Les armées du Sahel exécutent-elles un agenda franco-saoudien ?

Macron Arabie Saoudite
Le roi Ben Salman en compagnie du président français, Emmanuel Macron. D. R.

Par R. Mahmoudi – L’aide annoncée, il y a deux semaines, par l’Arabie Saoudite à la force antiterroriste du G5 Sahel et vantée par le président français, Emmanuel Macron, semble moins désintéressée que les médias ont essayé de le faire croire. Pour preuve, la prochaine réunion des membres de ce regroupement régional est déjà programmée à Riyad, en janvier 2018. L’annonce a été faite par l’Elysée, qui fixe d’ores et déjà le «format» dans lequel devrait se tenir cette réunion, qui ne doit pas s’éloigner de celui dans lequel a été organisée la première rencontre, le 13 décembre à La Celle-Saint-Cloud, près de Paris, à l’initiative d’Emmanuel Macron.

«Il y a une logique d’engagement opérationnel des Saoudiens et d’autres pays sur la prise en compte et la lutte contre les vecteurs du financement du terrorisme et de l’extrémisme», dit-on à Paris. Entendre par là que Riyad ne se contente pas d’un rôle de «donateur» ou de «bienfaiteur» dans cette démarche franco-sahélienne qui, comme on le sait, n’inclut pas l’Algérie, ni dans son élaboration ni dans son programme d’action.

Dans la guerre de positions tous azimuts qu’ils ont déclenchée, les dirigeants du régime wahhabite peuvent utiliser cette force régionale comme un tremplin efficace pour se redéployer dans cette région du continent africain, où son rival qatari s’était, à un moment, fortement investi, y compris, comme l’ont montré plusieurs rapports, dans l’activisme de certains groupes terroristes. D’ailleurs, avec ses alliés du Golfe, l’Arabie Saoudite opère aujourd’hui une véritable «razzia» pour débusquer le «vilain petit» Qatar partout où il jouit d’une certaine influence, comme en Tunisie ou en Libye.

Voulue par Paris, cette implication inattendue de Riyad dans la mise en œuvre du plan du G5 Sahel devrait s’accentuer au démarrage de ce projet, dont le coût est estimé à 423 millions de dollars en plein exercice. Pour l’instant, l’Arabie Saoudite et les Emirats arabes unis ont annoncé des aides financières de respectivement 100 et 30 millions d’euros à cette force régionale. Pour l’Elysée, «il y a toujours un gap (…) on en est à peu près à 300 millions d’euros de fonds recueillis, ça permet au G5 de fonctionner, de mener des opérations, mais il faut continuer la mobilisation». C’est pour cette raison que dès début 2018, «il y aura d’autres réunions», insiste-t-on à Paris.

Histoire de soutirer encore quelques centaines de millions de dollars aux Al-Saoud et leurs acolytes, lesquels, loin d’être dupes, sauront en faire un meilleur placement.

R. M.

Comment (16)

    Der Spiegel
    26 décembre 2017 - 23 h 51 min

    La France et l’Arabie saoudite, pays totalement étrangers à la région se mêlent de ce qui ne les regardent pas et font dans l’ingérence dans le plus clair du jour et en le criant sur tous les toits et en utilisant des formules différentes, des prétextes et de l’euphémisme. Qui a dit « l ’Afrique aux Africains » ? L’un et l’autre sont non seulement à des milliers de kilomètres du Sahel, mais viennent d’autres continents : l’Europe et L’Asie. Le Macron et l’El Saoud ne viennent pas pour les beaux yeux de l’Afrique ! Ils prennent vraiment les habitants de la planète pour des khons. Ils se font passer à la fois pour des boy-scouts, des bénévoles totalement désintéressés qui agissent pour la paix, des sortes de Brigades Internationales antifascistes venues prêter main forte aux « Républicains Espagnols » du Sahel, et puis quoi encore ? Pourtant ils auraient pu facilement éliminer le terrorisme qu’ils disent venir combattre, puisque c’est eux, LES DEUX, qui l’ont créé entretenu, entraîné, nourri, payé, et semé partout, même dans leurs propres pays, et ils en connaissent tous les secrets, le moindre secret. Alors, quel sont donc LES VRAIS OBJECTIFS de tout ce remue-ménage et de ce cirque ? Ils nous prennent pour des khons, j’ai dit. Dans mon adolescence j’ai vu un film de science fiction sur une invasion d’extraterrestres qui m’avait profondément marqué, le héro du film, à la fin, s’adressait curieusement aux spectateurs que nous étions et dit : « Surveillez le ciel, surveillez-le bien, rien n’est impossible ». Alors gaffe à tous ces guignols qui viennent à nos frontières en enfants de chœur armés de Rafales, de chars, de bombardiers et de drones.

    Selecto
    26 décembre 2017 - 22 h 01 min

    Des soldats Marocains noirs dissimulés dans les troupes des pays Africains participant à cette opération même parmi les groupes terroristes roulant pour la France et le Maroc.

    Rien que pour ça la vigilance s’impose car la présence des ces armées ennemies à nos frontières pourrait avoir un autre objectif à moyen terme à savoir le grand Sahara algérien et ses richesses.

    5
    3
    karimdz
    26 décembre 2017 - 21 h 04 min

    Personne n est dupe, les instigateurs du terrorisme, que sont notamment la france et l arabie saoudite, s érigent en pompiers pour venir au secours du sahel après avoir allumé le feu !

    Fort heureusement que notre pays ne participe pas à cette mascarade qui nous aurait couté en hommes et en argent, juste pour réparer les erreurs et crimes de ces deux états terroristes.

    En même temps, l Algérie doit redoubler de vigilance avec ces deux états voyous, il vaut mieux rester sur ses gardes… Notre pays dispose désormais de son nouveau satellite alcomsat 1 et de la mise à disposition d un satellite russe. Elle devrait renforcer sa flotte de drones en parallèle avec son nouveau satellite.

    8
    3
    Vox Populi
    26 décembre 2017 - 19 h 44 min

    Après avoir semé la graine mortifère qui a décimé notre pays et qui a endeuillé des milliers de familles Algériennes pendant la décennie noire,voilà donc ces bédouins en duo come back avec leurs copains Frenchies, en quête d’efforts diplomatiques pour tenter d’éradiquer cette même graine pestiférée, qu’ils auront entre temps semée en zone subsaharienne, qui pousse à foison et qui donne des cauchemars aux troupes militaires françaises et à Macron. Qui sème le vent, récolte la tempête et tel est pris qui croyait prendre!

    3
    2
    URGEANCE !
    26 décembre 2017 - 18 h 10 min

    Dans le sahel il va y avoir l’armée du SIONISME ET DU WAHABISME l’Algérie et ses dirigeants si ils y en as des vrais ? Doit se protégés de ses mêmes futurs colonisateurs qui la convoite !!

    4
    2
      Djaffar
      27 décembre 2017 - 0 h 14 min

      Même au nord de l’Algérie plus précisément en Kabylie suite à des renseignements émanent de citoyens les services de sécurité ont arrêté des Marocains originaires Rif sous couvert d’émigrés clandestins.
      Tout les moyens sont bons pour les services marocains de planter leurs agents en attendant le jour J.

    Vox Populi
    26 décembre 2017 - 17 h 01 min

    Macron alias Jupiter et Selmane alias Prince Soleil d’Arabie ,tous deux novices en politique mais soudés par une même passion: La folie des grandeurs!

    4
    1
    Kahina
    26 décembre 2017 - 15 h 33 min

    La contradiction de Macron ?? Macron veut soi-disant combattre les terroristes au Sahel avec l’aide du plus grand producteur des terroristes, l’Arabie Wahhabo-Terroriste.

    Dans cette affaire chacun aura son propre butin. Macron continuera à siphonner l’uranium de la région sous la protection des pays pillés ( G5) et, l’Arabie Wahhabite continuera à assoir sa doctrine wahhabite dans la région.
    La doctrine wahhabite servira à hypnotiser les africains pour accepter que la France continue à piller leur richesse…sous le slogan suivant: C’est la volonté du dieu wahhabite.
    Le wahhabisme au service du colon français en Afrique.

    17
    1
    Nasser
    26 décembre 2017 - 14 h 14 min

    économiquement et militairement parlant la France ne peut être un partenaire fiable.La méfiance est de rigueur car les intentions de ce « jeune » président sont celle d’ un néocolonialiste, tel un VRP d’ un pays endetté il voyage dans les 4coins de la planète pour vendre sa quincaillerie, comme le caméléon il change de costume pour endosser celui de chef militaire puis « hypnotiseur » pour vous endormir et vous faire payer la facture à ces pays qui lui obéissent aveuglement au doigt et à l’ oeil et tel un professeur il aime à distribuer les bons points et les punitions, nous devrions nous éloigner de ce colonisateur qui n’ est rien d’ autre qu’un « Has been » pour nous rapprocher des 2 grandes puissances que sont la Russie et la Chine

    18
    2
    socrate
    26 décembre 2017 - 12 h 55 min

    Il est normal que les saoudiens participent à cette force car l’islamisme est un produit de leur propagande !

    16
    3
    pragmatisme
    26 décembre 2017 - 12 h 17 min

    Ils ont besoin de l’Algérie uniquement pour son argent,100 millions d’euro versés par l’Algérie pour les pays du Sahel d’après Ouyahia; sans un droit de regard,imaginons un peu qu’ils veulent redéployer daesh à nos frontières et avec notre financement c’est se faire hara kiri. Verser de l’argent sans savoir où il va,présentez des excuses à ceux qui nous insultent et humilient vraiment trop c’est trop ; ont ils décelé des faiblesses chez nous! je parie que la prochaine fois l’Algérie sera contrainte de faire partie de leur coalition et que notre pays servira de base pour empêcher tout immigration africaine vers l’Europe.

    16
    6
    hrire
    26 décembre 2017 - 12 h 13 min

    Il faut ajouter a ces armees qui appliquent bien un agenda du couple franco-saoudien l’autre gendarme que le couple vient de le doter d’un satellite espion et qui n’a du maroc que le nom

    12
    6
    Karamazov
    26 décembre 2017 - 11 h 08 min

    Les armées du sahel ???? ça me rassure.

    Je me pâme d’admiration devant tant de désinvolture dans le traitement d’un sujet aussi préoccupant.
    Des armées donc , n’est-ce pas ? De l’ombre ou des ombres assurément.

    500 desperados décident d’aller renverser le gouvernement d’un pays et menacent d’en faire autant dans les 5 pays de cette région, ils seraient passés comme une parade dans un boulevard , si l’armée de Fafa n’avaient pas envoyé 3000 pioupious pour les en empêcher. Aujourd’hui encore sans ces 4 à 5000 soldats français, les hordes barbares ne feraient qu’une bouchée de ces armées du Sahel.

    Les armées du Sahel ???? Pfffft !!!

    12
    4
    صالح/ الجزائر
    26 décembre 2017 - 9 h 33 min

    Comme l’ Arabie Saoudite et les Emirats ne maitrisent pas autre chose que la servitude à l’Oncle Sam et Israel, le projet G5 cher au président français macron va connaitre le meme sort que celui réservé au projet sioniste de « l’Union pour la Méditerranée » (UpM) de l’ex président sarkozy dont la campagne électorale a été largement subventionné par Mouammar Kadhafi.
    Si l’Arabie saoudite n’arrive pas, depuis presque trois ans, à vaincre un petit groupe yéménites démunis de ressources et d’armement lourd, et ne peut pas défendre ses frontière et son espace aérien sans l’aide des USA et de la coalition arabe, comment peut elle défendre les intérêts colossaux de la France dans les pays du G5?.
    Le président américain est franc et clair envers le serviteur des lieux saints et son fils : “La raison principale de notre alliance avec l’Arabie saoudite c’est que nous avons eu besoin de leur pétrole. Maintenant, nous n’avons plus tellement besoin de leur pétrole, Et, si nous continuons ainsi, nous n’aurons plus besoin de leur pétrole”.
    “L’Arabie saoudite, si ce n’était pas grâce à nous elle ne serait pas là! ils n’existeraient pas! ils devraient nous payer, qu’on aime ça ou pas, nous avons soutenu l’Arabie saoudite. Ce qui me dérange est que nous les soutenons en dépensant énormément. Et nous ne recevons rien pour cela.”

    15
    5
    Anonyme
    26 décembre 2017 - 8 h 15 min

    Une raison supplémentaire de se méfier des saouds et leurs acolytes arabes et occidentaux. L’arabie saoudite continuera à faire mentir nos dirigeants qui en font un ami et un frère, et donnera raison à AIN MLILA et à ce qui va advenir ce weekend dans nos stades.

    21
    5
    Abou Stroff
    26 décembre 2017 - 8 h 05 min

    « Les armées du Sahel appliquent-elles un agenda franco-saoudien ? » s’interroge R. M..
    je serais étonné que découvrir que ces armées du sahel appliquent un agenda concocté par des martiens!
    il me semble donc que la question est mal posée. en effet, la question qui aurait dû être posée est la suivante: quel est l’agenda de l’alliance franco-saoudienne et cet agenda vise t il, en plus de garder la main sur les richesses de la région (l’uranium et les hydrocarbures, en particulier) les intérêts de l’Algérie, en tant qu’Etat et Nation?
    PS: je pense que le régime saoudien est dans une tourmente qui ne dit pas son nom et les al saoud essaient, par tous les moyens, de garder le pouvoir, d’où leur tendance à arroser les puissances impérialistes de « dollars sonnants et trébuchants » pour éviter le pire.
    PS: il est inutile de rappeler que les algériens doivent se tenir prêt à infliger la raclée qu’il faut à tous ceux (fafa et ses alliés enturbannées, entre autres) qui s’amuseraient à nous « casser les pieds »

    36
    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.