Africa Eco Race défie l’ONU et se met au service de l’occupation marocaine

Adriana Karembeu, marraine de l'Africa Eco Race
Adriana Karembeu, marraine de l'Africa Eco Race 2017. D. R.

Par Sadek Sahraoui – Le Maroc et la France ont-ils soudoyé les directions de la Fédération internationale de l’automobile (FIA) et de la Fédération internationale de motocycle (FIM) ? La question se pose, car les responsables de ces deux organisations ont accepté de soutenir l’édition 2017 du rallye automobile Africa Eco Race qui prévoit de traverser une grande portion du territoire du Sahara Occidental occupé illégalement par le Maroc depuis 1975. Du point de vue du droit, il s’agit là d’une violation pure et simple des résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU.

En donnant leur «bénédiction» aux organisateurs de ce rallye créé en 2009 à la suite de l’arrêt du Paris-Dakar, la FIA et la FIM légitiment en quelque sorte la colonisation du Sahara Occidental par le Maroc. Le soutien des responsables de ces deux fédérations internationales est d’autant plus condamnable que personne n’a cherché en parallèle à demander l’avis du Front Polisario, le représentant légitime du peuple sahraoui. La FIM et la FIA ne sont pas les seules à mettre au box des accusés.

Les organisateurs de l’Africa Eco Race 2017 annoncent fièrement aussi sur leur site internet que la Mauritanie et le Sénégal ont donné leur feu vert à cette course de la honte, dont le point d’arrivée est Dakar. Si le soutien du Sénégal n’étonne pas du tout, dans la mesure où il est connu pour être un fervent adepte de la colonisation du Sahara Occidental, la présence de la Mauritanie dans cette basse machination est par contre assez curieuse.

Habituellement, Nouakchott reste sagement cantonnée dans sa neutralité positive lorsqu’il s’agit du Sahara Occidental. On est même tenté de dire que la balance penche plus souvent du côté sahraoui que marocain. Inutile de dire bien évidemment que ce rallye qui doit commencer le 31 décembre prochain depuis Marseille est massivement soutenu par la France, premier pays européen responsable des malheurs du peuple sahraoui.

Il est à parier que l’idée même d’organiser un tel événement sportif émane des lobbies français favorables au Maroc qui ont leurs relais jusqu’à l’Elysée. Des lobbies que doit soutenir très certainement Emmanuel Macron. Le successeur de François Hollande n’a-t-il pas martelé dans un entretien accordé récemment à la presse algérienne qu’il n’allait pas changer d’un poil la politique de la France à l’égard du Sahara Occidental ? Plus inamical que cela, il n’y a pas.

S. S.

Comment (10)

    A
    21 décembre 2017 - 13 h 16 min

    Karembeu , sa femme , Africa Eco Race , ce ne sont que des machins auxquels personne n’accorde d’importance alors…out comme disait la femme de fer anglaise .




    2



    6
    Blida
    20 décembre 2017 - 21 h 47 min

    Oui oui, les sahraouis devraient prendre les armes !!! je demande pourquoi ils ne l’ont pas encore fait !!!
    La réalité est qu’en dehirs de quelques sites bien connus, personne n’a cure des jérémiades des sahraouis
    Quant aux provocations, personnellement, quand je suis provoqué, je réagis donc ceux qui se considèrent provoqués sont invités à en faire autant ….

    Allez !




    5



    12
    karimdz
    20 décembre 2017 - 20 h 07 min

    La mauritanie a très certainement subi des pressions de macron lui meme aux ordres du lobby isra heil lien, le crif.

    Ce rallye est aussi un piège pour les saharaouis, tout est orchestré pour les pousser à réagir, ce qui constituerait en quelque sorte un casus bélli, qui entrainerait la France et protectorat marouki dans l escalade.




    2



    11
    TARZAN
    20 décembre 2017 - 18 h 34 min

    Wallah el adim si le polisario ne fait rien, alors c’est un combat perdu d’avance pour lui, il va rater une occasion formidable pour faire entendre parler de sa cause. des barrages militaires sont nécessaires par l’armée sahraouis ou par des citoyens sahraouis jaloux de leur terre, quitte à créer un accrochage avec l’armée marocaine. et un accrochage militaire c’est DU PAIN BENI POUR LES SAHRAOUIS CAR LA JUSTICE INTERNATIONALE EST A LEUR AVANTAGE PAS A L’AVANTAGE DU COLONISATEUR MAROCAIN QUI OCCUPE CE TERRITOIRE A L’ISRAELIENNE. le maroc avec cette organisation du rallye déclenche les hostilités. quant à la france et aux organisateurs ils assumeront l’entière responsabilité car ils connaissent le combat légitime des sahraouis et les résolutions de l’ONU. ils mettent les sportifs en danger de mort. et l’afrique (l’UA) doit impérativement intervenir faute de quoi c’est un échec de la diplomatie algérienne qui fait un pas en avant et deux en arrière ce qui explique les 40 ans de colonisation.




    11



    25
    Selecto
    20 décembre 2017 - 15 h 58 min

    Derrière ce bras d’honneur au peuple Sahraoui et à l’Algérie se cachent en réalité Mimi69 et Marcon, c’est une flagrante provocation de leur part.
    Le Front Polisario doit saisir l’ONU pour violation de son territoire.
    A sa place j’aurais miné l’itinéraire de ces connards de participants.




    26



    32
    COMPLICE
    20 décembre 2017 - 15 h 01 min

    Vous avez la preuve de qui soutient et pille ce pays en quète d’indépendance ! Il va falloir que le peuple de ce pays manifeste !!! GO !!!!




    24



    28
    BabEIOuedAchouhadas
    20 décembre 2017 - 14 h 34 min

    Je le dis et redis encore une fois que l’indépendance du Sahara Occidental est au bout du fusil de son peuple et que tout le reste n’est que du bla bla bla et une perte de temps stérile.




    33



    31
    guelel
    20 décembre 2017 - 14 h 18 min

    Le POLISARIO doit menacer.




    33



    31
    nectar
    20 décembre 2017 - 14 h 14 min

    Qu’attendent les sahraouis pour réagir? Il suffit d’une embuscade bien préparée, parce que cette mauvaise graine ne craint que la force des armes…S’il faut attendre l’ONU ou ses résolutions, il faut encore rêver d’une indépendance, comme rêvent les palestiniens..Entre le Maroc et Israël, ce sont les deux faces de la même pièce coloniale..




    35



    27
    Tin-Hinane
    20 décembre 2017 - 14 h 02 min

    La fédération internationale de l’automobile ouaou ! et qu’en est il de la fédération internationale des trottinettes? ça n’a aucune importance, ils vont traverser le sahara occidental, le maroc l’occupe et contre ça personne n’a encore rien fait, les résolutions de l’ONU franchement tous les voyous et les criminels de la planète les violent allègrement alors…
    La Palestine et le Sahara occidental doivent se libérer et à mon avis c’est pour bientôt, le monde est en train de changer et les rapports de force aussi.




    21



    29

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.