Isly Hoding signe un accord de partenariat avec le laboratoire français Ipsen

Isly Holding Ipsen
L'accord entre Isly Holding et Ipsen permettra l'exportation de médicaments à terme. D. R.

Par R. Mahmoudi – Onze accords de coopération touchant divers secteurs (culture, enseignement supérieur, formation professionnelle, santé) ont été paraphés à l’issue des travaux de la 4e session du Comité intergouvernemental de haut niveau algéro-français (CIHN), coprésidé ce jeudi à Paris par les Premiers ministres des deux pays, Ahmed Ouyahia et Edouard Philippe.

Parmi ces engagements, nous apprenons la conclusion d’un accord de partenariat entre Isly Holding et le laboratoire Ipsen, groupe biopharmaceutique et de santé familiale mondiale, en vue de la création d’une société mixte. Régi dans le cadre de la règle 51/49, cet accord prévoit la construction d’une usine spécialisée en oncologie, confirmant ainsi l’extension des activités d’Isly Holding, présent depuis plusieurs années dans différents secteurs liés à l’industrie.

Dirigé par Lyes Boudiaf, Isly Holding gère plusieurs projets, dont un laboratoire pharmaceutique, un projet biotechnologique et d’oncologie, avec un transfert de savoir-faire estimé à 25 millions d’euros. Il a été partenaire de Total en Algérie dans le domaine des hydrocarbures et active également dans celui de la logistique et de l’agriculture.

Déterminé à répondre efficacement à un besoin pressant de santé publique et s’engageant à satisfaire les attentes en matière de développement de l’industrie pharmaceutique locale, ce nouveau partenariat devrait répondre, selon nos informations, à une demande croissante de produits traitant notamment le cancer de la prostate, la puberté précoce, les fibromes utérins et l’infertilité féminine.

Par ailleurs, un accord pourtant sur l’extension des activités de Sanofi en Algérie a également été signé.

R. M.

Commentaires

    reda
    10 décembre 2017 - 11 h 23 min

    Il ne faut pas oublier les médicaments vétérinaires. Nous avons un cheptel ovin considérable. Il y a là un marché énorme. Certaines formules sont tombées dans le domaine public. Il y a là un business honnête à faire. Ingénieurs, vétérinaires, biologistes, fouiillez la question et LANCEZ VOUS!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.