Bernard-Henri Levy tombe le masque et dévoile sa haine des musulmans

Levy
.BHL à Misrata (Libye) en mai 2011. D. R.

Par Houari Achouri – Les Libyens qui lisent la presse française ont une fois de plus l’occasion de confirmer ce que vaut «leur ami» BHL, en prenant connaissance de la dernière chronique qu’il a publiée dans l’hebdomadaire Le Point. Leur ami, en effet, montre qu’il fait preuve de la plus grande lucidité, du moins en est-il convaincu, quand il s’agit de défendre Israël. BHL a élevé sa vigilance à un niveau inimaginable face à la décision du président américain, Donald Trump, de reconnaître El-Qods comme capitale de l’entité sioniste.

BHL, «ami» des Libyens, dénie à Trump d’être un ami d’Israël. Il se méfie de son geste dans lequel il voit «un coup de dés ou de poker politique» et ne pense pas, contrairement au reste du monde, qu’il est de nature à renforcer «la légitimité d’Israël». Et il prend soin ici d’ajouter – pour tromper les incrédules qui donnent encore du crédit à ce qu’il dit – «au côté du futur Etat palestinien». Et, pour poursuivre dans sa ruse guerrière, il reprend la vieille rengaine sur Israël qui serait «si terriblement vulnérable».

En fait, BHL a compris que la décision de Trump était dictée par des considérations politiques internes aux Etats-Unis et répondait aux préoccupations du président américain qui veut sortir de son isolement et compte pour cela sur le lobby juif très puissant dans ce pays. Il sait que l’initiative unilatérale de Trump est irresponsable, car elle a compromis, voire détruit irrémédiablement la politique des «petits pas» qui devait conduire à modifier les données du problème au Moyen-Orient par la mise en place d’une nouvelle alliance articulée autour de l’Arabie Saoudite et Israël et dirigée contre l’Iran.

Mais, en même temps, c’est une grossière ruse que BHL utilise, n’étant pas en mesure d’employer la force contre Donald Trump, président des Etats-Unis – qui sont les protecteurs d’Israël. BHL exige plus que le prochain transfert de l’ambassade américaine à El-Qods qui, en vérité, le satisfait pleinement. C’est ce que prouvent les déclarations des dirigeants israéliens, Netanyahou en tête, qui ont salué la décision de Trump. Le ministre israélien des Transports, Israël Katz, vient, d’ailleurs, de décider qu’une gare qui sera construite à El-Qods s’appellera «Donald-John-Trump» en reconnaissance de «sa contribution au renforcement du statut de Jérusalem comme capitale du peuple juif et de l’Etat d’Israël».

En parallèle, BHL maintient le cap sur la déstabilisation de la région du Moyen-Orient au profit d’Israël. En septembre 2017, des photos postées par des internautes l’ont montré aux côtés de Nechirvan Barzani, Premier ministre du Kurdistan, dans un bureau de vote, le jour du scrutin sur l’autodétermination. Il s’est, dit-on, beaucoup investi depuis 2015 avec les Peshmergas qui combattaient contre les terroristes de Daech. De façon aussi intéressée que son ingérence en Libye qui a provoqué le chaos dans ce pays et toujours, hypocritement, au nom de la démocratie contre l’islamisme.

H. A.

Comment (29)

    Bendekka
    30 janvier 2018 - 23 h 51 min

    Ce Bernard aura sa statue dans les toilettes de Misrata. Beaucoup de ses semblables viendront se prosterner devant cette lumière satanique de la haine et du racisme.




    0



    0
    Anonyme
    31 décembre 2017 - 16 h 14 min

    L’islamophobie est un signe de bonne santé mentale .




    4



    2
      yannis
      31 décembre 2017 - 23 h 19 min

      Et ceux qui soutiennent cette idéologie ne sont que des infrahumain sans importance, ils virent la ou le vent les amènent.




      3



      2
    Amokrane
    31 décembre 2017 - 12 h 23 min

    je crois que ce meme bhl a soutenu les eradicateurs chez nous dans les annees 90 donc c,est des lecons a apprendre avec ce criminel de beni saf qui n,est meme pas francais il est un harki juif algerien.




    2



    2
    Errai
    28 décembre 2017 - 21 h 40 min

    Décidément ce fauteur de troubles n’a pas faillit à la tradition pleurnicharde des sionistes qui se confinent dans une sorte de victimisation éternelle pour soumettre leurs alliés à un chantage ignoble. La fourberie est grossière: Il fait l’insatisfait pour obtenir plus.




    2



    1
    LE NUMIDE
    28 décembre 2017 - 19 h 06 min

    BHL est un SAYANIM .. Il faut lire le livre de Jacob Cohen ‘ l’été des Sayanims  » , pour comprendre c’est quoi un Sayan comme BHL en Israel et le rôle et les missions des Sayanims dans le monde .. les soit disant révolutionnaires Lybiens , et particulièrement les milices islamistes des frères musulmans financés par les rois arabes et qui ont abattu Khadafi et ruiné leur propre pays en s’associant à cette crapule et ce triste personnage BHL ( faux français ), ont conduit leur pays à sa destruction .. ils vont regretter Khadafi malgré la nature de son régime .. ils ont travaillé pour la Puissance d’Israël en ruinant leur propre pays ..




    9



    1
    ANONYME 2
    28 décembre 2017 - 11 h 51 min

    BHL vivra comme un traumatisme la conversion de sa soeur Véronique au christianisme et lui reprochera surtout  » de rompre la chaîne de transmission ».
    Ce qui minore sa posture d’universalité et de métissage culturel.
    Sur You Tube, le Rav Touita désigne les idiots utiles de l’islamisme politique de « balais d’Israël » pour faire la sale besogne.
    Ayant besoin de moins de taquiya car s’adressant à un public de croyants orthodoxes, il livrera le fin mot du projet messianique auquel viendront s’agréger dès les années 80 les millions de chrétiens sionistes.
    Vous trouverez toutes ces analyses chez Chomsky, Grosman et Pascal Boniface dont la lecture du livre  » Les Faussaires » est vivement recommandé.
    Il dira surtout le poids médiatique et politique de BHL qui a fait refuser la publication du livre par 14 maisons d’édition de la place parisienne et hexagonale.
    Liberté d’expression à géométrie variable.
    Que mes jeunes compatriotes évitent des propos ouvertement antisémites et privilégient l’analyse car nous ne sommes pas là pour faire profession de haine contre quelque ethnie quelle soit, ni de » racialiser » des problèmes essentiellement politiques. Cela serait le cadeau ultime offert aux ennemis.




    15



    2
    lyes Oukane
    28 décembre 2017 - 8 h 33 min

    quelle photo ! les 7 mercenaires version couscous – casher .




    12



    3
    ANTI-BHL
    28 décembre 2017 - 6 h 13 min

    BHL est l’allie des régimes arabes injuste et corrompus;si nos régimes respectaient leurs populations;BHL n’existera plus;




    17



    4
    Les Egares
    28 décembre 2017 - 3 h 21 min

    BHL une vraie Mauviette de la pire Espèce d’hypocrite comme les Saouds et Wahabites adeptes de la sournoiserie et complots .




    17



    2
    ANONYME 2
    28 décembre 2017 - 0 h 52 min

    Que nous avons l’esprit mal tourné!
    BHL est un ami des musulmans. Ceux qu’ils aiment parmi eux guerroient pour arracher l’est du pays pour menacer l’intégrité du Pakistan et proclamer l’Etat du Bengladesh. Tout cela se fait avec le concours de leurs islamistes de l’époque et du maréchal de brigade Jacob,seul officier de haut rang dans l’armée indienne.
    Le premier engagement, ou feuille de mission de BHL date donc de 1971.
    On verra BHL en Afghanistan pour faire connaître Massoud le Tajik et sa haine des russes, pendant que Ben Laden et Cia enrôlaient les talibans et les bataillons du djihad mondial .Massoud sera héroïsé et les talibans adulés avant les attentats du 11 septembre 2001.
    Ce sera ensuite la Bosnie vers où les bataillons islamistes ( noyau d’el queda et du futur daesh) seront dirigés, et dont BHL devient le grand propagandiste en Occident au nom des Droits de l’homme, bien évidemment.
    Et puis, il sera présent au Kosovo, qui sera arraché à la Yougoslavie par les bombes de l’Otan et où son compère Kuchner deviendra premier régent au nom du droit d’ingérence et de ‘la démocratie « .
    Non sans avoir appelé à un changement de régime en Algérie.
    En Libye, il sera un ministre des Affaires étrangères bis et fera passer les loups islamistes pour des amoureux des libertés civiques et des droits de l’homme et des chantres romantiques des printemps démocratiques.
    Le look islamiste, cheveux longs et photogénie sont testés à grande échelle.
    Sarko, l’Otan et BHL laisseront au monde un chaos absolu qui ne fait que révéler la nature tribale de la société libyenne et déstabiliser l’ensemble de la région sahélo-sahélienne.
    Ensuite ce sera le Tour de l’Ukraine et aujourd’hui tous les efforts se tournent vers le théâtre moyen oriental pour vendre un Kurdistan indépendant ou le rêve d’un second Israël .
    BHL n’a jamais fait mystère de son amour et engagement pour son pays de coeur pour lequel il se considère comme un soldat fidèle.
    Son journal » La Règle du Jeu » relayera tous les appels à la sédition du Mak, car pour ce natif de Benisaf, la haine de l’Algérie indépendante l’emporte sur tout le reste.
    Que l’on ne lise aucun antisémitisme dans tout cela, mais la simple relation de faits, tous revendiqués par le principal intéressé qui ne s’est jamais caché derrière son petit doigt pour proclamer la prééminence du Peuple Elu sur tous les autre peuples.
    Entre-temps,sur le conseil de Hillary Clinton, ce sera la Syrie qui sera visée pour impliquer Iran et Hezbollah et conforter le rapprochement de l’Arabie saoudite et le camp sunnite avec Israël sur le principe ‘l’ennemi de mon ennemi….est mon ami »
    Le projet de Trump est venu contrarier le plan initial en coalisant, contre toute attente, les pays islamistes qui ne peuvent accepter la symbolique de Jérusalem comme capitale d’Israël sans en payer un prix trop lourd aux yeux de leurs opinions publiques.
    C’est cet amateurisme que BHL et ses chefs de projets regrettent et non la décision qu’ils jugent précipitée avant de cocher toutes les cases du plan remodalage du Moyen Orient et Afrique du Nord.
    (ps: un post plus détaillé n’a pas été publié!)




    27



    3
    Vox Populi
    27 décembre 2017 - 21 h 14 min

    BHL ou Walking Satan ,Saison4, Version Française, 2017-2018.
    Après sa toute dernière et grossière ruse, Belzébuth en personne le regarda de haut et lui dit :  » Décidément tu es trop mauvais philosophe et un bien médiocre disciple ! Alors ,va au diable ! Et sans moi,cette fois ci! « !




    23



    4
    BEKADDOUR MOHAMMED
    27 décembre 2017 - 20 h 59 min

    B.H.L n’a jamais eu de quoi se payer un masque, Les Libyens au contraire en avaient un sans le savoir, ILS se découvrent démasqués, LES PAUVRES (D’ESPRIT… N’est-ce pas El Kabbache !)… B.H.L n’a jamais jamais été qu’un Errant parmi Ses Cousins « Zarabes » paumés dans le temps des Occidentaux maîtres des Sciences Militaires, Ivrognes Chanceux, B.H.L masqué, Allons ! C’est en vérité Le Plus Pauvre Type de cette Terre !




    14



    5
      Anonyme
      31 décembre 2017 - 16 h 19 min

      قُل لِّلَّذِينَ آمَنُوا يَغْفِرُوا لِلَّذِينَ لا يَرْجُون أَيَّامَ اللَّهِ لِيَجْزِيَ قَوْماً بِما كَانُوا يَكْسِبُونَ (الجاثية 14




      1



      1
    karimdz
    27 décembre 2017 - 20 h 47 min

    Pas besoin qu il enlève son masque, il serait encore plus horrible cette ordure de benne heil l.

    Sioniste il est, sioniste il restera, et il a oeuvré et oeuvre pour isra heil et il a trompé hélas des esprits faibles, dont il a abusé de leur crédulité, en leur promettant la lune.

    Les lybiens avaient un état, maintenant ils ont le chaos, les kurdes n ont pas d état, mais ce démon leur promet un. Encore une fois il ne cherche qu à diviser et encourager la guerre et dresser les musulmans. L histoire a démontré que les kurdes ont toujours été les dindons de la farce, et ils seront hélas encore les grands perdants s ils persistent dans la voie de ce diable de benne h l.




    21



    6
    Anonyme
    27 décembre 2017 - 20 h 29 min

    Qd je pense que ce type super sayanine et fidèle à Tsahal et au Mossad a foulé mon pays l Algérie et s est montré ds nos rues en ouvrant son clapé avec les traitres qui l ont apporté tt en le connaissant tres bien alors qu on sait qu il a tjrs pris des tartes a la crème sur la gueule partout ds le monde sauf chez les pays arabes et en Israël c’est normal il est chez lui . Quel masque tombé; BHL et Kouchner ..oh la belle surprise ! En Russie Poutine lui et tt ses semblables sont interdit territoire . Interdisons le a jamais comme son ami Enrico super sayanine ;il est pas mal celui la aussi dans l art de tromper ; Ya que les pays arabes qu ils le savent pas apparemment.




    19



    3
    Riri
    27 décembre 2017 - 20 h 04 min

    Pourquoi se soucier des fais et gestes de ce rebus de l’humanité ? Comme le disait un célèbre humoriste franco-camerounais BHL n’est qu’un sculpteur d’excrément.




    21



    4
    Mas umeri
    27 décembre 2017 - 18 h 55 min

    B H L est un activiste sioniste notoire, qui agit a visage découvert, il le fait pour Israël, il est surtout contre les arabes, qui veulent lever la tête.C’est un juif solidaire avec l’ensemble des juifs, lesquels peuvent nuire aux pays qui les accueillent, mais jamais a l’entité sioniste. La Palestine a été offerte et imposée par Lord Balfour, au mépris des régimes arabes, lesquels, n’ont qu’un but s’auto détruire. C’est le cas de la Syrie, agressée, de toutes parts, du Yémen écrasé par les bombes du « gardien des lieux saints de l’islam » lequel se plaint des missiles des Houtis et leurs provenance, oubliant le fournisseur des ses bombes et de ses armes destructrices. Quant a la Libye, Khadafi s’ait occupé du social, logements, salaires, santé etc…Mais a omis, de parfaire l’éducation des libyens,capables de se prémunir des dangers extérieurs, ce qui a provoqué sa chute.Le seul soutien de Khadafi était basé sur le tribalisme.B H L, n’a joué en fait que le rôle de marionnette de Sarkozy, aidé par le service de renseignements français et ses agents sur place.




    22



    7
    Obi-One
    27 décembre 2017 - 18 h 31 min

    …Qui sait, peut-être bien que les Américains sont les meilleurs amis des Palestiniens. ..Souhaitons-le, tout n’est pas » nuage gris » chez Uncle Sam.




    6



    16
    nectar
    27 décembre 2017 - 17 h 26 min

    Je ne vois pas pourquoi on accorde de l’importance à ce pou, il suffit de l’écraser un point barre..Il fait parti de la race des maudits et qu’il aille au diable lui et ceux qui lui accordent de l’importance…




    31



    6
    Nour
    27 décembre 2017 - 16 h 35 min

    Au contraire il n a jamais mis de masque (ni lui d’ailleurs ni les autres), sauf pour ceux qui ne veulent pas voir ou ecouter la voix des soldats d’Israel, ceux qui ont fait le pari de morceler le monde musulman et de travailler pour leur mere patrie plutot que pour les pays qui les acceuillent. Ceux la meme qui ont bati en toutes pièces les monarchies de la courbette qui au nom d’un islam sauce maison, poussent des jeunes desoeuvrés dans les rangs de daesh et ses consoeurs !




    36



    6
    Anonyme
    27 décembre 2017 - 16 h 27 min

    C’est certainement lui qui a inspiré à Barzani le désir d’indépendance du Kurdistan refusé par Baghdad, ce qui a valu d’ailleurs à Barzani de démissionner. Comme fouteur de m.. il n’y a pas 100 comme lui !!!




    27



    6
    Rayes Al Bahriya
    27 décembre 2017 - 16 h 00 min

    ….
    Les Al Saoud ont érigé en musée la demeure de
    Laurence d’Arabie. Et avaient detruit la maison
    De la naissance du prophète Mouhamad QLSSL.
    Qui dit MIEUX en matière de traîtrise et de reconnaissance pour dieu ISRAËL….




    30



    7
    moms
    27 décembre 2017 - 15 h 50 min

    salam! L enemie de la LIBYE? les gens de l’interieur ,il n y a pas plus c… qu un arabe ,ignorant,de mauvaise foix,qui ne connais pas l’interet general ,qui vend sa religion ,etc etc voila le pourquoi du comment !!!




    33



    12
    Anonyme
    27 décembre 2017 - 15 h 18 min

    Un soldat Israélien parmis tant d’autres




    36



    5
    jaber
    27 décembre 2017 - 15 h 18 min

    Honnêtement, croyez-vous que les lybiens possèdent les mêmes traits de caractère, spécifiques aux algériens, la fierté et le nif ?

    En lisant cet extrait, vous serez surpris par l’absence de réaction suite à un discours de ce sioniste notoire sur les évènements dans ce pays.

    « C’est en tant que juif que j’ai participé à cette aventure politique, que j’ai contribué à définir des fronts militants, que j’ai contribué à élaborer pour mon pays et pour un autre pays une stratégie et des tactiques ». « Je ne l’aurais pas fait si je n’avais pas été juif », a poursuivi le philosophe. « Ce que je vous dis là, je l’ai dit à Tripoli, à Bengazi, devant des foules arabes, je l’ai dit lors d’une allocution prononcée le 13 avril dernier sur la grand place de Benghazi devant 30.000 jeunes combattants représentatifs de toutes les tribus de Libye ».

    Bonne soirée.




    31



    10
    Anonyme
    27 décembre 2017 - 15 h 14 min

    Ridicule, kadafi s’ est CRU sauve’ en ouvrant les champs petroliers aux multinationales, plutot que de fraterniser et partager avec les lybiens. Un de ses fils a’ propos du peuple et des revendications sociales, il repondit en CES termes » le peuple lybien si tu lui offre la main il demande le Bras », comme si la lybie etait la propiete’ de son pere. Il y a la’ un parallele culture et politique avec la caste algerienne qui veut offrir dea couffins chaque (ramadan)!




    14



    36
      RezkideBelcourt
      27 décembre 2017 - 17 h 14 min

      Va jouer ailleurs tu pus le makhzen




      24



      8
        Anonyme
        28 décembre 2017 - 8 h 16 min

        Plutot un juif qu’un faux arabe




        11



        3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.