – (…).




    4



    0
    elkandil
    12 novembre 2017 - 1 h 07 min

    Il sera peu aisé pour le futur président fût-il pro-americain et totalement acquis à l’idéologie de l’oncle Sam de faire de l’Algérie le »phare sécuritaire en Afrique des États Unis ».
    Pour des raisons historiques d’abord, l’Algérien garde en mémoire les affres de la guerre de libération contre la France, un État membre de l’Otan. Pour des raisons politiques, il est difficile pour le peuple algérien d’accepter le passage d’une politique de non-alignement à un alignement total sur les thèses occidentales. Cela ne signifie pas que c’est impossible. Dans un futur proche, les choses peuvent changer !
    Au cours des deux dernières décennies, nous avons été témoins d’un abandon progressif et dangereux des positions qui faisaient la force de la politique étrangère de l’Algérie: non-alignement, solidarité avec les peuples en lutte, défense de la souveraineté des États… Que reste-t-il, aujourd’hui ? Mis à part le soutien aux Sahraouis (une cause qui depuis 40 ans n’a pas progressé d’un iota). Pas grand chose. Pas un mot de nos dirigeants sur le génocide au Yémen, pas un mot pour dénoncer la politique fasciste des wahabites Saoudiens, des Qataris. Notre position à l’égard de la cause palestinienne naguère à l’avant-garde (souvenons-nous, l’accueil de plusieurs milliers de Palestiniens en 1982 à la suite de l’invasion israelienne) fonctionne à minima, elle se limite à des déclarations creuses et à payer notre part de l’aide qu’octroient les pays arabes à l’Etat palestinien; à l’égard de la Syrie, quelques déclarations mais pas de soutien réel (ce pays nous avait pourtant soutenu pendant la guerre de libération), etc. C’est un recul manifeste et un abandon de nos principes et de nos valeurs. Nous sommes à des années lumières de la politique prônée par feu le président Boumedienne. Ce recul, est certes le résultat d’un repositionnement de l’Algérie face aux nombreux bouleversements que le monde a connu lors de ces deux dernières décennies. La disparition de l’URSS et l’hégémonie US au plan mondial avec pour corollaire une politique agressive des Américains à l’égard des États nations ainsi qu’une volonté de recomposition de la rive sud de la méditerranée pour en faire une zone pacifiée n’ayant aucune force face à Israël, une zone où le pétrole continuera à couler à flot et bon marché, une attaque frontale envers ce qui fait un des fondements de notre identité: l’Islam…
    Mais tout cela peut-il expliquer à lui seul le volte-face de notre politique étrangère ? Je ne crois pas. Il y a un autre facteur et non des moindres qui complète sans doute cette explication, c’est l’affaiblissement de l’Etat algérien face au pouvoir de l’argent, face aux clans qui ont mis le pays en coupe réglée. Cet état de fait est révélateur d’un état d’esprit « nouveau » basé sur l’égoïsme et le repli sur soi. La prédation est devenu le maitre-mot: à quoi bon créer de la richesse quand on peut siphonner des milliards à l’Etat. Le danger vient autant de l’extérieur que de l’intérieur. Le retour du « fils prodigue », s’il est sacré roi à la place de Fakhamatou (fait partie des complots qui guettent notre pays) ne fera qu’exacerber les contradictions et créer probablement une situation difficilement acceptable (élection par le clientelisme et le bourrage des urnes). Une situation qui se compliquera davantage avec une austérité économique qui touchera notamment les plus faibles. Et de nouveau l’endettement auprès des institutions de Bretton Woods… Et la boucle est bouclée. (N’a-t-on pas connu cela en 1988 ?)
    Des lors, il suffit à nos ennemis tapis dans l’ombre de donner « un coup de pouce » au destin…




    11



    0
    aqil2
    11 novembre 2017 - 11 h 33 min

    intéressant mais il semble très difficile d’avoir une coopération trop étroite avec les Américains. Déjà que l’article avertit bien que (à condition, toutefois, que l’Algérie s’aligne sur le programme politique américain). D’abord posons-nous la question si nous sommes en mesure de rivaliser, ou, au moins garder un minimum d’autonomie vis-à-vis d’une Amérique qui a une trajectoire du capitalisme fort singulière considérant, seul leur modèle socio-économique est cohérente et nécessaire.




    6



    1
    Les Égarés.
    11 novembre 2017 - 6 h 18 min

    Ssi l’ Algerie aurait suivie le Regime Terroriste Usa auteur de l’attentat 11/9WTC , il n’ y aurait pas eu dix ans de terrorisme Wahabite en Algerie.. .Les Usa Terroristes tout comme Israel Terroriste (Daesh) , aiment les porteur de Valises comme les Saouds , Momo six Maroc , ,Emirats…Non Algerie deteste les Harkis et les Soutients du Terrorisme .. .nos Services sont inreligents et les yeux ouverts .




    9



    6
    Ahmed
    11 novembre 2017 - 3 h 11 min

    L’Algérie va mal. Depuis plus de 50 ans, le pays est vendu et revendu. Les transactions mais rapportent beaucoup d’argent aux faussaires de titres de propriétés payés en franc puis aujurd’hui en euro n’ot jamais cessés. Les faussaires ont vendu et revendu l’Algérie endant la decennies noires et la première deennies qui suivit la guerre de libération. Les faussaires, tut le monde les connait mais personne n’se les rainer en justice et les jetter en prison. Tant ue ersonne ne le fait, il vendront et revendront des terres qui ne leurs appartiennent pas jusqu’au abord de Mers El Kebi, un rt que nus jalouse le monde entier et qui fut la clef de la victoire des alliés pendant la deuxieme guerre mondiale. Les faussaires de titre de propriété se sont rapproché du port et dire ceci. Ah si la guerre civile pouvait continuer, nous achèterons ce port avec quelques cacahuètes jeté aux fonctionnaires du foncier. Ah si la guerre civile pouvait ontinuer, auune agriculture ne serait possible et on iortera tout avec des dessous de table en euro. On vendrait Mers El Kebir, les terre agricle que personne ne peut cultiver. Et si n ativait les barbus, nous aheterons l’Algerie avec quelques cacahetes pour nous offrir des hotel à Vincennes et dans la capital des harkis Perpignan. Nous nous allons y arriver. Au Bourget, nous pourrons s’offrir d’autres hotels de passe pour faire travailler des roms, des femmes de tout horizon misérable. Nous continuerons notre sinistre œuvre en regardant avec ns yeux globuleux de crapeaud conangui ntre sinistre œuvre. Hier, nus torturions des fellagas avec la sinistre lgion étrangere. Sous notre laideus nous essayons de nus aeler les fils de familles cachés endan la revolution et harkis en puissance decoré de la édailles pour fait de guerre en Algerie. Nous étions harkis et aujurd’hui nous nous appelons les fils de familles tenanciers d’hotel de passe à Vincennes, Perignan, le Bourget. Ah si la guerre civile revenait et les barbu n’arretaient as leur œuvres, nous acheterions alors Mers El Kebir ave quelques cacahuetes jetés aux queques fontionnaires corruptibles. Nous avons à notre actifs tous les outils de la corruption et ladestruction de ce pays.




    1



    10
    anti-khafafich
    11 novembre 2017 - 0 h 36 min

    l’Algerie est pour les yankes un rempart contre l’islamisme !!!! pourquoi elle a cree daech alors ????




    4



    5
    Farid1
    10 novembre 2017 - 23 h 53 min

    Et qu’est-ce qu’a gagner le Pakistan en sous traitant les USA en Asie
    On veut bien sous traiter avec les USA dans l’industrie l’Agriculture…..Pourtant il y’a du potentiel en Algérie.
    Eux ils n’ont vu que le militaire.. après ils nous obligeraient à acheter leur matériel matériel..




    10



    2
    Anonyme
    10 novembre 2017 - 22 h 59 min

    Le meilleur allié pour l’Algérie c’est d’abord Allah et ensuite l’Iran.
    Les autres la Russie la Chine les américains pour ne pas tous les cités c’est kif kif la trahison les coups scabreux dans le dos.
    Vive l’Algérie et vive l’Iran.




    8



    16
      Bouzorane
      11 novembre 2017 - 12 h 15 min

      Un larbin tentera toujours de nous convaincre que son larbinisme à lui est meilleur que le larbinisme des autres larbins (larbin iraniste meilleur que le larbin américaniste…. larbin nord-africaniste meilleur que le larbin arabo-islamiste…etc etc)




      2



      2
    Bouzorane
    10 novembre 2017 - 21 h 43 min

    Ni pakistan, ni khorotistan!…On peut intervenir militairement à l’étranger mais faisons le pour de bonnes raisons!…. Pas question d’être les larbins des américains!…L’Algérie doit mettre fin à sa politique extérieure, excessivement timide et anormalement désintéressée….Qu’il s’agisse d’économie ou de sécurité, l’Algérie doit redéfinir sa doctrine pour plus d’agressivité et d’opportunisme…… Economie et sécurité sont étroitement liées. L’esprit hégémonique doit l’emporter sur la passivité…..La conquête des marchés et l’export doivent remplacer l’esprit rentier et l’import-import. L’action militaire doit désormais primer sur la diplomatie pour assurer notre sécurité….La diplomatie n’est pas une fin en soi. Elle doit se mettre au service de l’expansion économique et militaire….. »un peuple qui veut conserver sa vitalité doit s’étendre et essaimer » (Paul Leroy-Beaulieu, un économiste)…..Au rythme actuel, nous serons 50 millions en 2030….Avec une politique dynamique et volontariste, nous serons 100 millions avant 2050….L’avenir nous attend et nous appartient….Nous serons ce que nous aurons décidé d’être!… L’Algérie a une très bonne carte à jouer…La carte de l’Afrique doit être redessinée….Les terres Touaregs, aujourd’hui éparpillées entre Mali, Niger, Lybie et Burkina Faso, doivent être annexées par l’Algérie…Le contexte sécuritaire l’impose, vu que seule l’Algérie est capable de rétablir l’ordre et la sécurité dans le sahel…Les français doivent déguerpir!… L’histoire aussi justifie cette annexion…Les frontières héritées du colonialisme sont à revoir…Les Touaregs, tous les Touaregs, sont algériens…ils le proclament eux-mêmes… L’Algérie doit également mettre en place une stratégie à long terme pour annexer les iles Canaries…Cette stratégie prendra en compte que le Sahara Occidental et le Rif seront des états souverains et que Sebta et Mlilia seront annexées au nouvel état Rifin…. Nous devons penser également à reverdir notre sahara…. Deux moyens à mettre en ouevre pour cela : pomper l’eau de la nappe albienne d’une part et augmenter d’autre part la pluviométrie en rasant les sommets des montagnes du maroc qui bloquent actuellement les nuages d’atlantique.




    9



    4
    Vangelis
    10 novembre 2017 - 21 h 38 min

    Qu’on le veuille ou non, les approches américaines sont fondées et elles auraient du être prises pour des félicitations. Mais au lieu de cela, les pontes du régime, craignant pour leur koursi, à devoir d’abord balayer devant leurs propres portes avant de se lancer à dompter d’autres pays, les refusent systématiquement au faux prétexte d’une interdiction constitutionnelle, comme si ce motif ne pouvait jamais être amendé.
    .
    En affaires comme en politique, il vaut mieux être avec les forts qu’avec les faibles. Et pour l’heure les USA sont forts même s’ils sont impérialistes comme on dit alors que tous les pays le sont, chacun à son niveau.
    .
    Cette alliance aurait pu équilibrer la main mise de la Russie sur l’Algérie qui dépend totalement de son armement alors que l’on sait que ce pays vend aussi des armes au pire ennemi de l’Algérie, la narco-terro-monarchie qui était pourtant l’alliée des américains et restée la maitresse de la France qui n’arrête pas ses coups fourrés contre l’Algérie.
    .
    Un seul exemple, si l’Algérie s’était associé avec les USA, pensez-vous que la France pourrait agir en Conseil de Sécurité comme elle le fait systématiquement dans le dossier du Sahara Occidental au profit exclusif de la narco-terro-monarchie ?
    .
    Au contraire, si d’aventure les USA ont une idée négative de l’Algérie pour un oui ou pour un non, ils n’en feraient qu’une bouchée de l’armée algérienne et ce n’est pas et sera pas la Russie, prétendue alliée depuis des lustres, qui viendrait à son secours ou au moins à son appui.
    .
    Il faut avoir les moyens de sa politique et l’Algérie ne peut pas rivaliser avec les USA qu’on sait interventionniste, mieux alors être de leur côté que contre eux y compris par le refus systématique opposé à chaque fois.
    .
    L’Algérie aurait du abriter l’AFRICOM et le pays aurait eu une autre image grâce aux dollars investis et les islamistes se seraient tenus à carreau au lieu de narguer les citoyens avec leurs idées wahhabites sur lesquelles bientôt ils vont s’assoir dessus puisque le pays d’origine de cette doctrine envisage de l’abandonner.




    5



    10
    benchikh
    10 novembre 2017 - 21 h 23 min

    Mr l’ambassadeur Robert Ford l’Algérie ne sera ni Pakistan(aucune ressemblance) et ni un allié avec les USA.La politique Algérienne est pacifique.




    12



    3
    Anonyme
    10 novembre 2017 - 20 h 39 min

    L’Algérie et son peuple ne sont pas à vendre.
    Les algeriens ce se sont déjà vendu et soumis à ALLAH.
    Ce n’est pas comme nos voisins ils ont vendus leurs âmes au diable.




    15



    4
    Chaoui
    10 novembre 2017 - 20 h 14 min

    Très bon commentaire. Il y a juste un mot de…trop. Le mot « désormais »…




    1



    1
    Anonyme
    10 novembre 2017 - 16 h 08 min

    Désolé chers compatriotes,au risque de vous choquer,mais personne ne me fera croire qu’il y a en Afrique du nord,un seul pays valable et digne de ce nom.En ce qui nous concerne,une équipe de Bonobos aurait mieux géré la rente pétro-gazière!




    174



    42
    hobeldjazair
    10 novembre 2017 - 13 h 58 min

    C’est simple l’Algérie est un pays très puissant et en plus digne de confiance. L Algérie est toujours victime de trahison des pays alliées mais l’Algérie à une parole et n’a jamais trahi ses alliés. Les américains savent très bien, vu l’histoire de l’Algérie, que c’est un pays de premier choix en matière d’alliance. L’Algérie est riche en matières premières, une diplomatie efficace avec un poids considérable en Afrique et dans le tiers monde, une culture de haute voltige, et surtout l’Algérie gagne les guerres.




    106



    76
      Rais
      10 novembre 2017 - 15 h 37 min

      Bien dit!. 🙂




      24



      60
        Alib
        10 novembre 2017 - 23 h 03 min

        Je te trouve votre analyse pas objectif,essai de trouver une analyse plus réaliste.




        61



        11
      TARZAN
      10 novembre 2017 - 20 h 12 min

      tu as tout dit et c’est la vérité en plus! en plus l’algérie est un pays de la baraka et malheur à celui qui faire du mal à l’algérie: regardez les pays qui ont financé le terrorisme en algérie, ils sont tous dans des crises et au bord d’une guerre qui aura lieu et où ils perdront 7 fois nos pertes dûes aux terrorisme. c’est écrit!




      13



      18
      Anonyme
      12 novembre 2017 - 7 h 27 min

      @hobeldjazair
      Regarde la puissance de notre pays,les étudiants étrangers se bousculent pour venir y étudier:https://www.algeriepatriotique.com/2017/10/29/examen-de-tcf-clarifications-centre-culturel-francais/




      39



      1
        TARZAN
        13 novembre 2017 - 21 h 09 min

        comme d’habitude les marocains sont en force sur des sujets qui les dérangent




        0



        4
    mohamed
    10 novembre 2017 - 13 h 35 min

    Maghreb ? peut étre, Intelligence ? pas sur
    l’empire joue le Pakistan contre ses voisins la Russie et la Chine communiste, tous dotés d’armes nucléaires, en utilisant contre eux l’arme du fanatisme religieux dans toute la région, maintenant ils l’utilisent dans le monde entier et vous essayez de nous faire croire qu’ils s’y opposent !
    les wahabosalafistes sont les mercenaires de l’empire depuis qu’il les a créés pour protéger ses navires allant aux inde des pirates de la région et pour détruire l’empire otoman, il les utilise pour faire baisser le cours du pétrole contre la Russie en premier lieu et le Venezuela
    que l’Amerique cherche à nouer une alliance militaire c’est son role mais elle ne fournira jamais les moyens de défense stratégique par exemple la Turquie qui fait partie de l’OTAN aux premiéres loges pour étre désintégré à la moindre fausse alerte nucléaire est à poil j’usqu’à ce que les Russes lui fournissent les moyens les plus modernes de défendre son espace aérien




    43



    5
    Tin-Hinane
    10 novembre 2017 - 12 h 14 min

    Ils veulent quoi au juste les américains? c’est quoi cette affaire de sous-traitance dans une région du monde qui n’a rien de commun avec eux, ils veulent mettre toutes les armées du monde à leur botte mais au nom de quoi? qui sont ils pour avoir de telles prétentions? Ils ont des bases au Maroc, en Tunisie, ils ont planté (avec leurs sous-fifres les français) le chaos en Libye et maintenant ils veulent la collaboration de l’armée algérienne, cette même armée dont ils voulaient la disparition en lui faisant une guerre infâme avec leurs mercenaires le GIA. Quand on arrive pas à avoir ce qu’on veut bil kbha on essaie l’mlaha, merci bien. L’Algérie n’est pas le Pakistan, l’armée algérienne est née d’une révolution, le Pakistan a été crée par la grande bretagne et ce n’est pas du tout la même chose. Ils insistent lourdement pour extraire l’Algérie de sa donnée révolutionnaire mais ils n’y arriveront pas, désormais la révolution est dans l’ADN de l’Algérie. Nous ne voulons pas de collaboration avec ces gens là, que ce soient les américains ou les français, d’abord parce que nous ne voulons pas collaborer avec des impérialistes criminels et ensuite et surtout nous ne collaborons pas avec les loosers.




    49



    7
    Enigme
    10 novembre 2017 - 12 h 01 min

    Ce qui caractérise l’Algérie est son indépendance totale, l’Algérie ne sera jamais le vassal d’une force étrangère et ne fera jamais une guerre pour le compte d’autrui. Même les russes, grands amis et fournisseurs d’armes de l’Algérie n’ont pas réussi a bénéficier de privilèges à Mers el Kebir. Tous les scenarios et desseins occidentaux visant à cerner et à influencer la décision algérienne sont voués à l’échec.




    51



    6
    1962= ElBandia
    10 novembre 2017 - 11 h 59 min

    Avec l’escroc algero-américain Chakib Khalil et les mercenaires au pouvoir TOUT EST POSSIBLE




    63



    99
      Moskosdz
      10 novembre 2017 - 23 h 16 min

      +1962//Parait que tu es si fier de ta condition de misérable d’avant 62,tu le regrettes amèrement et ça se comprend.




      4



      41
        1962= ElBandia
        11 novembre 2017 - 19 h 37 min

        A choisir entre la misère du colonialisme d’avant 62 et le planqué marocain d’après je préfère le premier au moins là c’est clair y a pas photos




        42



        1
          Anonyme
          13 novembre 2017 - 15 h 08 min

          @ 1962=ElBandia
          Tu as raison,au moins nos autoroutes seraient de vraies autoroutes,nos écoles seraient de vraies écoles avec un niveau scolaire digne de ce nom,notre monnaie ne serait pas fabriquée par la bonobo banque,et nos hôpitaux ne seraient pas des mouroirs pour femmes enceintes,etc etc …..la liste est longue comme le nombre de corrompus…




          42



          0
    B
    10 novembre 2017 - 11 h 43 min

    Ca m’étonne que vous ne sachiez pas que « maghreb intelligence » est un site crée par le makhzen depuis déjà plusieurs années.Il s’est arrêté pendant un long moment.
    C’est vrai que depuis quelques mois il s’est refait une virginité en la personne du nouveau rédacteur, un ancien journaliste français du « figaro » je crois.
    Celà ne veut pas dire que cette info est fausse! Mais tous les algériens informés savent que l’occident a toujours voulu faire de l’Algérie son gendarme dans la région.
    Donc méfiance, tout ce que raconte ce site a des arrières pensées, tout comme « jeune afrique » et les autres torchons que nous connaissons tous.




    50



    7
      Anonyme
      10 novembre 2017 - 12 h 17 min

      Ce que tu dis est très probable, ces torchons au service du sionisme et de son valet narcomonarque mimi 6, mais l’Algérie entre les mains du clan de faux algériens venus d’Oujda, il faut s’attendre à une grande trahison et soumission au service des américains pour garder le pouvoir et éviter d’être jugés, pour dilapidations de milliards de $ depuis 1999. Je ne dormirai jamais assez bien tant et aussi longtemps que Bouteflika et sa clique sont encore au pouvoir contre la volonté du peuple qui n’a jamais voté pour son maintien au pouvoir. Rappelons nous les rafales français autorisés de survol du territoire algérien
      pour garder le pouvoir sont prêts à tout, même vendre l’Algérie sur un plateau d’argent à nos ennemis.




      28



      21
        Amirouche
        10 novembre 2017 - 16 h 48 min

        Je ne vais pas m’attarder a épiloguer sur le tissu de contre-vérités que tu viens d’écrire,mais suffit seulement de dire pour souligner le manque de crédibilité de tes propos que par example,les avions raffales francais n’ont pas survolés du tout le territoire algérien mais plutot,ils ont été obligés de passer par le maroc.L’Algérie n’a jamais donné le feu vert aux francais de le faire(je défie quiconque de produire l’ombre d’une preuve dans ce sens).Les rumeurs et autres racontards charriés par certaines tentacules ne peuvent occulter cette vérité.
        Ensuite,tout le monde sait que le peuple algérien a voté pour Bouteflika et en masse,pas besoin des américains pour cela.D’ailleurs,les actent sur le terrain sont plus porteurs et signifiants que les scénarios fumants de science fiction que certains aiment pondre.Le fait est que,les américains n’ont pas pu convertir le pouvoir algérien a de meilleurs sentiments pour les suivre dans leur démarche.Ce qui démontre a plus d’un titre et encore une fois,que les inepties que certains d’entre vous(marocains déguisés,islamistes,berbéristes extremistes et autres opposants du dimanche)débitent ne sont que des inepties.Une fois de plus,les actes sur le terrain raisonnent plus fortement que la réthorique sans substance.




        23



        10
          Anonyme
          11 novembre 2017 - 16 h 16 min

          SVP merci AP de laisser passer, c’est pour démentir tous les mensonges et rétablir la vérité que tout le monde sait.

          La preuve de ce que je dis sur mon poste précédent concernant le survol des rafales français sur le territoire algérien

          http://www.afrik.com/guerre-au-mali-les-rafales-francais-n-ont-jamais-survole-l-algerie
          Laurent Fabius, le ministre français des Affaires étrangères, avait pourtant remercié, le 13 janvier, le gouvernement algérien pour sa coopération en acceptant d’ouvrir « sans limites » son espace aérien aux rafales français. Une annonce remplie de subtilité, car en réalité le chef de la diplomatie française a remercié sans confirmer le survol de l’Algérie des bombardiers français. Pourquoi Laurent Fabius remercie-t-il l’Algérie pour une chose qui au final ne servira pas à la France ? Pourquoi taire la participation du Maroc ?

          Le pseudo Amirouche ne te sied pas du tout, toi le défenseur du clan d’Oujda.
          Amirouche trahit par le clan d’Oujda
          https://www.youtube.com/watch?v=TsindIlDkXI




          4



          0
        Amirouche
        14 novembre 2017 - 17 h 12 min

        Le lien que tu viens de poster confirme que les avions francais ont survolé le Maroc et pas l’Algérie ce qui dénote le manque de crédibilité de tes propos et jusqu’ou des gens de ton acabit peuvent aller pour essayer de salir leurs pays pour de vulgaires intérêts personnels.Pas la peine de machouiller la question dans tout les sens et essayer de lui donner une autre version.Les francais ont essayé par tout les moyens de convaincre les algériens de les laisser survoler leur territoire.Ils se sont vu infliger un non catégorique.Voila la substance de cette affaire.Tout le reste y compris tes analyses et autres extrapolations boiteuses n’est que manipulation et monsenges(faute de mieux).
        Au contraire,le nom « Amirouche » me sied parfaitement,moi protecteur de l’Algérie et de son intégrité morale.C’est toi qui te cache derriere ta supposée opposition au clan de Oujda machin,pour masquer ta haine de soit et de l’Algérie(s’il n’y avait Bouteflika,tu aurais invoqué d’autres moulins a vent contre qui tu t’en iras faire ta croisade).D’ailleurs,c’est a l’image des harkis d’hier que Amirouche a combattu farouchement.
        En ce temps la,ces suppots de la France,eux aussi,disaient qu’ils faisaient opposition au…….FLN.




        1



        1
    Le Patriote
    10 novembre 2017 - 9 h 42 min

    Très bon article qui nous en apprend des choses que les initiés savaient déjà et que les profanes (donc « les gogos ») que nous sommes devinaient. Ceci dit il ne faut pas tomber dans le travers (et la lâcheté) qui marquent nos sociétés depuis l’antiquité post-islamique, celle de parler su passé quitte à l’emberlificoter, en laissant le présent se dérouler inexorablement. Il faut au contraire s’occuper de la dérive de notre société et dénoncer au jour le jour les dangers qui mènent notre pays vers des abîmes insoupçonnés dont il ne pourra plus sortir. Comme « le péril noir » qui déferle sur nous depuis la visite à El Mouradia de Hollande. Tout le monde a laissé faire et, cyniquement on en parle comme « migrants » (sous-entendu qu’ils ont vocation à partir ailleurs) alors que le voyage, pour eux se termine ici. Les conséquences sont effleurées sans être rattachées à la vraie cause: cocaïne; fausse monnaie; armes; prostitution; maladies ST et autres; et comme divulgué avant-hier, démantèlement d’un atelier de confection à Ghardaïa de tenus officilles du corps de la Sûreté Nationale.




    44



    7
      lina
      10 novembre 2017 - 18 h 12 min

      bien dit cher ami Amirouche, le faits demontre que depuis 15 ans , que l’arée algerienne se dote des moyens les plus perfomants , satellites, missiles, s 300, s 400, et les armes les plus modernes, avec une maitrise parfaite…ce qui fait saliver les americains et les francais de voir l’anp prendre part à leurs aventures destructrices, …mais hélas…celui qui n’a pas su analyser les décisions politiques, et opérationnelles…militaires..prises en haut leu…lors de l’attaque terroriste contre le site de ain amenas…en 2012…n’a rien compris ni aux jeux diplomatiques, ni en rapports de forces stratégiques…les americains on bien compris et saisi que l’Algérie n’est pas la Jordanie, ni l’egypte…elle est souveraine dans ses décisions et choix…




      18



      2
    Jean_Boucane
    10 novembre 2017 - 9 h 17 min

    Le probleme des USA en Algerie c’est qu’elle nous montre que les mauvais cotés… Je vous assure que si les USA avaient un vrai partenariat avec l’Algerie d’un point de vue industriel, économique et culturel… l’Algerie serait bien plus gagnante que le partenariat Algero-Francais inutile!
    Si les USA viennent nous presenter un programme basé seulement sur les armes et le renseignenment, ils n’auront jamais l’aval du peuple algerien! Par contre, si les americains debarquent avec leur universités qui font des filliales en Algerie, leur entreprises comme Facebook, Apple, Boeing, Ford en créant des emplois! Si ils nous montre leur entreprises de divertissement de loisir comme Disney, Pixar etc… les algeriens seront ouvert aux USA!
    On ne veut pas un partenariat Algero-Americain comme le partenariat Pakistano-Americain! On veut un partenariat comme celui qu’a realiser les USA avec la Corée du Sud ou le Japon!
    C’est au USA de nous montrer leur pays et ses bienfaits et je constate une volonté du peuple algerien grandissante des USA (il suffit de voir ce que fait les ambassades US en Algerie pour s’en convaincre) donc ne vous trompez pas de combat! Les USA depuis J F Kennedy ont toujours montré du respect a l’Algerie et j’invite les forumeurs a me prouver le contraire c’est les Daechiens qui diront le contraire!




    51



    16
      Hamid
      10 novembre 2017 - 19 h 01 min

      On est ouvert à tout le monde cher ami et nous sommes un peuple pacifiste à l’image de Gandhi; nous avons une des meilleurs diplomaties du monde nous prenons beaucoup sur nous-même pour faire du bien sur la planète sans attendre quoi que ça soit de retour.
      Malheureusement, on constate qu’il y a beaucoup d’ingratitude quand on nous crache pas dessus.
      Certains états qui ont très bonnes affaires dans notre pays préfèrent perdre des sommes astronomiques avec certains autres pays (qu’on pourrait qualifier de parasite) que d’agir de gagnants à gagnants avec nous, d’ailleurs vous remarquerez qu’ils ont que des comptoirs commerciaux chez nous de leurs camelotes fabriquées ailleurs que chez eux.




      19



      1
      timour
      11 novembre 2017 - 11 h 38 min

      On « veut » un partenariat comme avec la Corée du sud et le Japon! Sans blague! Relis l’Histoire du XX° siècle. Ces 2 pays (complètement dévastés par la guerre) ont été occupés par les Usa et ils le sont encore en ce moment. En 1962/65, quand nos dirigeants d’alors s’apprêtaient à engager notre économie dans le système collectiviste, les Américains investissaient au Japon et en Corée afin de contrer l’influence soviétique. C’est de là que débute l’explosion industrielle de ces deux pays.
      J’ajoute que cela ne s’est pas fait du jour au lendemain comme s’il y avait eu un coup de baguette magique. Les dirigeants japonais et coréens ont bien compris que les technologies occidentales étaient la résultante d’un système éducatif performant et efficace et que l’instauration d’un système économique basé sur la liberté d’entreprendre était à même de dynamiser leur économie. De profondes réformes sociétales ont donc été mises en œuvre bouleversant ainsi la société traditionnelle afin de l’adapter au monde moderne.
      Sans oublier que ces peuples étaient (et sont toujours) travailleurs et disciplinés. Ce qui ne veut pas dire qu’ils sont heureux.
      Sache aussi qu’en 1962 le PNB de l’Algérie était supérieur de plusieurs points à celui de la Corée et à celui de la Chine. Deux pays qui n’ont pour ainsi dire pas de ressources énergétiques, il faut le signaler.
      Enfin, lorsqu’on parle de partenariat dans les domaines scientifiques «pointus» cela implique que de notre côté nous ayons des outils de recherche performants ce qui permettra à nos chercheurs de s’impliquer efficacement.
      Enfin le système bureaucratique qui régit notre société à tous les niveaux ne valorise pas le partenariat, en particulier dans le domaine de la recherche fondamentale.




      4



      0
        Hamid
        11 novembre 2017 - 22 h 45 min

        Je suis d’accord avec vous cher ami, sauf que les deux premiers pays que vous citez avaient déjà une certaines technologies de pointe dans beaucoup de domaine, en tout cas pour le Japon et leurs peuples avaient reçu une éducation, donc avec un bon niveau d’étude scolaire et pour finir, ils ont une assistance dans tous les domaines des américains.
        Pour nous, à l’indépendance, je crois qu’il n’y avait même pas dix pour cent de scolarisé, tous nos dirigeants ont eu seulement une scolarité élémentaire de base d’ou leur manque total de vision, un peuple analphabète avec une démographie explosive et aucune aide substantielle extérieur quand beaucoup de pays et pas de moindre agissent en coulisse pour nous créer des gros blocages artificiels.
        Dans toute notre histoire, nous n’avons jamais été réellement indépendant et nous vivons encore de nos jours des événements décidés hors de notre territoire comme nos amis libanais.




        1



        0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.