Retraités algériens en France : Macron interpellé à la veille de sa visite à Alger

A la veille de la visite de Macron en Algérie, Addra qualifie la situation des personnes âgées issues de la première génération des émigrés vivant en France d’inacceptable.
Addra qualifie la situation de la première génération des émigrés vivant en France d’inacceptable. D. R.

Par R. Mahmoudi – A la veille de la visite du président français, Emmanuel Macron, en Algérie, l’Association des Algériens des deux rives et leurs amis (Addra) veut attirer l’attention sur la situation des personnes âgées issues de la première génération des émigrés algériens vivant en France, qu’elle qualifie d’«inacceptable».

Dans une déclaration adressée à la rédaction, cette association révèle que des dizaines de milliers de retraités algériens en France sont condamnés à rentrer définitivement en Algérie, faute de couverture sociale suffisante. «La très grande majorité de ces vénérables retraités, précisent les auteurs de la déclaration, résident dans des foyers, hôtels et dans des chambres de 9 m2 insalubres et dans des conditions lamentables pour un loyer avoisinant les 400 euros.»

Prenant la défense de ces «chibanis», comme on les appelle affectueusement là-bas, l’association Addra demande au gouvernement français d’abolir la discrimination de droit et d’équité de traitement, faite, d’après cette association, selon la nationalité de l’intéressé cotisant à la sécurité sociale. Pour appuyer leur argument, les rédacteurs du document évoquent la loi du 1er janvier 2014 qui permet à un nombre croissant de ressortissants français de passer leur retraite dans des pays comme l’Algérie, le Maroc ou la Tunisie, pour bénéficier de l’avantage climatique et du pouvoir d’achat.

Or, les retraités de nationalité étrangère, dont les Algériens qui ont travaillé et cotisé en France comme les autres pendant de longues années, sont «pratiquement assignés à résidence», avec l’obligation de résider en France de manière continue pendant au moins 183 jours par an, sous peine de perdre le bénéfice de la sécurité sociale. L’association Addra voit là une preuve de «discrimination flagrante» et de «déni d’égalité».

En conclusion, l’association exhorte le président français, à l’occasion de son voyage en Algérie, à prendre une initiative législative pour rendre la dignité aux «chibanis».

R. M.

Comment (14)

    TOLGA- ZAÂTCHA
    4 décembre 2017 - 18 h 09 min

    Nous sommes de pauvres bennêts. Macron ne fera RIEN pour nos Chibanis et encore MOINS pour l’Algérie et les Algériens, tout comme pour nos étudiants et le régime totalement discriminatoire qui les touche, c’est sûre et certain. Il viendra à Alger, comme d’habitude, uniquement pour remplir la besace de fafa….. parce que l’Algérie lui accordera des contrats juteux et puis, il s’en ira avec le sentiment du devoir bien accompli pour la france, un point c’est tout. Il n’y a qu’à voir son discours à Alger avant les élections avec toutes les « promesses » qu’il nous a faites et ce qui se passe réellement AUJOURD’HUI… Macron tient TOUJOURS un DOUBLE DISCOURS en ce qui concerne l’Algérie dans la mesure où il n’y a RIEN en face qui puisse lui apporter la contradiction nécessaire. Et puis, c’est tout à fait LOGIQUE, dans la mesure où il OBEIT AU DOIGT ET A L’OEIL à ceux qui l’ont placé, là où il est et où il n’aurait JAMAIS dû y être. Ces gens là, RACISTES jusqu’à l’os, haïssent – AVANT TOUT – l’Algérie et le peuple Algérien.




    1



    2
    Anonyme
    4 décembre 2017 - 16 h 42 min

    et voila comment ont vole et mene les emigrer a l’occident y’a pas que les algeriens ..portugais espagnole italien antille turk et autre
    une fois vieux ont peut pas se defendre la societe te jette de porte en porte
    ton tour viendra le jour ou tu te sens vieux epuiser fatiguer malade ..ya hlil




    2



    2
    Anonyme
    4 décembre 2017 - 15 h 20 min

    Andaloussi
    4 décembre 2017 – 10 h 41 min
    Comparer ce qui est comparable.
    Par exemple entre pays européens.
    Et l’Algérie entre pays africains.
    Et quant aux chibanies vous ne connaissez pas les raisons de leurs expatriation.
    Pourquoi ils ont laisser femmes et enfants en Algérie.
    Pourquoi ils se sont saignés au travail souffert de cet isolement.
    Seul Allah connaît le contenus de leurs coeurs et leurs intentions passé et présent.
    Alors à l’avenir cessez de jouer les maîtres apprentis.




    2



    2
    ilelli
    4 décembre 2017 - 14 h 39 min

    La vie en France est une souffrance.
    Un retour a la source serait une délivrance.
    Pour l’existence.




    6



    6
    moms
    4 décembre 2017 - 12 h 49 min

    salam! malgre tout ils sont mieux traiter par la france que chez eux en ALGERIE où l etat les meprise!!




    8



    9
    moms
    4 décembre 2017 - 12 h 39 min

    salam! la vie en FRANCE est une tres mauvaise vie ,il ne faut pas tomber dans le piege rester en Algerie c est mieux malgre tout le bonheur n est pas materiel!!!




    6



    4
    andaloussi
    4 décembre 2017 - 10 h 41 min

    Parlons des retraites algériennes , j’ai travaillé en Algerie pendant 15 ans mon dernier salaire juillet 1987 était de 7000 da (le smic était à 1200 da en 1987) j’étais cadre à la sonelgaz, la caisse de retraite algerienne a liquidé ma retraite qui se monte à 12.736,00 DA y compris les deux ans de service militaire en euros!!! celà me fait 100 euros au change officiel, et au change parallele 55 eurs!!!
    J’ai travaillé en France 20 ans, ma retraite liquidé me donne 1376 euros net, au change officiel ça me fait 135.000,00 da et 260.000,00 DA au noir… ou est l’erreur??? En conclusion l’arnaque est en Algerie.
    En ce qui concerne les chibanis ce sont eux qui ont choisi de vivre loin de leurs enfants en les laissant en Algérie, ils ont préféré envoyer des mandats tous les mois que de s’installer en famille en France.




    7



    9
      Hamid
      4 décembre 2017 - 18 h 04 min

      Vous parlez des choses que vous ignorez totalement cher ami et vos écrits en transpirent.
      Non, ils n’ont pas choisi et la plupart d’entre eux sont parti très jeunes pour subvenir aux besoins de leurs familles (parents, sœurs et frères, avant même d’être marier contrairement à ceux que pensez).
      Il faut savoir qu’ils sont analphabètes et ont travaillé dans de dures conditions avec leurs droits bafoués de part leur ignorance, je vous parle pas de brimade et insultes qui ont fait leur quotidien (contrairement à vous qui avez de la chance d’avoir fait des études).
      Personne n’accepte de rester loin des siens contrairement à vos idées et je crois que nous sommes les seuls à subir cette situation contrairement aux autres immigres qu’ils assistent dans toutes leurs démarches et leurs droits qu’ils créent sur mesures pour ces derniers.
      Récemment, au court d’un séjour dans ce pays, j’ai vu une affiche ou il est marqué et il y en a à travers tout le territoire qui n’émanent pas d’une quelconque association d’immigrés mais d’une institution de l’état « ce n’est pas parce que vous n’avez pas de papiers que vous n’avez pas de droits avec une photos dont je vous laisse le soins de deviner l’origine »
      Pour les nôtres, ils est même impensable cette idée, les droits sont à géométrie variable.
      Puisque visiblement, vous vivez dans ce pays, avez-vous remarqué qu’il n’y a jamais d’africain du nord dans leurs publicités ou autres émissions, tous simplement parce que on ne veut pas les voir sauf dans les faits divers.
      C’est honteux ce que vous écrivez et ne croyez surtout pas que vous faites le monde.
      Voyez-vous tous les peuples du monde cherchent à aider leurs compatriotes ou au moins comprendre,
      chez nous, c’est l’amour de haine que nous avons à l’égards des nôtres, et toujours les jours il y a des faits parlant.




      11



      1
    Ali-mentation
    4 décembre 2017 - 10 h 40 min

    Les oublies de l’histoire;oublies par leurs propre nation de naissance et aussi par la nation qui ont construit et sacrifié leurs vies; en Algérie sont considérés comme des traitres et en France comme des envahisseurs; pourtant la grande majorité de nos chibanis ont payé des cotisations et meme aidé la résistance pendant la guerre de libération. la reconnaissance des ingrats…




    8



    5
      moms
      4 décembre 2017 - 12 h 44 min

      salam pourquoi ,pour quelles raisons sont ils pris pour des traitres en ALGERIE? est ce une question de jalousie dans les mentalites obscures des algeriens?




      2



      6
    Algerien revolté
    4 décembre 2017 - 10 h 31 min

    La France n’a jamais aimée les Algeriens et ne les aimera JAMAIS , lorsque l’on voit le tapage que les medias Français font contre les immigrés a longueur de journée et tous les jours que Dieu fait ,on comprend vite la haine qu’ils ont vis a vis de ces gens , pourtant certains sont Français de droit comme n’importe quel Italien (eric Cioti-prononcez chiotti ) ou le hongrois Sarkozy puisqu’ils sont maintenant a la 3eme generation et bientot la 4eme.
    En realité ils ne peuvent pas nous piffrer a cause de notre fierté de rester toujours debout!!! l’histoire chaotique que la France a toujours eu vis a vis de L’ALGERIE ce n’est pas demain la veille pour que cela s’arrange, et si elle compte nous mettre a genoux elle se met le doigt dans l’oeil!!! nous y veillerons.
    alors se venger sur ces vieux qui ont sacrifié leur vie sur les chantiers pour construire la France ce n’est pas juste ! et certains d’entre eux (nombreux) ont pris les armes dans l’armée Française pendant la grande guerre 39-45. Comment voulez vous que les Algeriens reagissent vis a vis de ce racisme si ce n’est par une attitude de défiance??? ne parlons pas des méfaits de la colonisation et que certains politicards de l’hexagone veulent faire passer en bienfaits (viens j’occupe ta maison pour ton bien!!! – ce n’est pas serieux)
    Ils veulent nous faire passer pour ce qu’on n’est pas ou nous raconter que les lanternes valent des vessies.




    9



    3
    bougamous
    4 décembre 2017 - 9 h 23 min

    Je suis totalement d’accord avec des « chibanis » qui veulent avoir leur retraite en Algérie.Mais, là , je crois
    que le gouvernement Algérien doit faire quelque chose viv-à-vis de la France, pour qu’ils puissent transférer
    totalement leur pension en Algérie.Et leur permettre de bien « terminer « leur vie.




    9



    1
    zaatar
    4 décembre 2017 - 7 h 33 min

    Jeune dans ton pays tu ne te retrouves pas. Tu pars en exil pour photographier ton pain quotidien et tu finis en chibani ignoré de tout le monde avec un minimum de droit. Cette satanée vie est vraiment injuste. Il faudrait juste se poser la question pourquoi, et on remettra au jour la nature de l’homme… celle ci n’a pas changé dans sa racine depuis la venue de l’homme sur terre…




    20



    1
    Les chibanis ont sacrifié leur vie pour rien
    4 décembre 2017 - 1 h 42 min

    Sacrifier ce qu’il y a de plus précieux (sa vie et son temps) pour travailler comme un esclave dans un pays dont ils se foutent. Ils n’ont pas vu grandir leurs enfants, étaient loin de leurs femmes, … tous ça pour ça. A la fin, ils sont vieux, en mauvaise santé et meurent dans des cages à poule.

    La France, ça vaut pas le coup. Le jour où les Algériens comprendront vraiment cela, on verra.

    Voilà ce qui vous attend en vérité en France.




    29



    5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.