Education nationale : recrutement de médecins généralistes et psychologues

recrutement
Le ministère de l'Education nationale recrute des médecins. D. R.

Le ministère de l’Education nationale a annoncé dimanche qu’un concours de recrutement de médecins généralistes et psychologues cliniciens de santé publique sera organisé le 26 décembre. «Les entretiens concernant ce concours seront organisés le 26 décembre», a indiqué la ministre de l`Education nationale, Nouria Benghebrit, sur son compte officiel sur les réseaux sociaux, précisant que «100 postes sont répartis à raison d’un poste pour chaque wilaya (soit 50 postes de médecin généraliste et 50 postes de psychologue clinicien)». L’Office national des examens et concours (Onec) supervisera ce concours.

Un diplôme de docteur en médecine ou équivalant reconnu est la seule condition de participation à ce concours. Le mode de recrutement sera sur la base du diplôme.

Concernant le grade de psychologue clinicien, le candidat désirant participer au concours doit avoir une licence en psychologie clinique ou un diplôme équivalent, tandis que le mode de recrutement pour ce grade sera sur la base d’un examen. Les épreuves écrites pour le candidat retenu comptent un examen en culture général (coefficient 2), un examen en relation avec la spécialité du candidat (coefficient 3) et une étude d’un cas (coefficient 2), a ajouté la même source.

Le ministère de l’Education nationale invite les candidats désirant passer le concours et remplissant les conditions à déposer les dossiers au niveau des directions de l’éducation de leurs wilayas, ajoutant que le candidat doit déposer son dossier personnellement dans un délai de 15 jours à compter d’aujourd’hui.

R. N.

Comment (2)

    Mello
    20 novembre 2017 - 14 h 32 min

    Dramatique, comme disait l’autre, c’est dramatique de vouloir recruter des medecins et psychologues DIPLOMES ,” diplomes “ messieurs -dames , sur la base d’un concours. Iront ils travailler a la NASA ? A ma connaissance ce n’est que des postes adaptes a leurs formations. Comment et par qui ces diplomes seront ils examines et a quelles epreuves seront ils confrontes ? Si pour des enseignants ou des agents de maitrise , des concours etaient necessaires, pourquoi elargir ces epreuves aux medecins.
    Je reitere ma proposition de centraliser toutes les activites annexes , comme l’economat, les ressources humaines , le controle medical et psychologique ainsi que le service de la securite , pour chaque entite geographique ( Daira) pour s’occuper d’un ensemble d’etablissements. Que Mme Benghebrit puisse reflechir dans ce sens.




    0



    0
    Anonyme
    19 novembre 2017 - 16 h 23 min

    Et des Ra9quis pas encore ?




    0



    6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.