Ghali : «Il faut regarder l’Algérie comme un partenaire naturel de la France»

Samia Ghali
Samia Ghali, présidente du groupe d'amitié France-Algérie. D. R.

Par Lina S. – Comme annoncé en exclusivité par Algeriepatriotique, Samia Ghali a été élue présidente du groupe d’amitié France-Algérie au Sénat français. «Je suis heureuse de prendre la présidence du groupe d’amitié France-Algérie au Sénat. Je remercie les sénatrices et les sénateurs de leur confiance», a déclaré la nouvelle présidente de cette instance, affirmant que l’Algérie «doit être regardée comme une sœur, un partenaire politique et économique naturel et essentiel de notre pays».

«De très nombreux Français d’origine algérienne vivent en France et ont conservé des liens familiaux et fraternels avec l’Algérie. Les Algériens sont aussi extrêmement nombreux à venir dans notre pays. Ces échanges sont une richesse et une force pour un avenir apaisé et constructif fondé sur la solidarité et le respect mutuel qui unissent nos deux peuples», a encore affirmé Samia Ghali. «L’histoire est aujourd’hui devant nous», a-t-elle ajouté, en rappelant qu’elle a «toujours plaidé pour un partenariat renforcé et soutenu avec l’Algérie dans l’intérêt évident de nos deux pays».

«Les Sénats algérien et français ont établi une feuille de route ambitieuse dont les grandes lignes concernent le renforcement de la coopération institutionnelle entre les deux assemblées, l’approfondissement du dialogue géopolitique, l’accompagnement d’un partenariat économique d’exception fondé sur des stratégies durables et de co-développement respectueuses des intérêts de chacun et enfin l’affirmation d’une coopération décentralisée volontariste pour notre espace méditerranéen notamment dans le cadre du dialogue 5+5», a précisé la nouvelle présidente du groupe d’amitié France-Algérie, qui s’est engagée à concentrer son travail dans le sens de «cette vision stratégique» des relations entre les deux pays.

L. S.

Comment (23)

    Anonyme
    24 novembre 2017 - 14 h 06 min

    Madame et tout les autres il n y aura jamais le grand Maghreb uni que tenait à cœur Nicolas Sarkozy ; le 5+5 ok pour la sécurité conjointe pkoi pas ou des exercices avec l Otan ; mais concernant le Sahel la France veut isoler l Algérie et réduire son influence et sa puissance régionale donc ce sera pareil pr Macron; l Algérie est souveraine pas les quatre autres déjà et pareil pr le g5 sahel l Algérie ne pourrait recevoir des ordres de son ancien colonisateurs c’est déjà pour ceci que ns intégrons pas ce groupe g5 sahel ; l Algérie n’est pas soumise et suiveuse premièrement imaginez si on avait accepter… le choc? Alors je vais vous dire une chose nous algériens nous sommes complètement ds une autres optique car nous allons crée pas le Grand Maghreb comme vs le voulez vous mais nous allons édifier avec le temps et le peuple et l état algérien inch Allah « UNITED STATES OF ALGERIA » ; ca c est un grand projet que’ nous allons nous atteler a construire….une puissance mondiale inch Allah cest un défi pr l état et le peuple algérien ft qu on soit a la hauteur pr notre pays donc pour nous avec l aide des USA de la CHINE ET LA RUSSIE car eux les grandes puissances de ce monde nous regarde avec du respect et un regard différents des autres petite et moyennes nations quelqu elles soient… la France ne pourra pas entraver les intérêts des USA chine et Russie en Afrique et ailleurs….je dis ca pour la peur de certains de nos dirigeant envers l état Français pas tous hamdoulah et en tt cas pas notre noble ANP . elle en est garante…. c’est au cols blancs que je ne fais pas confiance la preuve bcps de choses s explique….ft changer tt ca pr le bien de tous et de notre chère Algérie.




    2



    0
    TARZAN
    23 novembre 2017 - 22 h 01 min

    si certains ici critiquent samia ghali au nom des algériens, donc ils se font passer pour nous alors qu’ils sont marocains, je leur répond que cette dame est la bête noire des marocains du makhzen, je dis bien du makhzen car madame ghali défend avec beaucoup de courage les algériens. elle dérange le makhzen car elle a poids politique considérable à marseille. encore une fois je demande aux algériens de suivre les recoimmandations du gouvernements et non pas les rumeurs et les fakes sur internet qui ne visent qu’à détruire l’algérie. moi tarzan je dis vive samia ghali une pure fehla algérienne




    1



    3
      Nasser
      24 novembre 2017 - 1 h 00 min

      J’ignore pourquoi vous dites ça mais moi qui est de Marseille je sais que même si elle est d’origine algérienne politiquement elle est très proche du Maroc et des marocains.




      3



      1
        TARZAN
        24 novembre 2017 - 6 h 24 min

        nasser donne nous les preuves




        1



        3
    L'inspecteur
    23 novembre 2017 - 19 h 37 min

    Dans les 5+5 il y a le Maroc qu’elle connait mieux que l’Algérie, cette Maghrébine comme elle se définit est contre la fermeture des frontières avec ce royaume qu’elle apprécie d’où l’introduction du mot « Maghreb », « Maghrébins »  » Maghrébines » dans tout ses discours.

    Il y a une fille qui travaille au consulat d’Algérie de Marseille une intouchable car son papa est un médecin à El Mouradia, elle est mariée à un Tunisien qui rentre au consulat et en Algérie comme chez lui, avec son mari ils sont souvent invités par cette sénatrice aux soirées avec d’autres fonctionnaires de notre consulat.

    Qui dit 5+5 dit la nécessité de l’ouverture des frontières avec le Maroc.




    4



    1
      Yamina
      24 novembre 2017 - 0 h 28 min

      En effet inspecteur 5+5 est un projet politique, elle et son Macron préparent quelque chose au profit du Maroc.




      3



      0
    nasser
    23 novembre 2017 - 14 h 17 min

    la France s’ est 132 ans de misère et de paupérisation, alors l’ Algérie n’ est ni une soeur ni un partenaire naturel.HUMAINEMENT PARLANT , » ras le bol des déclarations d’intentions,politquement parlant RAS bol d’ un quelconque lien affectif à chaque visite d’ un représentant français (B.Lemaire ou A.Montebourg) » car avant de regarder l’ avenir efforcez vous de faire avancer les dossiers relatifs à cette douloureuse période (douloureuse pour les algériens).à vouloir donner des leçons de démocratie, à vouloir souffler le chaud et le froid la France est tout le contraire d’ un partenaire fiable à savoir un partenaire néocolonialiste.




    7



    2
    ilelli
    23 novembre 2017 - 13 h 49 min

    l’Algérie «doit être regardée comme une sœur, un partenaire politique
    et économique naturel et essentiel de notre pays».
    Il semblerait que cette personne n’ait pas de mémoire ou un vide…
    «De très nombreux Français d’origine Algérienne vivent en France:
    Ont ils la même facilité d’accès a l’emploi au même titre que le Françoiais De la France ou d’origine latine ou de l’Est…
    «L’histoire est aujourd’hui devant nous», a-t-elle ajouté… l’Algérie dans l’intérêt évident de nos deux pays».
    Connait-elle l’histoire du passé ou celle qu’elle connait est erronée.
    Je pense que dans l’intérêt de l’Algérie c’est d’éviter tous les croches pattes de ceux qui veulent sa déstabilisation, ce sont les mêmes Etats qui par le passé l’ont colonisés…
    Ennemi hier, complice aujourd’hui, concurrent demain.




    6



    1
    Artémis
    23 novembre 2017 - 11 h 54 min

    Madame Samia Ghali est française et elle défend les intérêts de la France c’est normal, nous nous sommes algériens et nous à cette dame comprenne que l’Algérie n’est pas là pour servir sa carrière. L’histoire n’est pas devant nous Madame Ghali, l’histoire raconte les évènements du passé et le passé des rapports algéro-français ne sont pas en faveur d’une amitié ou d’un rapprochement quelconque entre ces deux peuples. L’histoire n’est pas en faveur de la france, pas en son honneur. Un partenariat renforcé serait surtout dans l’intérêt de la France. Que veut elle dire en parlant d’une « affirmation d’une coopération décentralisée volontariste pour notre espace méditerranéen notamment dans le cadre du dialogue 5+5»? pourquoi ne nomme t’elle pas ses « 5 », et justement puisqu’elle évoque le sujet, peut elle nous expliquer elle Madame la sénatrice que fait exactement sont pays dans ces « 5 »? Madame Ghali l’Algérie n’a pas besoin de la France, l’inverse est vrai la France a vachement besoin de l’Algérie mais j’espère de tout, je prie pour ça, que l’Algérie prendra de plus en plus ses distances avec ce pays qui n’a jamais, jamais cessé d’être un pays ennemi.




    6



    2
    elhadj
    23 novembre 2017 - 11 h 05 min

    fantasmer madame fantasmer ,la politique française envers notre pays a ete toujours des plus méprisantes et ce avec le concours tacite de ses ressortissants d origine algérienne et groupes de pieds noirs et harkis nostalgiques d un passe révolu.les relations entre les 2 pays n ont jamais ete corrects ni réciproquement benefiques si ce n est le fait de considérer notre pays comme un marche d écoulement au prix cher de ses produits.la grandeur de l Algérie , son crédit et la préservation de ses interets seront garantis après l émergence de nouveaux cadres gestionnaires compétents et capables issus d une nouvelle légitimité populaire .attendons avec optimisme l après 2019




    10



    3
    anonyme
    23 novembre 2017 - 11 h 02 min

    les deux pays finiront par s’entendre sur un partenariat d’exception au grand dam de ceux qui continuent « leur guerre d’Algérie jusqu’à maintenant »; le plus fort continuera à s’imposer ; c’est naturel; mais l’intelligence des uns ou des autres permettra d’équilibrer la situation (…)
    l’independance n’a pas atteint « tous » ses objectifs, mais la « décolonisation » si !




    4



    3
    salah
    23 novembre 2017 - 8 h 53 min

    COUPER TOUTE RELATION AVEC LA FRANCE.AU LIEU DE PLEURNICHER SUR VOTRE SORT.




    9



    4
    Jean_Boucane
    23 novembre 2017 - 7 h 38 min

    J’aime bien cette femme… je lui conseille d’etre ethnique comme les marocains! En clair, se reunir qu’avec des algeriens pour former un lobby! A partir du moment ou elle sympathise avec les loups du makhzen c’est fini pour elle! Et regle numero un, ne jamais partir au Maroc car ces derniers vont vous suivre et faire des dossiers sur vous pour vous pieger!!!




    9



    5
    Kahina
    23 novembre 2017 - 6 h 41 min

    «L’histoire est aujourd’hui devant nous»
    Non, l’histoire ne sera jamais devant nous, tant que la France n’aura pas reconnu ses génocides en Algérie.
    Regardez la souffrance de ces Algériens déportés à la nouvelle Calédonie en 1871.
    https://www.youtube.com/watch?v=hox-T-MdUCM




    17



    3
      blessé
      23 novembre 2017 - 9 h 55 min

      le passé c’est l’histoire, et l’histoire est incrustée dans nos memoires, et celle-ci ne doit pas nous empecher de regarder devant, nos enfants et petits enfants c’est l’avenir.




      7



      4
        Kahina
        23 novembre 2017 - 16 h 28 min

        Tout à fait d’accord avec vous.
        On oubliera jamais l’histoire.




        3



        0
    Tinhinane
    23 novembre 2017 - 6 h 28 min

    Dans la valise de Macron le message suivant est écrit : Dégagez chez vous, mais laissez mes compagnies venir chez vous pour siphonner vos âmes et vos richesses.
    Macron veut faire de l’Algérie une station pour les migrants clandestins…pour lui, c’est la seule solution pour éviter le chaos à son pays. ON lui dit, NON ET PUIS NON.
    Concernant le 5 + 5, ça c’est une autre dimension géostratégique. Fort possible que Macron aimerait exhaussé le rêve de son conseiller, ex président Sarkozy. La méditerranée à la SARKOZY…….
    On demande à Monsieur Macron de nous dire c’est qui son 5 et sera financé par qui.




    16



    4
    Anonyme
    23 novembre 2017 - 1 h 55 min

    elle défendra plutôt les intérêts de son pays la France contre ceux du pays de ses parents l’Algérie.




    15



    7
    Djaffar
    23 novembre 2017 - 0 h 35 min

    Encore une Maghrébine ! elle fera partie du prochain voyage de Macron à Alger.




    7



    10
      Anonyme
      23 novembre 2017 - 5 h 00 min

      maghrébine/Maghrébin/le grand Maghreb: ce sont des termes qui n’existent pas dans notre encyclopédie en Algérie. Il ya l’Algérie, les Algériens – Algériennes, et l’Afrique du nord
      Capito!




      17



      4
        Anonyme
        23 novembre 2017 - 11 h 38 min

        exact, mais il y aura toujours des kharabes de service, c’est bien «arabe» que nous appellent les gaulois, depuis leur colonisation barbare, pour nous ôter toute référence à notre histoire amazighe numide. Ces kharabes maghrébins (nes) de service se qualifient comme tel, pour faire plaisir à leurs maitres français, surtout quand ils ou elles obtiennent un poste de haut fonctionnaire en France. Dans la tête de kharabes maghrébins(nes) ils sont arabes, ils ne connaissent rien à l’histoire authentique de l’Algérie Numide.




        2



        4
    DYHIA
    22 novembre 2017 - 23 h 23 min

    Un partenaire naturel ?? C’est quoi ça ??? C’est vrai que nous sommes des partenaires artificiels.
    Le fameux dialogue 5+5… Les sionistes de Sarkozy ne vont pas être dans le dialogue ??
    On connait les ambitions et les objectifs de Sarkozy dans ce dialogue, il nous reste à voir les ambitions de son héritier MACRON.




    19



    4
      selecto
      23 novembre 2017 - 0 h 52 min

      Son « il faut » sonne comme un ordre il me fait rappeler le « il faut » de Mitterrand quand il déclaré en 1992 « Il faut que l’armée algérienne respecte la démocratie » pour exprimer sa colère contre l’ANP pour avoir arrêté le processus électoral truqué.




      22



      3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.