Les réserves de change de l’Algérie à 98 milliards de dollars à fin novembre

Ouyahia : «Aujourd'hui, nous n'avons que 98 milliards de dollars à novembre. Nous n'avons pas arrêté d'importer les véhicules pour importer 600 000 kits.»
Ahmed Ouyahia. D R.

Les réserves de change de l’Algérie se sont établies à 98 milliards de dollars à fin novembre 2017, a indiqué jeudi le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, lors de l’inauguration de la 26e édition de la Foire de la production algérienne qui se tient du 21 au 27 décembre au Palais des expositions (Pins maritimes).

«Lorsqu’on avait 174 milliards de dollars (de réserves de change, ndlr), l’Algérie importait 500 000 véhicules/an pour 6 milliards de dollars, mais, aujourd’hui, nous n’avons que 98 milliards de dollars à novembre. Nous n’avons pas arrêté d’importer ce nombre de véhicules pour importer 600 000 kits», a-t-il dit à un concessionnaire intéressé par l’activité d’assemblage de voitures en Algérie.

Pour rappel, le ministre des Finances, Abderrahmane Raouya, avait récemment indiqué que le matelas de devises de l’Algérie s’établi à 100 milliards de dollars en novembre.

En octobre dernier, M. Raouya avait pronostiqué que les réserves de change pourraient reculer à 97 milliards de dollars à fin décembre 2017.

Selon ses prévisions, le matelas de devises devrait s’établir à 85,2 milliards de dollars à fin 2018 (l’équivalent de 18,8 mois d’importations), et à 79,7 milliards de dollars en 2019 (18,4 mois d’importations), avant d’atteindre 76,2 milliards de dollars en 2020 (17,8 mois d’importations).

Les réserves de change étaient à 114,1 milliards de dollars à fin décembre 2016, contre 144,1 milliards de dollars à fin 2015.

R. E.

Comment (4)

    Anonyme
    22 décembre 2017 - 11 h 58 min

    Faire de la politique c est ameliorer la vie des citoyens et lorsqu une societe n est pas eclairee par ses philosophes,elle devient une societe trompee par les charlatans,et l Etat providence coute trop cher,il ne faut plus etre presque uniquement consommateur,mais createur…et ne jamais etre seulement spectateur mais plutot acteur.Le peuple Algerien est le peuple qui a le plus grand avenir dans la region,et il n y a pas d histoire digne d attention que celle des peuples libres,l histoire des peuples soumis au despotisme n est qu un recueil d anecdotes.

    4
    2
    Mohamedz
    22 décembre 2017 - 11 h 44 min

    Cela veut dire que :
    1/- pour l’Algerie , avec des reserves de change de 98 Milliards de dollars et un déficit de la balance commerciale de 10 milliards de dollars en 2017, l’Algerie risque de faire faillite en 2027, soit dans 10 ans si le pétrole descend durablement sous la barre des 30 dollars et on ne diversifie pas notre économie.
    2/-Pour le Maroc, avec des reserves de change de 23 Milliards de dollars et un déficit de la balance commerciale de 19 milliards de dollars pour 2017, le MAROC sera à coup sur en faillite au 2eme trimestre 2019 soit exactement dans 18 mois !!!
    Alors please, activant le blindage de nos frontières de l’Ouest.

    5
    4
    Anonyme
    22 décembre 2017 - 11 h 32 min

    Avoir des reserves c est rassurant,mais il nous faut passer d une economie rentiere a une economie de performance.

    4
    1
    Anonyme
    22 décembre 2017 - 11 h 22 min

    Faites comme la Norvege qui planifie ses reserves en devises pour garantir l avenir des prochaines generations.

    2
    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.