Le prix du panier Opep à près de 62 dollars

pétrole Opep
Légère hausse des pris du pétrole. D. R.

Le prix du panier de référence du brut de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s’est établi vendredi à 61,91 dollars le baril, contre 61,7 dollars la veille, a indiqué lundi l’Organisation basée à Vienne.

Les ministres de l’Opep doivent se réunir formellement fin novembre dans la capitale autrichienne pour discuter d’une prolongation de l’accord de réduction de la production au-delà de mars 2018. L’Arabie Saoudite et la Russie, autre grand producteur mondial de pétrole, y sont favorables.

Pour rappel, lors de la réunion de décembre 2016, 11 producteurs de pétrole non Opep ont coopéré avec les 13 pays membres de l’Opep en vue de rééquilibrer le marché mondial du pétrole en baissant la production de 1,8 million de barils par jour. L’Opep et les pays non Opep avaient prorogé jusqu’à fin mars 2018 l’accord de réduction de la production et envisagent aujourd’hui une nouvelle extension de l’accord.

Introduit en juin 2005, le panier de référence de l’Opep compte 14 catégories de pétrole notamment le Sahara blend algérien, l’Arabian light saoudien, le Minas d’Indonésie, Dubaï des Emirats arabes unis, Essidr libyen, Basra light d’Irak, Kuwait export du Koweït, le Bonny light du Nigeria, le Qatar marine du Qatar, Girassol d’Angola, Oriente d’Equateur et Merey du Venezuela.

R. E. 

Comment (2)

    Anonyme
    21 novembre 2017 - 15 h 26 min

    Le prix du panier Opep à près de 62 dollar

    Une occasion pour entamer des réformes, et des restructurations profondes, radicales et totales
    De Sonatrach, et de Sonelgaz très peu performantes, et hyper bureaucratiques lourdes
    Sur de nouvelles bases, de performances, de rentabilité, de productivité, et d’efficacité économique, et financière
    Et surtout avec moins de bureaucratie lourde, et d’administration paralysante, consommatrice de paperasses inutiles,
    Et de temps précieux
    La bureaucratie est un vrai cancer pour l’économie, les finances, et le commerce algériens, Sonatrach, et Sonelgaz inclues




    0



    0
    Anonyme
    13 novembre 2017 - 18 h 47 min

    eux se frottent les mains !




    1



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.