Elections locales : le FLN en tête, talonné par le RND

vote locales
Le FLN sort majoritaire de ces élections. New Press

Les premiers résultats des élections locales placent le FLN en tête, suivi du RND. Ainsi, le FLN a gagné quelque 470 APC, suivi du RND avec plus de 400 APC. C’est dire que l’écart se resserre entre les deux formations, fortement présentées à travers le territoire national.

A Alger, le FLN a perdu 8 sièges par rapport à l’élection de 2012, tandis que le RND a gagné 4 sièges supplémentaires, selon les résultats préliminaires de la wilaya d’Alger. Le FLN est arrivé en tête dans 17 APW, suivi également du RND 10 APW. Le Front Mostakbel est venu dans plusieurs wilayas en troisième position, talonné par Taj.

Les islamistes, qu’ils soient du MSP ou du FJD, ne semblent pas avoir percé, se maintenant difficilement à la quatrième place. Dans certaines wilayas, ils n’ont obtenu aucun siège, à l’instar d’Alger, de Tamanrasset, de Tizi Ouzou, Tissemsilt, Mila, Béjaïa, Illizi, Bouira, Annaba, El-Oued, Sidi Bel Abbès et Tindouf.

Le MPA d’Amara Benyounès semble avoir perdu sa place de troisième force politique décrochée lors des élections locales de 2012. Au niveau national, le RCD et le FFS ont peu brillé, se contentant de quelques sièges en dehors de leurs fiefs traditionnels en Kabylie. A Oran, le FLN a raflé la majorité des sièges pour l’APW, à la surprise générale. En effet, sur 55 sièges, il en a obtenu 46, contre 9 pour le RND. Les autres partis n’ont rien eu. A Mila, les sièges ont été partagés, presque à égalité, entre le FLN (22) et le RND (21).

H. A.

Comment (3)

    Didi Barachou
    25 novembre 2017 - 1 h 56 min

    Faut dire qu’on est pas sortis de l’auberge pour ne pas dire autre chose…C’est le grand B!




    1



    0
    Zaatar
    24 novembre 2017 - 18 h 07 min

    C’est à se demander si des élections chez nous ont vraiment une signification. Moi qui suis allé à la pêche le jour du vote, je n’ai pris aucun poisson, j’en ai tiré une conclusion pour cette journée le poisson n’avait pas envie de mordre. Je ne sais pas combien ont voté, ni pour qui… c’est du pareil au même pour moi et pour beaucoup d’autres Algériens très certainement pour lesquels le quotidien ne changera surement plus jamais sauf en se dégradant. La faute à cette caste au pouvoir qui a fait la malheur de millions de personnes dans le pays et que ça continue.




    5



    1
    Farid kalitous
    24 novembre 2017 - 17 h 35 min

    Il faut porter plainte devant le TPI contre la France et le général De Gaulle pour avoir abondonner l’Algérie en 1962 entre les mains des trafiquants et usurpateurs de toutes sortes




    6



    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.